Aller au contenu

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Vente de minéraux et cristaux sur Internet, achat de collection.
Vente de minéraux et cristaux sur Internet / Achat de collection

DESERT

Les conglomérats

Messages recommandés

D'après Wikipédia : "En pétrographie, un conglomérat est une roche détritique (issue de la dégradation mécanique d'autres roches) composée de morceaux discernables liés entre eux par un ciment naturel.

Pour être considérés comme discernables, les morceaux doivent mesurer plus de 2 mm (en dessous de cette taille, on aurait affaire à un grès et non plus à un conglomérat).

Les conglomérats sont le plus souvent de nature sédimentaire, mais ils peuvent également être volcaniques.


Parmi les conglomérats, on trouve :
les brèches, composées de blocs anguleux ;
les poudingues, composés de galets aux formes arrondies ;
les tillites, qui contiennent à la fois des cailloux anguleux et des galets arrondis."

Voici un conglomérat ramassé sur le bord d'une route à Latour de France dans le Fenouillède (66)

post-19557-0-29017600-1398714865_thumb.j

post-19557-0-68295500-1398714906_thumb.j

Après un passage dans l'acide chlorhydrique qui a dissout le liant, des grains millimétriques de roches diverses, du sable joli, surtout des mini galets de quartz translucides, mais aussi, du fer, du mica doré, malachite....

post-19557-0-78262200-1398714931_thumb.j

post-19557-0-62169800-1398714961_thumb.j

post-19557-0-00936800-1398714988_thumb.j

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


http://www.geowiki.fr/index.php?title=Conglom%C3%A9rat

"Conglomérat (n. m.), du latin conglomeratum, de cum, avec, et de glomus, pelote. Les conglomérats sont des roches sédimentaires détritiques formées par un minimum de 50 % de débris de roches de dimension supérieure à 2 mm (classe des rudites), liés par un ciment.

Types divers :

Microconglomérat lorsque la taille des éléments va de 62,5 microns à 2 mm…

Brèche lorsque la majorité des éléments sont anguleux…

Poudingue les éléments sont arrondis, roulés (= galets)…

Conglomérat monogénique les éléments sont de même nature…

Conglomérat intraformationnel les éléments et le ciment sont de même nature, ce qui indique la dislocation sur place d'un sédiment peu induré, suivi de la cimentation par poursuite de la sédimentation…

Conglomérat polygénique les éléments sont de nature variée (cas le plus fréquent)…

Conglomérat synorogénique les éléments sont liés à l'érosion de roches mises à jour par des déformations tectoniques et déposés au cours d'une phase orogénique (orogène); ou :

Conglomérat postorogénique si les éléments sont déposés après la phase orogénique…

Conglomérat interstratifié niveau conglomératique situé au sein d'une formation et non à sa base… (synonyme à rejeter : intraformationnel, ce terme doit être réservé à l'usage décrit plus haut)"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Questions :

- concentration de l'acide ?

- durée de l'immersion du conglomérat ?

Vu la couleur, ça peut être de la malachite ou du chrysocolle (ou autre !!!), mais les deux sont normalement dissous, sauf s'ils sont impurs et immersion courte.

Belle diversité en tout cas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Microconglomérat, c'est ce qui semble le plus probable.

Malachite, dissoute à l'acide.

Chrysocolle ? Impossible. Le contexte local ne s'y prête pas et ce minéral ne se retrouve jamais en alluvionnaire en France.

Une photo de l'affleurement du prélèvement ?

Pas possible qu'il y ait du fer dans cette roche. Sinon, ce serait du fer anthropique. Par contre hématite et magnétite envisageable. Voir avec une utilisation de l'aimant pour confirmer.

La disposition des éléments de cette roche plaide pour un dépôt récent de sables fluviaux ou marins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

post-19557-0-72308700-1401655832_thumb.j

Ce petit galet ( ~3cm) exporté de je ne sais où, jusqu'aux environs du rond point espagnol du col du Pourtalet, ce conglomérat, de quoi serait-il fait ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un bloc trouvé dans un ruisseau des environs de Coustouges dans le Vallespir ( 66).

