Jump to content

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 25 et 26 mars

Principaux sujets de Géoforum.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 25 et 26 mars

C'est la coupe du monde EOCENE 1 - ASTHAROT 0


Recommended Posts

Sur le ton de la rigolade mais j'ai bien failli y rester ....

 

AVANT

 

 

 

IMG_2343-1.jpg

APRES

 

Capture1.thumb.JPG.2b5547f0214338742865281f337210f5.JPG

IMG_2526-1.jpg

IMG_2527-1.jpg

 

DONC a une minute prés j'était sous 500kg de roche calcaire  :

 

Je prefere en rigiler mais a tous , novice comme ancien , un accident 

 

est si vite arrivé ( surtout lorsqu'on est seul ) . 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Oui très dangereux, la première chose à faire lorsque l'on arrive sur un tel site est de sécuriser le front de taille, en dégageant tout ce qui peux l'être, ensuite, toujours mettre ses affaires le plus loin possible en gardant le téléphone à proximité, et une pelle pour se dégager au cas ou un paquet de sable se décrocherais, au moindre morceau qui tombe, on doit s'écarter au plus vite, j'ai souvent eu l'instinct de le faire, sans savoir pourquoi, mais après l'écroulement j'ai compris, c'est une sorte d'instinct primitif ou un réflexe, le plus simple est d'y aller accompagné, toujours prévenir une tierce personne de l'emplacement ou l'on compte aller, afin qu'elle prévienne les secours en cas d'absence anormalement prolongée

Link to comment
Share on other sites

Personnellement , le casque pour le coup ne maurait pas sauvé. Par conntre cette zone est pentu et la chute de pirre au niveau des jambes /pieds est est bien plus frequente et deja de bonnes chassures voir de secu est indispensable .

Je me méfiait de toute façon  car avec les pluies des dernières semaines la roche etait imprégnée et alourdie  et les fissures inter-roches fragilisé. 

En effet j'etait a 1 metre de l'eboulement et j'ai eu comme une intuition c'est furtif de l'odre de la seconde mais cela n'aurait pas suffit si j'etait allongé au grattage .....

Link to comment
Share on other sites

Toujours se fier à son intuition dans le cas où l'on est honnête envers sois-même dès le départ du jeu ou du petit théâtre ,

qui est la meilleure intelligence de toutes ... là où la seconde devient longue avec un grand moment de solitude ...^^

Dans ton cas , ni le casque ni les chaussures de sécurité n'auraient pu te sauver l'existence .

Tu l'as échappé belle et ça fait plaisir !

... et dans un autre contexte tout aussi dangereux ,

nous avions décidé un beau matin avec le frangin de gravir la montagne

dans le but de prendre en photo la vallée d'à côté , dans la vallée d'Aspe ,

à travers un très étroit couloir ,

chemin rempli d'embûches , d'herbe filaires glissantes sur un argile verglacé ,

avec des feuilles mortes et glissantes sous les petons ,

mais avec toujours trois points d'appui au minimum , sauf quant les pierres se détachaient du sol ,

ce qui arrivait parfois à ne laisser plus qu'un seul point d'appuie .

L'allée n'était pas le pire ..,

et l'hélicoptère ne se serait pas risqué à venir jusque là ...

c'est pourquoi au bout d'un moment nous devions prendre une décision .

Arrivé tout en haut sur le petit espace disponible presque plat ,

nous pensions faire le tour de la montagne par l'autre montant

mais le problème c'est que c'était tout aussi pentu d'un côté que de l'autre ,

et que sur les côtés , c'était sois un ravin , soit un mur .

Sur la descente , au bout d'un moment nous avons dû nous séparer des sacs à dos ,

avec la photo argentique qui n'a pas tenue le choc sur le rocher , dommage ... ^^

Link to comment
Share on other sites

Évidemment le casque peut pas nous sauver de ce genre d'affaissement, mais si une roche - disons de la grosseur d'un poing - viendrait malencontreusement, sans avertissement bien sûr, à nous tomber sur la tête, j'aimerais mieux porter un casque.

 

Mais bref, quand même très chanceux, astharot ! :)

Link to comment
Share on other sites

C'est comme moi il y as quelques années... en explorant dans un secteur bien connus des Alpes, je suis tombé sur un éboulement tout frais...

Je regardes en haut... Ouaip, bien frais, de l'année. ( il était pas la l'année d'avant ) je vois des plaques de quartz qui dépassent, donc ca as l'air d'être intéressant.

Je regardes en bas, je vois un bloc de plusieurs tonnes dans les arbres, et qui n'est pas visible de la route. ( mais bien visible d'ou je suis ) ouaip c'est bien tombé, comme il faut.

Je commences à remonter cet éboulis pour aller vers ce que j'ai vus... en 5 pas je mont 3 mètres et j'en redescends deux, ca sent pas bon, en plus tout bouge, ce que je croyait tenir me reste dans la main, et il y as encore plusieurs tonnes de roches qui ne demandent qu'un coup de massette mal posé pour partir... je ramasse une petite plaque rapidement et je me sauve fissa,

parce que ce qui était au dessus ( en surplomb ) était au moins aussi gros que ce qui était en bas, et j'avais vraiment pas envie de finir dessous.

 

Ça fait trois ans... normalement ce qui devais descendre as du descendre, et avec un peu de chance cela sera un peu moins dangereux cette année.... on verra bien j'y retournes cet été.

 

Quand a l'utilité d'un casque, tout dépends de la taille de la pierre et de la distance de chute...

Link to comment
Share on other sites

3 ans que j'allais gratouiller une grosse grosse ammonite… elle est à plat, maintenant sortie de moitié, et juste en dessous d'un surplomb de calcaire très fissuré… 

 

A chaque fois, je la dégageais un peu plus… mais ça c'était avant qu'un gros bloc (environ 30cm d'arête) se détache sans aucun bruit (le sournois !) et me frôle, et quand je dis qu'il me frôle, ce n'est pas une licence poétique mais bien du factuel, je l'ai senti passé le long de mon bras et de ma botte…

Le pire est que ce jour là, je ne gratouillais pas, j'étais juste venue voir si le dégel avait changé la physionomie du site !

 

J'y retourne mais maintenant, je la regarde de loin et ne m'approche plus de cette beauté qui n'en finit pas de me faire de l'œil (la garce ! :grandsourire:).

 

Parfois, il est judicieux de renoncer ;)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...