Jump to content

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 25 et 26 mars

Principaux sujets de Géoforum.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 25 et 26 mars

Rhyolite ignimbritique ou autre?


jjnom
 Share

Recommended Posts

Il y a 18 heures, jjnom a dit :

echant 2 c.jpg

 

Hello,

 

Les lames minces présentées ont t-elles été effectuées dans la partie saine du galet (matrice rose) ou dans la couronne d’altération (matrice grise)? Il y a une bribe d'information dans le post de jeudi à 15:42 mais je voudrai en avoir la confirmation...

Pour ma part, si la lame est issue de la couronne, il aurait été judicieux d'en faire de même à partir de la matrice saine pour pouvoir faire la part des choses entre les modifications chimiques dues au transport (altérations) et la lithogénèse in situ... 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour.

Pour information et à titre de comparaison avec les photos de lames minces présentées plus haut, quelques autres photos de rhyolites (certes + fraiches) glanées sur le web (faciles à retrouver avec Google Images)

On peut remarquer que pour ce type de roche, la physionomie des microlithes de la mésostase n'est pas celle des andésites et des basaltes. Ici, pas de minéraux allongés.

 

Rhyo web 1.jpg                                   rhyolite web 3.jpg

 

Rhyo web 2.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

Plus particulièrement à l'intention de Quat et Etnica, mon analyse d'une des photos de lame mince ci-dessous:

LP9 commentée.jpg

 

En haut, à gauche (10h30) et contour bleu : un quartz aux contours arrondis. Remarquer son aspect « peu net » avec des veines sombres.

Le cristal arrondi à contour mauve est en fait un quartz mais totalement éteint en LPA sur cette vue.

En haut (1h00) et contour vert : une ex biotite chloritisée. D'autres individus au SW, notamment près du quartz éteint.

La moitié SE de la vue est occupé par un gros feldspath pas trop altéré (bordure rouge) de la série sodi-potassique. Probablement une sanidine mais l’aspect craquelé habituel n’apparait pas nettement ici. Noter le côté rectiligne d’un phénocristal automorphe.

Les cristaux à contour jaune sont des feldspaths plagioclases très altérés. On devine encore sur le plus gros cristal (automorphe) au S de la photo 2 bandes + sombres qui sont probablement la trace de 2 mâcles polysynthétiques. Les plagioclases sodiques (oligoclase ici?) s’altèrent en générant de la séricite, qui est en fait de la muscovite microcristalline. A certains endroits de la lame, les teintes vives des micas peuvent se voir.

Les fedspaths de la série Na-K résistent toujours mieux à l’altération. C’est ce qu’on observe dans les granites altérés desquels on peut facilement retirer des orthoses automorphes alors que les plagioclases ne sont plus visibles.

Ce feldspath Na-K a englobé lors de sa croissance, mais apparemment sans les modifier, 3 cristaux de feldspaths plagioclases dont un est encore engagé en partie dans la mésostase.

Pas de trace de l’influence d’une phase gazeuse.

Enfin, le fond de la roche est occupé par de minuscules cristaux de quartz et de feldspaths qui donnent un aspect microgrenu au premier coup d’œil. En fait, ces cristaux ne s’engrènent pas entre eux sur leur périphérie. Ils ne sont pas jointifs mais sont inclus dans un fond cryptocristallin ou hyalin noir.

A suivre...

Link to comment
Share on other sites

Merci pour cette analyse.

qu'est ce que tu penses de l'element microlithique present sur une des vues que j'ai sélectionnée ? Un xenolithe ?

pourquoi la couleur rouge ? Est-ce du au fond cryptocristallin que tu mentionnes.

 

Pour donner le nom à la roche il suffit de demontrer la nature de ce fond cryptocristallin, ce qu'on ne peut pas voir sans être sur la lame et vérifier si on a bien un verre volcanique.

 

En résumé: qu'est ce qui te fait exclure du volcano-sed ? Ce qui revient à montrer que le liant cryptocristallin n'est pas de l'argile rouge classiquement attribué au Permien régional.

