Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Hypothèses sur les altérations bactériennes des pierres des monuments.


Recommended Posts

Il y a 9 heures, geopas a dit :

Un petit croquis peut-être pour comprendre ce que tu observes et comment tu l'interprètes ? De mon côté, je ne vois rien de flagrant.

Je légenderai plutôt des photos en les surchargeant de texte, mais plus

 tard. Je veux d'abord multiplier les observations et affiner les hypothèses ☺️

Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, fred39 a dit :

Une chose m interpelle ? La pierre et comme le bois elle a des veines !un fil !

Les #griffures# si je puis le dire comme sa semble suivre ses veines??

Bien sûr, tu peux le dire comme ça, mais tu parles de quelle photo ? La tienne, une des miennes ou une autre ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Pierre-Volante a dit :

Pulvérulence, la peinture qui empêche la pierre de respirer 

image.jpgDes algues rouges 

image.jpgAlvéolisation

image.jpg

 

 

S'il te plaît, Pierre-Volante,

est-ce que tu peux éditer tes messages avec photos, espacer un peu les photos qui sont collées et mettre au moins quelques mots au dessus de celles qui n'en ont pas ? (les qqes mots aident à sélectionner plus facilement une photo)

C'est pour rendre possible de citer une seule photo à la fois, et pas tout le message. Merci ☺️

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, fred39 a dit :

image.png.0fa0e10c8344e29b18f65226c69591e7.pngsur celle ci par exemple on vois des lignes bien erodes,mais pas sur toutes ! Curieux...

Oui, les lésions à l'air libre exposées aux intempéries sont assez différentes des lésions abritées de la pluie ou situées à l'intérieur des bâtiments. Je soupçonne qu'elles sont causées par des espèces différentes de bactéries.

 

Je pense que la répartition des colonies bactérienne sur un mur dépend beaucoup de la répartition des courants d'air sur ce mur. Ne pas négliger les turbulences, omniprésentes en mécanique des fluides. Qu'une pierre du mur soit atteinte mais pas sa voisine peut cadrer dans l'hypothèse.

 

La structure à peu près linéaire et horizontale des lésions est compatible avec l'hypothèse d'un rôle des lits sédimentaires dans la formation des lésions.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Paulolacaillasse24 a dit :

Oui, les lésions à l'air libre exposées aux intempéries sont assez différentes des lésions abritées de la pluie ou situées à l'intérieur des bâtiments. Je soupçonne qu'elles sont causées par des espèces différentes de bactéries.

 

Je pense que la répartition des colonies bactérienne sur un mur dépend beaucoup de la répartition des courants d'air sur ce mur. Ne pas négliger les turbulences, omniprésentes en mécanique des fluides. Qu'une pierre du mur soit atteinte mais pas sa voisine peut cadrer dans l'hypothèse.

 

La structure à peu près linéaire et horizontale des lésions est compatible avec l'hypothèse d'un rôle des lits sédimentaires dans la formation des lésions.

Généralement, sur ce type d'altération, on voit certaines strates qui ne sont pas atteintes, ou moins, ce qui donne des "bandes" qui ressortent en suivant la structure sédimentaire, certains lits étant plus résistants que d'autres.

Un truc assez marrant aussi : des altérations un peu similaires sont parfois dues au pigeon, qui viennent chercher le calcium dont ils ont besoins, notamment pour la coquille de leurs œufs.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Paulolacaillasse24 a dit :

 

S'il te plaît, Pierre-Volante,

est-ce que tu peux éditer tes messages avec photos, espacer un peu les photos qui sont collées et mettre au moins quelques mots au dessus de celles qui n'en ont pas ? (les qqes mots aident à sélectionner plus facilement une photo)

C'est pour rendre possible de citer une seule photo à la fois, et pas tout le message. Merci ☺️

oups!  Je me suis fais avoir hier! Certaines applications consomme la charge presque instantanément.

