Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Os fossile dans le Domérien marneux ?


Recommended Posts

Bonjour à tous, je vous présente une pièce découverte en 2008 dans le Domérien supérieur, une douzaine de mètres en dessous du premier banc calcaire du Toarcien ( z. à pleuroceras spinatum) .

En procédant par élimination (pas un vestige de végétal, ni un terrier fossilisé), et examen de la surface non corrodée à la binoculaire, il ne me reste que la matière osseuse pour expliquer cet objet. Il mesure 42 cm de longueur, et 2,8 cm de largeur (relevée au milieu de la partie allongée). Il est très fortement imprégné de pyrite. La zone corrodée se trouvait à l'affleurement en paroi de talus. La partie élargie est encore exempte de corrosion, car elle se trouvait dans la marne compacte. Par comparaison avec les vertèbres d'ichthyosaures trouvées à l'occasion dans les marnes toarciennes,  la nature osseuse de cet objet est de loin la plus probable: ils sont toujours plus ou moins imprégnés de pyrite, et se corrodent rapidement à l'affleurement et en subsurface. Toutefois, c'est le seul objet de ce type que j'aie jamais trouvé dans le Domérien, et dans le Toarcien aussi d'ailleurs.

 

Je n'ai encore jamais montré cet objet à quiconque avant aujourd'hui. Je le soumets donc à vos avis très éclairés. S'il s'avère être un vestige intéressant, il faudrait avant toute étude mener une action d'urgence (type moulage) à cause de la pyrite qui continue envers et contre tout son oeuvre de destruction.

 

Une visite au musée d'Espéraza m'a permis de voir des os qui pourraient être comparables: les humérus des ptérosaures. Mais celui-ci, s'il s'avère que c'en est un, est particulièrement allongé J'ai le livre "Pterosaurs" de Mark P.Witton ( Princeton Press): j'y ai vu, par exemple, le squelette du genre Caviramus (un Campilognathoïde) qui possède un humérus très allongé... Mais petit problème: ce genre est triassique (Norien- Rhétien). Les proportions de l'humérus de Dorygnathus (genre toarcien) ne concordent pas... En plus la taille de mon objet est toujours bien trop grande... J'élimine aussi une côte ou un fémur de reptile marin ou terrestre, toujours à cause des formes et des proportions, mais j'admets bien volontiers que je peux me tromper, d'autant que cet objet a manifestement subi une bonne compression de la part des sédiments. Je vous remercie pour vos lumières !

P1050490.JPG

P1050491.JPG

P1050492.JPG

P1050493.JPG

P1050494.JPG

P1050495.JPG

P1050496.JPG

P1050498.JPG

Link to comment
Share on other sites

Superbe, cela change des bouts de silex et des pseudo météorites, pour l'identification difficile, est ce un fossile marin ou continental, le plus simple serait de le montrer à des spécialistes (Nathalie Bardet et Peggy Vincent pour les reptiles marins, et Ronan Allain pour les continentaux)

 

Pour ce qui est l'oxydation de la pyrite c'est toujours un gros problème que je n'ai pas personnellement solutionné

Link to comment
Share on other sites

Il y a trois mois, j'ai eu un excellent  contact avec Ronan ALLAIN, à qui j'ai confié mon deux tiers de fémur d'allosauridé des Vaches Noires, pour qu'il entre dans les collections du MNHN. Je vais lui écrire... S'il est confirmé que cette chose est bien un os d'animal terrestre, je ne lui aurai pas fait perdre son temps, je crois !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Elasmo, oui, c'est d'autant plus méritoire de sa part qu'il se trouve en plein bouclage d'exposition ! Sa réaction au vu de mes photos: "Ma première idée a été de penser à un ischion ou un pubis de petit théropode type coelophysis, mais vu l'environnement de dépôt c'est très conjecturel."

