Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2019, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 27>30 juin 2019

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. En parcourant le livret de la formation G3, je constate que le contenu de la formation d’Orléans n’est pas si éloigné que cela de ce qu’était la formation EGERM il y a quelques années. En plus de tout ce qui est théorique (surtout abordé en M1), l’essentiel de ce qui est recherché par les industriels pour avoir un géologue junior plus ou moins opérationnel sans qu’on soit toujours derrière lui est proposé par la formation : une introduction à la stratégie et aux méthodes d’exploration/exploitation, des TDs en SIG et modélisation 3D (Surpac), du terrain varié. En tant qu’étudiant ou intervenant vacataire j’ai connu les formations axées sur le minier de Nancy, Toulouse et Orléans. A l’heure actuelle les Master ex-CESEV (Emerald / SMGE) et ex-EGERM sont ce qui se fait de mieux dans ce domaine. Le master GRN de Toulouse était très correct jusqu’en 2016 où la nouvelle formule a laissé très peu de place à la métallogénie. Pour 73?, il n’y a rien à argumenter sur le fond, c’est un problème de forme : oui c’est arrogant pour un étudiant encore en phase d’apprentissage de critiquer publiquement une formation - sans même proposer mieux à la place. Vos préoccupations d’étudiants vous sembleront bien futiles dans quelques années ou même quelques mois… Au cours de votre carrière vous ne manquerez pas d’être insatisfaits par ceci ou par cela, mais vous ferez avec - ou vous ne ferez pas. Ça s'appelle l’adaptabilité / la résilience, et c'est le plus utile des savoir-être des géologues de terrain.
  3. J'ai pris ces photos il y a quelques semaines. J'ai trouvé cette bestiole, que je ne connaissait pas auparavant, dans mon terrain. Ce que je peux vous en dire, c'est que l'expression "allure de tortue" n'est pas du tout adapté à cette espèce. Je ne sais pas comment elle est arrivée là ni où elle est parti, mais il y a de l'eau pas très loin ; ceci explique sans doute cela. Car renseignements pris, il s'agit de la cistude d'Europe : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cistude Je ne me suis même pas risqué à la prendre en main ... Regardez un peu les griffes de sa patte arrière sur le dernier cliché !
  4. Bonjour, toujours dans les sables de z Zonderschot vers Anvers Miocene moyen, j'ai trouvé ceci qui m'intrigue. Serait-ce un morceau de coquillage tout simplement ? Merci d'avance ! 1.
  5. Pour changer un peu, opales ménilites de Glavenas (43). Ça fait des formes sympas greg la veine
  6. Today
  7. Nous sommes toujours ici. C'est à coté de chez moi et je vais souvent m'y balader. Ce n'est pas une île mais sous certains aspects, cela y ressemble. C'est la Chaîne de l'Estaque, entre Martigues et Marseille. Et si je suis à cet endroit, c'est pour vous parler de Tudorella sulcata. https://en.wikipedia.org/wiki/Tudorella_sulcata Son aire de répartition est en pointillé sur le pourtour et les îles de la Méditerranée occidentale. C'est une espèce discrète, que l'on ne rencontre pas souvent en train de gambader. Et, dans la garrigue de la Chaîne de l'Estaque, pour savoir si le lieu où l'on se trouve en abrite une population, le mieux est d'observer les "coins repas" de ses prédateurs. Sur ces surfaces dégagées de moins d'un mètre carré, les reliefs des festins s'accumulent sur de très longues périodes. Ci-après, deux exemples qui montrent la présence de Tudorella sulcata. NB : les coquilles vides se décolorent avec le temps. Vous pouvez cliquer sur les images pour voir plus de détails ! Premier exemple : Deuxième exemple : Vivants, ils ne sont actifs que par temps humide depuis plusieurs jours, avec une température suffisante. Le reste du temps, c'est à dire presque tout le temps, ils roupillent dans les vides qui se trouvent sous les surfaces rocailleuses. Quelques images : Ici, en pleine activité : Question : comment une espèce aussi farouche, qui ne se déplace que quelques jours par an, et à une vitesse d'escargot, a-t-elle pu se disperser sur les rives et les îles de la Méditerranée occidentale ? Il n'est bien entendu pas raisonnable de penser qu'elle ai pu voyager avec l'homme. La réponse est ici https://www.academia.edu/1857389/Temporal_speciation_pattern_in_the_western_Mediterranean_genus_Tudorella_P._Fischer_1885_Gastropoda_Pomatiidae_supports_the_Tyrrhenian_vicariance_ .