Je vais 2diter çà maintenant

 

Il y a 6 heures, AMEDE a dit :

Un truc assez marrant aussi : des altérations un peu similaires sont parfois dues au pigeon, qui viennent chercher le calcium dont ils ont besoins, notamment pour la coquille de leurs œufs.

oui

ma grand mère maternelle appelait çà les pierres à piafs. Cela a induit un biais cognitif dans mon raisonnement : Les Zozios, unique responsable de l’alvéolisation!!🤔Touts les jours, grains par grains, des nuées de moineaux!

L'abrasion de fréquentation: j'ai des exemples de fous: 

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, Pierre-Volante a dit :

oups!  Je me suis fais avoir hier! Certaines applications consomme la charge presque instantanément.

Je vais 2diter çà maintenant

 

oui

ma grand mère maternelle appelait çà les pierres à piafs. Cela a induit un biais cognitif dans mon raisonnement : Les Zozios, unique responsable de l’alveolisation!!🤔Touts les jours, grains par grains, des nuées de moineaux!

 

@Pierre-Volante, mon smartphone est toujours en "économiseur de batterie", juste une appli mais bien pratique.

 

Les zoziaux jouent certainement un rôle dans tout ça, mais pas le seul ni le principal, j'en suis convaincu ☺️

Link to comment
Share on other sites

Je crois utile de préciser que je n'ai aucun diplôme universitaire ni truc du genre, juste un équivalent du bac☺️

Autodidacte, donc, avec le moins de préjugés possibles pour moi, ni envers les intellectuels, parfois beaucoup plus lettrés que moi, ni envers les inadaptés et les illettrés, dont ni l'intelligence ni la culture ne sont forcément corrélés aux validations scolaires.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Pierre-Volante a dit :

Je connais deux exemples d'éperons rocheux lustrés par      par     par      des mammouths ! Sisi

Ah, tu m'intéresses ! d'autant plus que je pense la chose tout à fait vraissemblable ! Si tu peux m:en parler en mp, je pense que c'est mieux pour éviter les risques de vandalisme ou dégradation involontaire, par exemple.

Link to comment
Share on other sites

Le 09/03/2024 à 21:42, JLOUI a dit :

C'est finalement assez simple à vérifier comme hypothèse, non ?

 

Faites des prélèvements sur plusieurs sites et direction le laboratoire d'analyses médicales pour identifier la présence de bactéries ?

 

Je reste quand même sceptique (ou septique ? ;)).... il y a tellement d'autres explications possibles et plus simples.

 

PS : sur les dernières photos, ça fait quand même travail de sagouin pour enlever un enduit et mettre au jour la pierre.

Salut @JLOUI! Pour débuter, Je suis gaeldeploeg et je suis content                                     Travail de sagouin? Oui, mais vite fait ! Bien, c’est plus cher ... beaucoup/trop 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Pierre-Volante a dit :

pour un, la dégradationinvolontaire. C'est déjà fait! MDR, aménagement en murs d'escalade. Cela m'a bien pété les 

En effet, c'est dommage... c'est à quelle hauteur, le lustrage ? Les éléphants peuvent nous aider à imaginer le comportement des mammouths. Ils aiment bien se gratter et ils ont leurs habitudes.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, jean francois06 a dit :

@Paulolacaillasse24 Si ton hypothèse de l'origine de ces traces sur les pierres des monuments sont des bactéries, as tu des exemples de ces traces sur un site naturel?

 

Oui, bien sûr, mais en plein air, les lésions ont souvent des aspects différents des lésions situées en intérieur, surtout quand elles sont exposées à la pluie.IMG_20230818_121807.thumb.jpg.0db58a00f3110efc294b92a99c7f5542.jpg

 

Ici, on est toujours aux Eyzies de Tayac, en Dordogne, ce département si riche de paysages, de monuments, d'histoire et d'art de vivre que beaucoup de visiteurs de France et du monde entier considèrent comme le plus beau département français.

 

Personnellement, je trouve que chaque département est magnifique à sa manière. Je n'aime pas les hiérarchies ni les compétitions, qui sont à l'origine des violences et des guerres. Et justement, une guerre, nous en avons une sous les yeux, une guerre des bactéries, sur cette photo des "grands rochers" des Eyzies, comme on disait dans le temps.

