Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2022, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 23>26 juin 2022

fossiles


 Share

Recommended Posts

Sous-sol et géologie


Etudiée dès la fin du XIXe siècle, la géologie de Sainte-Croix-du-Mont est intéressante à plusieurs titres : son célèbre banc d’huîtres fossiles, mais également le panorama montrant la différence d’altitude entre les rives droite (Sainte-Croix-du-Mont) et gauche (Sauternes) de la Garonne.
Ainsi, la commune de Sainte-Croix-du-Mont est perchée sur un plateau qui domine en falaise la vallée de la Garonne.
En recoupant les escarpements, et particulièrement celui situé au pied de l’église, on peut observer des niveaux géologiques variés et établir la succession des dépôts (cf. infra : aspects sédimentaires) qui composent le sous-sol de Sainte-Croix-du-Mont. D’autres aspects, telle les grottes ou la présence d’une vielle faille sont abordés.
La géologie de Sainte-Croix-du-Mont présente de nombreuses facettes, et nous ne pouvons que vous inciter à expérimenter par vous-même l’influence des huîtres fossiles sur la typicité des vins de Sainte-Croix-du-Mont !

 

Aspect sédimentaire : une coupe géologique spectaculaire


Aujourd’hui masqué, mais autrefois signalé à la base de cette série, se trouve le Calcaire à astéries, parfois appelé “pierre de Bordeaux”. Il s’agit d’un calcaire marin à nombreux débris fossiles de l’Oligocène inférieur (fin de la première partie du Tertiaire).
L’Oligocène supérieur est exprimé par des marnes continentales à nodules.
Des bancs de calcaires lacustres, parfois riches en fossiles d’eau douce (planorbes, limnées) rythment ces marnes ; leur âge est incertain.
La pente de l’escarpement se redresse fortement au pied d’affleurements de calcaire gréseux bien visibles dans le paysage. Les fossiles marins qu’il contient, ainsi que de superbes figures sédimentaires (stratifications obliques) témoignent d’un dépôt qui s’est effectué en bordure de mer au Miocène inférieur (base de la seconde partie du Tertiaire).
Le niveau géologique incontestablement le plus spectaculaire se situe au-dessus de ce calcaire. Il s’agit d’une lumachelle correspondant au célèbre “banc d’huîtres de Sainte-Croix-du-Mont”, d’âge Miocène inférieur (environ 20 millions d’années).
Les niveaux sus-jacents ne sont visibles que sporadiquement sur la commune de Sainte-Croix-du-Mont. Ils expriment le retrait de la mer au Miocène inférieur.
Cet ensemble est recouvert par des alluvions anciennes de la Garonne (“très haute terrasse”), datant de la base du Quaternaire.

 

Aspect tectonique : une fenêtre sur la faille de Bordeaux

 

Le banc d’huîtres fossiles de Sainte-Croix-du-Mont est sensiblement de même âge que les sables coquilliers de Saucats (quelques kilomètres à l’ouest, rive gauche de la Garonne). Cependant, ces dépôts sont à une altitude d’environ 50 m, soit près de 30 m plus bas que les huîtres de Sainte-Croix-du-Mont. Pourquoi un tel écart, alors que ces dépôts sont presque horizontaux ?
L’explication se trouve dans la présence d’une faille (appelée “faille de Bordeaux”) dont l’orientation suit une ligne Bordeaux – Langon. Ce tracé, suivi par la Garonne entre ces villes, est d’ailleurs parallèle à une autre faille, soulignée par le cours rectiligne de la Leyre et la bordure orientale du Bassin d’Arcachon.
A Sainte-Croix-du-Mont, la très haute terrasse de la Garonne (Quaternaire basal) se situe à une altitude moyenne d’une centaine de mètres. Sur la rive gauche, cette même terrasse se trouve plusieurs dizaines de mètres en contrebas. Ces terrains étant les plus récents décalés par la faille de Bordeaux, leur âge indique celui du dernier jeu de cette faille (environ 1,5 à 2 Ma).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Kayou a dit :

Aspect sédimentaire : une coupe géologique spectaculaire


Aujourd’hui masqué, mais autrefois signalé à la base de cette série, se trouve le Calcaire à astéries, parfois appelé “pierre de Bordeaux”. Il s’agit d’un calcaire marin à nombreux débris fossiles de l’Oligocène inférieur (fin de la première partie du Tertiaire).
L’Oligocène supérieur est exprimé par des marnes continentales à nodules.
Des bancs de calcaires lacustres, parfois riches en fossiles d’eau douce (planorbes, limnées) rythment ces marnes ; leur âge est incertain.
La pente de l’escarpement se redresse fortement au pied d’affleurements de calcaire gréseux bien visibles dans le paysage. Les fossiles marins qu’il contient, ainsi que de superbes figures sédimentaires (stratifications obliques) témoignent d’un dépôt qui s’est effectué en bordure de mer au Miocène inférieur (base de la seconde partie du Tertiaire).
Le niveau géologique incontestablement le plus spectaculaire se situe au-dessus de ce calcaire. Il s’agit d’une lumachelle correspondant au célèbre “banc d’huîtres de Sainte-Croix-du-Mont”, d’âge Miocène inférieur (environ 20 millions d’années).
Les niveaux sus-jacents ne sont visibles que sporadiquement sur la commune de Sainte-Croix-du-Mont. Ils expriment le retrait de la mer au Miocène inférieur.
Cet ensemble est recouvert par des alluvions anciennes de la Garonne (“très haute terrasse”), datant de la base du Quaternaire.

 

 

Merci à toi pour les précisions Kayou , afin de connaitre enfin , une origine plausible temporelle et spatiale , des Gryphées trouvées sur cette plage océane girondine !

 

Citation

=> https://fr.wikipedia.org/wiki/Lumachelle

 

Une lumachelle (lumachella, diminutif de lumaca, « escargot ») est une roche sédimentaire contenant un grand nombre d'organismes fossiles entiers ou brisés accumulés par sédimentation. Les coquilles d'ostréidés (de type gryphées), dont les valves restent parfois jointives, constituent fréquemment des lumachelles.

 

 

... deux minutes pour la photo , le temps de dépoussiérer tous les fragments de Gryphées ou proches ou autres , amassés depuis trois ans ...

 

20181020_174639.jpg

20181020_175137.jpg

20181020_175342.jpg

20181020_175507.jpg

20181020_175518.jpg

20181020_175523.jpg

20181020_175545.jpg

20181020_175601.jpg

 

Histoire de jouer le jeu ...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...