Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

iguanodons bernissartensis leur mort élucidée


ANDRE HOLBECQ

Recommended Posts

Le 15/05/2017 à 21:09, jjnom a dit :

ils vont s'ancrer dans du ... Missisipien (qui inclut notre Viséen). Bizarre, bizarre.

 

Un bizarre bizarre qui aurait du attirer l'attention : 

591c70cdade8d_Capturearticlemontagnenoire.JPG.e5fe152685a5f7a98540cd40ea0df89f.JPG591c728011113_Capturecoupe.thumb.JPG.576d1d591d0bc80de04e870c2b177bc7.JPG

extrait et figure de l'article :Stratigraphie et sédimentologie des « calcaires à Productus » du Carbonifère inférieur de la Montagne noire (Massif central, France)
Édouard Potya,∗, Markus Aretzb, Laurent Barchya

 

591c74a384b34_Capturemoscou.JPG.564a4a78220dfaea7af53f04b0c0385a.JPG

Bref on pourrait faire un inventaire à la Prévert.

Cela ne change rien pour les iguanodons, mais merci en tout cas cela m'a appris beaucoup.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Pour changer quelques choses. pausons nous les bonnes questions!

La thanatocénose?

Cette "ensemble d'organismes fossiles ayant vécu dans un même biotope et transportés, après leur mort, dans un même lieu de dépôt où ils constituent tout ou partie d'un sédiment "(Fouc.-Raoult Géol. 1980)

 

Pour vraiment bien faire, il faudrait le log des argile hors du cran et comparé, et si il y a autant d'Iguanodon hors du cran, c'est que cette singularité n'a pas eu d'influance sur la thaphonomie!

 

La aussi, je pence que nous avons déjà la réponce.

 

 

 

Le 5/16/2017 à 14:57, jjnom a dit :

invertébrés de Bernissart? Les mollusques notamment?

hexapodes.

Ce type de milieu n'est pas compatible avec la conservation des coquille. bien trop acide.

Link to comment
Share on other sites

pour clarifier les effets surpuissants de dissolution de l'anhydrite localement, j'extrais  ceci du document  ci avant proposé:

 

) Géologie. a) Les puissantes anhydrites coupées à SaintGhislain semblent être le résidu (provisoire !) de la dissolution d'évaporites complexes où la halite notamment aurait tenu une certaine place en compagnie d'autres sels solubles. Depuis l'émersion post-hercynienne, la bande E-W, subsidente, se déplace vers l'aval - pïndag e des évaporites. B) Pa r la circulation d'eau profonde, chaude (66 à 73" et peut-être jusqu' à 85" C), on explique la formation de tout un réseau karstique développé en milieu salin (au sens le plus large du terme) groupant aujourd'hui un ensemble complexe de cavernes (St-Ghislain), de fissures béantes et de brèches d'effondrement (Douvrain et Ghlin) et de failles avec ou sans remplissage (Baudour). c) La réduction de volume et la diminution de la résistance dues à la dissolution dans le substratum paléozoïque eurent des répercussions sur la stabilité des terrains de recouvrement, du Namurie n au Crétacé (peut-être plus haut encore) dont les roches, souvent bréchiées, emplissent maintenant plus ou moins complètement les " puits naturels ", lesquels dénoncent ainsi l'extension des gîtes salins et, du même coup, mesurent l'importance du potentiel géothermique pré- visible. d) On avance volontiers que le modelé actuel de la surface du socle paléozoïque (" cuves ", " seuils ", " promontoires "...) seraient, au moins partiellement, la conséquence de tassements profonds, pérennes et saccadés donnant l'image d'une authentique subsidence cavitaire, connexe de la dissolution profonde. Les puits naturels (dont la " fosse aux Iguanodons " de Bernissart), les brèches de couverture, nombr e d'ébranlements régionaux perçus en surface (pseudo-séismes)... constitueraient les aspects géodynamiques de la dite subsidence, échelonnés dans le temps jusqu'à nos jours...

f) Pour tout envisager, peut-on penser que les évaporites du Hainaut y auraient été poussées et amenées par des efforts tectoniques ? Et quelle place faudrait-il éventuellement réserver au diapirisme ?