Représentatif des conglomérats lie de vin que l'on peut voir sur les talus de la route montant à Coustouges et après, dans l'Alt Empordà, vers l'Espagne, . (Je ferai un sujet de photos incessamment.)

post-19557-0-75166000-1407866512_thumb.j

post-19557-0-13895300-1407866529_thumb.j

post-19557-0-90070500-1407866536_thumb.j

post-19557-0-47345500-1407866546_thumb.j

post-19557-0-63628100-1407866582_thumb.j

Cette inclusion si rouge, mais toute petite, ce serait quoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ergotage sémantique - En intraformationnel le ciment et les clastes n'ont pas nécessairement la même nature - il peut y avoir eu transport et resédimentation au sein d'une même formation caractérisée par des lithologies variées. Des anglo-saxons distinguent p.ex. autobreccia (même nature, même formation, même unité de temps) et intraformational breccia (nature différente, même formation, même unité de temps - mon avatar).

Pour qui aime "les images dans la tête" penser par exemple aux galets mous, rip up clasts et autres détritus de vidange tidale qui finissent emballés dans du sable un peu plus loin, le tout en continuité latérale sur quelques dizaines de mètres, et absolument contemporain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Je suis nouveau sur ce très riche forum.

Je m'intéresse depuis peu aux silex taillés.

Près de chez moi il y a un très gros gisement.

Le terrain est calcaire, sableux et sur une petite portion il y a ce conglomérat dans lequel vous pouvez voir une pièce de silex taillée.

Savez-vous comment s'est formé cette roche. Est-ce que ce sont des ions calcaires qui en précipitant forment ce ciment?

Merci

post-20793-0-04041800-1409938605_thumb.j

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour la réponse rapide.

Situé dans les petites Pyrénées en rive gauche à 3 km de la Garonne.

Pour le moment j'ai pas mieux en photo. E ncliquant sur l'imagee elle s'agrandit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A 50 mètres au dessus du conglomérat, il y a une probable doline, l'eau qui a dissout la roche aurait-elle pu sortir plus bas et cimenter le sable?

post-20793-0-40839300-1409944803_thumb.j

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le poudingue de Cap d'ail(06), en bord de mer.

Une carrière de meule, en bord de Mer, du Moyen Age?

Le poudingue, résultat de l'éboulement des falaises calcaires blanc du Jurassique supérieur qui surplombent la côte(Brèche de pente) est nommé parfois Brèche de Cap-D'Ail.

Daté du Quaternaire, il est affecté par des failles. Une meule en cours d'extraction, est recoupée par une de ces failles. Cela donne une chronologie relative des événements.

post-23179-0-01066800-1449733491_thumb.j

post-23179-0-70690800-1449734129_thumb.j

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet, la discussion sur les meules n'est pas close.

Un autre conglomérat : Le poudingue Pliocène du Var. Gilbert Delta (G. Clauzon).

A la fin de la crise Messinenne, le Var, comme beaucoup de Fleuve côtier méditerranéen, comble sa ria par un apport important de sédiment provenant de l'érosion des reliefs nouvellement formés au cours des phases Alpines qui ont structurées l'Arc de Castellane et l 'Arc de Nice.

Les couches ont généralement avec un pendage de 20 à 30° vers l'aval. Sur la bordure Est du delta pliocène, on note des pendages pouvant aller jusqu'à 90°, témoin d'une phase tectonique Plio-Quaternaire.

Au quaternaire, le fleuve Var a entaillé le Delta pliocène pour atteindre sa côte actuelle, laissant par endroit des paysages surprenant à quelques pas du centre ville de Nice : Les vallons Obscurs.

post-23179-0-79156800-1449816948_thumb.j

post-23179-0-31157800-1449817086_thumb.j

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fût de colonne et encore!

aux vues de la cohérence des grains du matériaux même pour la construction, j'ai des doutes.

Ce serait destiné à des meules, le trou d'axe serait taillé en premier avant le pourtour au risque de casse,

la faille devait déjà être apparente lors de la taille de ce cylindre,

c'est bien curieux !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En ce qui concerne la carrière de meule, en voici une qui a été récupérée en mer en 1997 (la destination de ces pierres n'est pas connue, aucune meule provenant de ce site n'a été trouvé dans les moulins des environs), toutefois la faille est apparu soit au cours de la taille, soit après:

post-23179-0-14060200-1449822018_thumb.j

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×