Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Le marché du travail des jeunes diplomés en "géologie"


Recommended Posts

Selon des données Assedic/ANPE/Apec, le taux d'emploi des jeunes diplômes en Sciences de la Terre à 6 mois, 1 an ou 2 ans serait un des plus faible qui soit.

S'il existe des tensions sur les métiers "techniques" liés aux Sciences de la Terre, c'est à dire peu de candidats par rapport à la quantité d'offres d'emploi, voire, moins de candidats potentiels que d'offres, les formation "théoriques" trouvent peu de débouché, très peu...

Les travaux publiques, le bâtiment, les cabinets d'études, le contrôle qualité, l'exploitation de carrière, l'hydrogéologie, la prévention des risques naturels et anthropiques semble les débouchés actuels les plus évidents.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Je suis en licence 3 et je me questionne sur mon orientation sachant que je veux faire de la geotechnique

et que j'apprécie le cursus universitaire. Est on désantagé sur le marché de l'emploi avec un bac+5 universitaire plutot qu'avec un diplome d'école d'ingé.

Dans le secteur geotechnique fo t'il se forcer a faire école d'nigé pour etre sur des débouchés?

Link to comment
Share on other sites

Les écoles d'ingénieurs ont plus la cote que les fac, car leur programme est plus adapté aux besoins des entreprises, et qu'il y a plus de stage en entreprise...

--> çà , çà dépend des facs... en tout cas moi, des stages techniques de géophysique, sur le terrain comme en entreprise ou en labo, j'en ai une liste non négligeable, ce qui plait plutôt bien aux entreprises.

Après ce qui plait bien aussi c'est, même en géologie, de maîtriser l'outil informatique - et pas seulement le traitement de texte et internet - , l'anglais, et être autonome.

Link to comment
Share on other sites

Je suis en licence 3 et je me questionne sur mon orientation sachant que je veux faire de la geotechnique

et que j'apprécie le cursus universitaire. Est on désantagé sur le marché de l'emploi avec un bac+5 universitaire plutot qu'avec un diplome d'école d'ingé.

Dans le secteur geotechnique fo t'il se forcer a faire école d'nigé pour etre sur des débouchés?

Tout dépend de ton master je dirais.....

Je sors moi-même de la fac de Besançon, et donc je peux t'en parler: il y a là-bas un master Géotechnique en alternance unique en France pour le moment (cours + apprentissage rémunéré) qui me paraît très bon dans ce domaine... Je connais très bien cette fac évidemment, et je peux te dire que les débouchés sont quasi-sûrs, à moins que tes 2 ans de master se soient mal déroulés! En effet, tu bosses pour la boîte de ton choix pendant 2 ans, donc en principe la boîte ne te paye pas pendant 2 ans pour rien, si tu vois ce que je veux dire :surpris:

---> en gros:

soit elle t'embauche direct à la sortie du master puisqu'elle t'a formé auparavant

soit elle ne t'embauche pas, mais tu as déjà 2 ans d'expérience à ton actif

--> c'est tout bénéf!! :siffler:

d'ailleurs, sur tous les sortants du master à ce jour, tous on a peu près le boulot qu'ils voulaient....

oui oui, je fais de la pub pour ma bonne vieille fac :clown:

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Guest MOONSTONE CURSE
les formation "théoriques" trouvent peu de débouché, très peu...

Les travaux publiques, le bâtiment, les cabinets d'études, le contrôle qualité, l'exploitation de carrière, l'hydrogéologie, la prévention des risques naturels et anthropiques semble les débouchés actuels les plus évidents.

Tout ceci n'offre guère de perspectives réjouissantes pour quiconque n' a pas l'esprit "terre à terre"...

C'est un problème typique du monde moderne en général, et inhérent en particulier à la France, patrie par excellence du matérialisme et du rationalisme cartésien exacerbés.

C'est d'ailleurs exactement la même chose concernant les filières littéraires, artistiques, des sciences humaines, etc. Et pour cause !

Dès lors que l'objet principal d'une quelconque activité professionnelle ne consiste pas à générer des profits immédiats en espèces sonnantes et trébuchantes, on refuse d'office, tout net, de reconnaître ladite activité en tant que débouché sérieux...

Cette mentalité "utilitaire" qui prévaut dans notre société est on ne peut plus symptômatique du règne sans partage de l'esprit marchand sur un monde devenu "désenchanté".

Et au final, cela n'a rien d'enthousiasmant pour toutes celles et tous ceux qui choisissent d'orienter leurs études en fonction de leurs vrais centres d'intérêt.

Et après on s'étonne du manque de motivation de beaucoup de candidats potentiels sur le "marché (sic) du travail" !...

38786-6.gif

Link to comment
Share on other sites

Et au final, cela n'a rien d'enthousiasmant pour toutes celles et tous ceux qui choisissent d'orienter leurs études en fonction de leurs vrais centres d'intérêt.

Euh... On peut faire des études dans les domaines que l'on aime, ça c'est pas un soucis ! N'importe lesquels...