 

je mets en caractères gras  ci dessus ce qui importe pour répondre à vos questions; en outre , lors du colloque Mme Sara Vandycke   chercheuse ENRS université de Mons nous à dit et même écrit ceci:

"ainsi le bassin de Mons est une structure d'origine crustale liée à l'existence d'un cisaillement connexe à une zone de relai au sein de la plaque Europe, entre l'Atlantique qui s'ouvre et les mouvements de compression de l'océan Téthys au Sud.De plus cette dynamique vient se surimposer à l'héritage de la chaîne de montagne varisque qui contribuera à l'éxploitation minière du charbon, et par là, à la découverte des Iguanodons de Bernissart."

 

"Avoir un appendice caudal sympa pour la nage comme un iguane, c'est une chose. Pouvoir s'en servir en est une autre. Tu ne prends pas en compte les tendons calcifiés."

 

en effet excellente remarque "tendons calcifiés" donc queue raide chez IB adulte, MAIS  qui nous dit que cette calcification exista chez les juvéniles ?  Rien !  Puisqu'on n'en a pas retrouvé , ce qui impliquerait que eux, auraient bien pu avoir une queue souple, un propulseur aquatique efficace qui expliquerait alors qu'ils aient pu se sauver en nageant en eau profonde , ce que les adultes à queue raide n'auraient plus pu savoir faire ... 

Note que les ossifications sont des phénomènes se faisant chez les vieux animaux pas chez les jeunes§ Du coup l'hypothèse tient !

Link to comment
Share on other sites

à propos de ceci:

3) Les gens du 19° siècle étaient des méticuleux. Suffit de parcourir les papiers de l'époque pour s'en rendre compte. S'il y avait des poissons avec les Iguanodons, ils ont du le noter. Je n'arrive pas à mettre la main sur les notes de Dollo. si quelqu'un y arrive, merci.

4) Pycnodontiformes selon Wikipédia: Pycnodontiform fishes lived mostly in shallow-water seas. Some species lived in rivers and possibly fed on molluscs and crustaceans.

Donc principalement marins mais il y a des exceptions, apparemment. Quelqu'un a entendu parler des invertébrés de Bernissart? Les mollusques notamment? Un lac sans mollusques, ça me fait bizarre.

oui il existe le relevé des pièces exhumées de la fosse Ste Barbe 1878 au museum de Bruxelles

 

oui on parle souvent d'eaux saumâtres ce qui laisse penser à ce fameux delta parfois envahi par la mer

oui je sais qu'il existe une aile fragmentaire de cigale  HYLAEONEURA LIGUEI 

je n'ai rien sur les mollusques

cigale berni078.jpg

à propos de ceci: " Si le système descend ne serait-ce que d'un mètre, instantanément, ça se verra dans l'enregistrement sédimentaire (voir les enregistrements sédimentaires "

je lis dans le livre de Quinet  :"des dislocations et des fractures des squelettes qui impliquent des mouvements tectoniques."

donc on met en évidence sans doute des "mouvements tectoniques" 

Link to comment
Share on other sites

j'ai aussi lu que "l'enfoncement des argiles a été précoce , pendant le Wealdien, et peu de temps après le dépôt des argiles."

 

j'ai aussi lu que ce marécage aurait été un refuge où ils se seraient  réfugiés suite à diverses causes possibles  comme l'attaque de mégalosaure

 

les empreintes de pas d'iguanodons semblent montrer un palmure, ce qui n'est pas  juste, mais ils avaient une épaisse semelle très large et charnue  comme chez le dromadaire qui aurait à la fois joué le rôle d'anti enfoncement dans le marécage (dans le sable meuble chez le dromadaire)  mais  aussi pu fonctionner comme une pseudopalmure. 