Link to comment
Share on other sites

Pour moi aussi, ce sont des plagios sericitisés, je crois que quelqu'un avait proposé autre chose ? En zoomant on doit pouvoir bien voir les petits micas tabulaires, mais ça va être compliqué pour la photo je pense !

Dans une litharénite feldspathique on devrait plutôt trouver de la kaolinite, non ?

Litharénite_kaolinite_livret_(2).jpg

Link to comment
Share on other sites

Il y a encore d'autres observations à faire sur les autres photos.

Le "à suivre" voulait dire qu'il y aura une suite. J'y travaille.

La kaolinite dérive des feldspaths potassiques et des plagios calciques. La séricitisation est une caractéristique des plagioclases sodiques, acides (albite, oligoclase).

 

Link to comment
Share on other sites

Ok Lucailloux vient de me convaincre que le volcano-sed est peu probable. La kaolinite serait abondante autour du phenocristal l'orthose dans ce cas. La cassure fraiche est assez parlante également, sauf quelques gros quartz  qui sement le doute.

les plagio dans le cristal d'orthose sont une bonne demo egalement pour une croissance minerale.

Reste à demontrer que les xenolithes arrondis ne sont pas des lithoclastes.

 

Sur le site de l'imperial college on a du mal a trouver un équivalent du fond mineral "microgrenu" et je n'ai trouvé aucun équivalent rouge en biblio. Mais ceci se rapproche le plus :

 

image.jpg

 

image.jpg

 

Alors jjnom pour me convaincre regarde pour trouver un équivalent en affleurement démontré dans l'Esterel et d'une texture microgrenue de ceci, pour l'instant je n'ai pas trouvé :

 

image.jpg

 

Quel processus de cristallisation pour tous ces éléments déconnectés => vraiment surprenant non ?

 

image.jpg

 

par ailleurs à la surface du quartz et d'autres minéraux on a l'impression que ces petits cristaux isolés de quartz et feldspaths incisent cette surface ce qui donnait justement cet aspect contrainte (qui serait lithostatique ici ?) discutée par Etnica il me semble pour exclure du sedimentaire. Si c'est un granitoide microgrenu et pas du volcano-sed c'est vraiment particulier ! Dans l'image ci dessus aucun cristal n'est associé à un autre, personnellement je n'ai jamais vu ça dans un granitoide ou dans une roche intrusive.

Comme on distingue mal et sans pouvoir tourner la platine pour analyse. A vous de jouer !

Link to comment
Share on other sites

Suite:

Sur la photo ci-dessous se retrouvent les mêmes éléments minéraux que précédemment avec peut-être en plus, entouré de mauve, ce qui pourrait être un microcline.

Bien observer le cristal de quartz sur la droite. Sa limite d’avec la mésostase n’est pas tranchée mais effilochée.

LP10 commentée.jpg

 

Sur la photo suivante, on veut investiguer le rapport entre un cristal de quartz et la mésostase.

Le cristal présente de façon générale des contours arrondis avec, toutefois

- un golfe étroit (au N)

- une profonde  incision aboutissant à un cul-de-sac très aigu.

- 2 excroissances en forme de lobes.

La mésostase présente 2 zones. Une zone côté cristal est constituée de cristaux minuscules, sensiblement plus petits que ceux de parties plus externes.

L'épaisseur de la zone interne est sensiblement + importante devant les golfes que devant les caps

LP12 commentée.jpg

 

Enfin, si on zoome sur le contact quartz/mésostase, on observe que le quartz envoi des sortes de dendrites dans la mésostase. Preuve que quartz et mésostase sont intimement liés dans leur évolution.

Détail LP13.jpg

 

Ces cristaux de quartz arrondis, avec golfes de corrosion, sont fréquents dans les rhyolites (voir photos de lames minces collectées sur le web) et les microgranites. Ils sont le résultat du phénomène de résorption du quartz qui se trouve être déstabilisé et dissous dans le liquide entre les phénocristaux. Le SiO2 récupéré se retrouvera dans le verre et les cristaux néoformés de la mésostase. 

