Aller au contenu

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 23 et 24 mars

AD.S

Patrimoine minéralogique (définition - conservation - gestion)

Messages recommandés

Nuggetxxx si tu veux intervenir. . Merci d'apporter du fond!

Sinon je t'invite a rester lecteur.

Ps : Je te rappelle que ce sujet (a migré) car ici il ne s'agit pas de sauvegarde des "masters pieces"!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Euhh . . J'crois que vous (zunyite et 1frangin) vous etes sur la meme longueur d'onde. La memoire a preserver est donc l'ensembles des mineraux qu'il dispose! Dans ce cas c'est la notion de conservatoire qui serait probablement a developper.

paragenese d'un site veut aussi dire Roches?

je n'ai pas parlé des roches car cela dépend du gîte : pour un filon suivant une fracturation, peu importe la roche traversée

si il y a migration d'éléments de la roche vers la zone minéralisée, alors mieux vaut avoir également la roche (exemple des fentes alpines avec "lessivage" des épontes

si il y a piègeage d'éléments dans une roche hôte idem

tout cela dépend du système métallogénique/minéralogique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors là on est plus que d'accord !!! rien ne remplace la paragénèse d'un site !! on ne peut résumer un site par une seule pièce !! pas assez représentatif et donc image erronée = inexploitable ! le moche fait partie intégrante de la minéralogie comme je l'entend !!

zunyiite tu prendras ton pied en visitant nôtre collec ! comme beaucoup d'autres ... la porte t'es toujours ouverte !

quid des micros et autres éléments (grains, masses etc..) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je n'ai pas parlé des roches car cela dépend du gîte : pour un filon suivant une fracturation, peu importe la roche traversée

si il y a migration d'éléments de la roche vers la zone minéralisée, alors mieux vaut avoir également la roche (exemple des fentes alpines avec "lessivage" des épontes

si il y a piègeage d'éléments dans une roche hôte idem

tout cela dépend du système métallogénique/minéralogique

si la roche est lié à la minéralisation elle fait partie de l'échantillon ! un échantillon sans gangue est moins parlant ! la gangue fais partie de l'histoire du caillou !

ps : nugetxxx relis le post #24 ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quid des micros et autres éléments (grains, masses etc..) ?

la micro me semble incontournable, si l'on souhaite mettre en avant toute la paragenese d'un site. La "memoire" sur certain site (preservation exaustive) serait probablement incomplete sans la micro.

Euh. . Grains, masse ? la j'suis pas assez calée pour comprendre a quoi tu fais reference et l'apport que cela aurait.

si la roche est liée à la minéralisation elle fait partie de l'échantillon !

...

c'est dans ce sens là que j'entendai "d'inclure" la roche.

Mais, j avoue que j'utilise le mot paragenese sans savoir veritablement comme l'interpreter et le definir ; si une ame charitable ;-) peut m'aider à m'eclairer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis , je relis et j'essaie de comprendre : Tout concept , toute notion , toute rubrique , tout chapitre , ne doit étre intégré qu'aprés une analyse exhaustive et fiable et c'est pas évident !!!

CAUTION , CAUTION , CAUTION !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

adélaïde => http://www.geowiki.fr/index.php?title=Gène

faut fouiner sur wiki ! :clin-oeil:

cool merci.

Pour obtenir des echantillons representifs (paregenese d'un site) et exhaustifs ; il faut donc que la collecte s'effectue avec un "protocole" (c'est peut etre pas le bon terme, mais j'espere que vous me comprendrez? !)

Next50MY, a partir des liens que tu m'as conseillé, j'ai poussés mes recherches du coté des reserves nat et BRGM voici quelques docs :

"vision du patrimoine mineralogique" par le BRGM à partir de la page 8 :

http://www.brgm.fr/dcenewsFile?ID=592

ou est souligné l'interet d'une approche "systematique" (ou plutot l'interet d'une renaissance)

ici concernant les reserves nat et la "vision de la collection dans le contexte de site protegé" en derniere page :

http://www.google.com/url?sa=t&source=web&cd=10&ved=0CFoQFjAJ&url=http%3A%2F%2Fwww.reserves-naturelles.org%2Fdownload%2Ffile%2Ffid%2F1217&ei=BR3bULKRCcHU0QWD0oDICA&usg=AFQjCNGI-e3pTKXt5H6UiwFKIUEMOUa_0w

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

du coté des minéraleux pas vraiment de protocole ... uniquement de la curiosité de l'observation de l'obstinance et un peu de rigueur ... chacun ayant sa vision et sa méthode ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