 

et à propos des "bandelettes" sur la queue, selon Pierre Bultynck, ces ligaments ossifiés sont des muscles durcis, comme chacun sait, et Dollo avait déjà mentionné que cela prouvait que nous avons là des  squelettes" d'adultes avancés"; cela  confirme donc mon hypothèse relative à l'absence de jeunes immatures plus légers plus dynamiques avec une queue pas du tout rigide mais flexible et parfaite godille pour nager  comme les iguanes actuels.   ILs auraient  pu fuire très vite assez tôt en nageant dans le lac voisin du marécage, chose impossible pour les lourds adultes. Un scénario tout à fait vraisemblable. 

Le 15/05/2017 à 16:31, jean francois06 a dit :

@jjnom Ok, je m'en doutais. Et le deuxième lien que je pointe, était déjà mentionné par GDP.

J'ai du mal quand même avec ces karsts très profonds (1000m). En tout cas intéressantes structures. Quelqu'un connait il des exemples actuels?

Et pour les iguanodons, c'est à la Tv, alors c'est vrai.

http://www.notele.be/list77-les-reportages-de-notele-sur-l-entite-de-bernissart-media46854-l-origine-de-la-mort-des-iguanodons-de-bernissart-resolu.html

excellent reportage où s'exprime un paléontologue belge avec lequel j'ai parlé lors du colloque de Bernissart, et je sous cris à ses propos; je recommande de l'écouter!

Un peut trop facile la remarque ; " c'est à la Tv, alors c'est vrai." en tout cas ce n'est pas un argument scientifique! Encore une fois  parce que cela tient de l'ironie laquelle n'est pas une façon d'argumenter!

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, ANDRE HOLBECQ a dit :

 

Un peut trop facile la remarque ; " c'est à la Tv, alors c'est vrai." en tout cas ce n'est pas un argument scientifique! Encore une fois  parce que cela tient de l'ironie laquelle n'est pas une façon d'argumenter!

Facile, je te l'accorde, juste un peu d'ironie, et c'est vrai ce n'est pas un argument.

l'ironie n'est pas sur les arguments scientifiques, mais sur les termes utilisés pour sans doute chercher des financements. On parle même de "coldcase"

Cette technique est utilisé par quelques chercheurs en quête de sensationnel.

Un exemple extrême ici.

http://www.lemonde.fr/paleontologie/article/2015/09/10/homo-neladi-un-mysterieux-cousin-d-afrique-du-sud_4751937_1650762.html

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Jolie rafale de posts.

A GDP:

- dans thanatocénose il y a transport. Et si le transport est juste vertical? Aucun signe de remaniement ni de sédiments plus gros que les silts.

- on connaît des équivalents à Bernissart. Avec des argiles aussi. Mais sans Iguanodons. Pour l'instant, c'est un cas unique. La singularité semble bien avoir joué sur la taphonomie.

- si les os d'Iguanodon et de poissons ont été conservés, pourquoi les coquilles de mollusques ne l'auraient pas été? Mais là, on n'a aucune info si des coquilles de mollusques ont été trouvées ou pas.

A André:

- calcification des tendons comme indice de l'âge ou caractéristique d'un ordre d'animaux?: https://www.cambridge.org/core/journals/paleobiology/article/biomechanics-of-ossified-tendons-in-ornithopod-dinosaurs/0FF62D23DE1AD38268921E62C84EDCFF

- fractures et dislocations syn ou post sédimentation? mouvements tectoniques ou simples ajustements dans le karst?

Ci-dessous une conférence de J.M. Baele de 2016 (1 heure + 20 mn de questions). L'image est lamentable mais j'ai entendu quelques réponses à certaines de mes questions.

Aussi plusieurs points bien critiquables à mon avis. 

