Aller au contenu
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 23 et 24 mars

Messages recommandés


bonjour,

cheminée de la mine de charbon de la Gautellerie à la Rouxière 44 avec quelques murs d'un ancien bâtiment c'est les seuls vestiges de cette mine qui fut exploité de 1853 à 1911. L’exploitation est réalisée par trois puits, le puits du Nord-220 m, le puits Castellane –228 m et le puits du Sud – 65 m. Mais ces productions ne sontpas suffisantes et le 7 octobre 1911 la décision de fermer la mine est prise.

rouxie10.jpg

cheminée de la mine de charbon de la Guibretière à Teillé 44, il ne reste plus que cette cheminée pour rappeler qu'une exploitation exista de 1918 à 1921 par plusieurs puits d'une profondeur de 100 m et d'une descenderie .

teille10.jpg

à plus ............

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité JPP2A
:clin-oeil:bonjour, cheminée de la mine de plomb-argentifère de l'Argentella, près de Calvi Haute-Corse (2B) des ancien bâtiment c'est les seuls vestiges de cette mine qui fut exploité de 1856 à 1930. L'exploitation est réalisée à 500 m environ du sommet de Argentella (nom de la montagne qui domine la baie de Crovani), il y avait à l'origine, probablement de l'époque génoise, un puits et une sorte de caverne à la cote 550, de nombreuses galeries, parfois de quelques centaines de mètres de long, témoignent de l'ampleur des travaux de recherche et d'exploitation. :clin-oeil:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Les telots était une mine de schiste, la plus importante parmis les nombreuses de la région. La concession s'appelait "les telots" l'année de création est 1865 et Fermée en 1957.

Pour ceux qui connaissent autun, le site est facilemet reconnaissable, avec les deux terrils abondants et visibles de loin.

Un bon ouvrage à été réalisé sur cette mine et celles des alentours et est dispo au muséeum d'Autun.

post-1763-1235008645_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Galerie, dite de St Joseph à Rougé 44 foncé en 1966 par le B.R.G.M dans le cadre de recherches pour le zirconium. Le minerai (grès contenant du zircon en taille microscopique domage!!) extrait fut envoyé à des sociétés spécialisées dans le traitement du zircon mais vu le coût élevé de celui-ci les travaux n'ont pas été poursuivis .

Les recherches ont montrées une réserve de 220 000 tonnes de zircon sur une ligne allant de Bain de Bretagne à Villepot.

stjose10.jpg

à plus ..............

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

vu des bâtiments atelier et de la centrale électrique de la mine de fer de Limèle à Sion les Mines 44. Le fer est exploité sur la commune depuis le moyen âge, mais ce n'est qu'en 1927 qu'une descenderie est foncée au lieu dit Limèle. Le minerai était traité au acierie de Trignac 44. Grâce à la mine de Limèle les habitants de Sion les mines ont pu bénéficier de l'électricité et de l'eau courante avant les autres communes du secteur .

limele10.jpg

à plus ...............

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

reste de l'usine de traitement du minerai à la mine d'or du Semnon à Martigné Ferchaud 35

martig10.jpg

La présence d'antimoine (stibine) fut découverte par hasard en 1892 lors de travaux de terrassement, un puits de recherche fut foncé en 1892 et une concession attribuée en 1895, mais faute de rentabilité les travaux cessèrent en 1897. Suite à la découverte d'or dans la stibine de la mine de la Lucette (53) en 1903 des tests sur le minerai de la mine du Semnon furent réalisés et au vue des résultats (12 à 20 gr d'or par tonne) les travaux d'exploitation débute en 1909. Les travaux sont stoppés en 1919 faute de rentabilité .

entrée de la galerie du Moulin du Coudray foncée vers 1910 et qui est en partie noyée .

martib10.jpg

à plus .............

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Moulin du Coudray, c'est sur le Semnon ?, je me rappelle de jolis mispickels inclus sur cette mine (vus au BRGMMM)

Les 12-20 g/t sont avérés ?, parce que là si on exploite pas, c'est qu'il y a un hic!!, c'était les teneurs en souterrain en Limousin.

Merci amicalement aux Frangins

Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité SPATHFLUO

Le chevalement des Grandes Terres - Lantignié

post-5300-1237836039_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité redsun

ah oui ??? Je ne savais pas qu'il y en avait un :grand sourire:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité SPATHFLUO

C'est juste pour le 1er Avril prochain !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben, on est encore passés devant hier matin avec Michel....

Je l'ai aussi pris en photo, mais faudra attendre car j'avais un film diapositive à finir et j'avais amené mon vieux nikon F3.... faut donc que j'amènes la pelloche à développer (je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître ...)

Et puis, à contre jour, même avec une cellule monumentale comme l'etait celle du F3 à l'époque, j'en attend une belle ombre chinoise...

Sinon, il me semble que ce chevalement est également photographié dans l'un des deux N° du "règne minéral" consacré à Lantignié. il est situé à l'intersection du filon des grandes terres et d'un filon qui le recoupe avec un angle de 20°.

C'est probablement un des ouvrages les plus récents car ce filon semble exploité de façon relativement rationnelle (enfin, pas trop incompréhensible !!! - car y'a des endroits ou je voudrais bien qu'on m'explique le pourquoi du comment...)

Pascal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Je suis arrivé sur ce forum en effectuant des recherches sur ... les chevalements.

Je réalise en effet un inventaire le plus exhaustif possible des chevalements miniers français, avec prise de photographies et recherche d'informations techniques.

Si cela vous intéresse, voici le lien vers les premières photos de ce projet :

Patrimoine Indutriel Minier Français

Si vous avez connaissance d'un chevalement encore visible ou tout autre vestige minier d'intérêt, n'hésitez pas à me contacter.

Sébastien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
×
  • Créer...