;-) ok je reformule lol ; si l'on souhaite (faire passer en "patrimoine" ) des echantillons representatifs d'une paragenese.Lors de la collecte, Faut-il plus favoriser des echantillons avec une association (plusieurs especes sur un meme echantillon) ? Ou est-il plus interressant d'avoir des echantillons especes par especes ?

sinon, petite question historique : le "conservatoire des mineraux " qui existait au BRGM (Guillemin? ) que preservait-il ? Et comment? Exercait-il une selection dans les echantillons preservés?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

après il y a aussi un habitus qui peut être spécifique à un site .... un état de conservation et/ou d'oxydation... de même qu'un nettoyage trop poussé peut nuire à l'histoire du caillou (deux minéraux assez semblable avec le même habitus peuvent être distingués par les "choses" dessus que ça soit un autre minéral ou une oxydation ou de l'argile....)

conserver le cailloux dans sont état originel n'est pas innocent si on veut par lui raconter son histoire (même si mon ignorance en géologie ne me permet pas toujours de lire cette histoire!) le même "nettoyé" de toute sa gangue, oxydes et minéraux ""nuisant"" à son ésthétique n'est plus qu'un joli caillou de vitrine de salon ...

m'enfin c'est une vision que trop peu partagent ...

souvent on nettoie aussi les cailloux mais on garde un (1) échantillon en état pour le cas il servirait...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour des analyses mieux vaut une espèce sur l'échantillon

Si la paragenèse classique du gisement comporte l'association de plusieurs espèces, mieux vaut l'association

merci j'comprends mieux maintenant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

après il y a aussi un habitus qui peut être spécifique à un site .... un état de conservation et/ou d'oxydation... de même qu'un nettoyage trop poussé peut nuire à l'histoire du caillou (deux minéraux assez semblable avec le même habitus peuvent être distingués par les "choses" dessus que ça soit un autre minéral ou une oxydation ou de l'argile....)

conserver le cailloux dans sont état originel n'est pas innocent si on veut par lui raconter son histoire (même si mon ignorance en géologie ne me permet pas toujours de lire cette histoire!) le même "nettoyé" de toute sa gangue, oxydes et minéraux ""nuisant"" à son ésthétique n'est plus qu'un joli caillou de vitrine de salon ...

m'enfin c'est une vision que trop peu partagent ...

souvent on nettoie aussi les cailloux mais on garde un (1) échantillon en état pour le cas il servirait...

pour la definition de patrimoine mineralogique on pourrait donc retenir deux grandes ecoles :

- celle du patrimoine "objet d'art" (esthetique / masters pieces)

- celle du patrimoine "systematique"(site/morphologie/habitus/paragenese)

la premiere etant celle qui s'eloigne le plus de la mineralogie (sens premier : science) et se rapproche d'interets rencontrés aupres d'autres objets culturels (peinture, sculture, . . .) ; elle semble etre la plus developpée actuellement. Mais, a mon sens, c'est une vision qui detourne les mineraux vers d'autres fins ( bling bling lol )

la seconde etant celle qui se raproche le plus de la mineralogie et des demarches naturalistes (observation, comprehension) dans le but de preserver un connaisances exhaustives des sites. A mon sens, c'est cette derniere qui sert plus à la societe et permet plus facilement de promouvoir une approche patrimoniale/naturaliste aupres des plus jeunes.

1frangin tu serai donc une espece rare de cette seconde ecole ;-)

En revanche, autant l'ecole esthetique/objet d'art peut se contenter de peu de pieces (une plus bling bling declassera une autre qu'il l'est moins), autant la systematique demande la preservation d'enormement d'echantillons pour etre viable.

Comment les preserver dans la duree? beaucoup de nos grands musees ce montrent peu viable dans ce domaine et certains s'orientent vers le 100% esthetique.

Est-il pensable d'avoir un vrai lieu de conservation exhaustif ?

Beaucoup de collections privees regionales sont probablement exhaustives, mais comme elles sont privees rien ne peut garantir la preservation dans le temps et son accessibilite.

Si t'as de la place pour aggrandir chez toi 1frangin, j'te nomme conservateur national :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est le problème majeur

généralement les "master pieces" servent à attirer les visiteurs et faire rentrer de l'argent pour pouvoir s'occuper du reste;

Il y a la solution micro qui résoud en grande partie le problème "place et conservation" mais pas l'aspecr "entrée d'argent"

pour exemple j'ai en collection : 12000 echantillons dont 7000 français sur 630 sites (les autres parties importantes etant le maroc et l'espagne) avec 1050 espèces tout cela est stocké dans deux meubles de 1,4m de lrge sur 1,8m de haut !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Waaou. . . Ca c'est de la collection!

j'etais tombée sur le resumé d'une intervention qui presentait la micro comme l'avenir de la mineralogie (lien dès que je le retrouve).