L'idée est de trouver des traces de BSR et de cyanobactéries. Ils en trouveront très certainement mais ça ne dira pas pour autant si les Iguanodons sont morts par H2S ou pas. 

On en reparle quand vous aurez visionnée ça.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, jjnom a dit :

Aussi plusieurs points bien critiquables à mon avis. 

Ha!!

 

Il y a 3 heures, jjnom a dit :

On en reparle quand vous aurez visionnée ça.

J'ai pas de temps a perdre avec des conneries.

 

on attache sa ceinture, casque et genouillère! âme sensible, fermé les yeux!

Alors 

HOMME-NOYADE.pngFEMME-NOYADE.png

C'est des tétrapode mort comme les autre? l'odeur est pas glop! remarquable comme la répartition de la matière adipeuse et des organe génitaux renverse la position du cadavre.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, jjnom a dit :

pourquoi les coquilles de mollusques ne l'auraient pas été?

La partie minérale de l’os comprend une grande proportion de phosphate de calcium, pas les coquilles de mollusque

Il y a 10 heures, jjnom a dit :

dans thanatocénose il y a transport. Et si le transport est juste vertical?

Les dépouille d'IB montre pour la plus part des lésion de transports.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, gaeldeploeg a dit :

La partie minérale de l’os comprend une grande proportion de phosphate de calcium, pas les coquilles de mollusque

Bien d'accord mais le phosphate de calcium est aussi soluble en milieu acide. Certainement moins que CaCO3 mais il semble que les ossements soient très "frais", sans corrosion marquée.

 

il y a une heure, gaeldeploeg a dit :

Les dépouille d'IB montre pour la plus part des lésion de transports.

Ah bon? Vu ça écrit où?

La video mentionne l'absence de marques sur les ossements caractéristiques de l'exposition à l'air ainsi que l'absence de marques liées à une prédation.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, jjnom a dit :

le phosphate de calcium est aussi soluble en milieu acide

Pour concentré les reste de vertébré dans des sédiments de type falun, on utilise de l'acide formique dilué à 10% et tamponé avec du phosphate tricalcique, a condition de bien rincé, les os et les dents sont nickel.

Il y a 4 heures, jjnom a dit :

Ah bon? Vu ça écrit où?

De mon expertise perso! issu de plusieurs années de tèrrains, plusieurs centaines de tétrapodes en connection, voir, des milliers si je compte les Apatéons.

J'ai fouillé dans des gisements historique ou encore confidencielle avec des concentration dite de'mort en masse'et ce que j'ai trouvé, c'est des reconcentration de cadavres

 

Link to comment
Share on other sites

oui  Bernissart est sans doute un as  unique, d'où les difficultés de trouver un cas semblable ailleurs, c'est ce que j'ai encore entendu dire au colloque. 

 

ceque je viens de lire dans :https://www.cambridge.org/core/journals/paleobiology/article/biomechanics-of-ossified-tendons-in-ornithopod-dinosaurs/0FF62D23DE1AD38268921E62C84EDCFF  m'incite encore plus à penser que le changement de position du juvénile  qui de bipède devient quadrupède beaucoup plus massif, plus lourd, implique une modification des tendons qui vont progressivement s'ossifier pour pouvoir maintenir cette lourde queue horizontale au dessus du sol  

Link to comment
Share on other sites

grand merci à jjnom pour le document de la conférence de Baele, malheureusement très difficile à entendre, mais j'y retrouve en détaillé ce qu'il nous a dit  au colloque; c'est extrêmement bien pensé, réfléchi, argumenté et donc son hypothèse tient bien la route. Même si c'est astreignant et pénible de fournir un très gros effort d'audition, il faut absolument faire cet effort... et tout semble clair à la fin, tout à fait vraisemblable. 

 

il répond bien à des questions antérieures posées ici, notamment à propos d'un transport très limité et un enfouissement rapide par le fait des connections anatomiques, pas de traces de charognards, pas de traces d'exposition, la préservation de tissus mous.