L’aspect en suface du cristal est celui d’une plaque d’acier ou de marbre qui aurait été sablée. Les dendrites sont des parties de cristal qui font de la résistance entre des cupules de dissolution.

2 explications ont été envisagées : mélanges de magmas ou décompression lors de la montée du magma. Compte tenu de la fréquence de ces roches à quartz corrodés, la seconde hypothèse me semble la plus vraisemblable. Voir (entre autres) le lien communiqué à Etnica.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Forcement 2 phases de cristallisation minimum.

 

on a du mal a voir ces limites rectilignes sur celui ci et le fait de voir un plagio ici :

Avez vous d'autre images ?

image.jpg

 

image.jpg

 

Je ne comprends pas l'alteration d'un plagio ici. Je vois un lithoclaste ou un xenolithe de R microlithique.

 

pas de moyen de dessiner ou je suis ...

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Lucailloux a dit :

Les FK seraient des sanidines ?

Je vois pas de belles perthites, ce qui indiquerait un refroidissement rapide. Plutôt une lave donc.


Les F K-Na posent souci. L'aspect microscopique n'est pas franchement typique d'une sanidine mais l'ambiance générale (plagios) est très sodique. En outre, macroscopiquement, pas trace de cristaux rosés style orthose...

Bonne remarque: absence de perthites donc la roche a subi un refroidissement rapide et aussi absence de toute trace liée à une phase gazeuse

il y a 1 minute, Next50MY a dit :

Forcement 2 phases de cristallisation minimum.

Bien d'accord.

 

Link to comment
Share on other sites

Ok pas d'orthose.

 

sinon bien ton analyse jjnom.

il y a du boulot de recherche !

notamment sur la surface des quartz. Ça c'est convainquant pour les echanges de silice. Reste le coté microgrenu d'aspect granuleux mimant le sedimentaire.

as tu des exemples equivalents pour une rhyolite ?

 

regarde le site de Imperial college vraiment pratique

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Next50MY a dit :

Je ne comprends pas l'alteration d'un plagio ici. Je vois un lithoclaste ou un xenolithe de R microlithique.

Vrai qu'il est pourri de chez pourri. J'ai eu de la peine a dessiner son contour sur la photo. Avec la platine qui tourne, c'est nettement plus facile. Tu peux remarquer quand même, dans le haut du cristal, des paillettes avec des teintes de polarisation qui rappellent bien celles de la muscovite.

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Next50MY a dit :

as tu des exemples equivalents pour une rhyolite ?

Compare avec les photos collectées sur le web et figurées ci-dessus:

 

Le ‎30‎/‎10‎/‎2016 à 12:28, jjnom a dit :

Pour information et à titre de comparaison avec les photos de lames minces présentées plus haut, quelques autres photos de rhyolites (certes + fraiches) glanées sur le web (faciles à retrouver avec Google Images)

 

Et pour ceux qui voudraient se faire une idée des faciès de la période volcanique permienne provençale: http://www.geologierandonneurs.fr/pdfcours/Esterel Mont Vinaigre.pdf

Link to comment
Share on other sites

Justement on n'est pas à la même échelle de vue. Si ce cas est classique on devrait trouver facilement. Ce que je cherche c'est l'aspect clastique gréseux. J'ai lu que ça fait discussion et pour ne rien te cacher les professionnels expérimentés sur ces specialités particulières ne sont pas tous d'accord.

regarde dans le post de jef06 l'option meta sed avait été abordée selon la notice qu'il mentionne dans son sujet granite.

 

ce qui est écrit dans un article n'est pas la vérité absolue.

 

dans tous les cas ce facies semble etre particulier et merite une etude approfondie.

 

rien qu'avec tes observations et nos discussions entre tous il y a de quoi ecrire.