 

De nos jours, on dit en général "les falaises", ce que condamnent les scientistes puritains dont les pudeurs effarouchées veillent sur la vertu lexicale de leur liturgie académique. Donc, je dirai les falaises, ce qui convient très bien.

 

Donc, nous voyons sur ces falaises calcaires de longues traces à peu près verticales de couleur foncée noirâtre. Ce sont ces fameuses cyanobactéries, connues sous le nom d'algues bleues, et qui ne sont en fait ni des algues ni forcément bleues ! La nature est pleine de complications et je soupçonne les scientifiques d'en être les complices !

Cette couleur noire sur les pierres calcaires a longtemps été pour moi un mystère (je suis Provençal, et autodidacte).

 

C'est en observant l'installation et l'évolution de ces traces noirâtres sur un bâtiment neuf que j'ai commencé à comprendre ce que j'avais sous les yeux depuis si longtemps.

 

 

 

 

IMG_20240208_132536.thumb.jpg.bfcfe1137334f06680b567aefd121f92.jpg

 

Quand j'ai vu ces mêmes traces noirâtres s'installer depuis l'année 2004 sur les murs tout neufs de ce merveilleux musée de préhistoire des Eyzies de Tayac, que j'aime tant ( le plus grand et remarquable musée de préhistoire humaine du monde, soit dit en passant. Comprenant un laboratoire de recherche et d'étude de niveau et de portée internationale accueillant des chercheurs et des étudiants du monde entier. Ce musée unique publie de plus une revue scientifique de préhistoire humaine de niveau scientifique international reconnu, à comité de lecture, la revue "Paléo", trop scientifique pour moi, je dois le reconnaître. La vulgarisation m'est plus accessible ☺️ ).

 

 

 

Donc, sur le mur qu'on voit ici faisant face à l'entrée de ce musée réellement fantastique, on voit des tas de surfaces plus ou moins noirâtres, mais si on se donne la peine d'ouvrir les yeux, on voit aussi au milieu des zones noirâtres une quantité extraordinaire de petites zones circulaires de tailles variées et qui sont de couleur plus claire, de la couleur du rocher !!!

 

Eh bien, au bout d'un moment, j'ai fini par me dire que ces tâches plus claires à peu près circulaires au milieu des colonies de cyanobactéries, ça ressemblait furieusement à une boîte de Pétri où des colonies de bactéries antibiotiques extrerminent une colonie précédente tranquillement affalée sur sa gélose nutritive !

 

C'est évident et il me semble que c'est incontestable.

 

Il en découle que nous avons sur ces surfaces rocheuses la présence de colonies bactériennes antagonistes et concurrentes qui s'y livrent à une guerre de territoire sempiternelle, se détruisant mutuellement autant qu'elles peuvent, et détruisant au passage une partie du substrat occupé par leurs concurrentes.

 

 

Tout ceci n'est très certainement évidemment ni unique ni nouveau. Ça a attiré mon attention parce que j'ai commencé à le comprendre après de longues années d' incompréhension totale.

 

J'ai appris et je pense que des colonies bactériennes, il y en a absolument partout et qu'elles ont sur leurs substrats des effets différents selon leur espèce et leurs besoins.

 

Une variable qu'il serait toutefois intelligent de prendre en compte, c'est l'effondrement actuel de la diversité biologique, effondrement catastrophique, drastique, monstrueux.

 

Or, dans le monde des bactéries, en cas d'effondrement de la diversité biologique, certaines souches survivent, et prolifèrent puisque les concurrents et les ennemis ont disparu !  Comme dans notre corps, après trop d'antibiotiques, les souches bactériennes résistantes prennent toute la place disponible et peuvent causer encore plus de dégâts qu'avant.

 

Alors, les bactéries responsables des plus graves et rapides altérations minérales, si elles survivent à l'effondrement massif de la biodiversité qui est en cours, elles se trouveraient sans concurrence ni régulation.