Coté ressource financiere pour servir la preservation du patrimoine, j'ai l'impression (est -elle juste) qu'actuellement il n'y a que l'expo/musee qui est developpée.

si je reprends nos echanges avec 1frangin d'un coté on s'accorde a dire que la "master piece" pour la "master piece" n'a qu'un interet mineur au sens "valeur mineralogique" mais c'est celui qui "finance l'autre" : avec un tel oxymore, c'est logique qu'il y ait des problemes et conflits d'interets dans nos musees.

De l'autre on s'accordait aussi a dire que le role des musees est preponderant dans la preservation/transmission du patrimoine.

Pourtant il doit bien y avoir d'autres pistes (financement moins contradictoire) a explorer, plus en phase avec une preservation patrimoniale (systematique macro/micro) ?

J'pense par exemple a des centres d'interpretation, aux concervatoires (comme au sens des conservatoires de musique qui valorisent la pratique), "vente"de Formation/Stage mineralogie . . . Mais la ce n'est peut-etre plus dans les competances des musees?!

peut-etre que ce type de structure associant preservation/decouverte de la mineralogie existe deja ? Vous en connaissez?

Le seul exemple qui me vient a l'esprit, mais eloigné de la mineralogie, c'est une Societe cooperative d'interet collectif (SCIC) du non d'okhra donc orienté sur la valorisation de l'ocre. Il oeuvre aussi bien dans la preservation du site (ancienne usine)et de la ressource, et valorise toutes les pratiques autours de l'utilisation de l'ocre (ce qui finance le reste de leur activité) et travaille conjointement avec les collectivités, les chercheurs et le monde des amateurs (dont il provienne).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon toujours sur le sujet "comment preserver"

Si patrimoine systematique/paragenese(cf l'exemple dans la definition de paragenese qui se trouve dans geowiki) cela implique aussi une bonne redaction de la localisation pour chaque echantillon. Faut pas tromper le futur utilisateur heritier ;-)

Lien vers un post sur le sujet :

http://www.geoforum.fr/topic/7281-bien-rediger-les-localites-pour-les-specimens-mineralogiques/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne peut pas demander à des amateurs d'en arriver là... mais pour une bonne définition de provenance d'un échantillon, on devrait avoir les informations suivantes :

- Lieu sur carte IGN,

- Même lieu sur extrait de carte géologique,

- Photo de l'affleurement avec localisation,

- Résumé du contexte du lieu de récolte, voire photos étapes par étapes avec photos des roches encaissantes et des échantillons bruts de pomme... et avec le résumé les identifications effectuées, les indices d'interprétations...

- Photos des échantillons représentatifs gardés en collection... voire des pièces échangées entrantes pour compléter les habitus et la systématique du site en question...

Et bien sûr les échantillons en collection pour joindre la lecture à la manip des objets du site...

C'est ce que j'aimerai arriver à faire de mon côté, pour transmettre mon savoir et mes observations autant que des pièces qui auront un contenu consistant puisque rattachées et affiliées.

On parlait de la pièce "Laurent"... en dehors de son esthétisme, si elle n'a pas les infos sus-citées, elle manque de pédigrée, donc d'une histoire... le but, dans le recoupement de ces infos, c'est d'expliquer le pourquoi du comment, comprendre ce qu'il en est et avancer dans la connaissance d'un site... il me semble... Et donner de la valeur aux pièces qui en sont issues, autrement que vénale.

Je suis en phase avec Frangin sur l'essentiel... il le sait déjà.

Eric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Meme si de nombreux amateurs y contribue, faut-il que la preservation du patrimoine repose sur leurs epaules ? Je ne le pense pas.

Garder en plus des echantillons, une memoire descriptive du site, peut probablement etre tres utile pour l'utilisateur futur; surtout si le site a disparu entre temps.

Hahaa . . . Laurent. . Pour moi, elle symbolise la tendance actuelle du patrimoine "objet d'art naturel" (la "master piece" pour la master piece"). La valeur (prix) repose sur le principe des autres objets d'art et la vocation de ces pieces s'eloigne d' une valeur mineralogique puisque totalement (ou presque) deconnectée du contexte et de la comprehension de ce dernier.

Mais c'est vrai qu'elle est superbe!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Amis de la culture générale, transposons un peu ce que donnerait une oeuvre type "Laurent" avec une toile de maître...