Mais ensuite, si cela ne correspond pas aux besoins des structures qui embauchent, faut pas se lamenter...

On ne peut exiger de quiconque de créer des emplois sur mesure en fonction des envies des gens...

Chacun est libre de choisir ce qu'il veut faire, ça c'est fantastique, réjouissons nous !

Link to comment
Share on other sites

Guest MOONSTONE CURSE
Euh... On peut faire des études dans les domaines que l'on aime, ça c'est pas un soucis ! N'importe lesquels...

Mais ensuite, si cela ne correspond pas aux besoins des structures qui embauchent, faut pas se lamenter...

On ne peut exiger de quiconque de créer des emplois sur mesure en fonction des envies des gens...

Chacun est libre de choisir ce qu'il veut faire, ça c'est fantastique, réjouissons nous !

Certes, mais en ce qui me concerne, je sais parfaitement que si je m'étais donné la peine de suivre un long cursus d'études en géologie (ce qui m'aurait de toute façon été inaccessible vu que j'ai toujours été une bille en maths), avec à la clé toute une flopée de diplômes plus ou moins myrifiques, tout ça pour qu'au final on ne me propose de bosser qu'en tant qu'ingénieur pour les travaux publics, le bâtiment, ou l'exploitation de carrières, eh bien...cela ne m'aurait fait "kiffer" qu'assez modérément, comme disent les d'jeuns...

:coucou!:

Après, bien sûr, à chacun selon ses capacités d'adaptation et d'intégration à la société. Nous ne sommes pas tous égaux face à cette problématique, pas plus que nous ne sommes censés être des pions interchangeables, "délocalisables" et "recyclables" ou "reclassables" à merci. Question de tempéramment.

Moi je ne me sens ni l'âme d'un "nomade", ni celle d'un travailleur polyvalent qui doit savoir "se vendre".

Quant à la question de créer des emplois en rapport effectif avec les envies profondes et les compétences de chacun, ainsi qu'avec les études effectuées, il me semble que cela devrait relever des prérogatives de l' Etat. Une entité étatique qui s'avère incapable d'assurer aux jeunes diplômés qu'elle prétend administrer un emploi qui corresponde exactement à leurs souhaits originels manque gravement à l'un de ses devoirs les plus élémentaires.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...
Tout dépend de ton master je dirais.....

Je sors moi-même de la fac de Besançon, et donc je peux t'en parler: il y a là-bas un master Géotechnique en alternance unique en France pour le moment (cours + apprentissage rémunéré) qui me paraît très bon dans ce domaine... Je connais très bien cette fac évidemment, et je peux te dire que les débouchés sont quasi-sûrs, à moins que tes 2 ans de master se soient mal déroulés! En effet, tu bosses pour la boîte de ton choix pendant 2 ans, donc en principe la boîte ne te paye pas pendant 2 ans pour rien, si tu vois ce que je veux dire :rolleyes:

---> en gros:

soit elle t'embauche direct à la sortie du master puisqu'elle t'a formé auparavant

soit elle ne t'embauche pas, mais tu as déjà 2 ans d'expérience à ton actif

--> c'est tout bénéf!! :super:

d'ailleurs, sur tous les sortants du master à ce jour, tous on a peu près le boulot qu'ils voulaient....

oui oui, je fais de la pub pour ma bonne vieille fac :wub:

bonjour,

petite question, ce master en alternance est-il toujours d'actualité ?

si oui, faut-il le commencer en première année ou est-il possible d'intégrer directement la deuxième année (lorsque l'on est déjà titulaire d'un M1 en fac) ?

merci...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Je pense qu'il ne faut pas non plus se limiter à la france, du travail pour les géologues qui veulent partir, il y en a ... et dans tous les domaines ... la nouvelle génération, il faut que l'on voyage !

Je n'ai pas vraiment d'expérience de ce côté là encore mais il est quasiment sûr qu'il vaut mieux avoir fait une école d'ingénieur, ce qui permet de rester assez généraliste plutôt qu'un master en fac qui est de toute façon (puisque c'est la vocation de ta fac) très pointu sur un sujet mais pas aussi large qu'un diplome d'école d'ingé. C'est comme toujours la discussion que l'on a à propos des deux cursus, la fac c'est bien, mais si l'on ne trouve pas le travail directement dans la filière spécifique à laquelle on a été formé ... bah on a moins de capacité à pouvoir s'orientier directement vers quelque chose de totalement différent.

En plus le stage de 6 mois en 3eme année d'école d'ingé et l'ouverture à l'international sont très enrichissants, je pense à l'ENSG (puisque c'est ce que je connais) par exemple qui est en lien très étroit avec Polytechnique Montréal pour ne citer qu'elle ... Mais après pour ce qui est d'avoir commencé à en fac puis ensuite basculer sur un cursus école d'ingé, je n'ai aucune idée de comment celà peut bien fontionner puisque j'ai pris le cursus prépa.

Bref travailler dans le domaine que l'on aime, c'est possible il faut seulement enlever les oeillère et ne pas se poser de questions, un début de carrière à l'étranger ça ne peut être qu'enrichissant !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...