La position sur le flanc => attitude passive  et pas d'embourbement

Pas d'os brisés des membres => pas de panique de troupeau en fuite

Argile finement stratifiée=> pas d'éboulement de berges

 

Vraiment très intéressant   à regarder patiemment jusqu'au bout !

"'ai pas de temps a perdre avec des conneries."

Gael tu as tort de t'illustrer encore par une "connerie"  et une belle! Tu vies de jeter l'opprobre sur une démonstration scientifique très bien articulée par un professeur universitaire qui mérite  beaucoup plus de respect! Décidément nous ne sommes pas du même monde!  Je t'ai dit de laisser tomber ce genre d'insinuations méprisantes, et somme toute méprisables. 

Tu ferais mieux d'avoir l'humilité, la patience et la modestie, au moins de lire ou d'entendre  cette magnifique conférence, au lieu de t'emporter bêtement. D'ailleurs tes dessins "érotico-comiques" n'amusent personne; tu ne comprends rien à une discussion sérieuse, c'est vraiment triste d'en arriver là! Tu as fumé  avant d'écrire  ou quoi ? 

Ton commentaire est non seulement insultant  mais dépourvu du moindre intérêt. 

Link to comment
Share on other sites

de plus : ton affirmation: "Les dépouille d'IB montre pour la plus part des lésion de transports."  est en contradiction flagrante avec les observations de Baele, ar je le cite:"transport très limité et un enfouissement rapide par le fait des connections anatomiques, pas de traces de charognards, pas de traces d'exposition, la préservation de tissus mous."  

Encore eut-il fallu que tu écoutes sa conf jusqu'au bout, mais ça, tu t'en fiches, sans toute as-tu étudié de près  les ossements à Bruxelles ?????

 

et quand tu réponds: "

"De mon expertise perso! issu de plusieurs années de terrains, plusieurs centaines de tétrapodes en connection, voir, des milliers si je compte les Apatéons.n

J'ai fouillé dans des gisements historiques ou encore confidenciels avec des concentration dite de'mort en masse'et ce que j'ai trouvé, c'est des reconcentrations de cadavres"

tu oublies singulièrement une chose :  ce sont d'autres gisements! Tu n'as jamais vu un os d'iguanodon de Bernissart de près ou de loin ! Et tu oses contredire ceux, professionnels, universitaires, paléontologues qui , eux, ont eu ces os dans leurs mains !!! Tu pousses trop loin!D'autant que ce gisement de Bernissart est très singulier et peut  ne pas correspondre avec tes gisements pour plein de raisons !

Il y a 2 heures, jjnom a dit :

... à condition de bien rincer...

Alors, c'est quoi IB? Iguanodon bernissartensis ou autre chose? Pas encore vu un papier déclarant (à défaut de démontrer) qu'il y a des marques de transport sur les bêtes du cran.

bien vu jjnom! Félicitations pour  cette critique fondée!

Link to comment
Share on other sites

Bah... Vous êtes tous les deux dans vos tranchées respectives. La tranchée transport et la tranchée H2S.

On n'a aucune preuve de transport jusqu'à maintenant et l'H2S n'est pour l'instant qu'un sujet d'étude, une hypothèse. Pas de quoi installer des bunkers.

Voir ici le Bayou Corne sinkhole dans son état après l'effondrement.: https://www.nasa.gov/press/2014/march/nasa-radar-demonstrates-ability-to-foresee-sinkholes/

Quelques images:

discover-cenotes.thumb.jpg.111c7e6765f3b851e16fa591eed4e91f.jpg0019b91ed6e0133b7eb009.jpg.3deee6fa8be4370e2026e3123d5a02ae.jpg Photo07_cenote.jpg.ca593a5abe6f65cd8bdfeaf686141737.jpg591f0de65f82e_LacBernissart.JPG.5b0cfbbc3072d9d9d94cc9c6c525aea5.JPG

                                        Iguanodon.png.f8c78ea0a880edb42d859c0741a87049.png

Vous ne voyez pas un autre scénario possible?