Ce que j'ai appris et aimé de mes cours à la Fac avec un prof de lettres, c'est de faire le lien entre le contexte d'une oeuvre, la vie de celui qui en est l'auteur et le courant d'idées dans lequel elle s'inscrit... il y a quelque chose de magique pour qui se penche sur une oeuvre sur tout le côté immatériel et contextuel de son édification... Que serait Mona Lisa de notre De Vinci si nous n'avions pas trouvé des essais et des traces aux rayons X ? Une oeuvre purement esthétique ? Je ne crois pas. Impossible de résumer ce tableau à ce cadre qui le délimite...

Que dire du tableau de "Guernica" ? Ne vous parle-t-il pas ?Autrement que pour son aspect esthétique ?

Je m'inscris en faux avec la tendance actuelle qui résume tout à l'apparence et à ce que l'on voit comme si ça nous sautait aux yeux. Je refuse ce raccourcis et je le refuserai toujours.

Ca me rappelle un concours style CAPES de géographie. Une épreuve d'histoire en didactique... un membre du jury et moi, nous nous sommes accrochés sur ce qui fonde ma manière d'être : Question du prof : "Peut-on réduire un mouvement de population à un flux ?" Ma réponse : Non, un mouvement de population est une migration. Un flux, c'est pour quantifier des échanges de capitaux et de marchandises... J'ai tenu mordicus devant les membres du jury qui se sont animés en désaccords. Pour un 7 sur 20, meilleure note des admissibles de Pau à cette époque pour cette épreuve.

J'ai une haute idée de la valeur humaine qui a extrait certains minéraux. J'ai une haute idée du contexte qui a permis la formation de ces minéraux. Et ma pédagogie avec les enfants ne se résumera jamais à de la minéralogie spectacle... Quand je parle à ma fille des opales (sa pierre fétiche), je ne me contente pas de lui dire "Prend ça et admire !"...

Pour ce domaine, je suis un peu raide, je l'avoue et là, on touche au coeur de ma manière de concevoir la minéralogie. Que je ne transposerai pas sur autrui, chacun faisant ce qu'il veut et peut selon ses possibilités.

Eric



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dis donc Eric, il etait vache ton jury!

Montrer que le patrimoine mineralogique peut se voir, se percevoir, se transmettre, de diverses manieres et pas uniquement comme des objets se suffisant a eux memes, est a mon sens ce qui anime ce sujet et en fera sa richesse. Merci d'apporter ta pierre a l'edifice.

Certes, atterir a une definition/vision stricte du patrimoine mineralogie est probablement une utopie ; offrir aux lecteurs de geowiki un "essai" mettant en evidence le fait que les points de vue sont multiples . . .Bref qu'il n'y a pas de "pensee unique" ; cela permettra aussi (je l'espere) aux plus jeunes (voir aussi aux vieux :-) )qui parcours le web avec un attrait pour les cailloux de pouser a la reflexion sur le volet patrimoniale . . . Et l'avantage d'un wiki, c'est aussi qu'il poura continuer a vivre et a etre completé par d'autres.

je te rejoins, la pedagogie a certainement un grand role a jouer dans la transmision du patrimoine ; Il me semble que dans ce domaine il y a encore un long chemin a parcourir pour la mineralogie.

D'autres domaines comme l'archeo semblent avoir un pas d'avance sur ce volet avec des contributions permettant de developper le métier d’animateur/médiateur du patrimoine.

http://www.imp-actes.fr/spip.php?rubrique30

c'est aussi probablement une piste a exploiter pour valoriser la mineralogie dans son ensemble et motiver les plus jeunes a continuer a preserver le patrimoine mineralogique.

Sans oublier les geoforumeurs, qui s'investissent dans ce domaine ;-) :

http://www.geoforum.fr/topic/24150-promouvoir-notre-passion-pedagogie-et-mineralogie/

sinon plus globalement un doc "georencontre patrimoine" qui met en avant les avis, actions, possitionnement de nombreux acteurs de la mineralogie et de la geol comme :

- les initiatives permettant aux amateurs et pro(scientifiques) de mener des actions communes

- l'ecole de poucet dans le 94

- la micro : la mineralogie du XXI eme siecle! (zunyite ce n'est pas a cet article que je pensai mais c'est dans le meme esprit)

http://www.google.com/url?sa=t&source=web&cd=2&ved=0CDUQFjAB&url=http%3A%2F%2Fwww.geopolis.fr%2Fdownload%2Fgeorencontres-intervenants.pdf&ei=BFDcUI_hCOuS0QXvuoHgCA&usg=AFQjCNHlgCOkNnaXrAp1EYMrWeV_DA_sCg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
×
  • Créer...