  8. Pour le fun : fossile de gryphée avec malachite (probable néoformation). Grand terril Chessy années 90’s
  9. Magnifique ton ophrys apifera ! Cétoines grises en train de dévorer l'intérieur de mes iris.
  10. Ecaille fermière ou villageoise. Epicallia ou Arctia villica
  11. Sympa ! Tu sais si des macles sont connues sur cette espèce ? (et si oui, ont-elles été notées à St Pons ?) Greg la veine
  12. Bonjour, petit partage de découvertes, suite à une sortie avec indiana27, en Normandie.
  13. Yesterday
  14. Calcite en rhomboèdres isométriques sur Quartz sub-calcédonieux et Chalcopyrite [90mm]
  15. Chalcostibite, cristal montrant des facettes inhabituelles, Zinkénite (striée) avec Sidérite [cristal 20mm]
  16. C'est une espèce lagunaire voir marine suivant les faciès sédimentaire, donc pas considérée comme terrestre Un autre spécimen (moulage car issu de moule dans des nodules en creux)
  17. Cristal de roche, assemblage flottant de deux individus [35mm] Sigoyer
  18. Calcite sableuse en masse de rhomboèdres aigus un peu polysynthétiques [130mm] Bellecroix, Fontainebleau
  19. Merci pour toutes vos informations ! Est ce que vous avez une idée sur la période a laquelle il a était taillé ?
  20. Bonjour à tous avez vous une idée de ce que cela pourrait être? Jai trouvé cela avec une vingtaine de dents sur un bord de colline du luberon Merci d'avance pour vos réponses
  21. Bonsoir, peu présent sur le site donc j en profite pour partager les trouvailles (qui je pense, correspondent au sujet), faites ce matin avec Indiana 27 dans l'eure.
  22. Les rondelles ne bougent pas elles (heureusement), il s'agissait juste de la partie métallique en dessous qui avait un peu de jeu, j'ai essayé de nouveau de renfoncer les rivets en tapant dessus, mais rien n'y fait… En revanche, j'ai tenté la solution inespérée de la super-glue... Là je reviens d'un voyage à thème géologique où j'ai pu bien tester mon marteau réparé à la super glue, et contrairement à toute attente, ça a tenu le coup ! Le marteau a subi des chocs divers et variés (dont des chutes sur la partie métallique concernée), de l'eau, de la boue, du chaud, du froid, enfin bref la totale, et la super-glue tient toujours le coup sans problème… A voir si cela reste efficace sur le long terme évidemment. Et si ça ne tient pas, je tenterai une n ième fois de taper sur les rivets ^^ . Mais comme je le disait, les rondelles de cuir sont pour l'instant protégées par une protection et ne bougent absolument pas… Enfin merci à tous ! :)
  23. Ben tiens. On voit bien les andésines et les amphiboles. C'est très net... Problème: 1) il n'y a pas d'andésite dans les collines montérégiennes. Plein de choses plutoniques crétacées comme diorite, syénite, gabbro et même péridotite et pyroxénite, mais rien de volcanique. 2) pour trouver des volcanites, il faut explorer les formations de l'Ordovicien mais ça s'est mis en place en contexte distensif et ce sont des basaltes.
  24. Kasolite https://www.mineral-forum.com/message-board/download.php?id=93761
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...