Au passage, tapez lac de Bernissart dans Google Images, vous verrez ce qu'on y trouve (Y a pas de tortues ni de crocos, désolé).

Une remarque: les lamines de l'argile, qui sont peut-être saisonnières, sont d'épaisseur millimétrique. Pour parler d'hécatombe, il faudrait qu'une grande partie des squelettes soient tous exactement au même niveau (j'ai failli écrire sur la même lamine). Le repérage au 19° siècle aurait été effectué selon des bandes de 10 à 20 cm d'épaisseur(cf la vidéo)... Une "hécatombe" a fort bien pu s'étaler sur 40-50 ans...

Link to comment
Share on other sites

ne sous-estimons pas la puissance destructrice des gaz mortels, voici un autre exemple avec un autre gaz  sur une échelle beaucoup plus grande:

 

¨"un impact venu des profondeurs" un article de Peter Ward dans Pour la Science.

 

 

Rendez vous compte, la Terre "pette" et plus souvent qu'on ne croît, avec de gigantesques "pets" d'H2S très toxique.

Ce n'est pas du tout une blague mais une hypothèse qui se base sur des faits.

les biomarqueurs des sédiments de la fin du Permien et de la fin du Trias prouvent que des bactéries consommatrices de H2S, ont proliféré dans tous les océans du monde. Plusieurs fois la Terre a été plongée dans des épisodes d'anoxie. De plus le H2S aurait aussi attaqué le bouclier d'ozone d'
où trop de rayons UV ! On a des preuves d'une telle perturbation de l'ozone à la fin du permien. Une estimation donne la quantité de l'H2S passée des océans à l'atmosphère à la fin du permien comme 2000 fois plus grande que celle rejetée aujourd'hui par les volcans
Mais ces évènements ne sont pas instantanés ils durent entre des centaines de milliers d'années voire quelques millions d'années.
Cet évènement fin permien est justifié par les étranges découvertes de soufre sur tous les sites du monde fin permien.

Il y
a 54 ma une extinction mineure fin paléocène a aussi été attribuée à une phase anoxique associée à un réchauffement global. Les extinctions par effet de serre seraient récurentes.
Au paléocène on estime à 1000 ppm de CO2, à la fin du Trias c'était un peu supérieur.

Aujourd'hui on en est à 385 ppm de CO2 Mais un calcul a estimé qu'on en sera à 900ppm de CO2 avant la fin du siècle.

A quand la prochaine extinction de masse ? à moins qu'elle n'ait déjà commencé puisqu'une espèce disparait tous les quarts d'heure!

 

 

à ton affirmation voici la réponse paléontologique qui s'inscrit donc en faux, pas images des fossiles visibles au musée de Bruxelles; c'est curieux que tu dises cela puisque j'y ai répondu auparavant en fournissant la  liste des fossiles

tortues berni079.jpgexcusez  je la retourne de suite 

Link to comment
Share on other sites

les chéloniens se rattachent à deux groupes: les pleurodires dont le cou se plie latéralement, les cryptodires à ête complètement rétractile, et dont on possède 4 exemplaires . Voir livre d'G.E. Quinet  "le règne des iguanodons"  les richesses paléontologiques de Belgique. Beaucoup d'autres illustrations montrent un paysage  aux iguanodons avec des crocos , notamment les publications du muséum de Bruxelles; en voici une :

_berni_paysage_1081.jpg

_berni_paysage_2082.jpg

Link to comment
Share on other sites

à propos de queue permettant une nage à la godille, je lis dans les propos de Dollo: un 4ème trochanter développé permettant un mouvement latéral de la queue. je réfléchis et cherche une belle image à vous montrer ci dessous.  Et nous voici repartis dans l'anatomie comparée. Dollo a raison! Pour son observation, mais  il reste à discuter de la rigidité de la queue à cause des tendons ossifiés. Cela semble bien contredire le mouvement de godille. 