 

La distinction filon / lave / volcano- sed est un vrai sujet utile pdour les professionnels qui observent ce type de facies

 

Lave A5 et A7 tres ressemblant sur le lien que tu mentionnes :

 

image.jpg

 

image.jpg

Link to comment
Share on other sites

Je ne comprends pas le pb "échelle de vue". Voir ici, peut-être: http://christian.nicollet.free.fr/page/Figures/LavesMicro/laves.HTML ou là: http://hcp-medias.com/rubrique.php?rub=3&lie=256&p=3&hit avec une lame mince de rhyolite provençale.

Faut pas non plus vouloir en faire dire de trop à un échantillon de rhyolite. C'est hyper variable selon la position dans l'appareil volcanique et la position dans la coulée à cause des conditions de refroidissement et de l'influence de la phase gazeuse qui sont très variables d'un point à un autre..

Le faciès de l'échantillon est décrit dans la thèse de doctorat de Siedou Touré sur le conglo de St Antonin en page 83. "Rhyolite monzonitique à biotite" et la texture est qualifiée de "hyalomicrolithique". 2 exceptions: ici les sanidines ne sont pas mâclées et on ne trouve pas trace de sphérolites (ça n'est pas un caractère systématique de ce faciès).

Enfin, en ce qui concerne le caractère ignimbritique qui avait été évoqué, la texture de l'échantillon en lame mince n'y correspond pas. Pas d'indice évident non plus de fluidalité. La ressemblance avec les rhyolites des coulées A5 et A7 est forte. Cependant, je m'attendais à trouver des indices de volcanisme explosif. Ca n'est pas le cas.

Link to comment
Share on other sites

Tu as trouvé le bon analogue Jjnom !

Le Mont Vinaigre !

en aerien ou sous l'eau, c'est une source potentielle pour ces galets.

quelle repartition geographique. Les grabens ont une histoire complexe ici et je veux bien parier que certaines ignimbrites se sont deposées sous l'eau ou ont été épigénisées avec des oxydes métalliques dans des paléosols (hematites, goethite, chloritisation) peu après leur formation au Permien avant un enfouissement +/- important.

 

La reponse dans le liant entre ces grains anguleux.

 

La semaine prochaine je serai avec des connaisseurs du secteur pas tres loin.J'aurai leur avis

 

pour situer geographiquement le sujet au Permien, Saga assoc :

 

image.jpg

 

Pour terminer je ne suis pas surpris de la diversité exposée sur ton lien, je ne vais pas faire le coq mais regarde qu'ils mentionnent des gres egalement...

 

globalement le sujetnest tout de meme bien abordé dans son ensemble, et malgre les derapages on approche de la solution. Il y a meme l'autre facies du sujet originel de Jef06.

 

la these que tu mentionnes date et n'est pas forcement la bonne ref indiscutable. De memoire ca traite de sedimentaire. Et c'est plutot sur le mont Vinaigre qu'il faut orienter la biblio et les etudes petrographiques. A suivre ... Et merci pour    tes analyses.

Link to comment
Share on other sites

Il y a des intercalations sédimentaires, effectivement.  Bon, après va falloir trouver des échardes de verre si on parle d'ignimbrite. Bon courage.

La thèse date, c'est certain (1981) mais elle est bien plus poussée que ce qu'on trouve dans les articles de Boucarut qui a longtemps été la référence. Il y a de la tecto, de la pétro, ...

3 remarques:

1) la corrosion des cristaux de quartz ne peut s'effectuer qu'à chaud et au cours de la traversée d'un domaine étendu de pression.

2) il y a continuité entre mésostase et cristaux de quartz

3) les cristaux de cette mésostase sont uniquement des quartz et des feldspaths. Aucun minéral sédimentaire (argile, calcite, ...) dans aucune des vues.

Apparemment toujours pas convaincu qu'il s'agit bien d'une rhyolite, hein?

Dommage, il y avait encore d'autres choses à montrer et discuter. Ca attendra.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...