 

Ceci pourrait expliquer en partie l'accélération de l'attaque bactérienne des pierres des monuments déjà remarquée par Violet Le Duc, constatée par le Dr Pochon en 1964, et visible de nos jours pour qui se donne la peine d'observer et de s'informer.

 

Si ces bactéries qui détruisent les minéraux, et entre autre les calcaires, donc aussi tous les ciments, mortiers et bétons, prolifèrent à la vitesse exponentielle que l'on peut craindre vu l'aggravation de la catastrophe climatique et l'effondrement de la biodiversité, nous sommes alors en train de vivre le plus gros effondrement, toutes variables confondues, de l'histoire de l'humanité ☺️

 

Ceci dit, en tant qu'amateur d'histoire et de toutes les sciences humaines, si j'avais pu choisir une période palpitante pour vivre sur la Terre, je n'aurai pu faire un meilleur choix !

 

Mais il y a aussi une dimension symbolique assez tragique dans les conséquences que j'hypothèse à cet effondrement de la biodiversité :

 

Si cette intensification actuelle de l'activité de destruction des maçonneries par des bactéries à l'intérieur des murs est bien telle que je le crois, j'y vois une sorte de conséquence tragicomique : Nous, humains, avons causé un effondrement de la biodiversité, dont une des conséquences est l'effondrement prématuré de tous nos bâtiments, puis du reste...

 

 

 

 

 

Et ici, des photos en extérieur, dans le grand abri sous roche qui est juste à côté du château des Eyzies, connu sous le nom d'Abri du Musée.

 

ce sont des altérations qui délitent le rocher, peut être selon des lits de sédimentation, mais je ne peux pas l'affirmer.

Abondance de poudre poussièreuse de la couleur de la roche fraîche, paraissant une conséquence de l'altération. Je n'ai pas de certitude sur les agents altérateurs, mais je soupçonne des bactéries et peut être des insectes ou autres arthropodes, qui trouveraient là un habitat. bien confortable, à leur échelle.

 

L'abri est exposé au Sud-Ouest, il est souvent venté mais presque entièrement protégé de la pluie.

IMG_20240305_140741.thumb.jpg.63449a3e24f95a8e31cd5bacd15b3df5.jpg

 

 

 

On voit bien la patine grise due à la fréquentation pendant plus d'un siècle et sa disparition brutale dans les zones altérées.

IMG_20240305_140748.thumb.jpg.8bea75e376813a96f8d8857942fc7689.jpg

 

 

Une autre partie de l'abri.

C'est le bord d'un petit bassin creusé dans le rocher.

IMG_20240305_140853.thumb.jpg.fb7b4f0d5f7ac036dc42010a9700b20c.jpg

 

 

 

Cette marche mesure environ 15 cm de haut.

IMG_20240305_140903.thumb.jpg.dcc3187a4622193823a5b7269607d792.jpg

 

 

Parement d'un mur de soutènement juste sous le musée. Importantes colonies de cyanobactéries (sombres), largement attaquées par ce qui ressemble à d'autres colonies bactériennes (nombreuses petites taches claires et souvent circulaires.

De plus, en partie basse, le mur subit une altération intensive. Il est balayé par un courant d'air presque permanent à cause de la forme du terrain dans cette zone.

IMG_20240305_142208.thumb.jpg.ab778b56e03f883c45a96cfef0027918.jpg

 

 

C'est exactement la même pierre que le reste du musée. Elle n'est pas plus tendre. 

Ce mur, comme le Nouveau Musée, était neuf en 2004.

IMG_20240305_142140.thumb.jpg.ecc6c3fc91a73bea1680dca114273db8.jpg

Link to comment
Share on other sites

Le 04/03/2024 à 18:28, fred39 a dit :

Bonjour

Je serais du même avis que Alex.tre,peu être un enduit enlevé pour la restauration, d'où les traces de burin ou autres outils

Chercher éventuellement anciennes photos? Pour comparer 

Fred

J'ai oublié de préciser que je sais qu'il n'y a eu aucun travail sur les murs de cette salle depuis plus de 20 ans.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...