Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum.

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2024, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 26>30 juin 2024

Nodule olivine


zéolite

Recommended Posts

Il y a 10 heures, phoscorite a dit :

Bonsoir. La masse principale du caillou m'a plutot l'air d'etre du basalte. Je peux me tromper, difficile sans un coup de scie.

Oui j'en conviens, cette échantillon aussi je ne souhaite pas le saucissonné,

mais deux zones ci-jointe en montre la composition.  

si nécessaire je peux faire une macro.

DSC_3578c.JPG

DSC_3581b.JPG

Link to comment
Share on other sites

OK, rien d'inhabituel la-dedans, à mon avis.

Les morceaux de péridotite (roche grenue et verte) sont des enclaves mantelliques transportées dans le magma basaltique lorsqu'il remonte à la surface. Dans ce transport, il y a de l'attrition mécanique, et les enclaves se fragmentent, des grains se détachent, on en retrouve souvent qui n'ont pas plus de quelques millimètres dispersés dans la lave : exemple en lame mince, un basalte à inclusions de péridotite, Hérault

CX_03LN.thumb.jpg.4498729a8e7198513e422f091751e0ed.jpg

CX_03LP.thumb.jpg.eff1251396406099e316d8956cb5fb01.jpg

Le petit minéral vert en LPNA et noir en LPA en bas au centre et en forme de banane est du spinelle, le reste est surtout de l'olivine, altérée sur les bordures.

La matrice basaltique contient des lattes de plagioclase (gris en LPA), quelques phénocristaux d'olivine : ils ont une forme plus automorphe que l'olivine (grenue) des fragments de péridotite.)

CX_06LN.thumb.jpg.57680b96ad8d2a6a041aa8b152c3c2ae.jpgCX_06LP.thumb.jpg.abc149fd62847b4d415a240183fa36fe.jpg

 

Et il y a aussi des petits phénocristaux d'augite dans le basalte (ici avec une macle en sablier)

CX_05LN.thumb.jpg.46aecf04004939870567bb06116f4616.jpgCX_05LP.thumb.jpg.38e489ff2eb612590d4c4fa8d5467dde.jpg

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

superbe les photos on voit aussi des baguettes de plagioclases,

mais mon nodule est entièrement de péridot voir de pyroxénite,

ce qui est la source de mon questionnement c'est moins l'origine mantellique de ce cumula,   

que l'absence de gangue, il n'existe en surface qu'une fine couche de la roche mère de transport,

je ne retrouve pas ce type de formation sur le web, et comme amateur des olives dans les basaltes,

je suis plus conforté dans mes trouvailles à des poches d'inclusions friables,

qu'à des bloques bien individualisé sans trace de gangue significative.

si il y à des photos de nodule d'olivine j'en suis très friand pour mes recherches comparative avec les achondrites.

Merci.

 

Link to comment
Share on other sites

Je crois que je n'ai pas bien compris : c'est tout de la péridotite ?

Ça ne change rien à son origine mantellique, mais je n'en ai jamais vu de cette taille.

Sur la composition minérale, ce qui tire sur le jaune est probablement de l'olivine et les parties teintées en vert plus franc (en bas de la deuxième photo) ont des chances d’être du clinopyroxène, en effet.

 

Pas d'idée sur l'absence de gangue, si c'est bien le cas.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, phoscorite a dit :

Je crois que je n'ai pas bien compris : c'est tout de la péridotite ?

oui c'est çà, moi aussi je ne m'explique pas l'absence de gangue,

j'espère voir d'autres exemple pour me faire une idée de la fréquence et peut-être des conditions de formation.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, zéolite a dit :

oui c'est çà, moi aussi je ne m'explique pas l'absence de gangue,

Cela signifierait a minima que c'est un fragment d'une inclusion de grande taille, je n'en ai jamais observé dans une coulée ni une cheminée.

Peut-être bien la suggestion de @AMEDE, dans des scories, qui s’altèrent plus rapidement que le nodule lui-même.

Link to comment
Share on other sites

merci pour ces retours.

le modèle de la matrice de scories semble plus adéquate, que celui du basalte compacte,

une piste serait la formation d'une enveloppe gazeuse totale ou partielle entre les scories et le nodule ,

ce qui faciliterait sont isolement.

mon idée tient-elle la route?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, zéolite a dit :

merci pour ces retours.

le modèle de la matrice de scories semble plus adéquate, que celui du basalte compacte,

une piste serait la formation d'une enveloppe gazeuse totale ou partielle entre les scories et le nodule ,

ce qui faciliterait sont isolement.

mon idée tient-elle la route?

 

Personnellement je pense plus à un enlèvement du magma recouvrant le nodule et encore liquide lors de la propulsion hors du cône, ce qui expliquerait le fin filme de basalte présent à la surface.

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, AMEDE a dit :

Personnellement je pense plus à un enlèvement du magma recouvrant le nodule et encore liquide lors de la propulsion hors du cône, ce qui expliquerait le fin filme de basalte présent à la surface.

en d'autres termes on peut dire que c'est un nodule bombe volcanique?

 

Link to comment
Share on other sites

Le 24/05/2023 à 22:43, phoscorite a dit :

Plutôt qu'une bombe, un boulet volcanique en fait...

 

C'est une idée intéressante qui définit bien un fait géologique pas si rare que çà je peux le montrer,

mais qui est décrit ou définit nulle part, alors que au moins pour moi sa compréhension est nécessaire voir fort utile.

Le terme de boulet que propose phoscorite devrais faire parti du vocabulaire géologique!!

Un autre domaine au moins pourrait aussi s'en enrichir.  

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...