Mais si on se dit que justement ce détail anatomique permettait aux juvéniles non encore ankylosés par des os mais pourvus de muscles caudaux, alors là ! Tout devient clair! Les jeunes sont d'excellents nageurs comme les iguanes actuels, mais ensuite ils perdent cette souplesse caudale et deviennent de piètres nageurs, à moins que de découvrir une flexion possible  à la base de la queue au niveau dernière lombaire-première caudale. A ce que je sache cette dernière hypothèse n'est pas vérifiée dans le livre de David Bruce  Norman 1980  "on the ornithischian dinosaur iguanodon bernissartensis"

Personnellement pour avoir regardé et photographié de près l'arrière train de l'IB, je ne vois rien qui puisse dire que l'adulte soit souble à la jonction sacrum-queue. Mais en effet  il y a un 4ème trochanter très dévekoppé, voir photo ci dessous: 

trochanter 1.png

trochanter 2.png

 

trochanter3.png

troch.png

trochanter 4.pngcette dernière image n'est pas bonne et je n'arrive pas à l'effacer, merci de le faire à ma place 

Link to comment
Share on other sites

André,

Je ne vois pas bien l'intérêt de parler de la crise du Permien et de faire un supposé parallèle avec le cas de Bernissart.

Les capacités des Iguanodons adultes à nager semblent être réellement médiocres. Pour les juvéniles, on n'en sait rien. Tu penses qu'ils étaient capables mais ça s'arrête là.

2 questions sur la faune accompagnante:

Dans le texte de Casier, je note pas de mollusques et pas de crustacés. Dans les carrières ennoyées de Tournai, ils sont bien présents.

Soit ils n'ont jamais été présents à Bernissart, soit les coquilles et carapaces ont été dissoutes. Dans le bouquin de Casier, y a t'il quelque chose sur d'autres organismes "calcareux" genre foraminifères?

3000 poissons, des tortues, des crocos.  Et les amphibiens? Dans l'ambiance marécage, ça serait bien qu'il y en ait.

Link to comment
Share on other sites

Il y a un énorme souci de logique.

Dans ces niveaux mutiples il existe une profusion de vie et André tu pars sur une hypothese apocalyptique à l'H2S basée sur l'existence de sulfates 1000m plus bas.

et comme par hasard quelques conduits karstiques vont concentrer le gaz mortel (ce qui est Hollywoodien), qui va remonter tous les sédiments collapsés sans vider l'eau des marais (encore plus drole), et attirer vers la mort tous les bestiaux (on comprend que les juveniles se marrent sur les berges) et les poissons

et ça continue 4 x de suite.

il faut vendre le scenario pour financer les forages. C'est le bon plan.

 

Sur le long terme un tel gaz peut être nefaste mais d'ou vient le gaz ? Comment il peut diffuser d'un seul coup ? Ça manque vraiment d'arguments realistes.

 

Il faudrait commencer par des analyses géochimiques détaillées. Présenter en détail une description sédimentologique ce serait utile pour demontrer le milieu de depot.

 

du coté de la geothermie (mesures de pressions in situ ? diagraphies, geophysique ?) sans doute des infos et des reponses.

 

je defendrais plutot l'enlisement dans des sediments pre-lithifiés avec des crues frequentes pour recouvrir ou des piegeages lors de coulees boueuses.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Next50MY a dit :

forte acidité dans les sédiments ou sur les restes des organismes.

Genre, une requête avec les termes milieux réducteur et cadavres.

Pour moi, l'affaire est classé

 

:siffler:

Et définir le gisement de Bernissart comme'Bones beds'fait perdre 100 points de crédibilité.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...