Suspense ! Si les spécialistes consultés posaient dans quelques jours le diagnostic "animal terrestre" que ce soit ptérosaure ou théropode, ce serait une première répertoriée pour le secteur des Grands Causses et  le Domérien :donnerunerose:

C'est qu'ici, en matière de préservation en milieu de marnes noires, le Domérien-Toarcien n'est vraiment pas comparable au Callovien-Oxfordien des Vaches Noires... En dépit des découvertes de quelques squelettes de reptiles marins plus ou moins complets, les vestiges osseux, même isolés, sont très peu fréquents... donc la probabilité de tomber sur du terrestre est infinitésimale même si pas impossible  :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Il y a 12 heures, Drealiste a dit :

Dommage qu'on ne voie pas la structure interne typique de l'os - ça permettrait d'évacuer le Planolites à coup sûr

C'est LA première question que je me suis posée, moi aussi, lors de la découverte ! Le spécimen reposait à l"horizontale dans la couche marneuse. La dimension serait véritablement énorme pour un terrier dans le Domérien, sans parler de la forme globale, la fine striation, et l'hétérogénéité de l'intérieur de la partie longue (aspect en 2 zones concentriques). Ensuite, l'examen à la bino achève d'exclure un Planolites. La structure de surface, fibrilleuse, et la comparaison avec de la matière osseuse fortement pyritisée, comme on en trouve au-dessus dans le Toarcien, penche nettement en faveur de l'os plutôt que du bois (qui serait carbonisé comme les autres occurrences de bois fossile sur ce site).

Il a subi une forte compression, avec des cassures fossilisées. Comme il est trop fragile pour être entièrement réassemblé, j'ai pris en photo la tranche la plus fraîche de la partie allongée, ainsi que d'un petit morceau détaché de la partie élargie (que je trouve bien "parlant"), et enfin un zoom sur cette dernière.

P1050640 (2).JPG

P1050648.JPG

P1050653.JPG

P1050662.JPG

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai pas de photos de terriers...Ces structures, communes dans le Domérien marneux, excèdent rarement une dizaine de cm de long. Le remplissage est pyriteux ou phosphaté (le plus souvent), et toujours vertical en place. Aucun os répertorié dans le Domérien lozérien à ma connaissance. Je vais photographier en gros plan des os du Toarcien inférieur et moyen pour comparaison. Je dispose de nombreuses vertèbres, de côtes et d'un rostre d'ichthyosaure,  trouvés dans différents niveaux et dans un état très variable de pyritisation et de conservation. La structure de surface des vertèbres fortement imprégnées de pyrite, en particulier,  est extrêmement similaire à celle de cet "objet" domérien, là ou elle est observable, du fait de la présence envahissante de la pyrite. Dans les schistes-cartons, la matière osseuse prend un aspect différent: très noire et fragile mais sans pyrite observable. 

Link to comment
Share on other sites

Sûrement des Shadoks domériens, comb. nov.:mortderire:  Cet objet constitue une vraie énigme, parce que ci c'était à coup sûr un terrier, en plus de sa position in situ anormale, il n'aurait pas du tout cet aspect de surface et de texture, et si c'était un bout de bois flotté non plus, à moins d'un phénomène de fossilisation spécifique qui serait sans aucun équivalent dans le Domérien local. C'est certes toujours possible, mais vraiment peu probable (le bois à l'état carbonisé, imprégné de pyrite, est généralement désintégré avant d'affleurer)

Link to comment
Share on other sites

Voici des images zoomant sur des os (toarciens) et un bois (domérien) qui m'ont servi pour comparaison. Pour commencer,

1/une vue latérale inférieure d'une vertèbre dorsale d'ichthyosaure du Toarcien moyen: épaisseur de la vertèbre 35mm, pyritisation irrégulièrement répartie.

2/Une petite vertèbre d'ichthyosaure, Toarcien moyen, épaisseur de la vertèbre :8mm,  pyritisation diffuse. 

3/Une vue rapprochée de la surface d'un rostre d'ichthyosaure, toarcien supérieur, longueur visible 50mm 

P1050695.JPG

P1050703 (2).JPG

P1050729.JPG

Link to comment
Share on other sites

Voici maintenant:  1/l'aspect de côtes d'ichthyosaure (profil et tranche) dans le Toarcien inférieur (schistes-cartons). Longueur du segment  57mm, largeur 17mm.

                                 2/ un bois flotté domérien (peu pyritisé par rapport à l'ordinaire): il montre l'aspect continu et non "en bouquet" des fibres du bois. Longueur 47mm, largeur 34mm.

                                 3/ un bois flotté domérien, aspect d'un noeud du bois.

P1050745.JPG

P1050754.JPG

P1050758.JPG

P1050764.JPG

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Je viens juste de voir ce post, ça ressemble à la figure 5 de cette publication récente sur un ichthyosaure du Triassic sup. anglais : http://journals.plos.org/plosone/article/file?id=10.1371/journal.pone.0194742&type=printable / http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0194742 

 

La figure présente un surangulaire, est-ce que ça ne pourrait pas être ça?

 

Bonne journée

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.