Aller au contenu
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Quaternaire

Chenal de torrent: proto-brèche

Messages recommandés

Bonjour,

 

un exemple de dépots non classé pseudo brechique, entre colluvions et alluvions, qui formeront (si stabilisés) des brèches dans plusieurs milliers d'années.

Toujours interessant pour comprendre les breches des niveau geologique ancien.

 

 

 

 

P1050969.JPG

P1050967.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Dans les Alpes Maritimes, près de Guillaumes, un torrent avec laves torrentielles sous surveillance : Le Réal.

D'abord la vue aérienne et la carte géologique.

59a7d44885d9f_Capturerealsat.JPG.89b8eb7bd8cd1fe4b296d569d591f43b.JPG59a7d44f20979_Capturerealgeol.JPG.17ef8414dd11697bae297fa1c34e78b2.JPG

Une vue depuis la station de Valberg. Le bassin versant de ce torrent  est installé dans des éboulis, des alluvions fluvio-glaciaires. c'est la zone d'érosion en ocre sur la photo.

4925.thumb.jpg.87826300ed69f8a2aa29d57b48cbb02a.jpg

Relief juste au dessus de Péone.

4882.thumb.jpg.ef767adae2530ad98c3c643b619c6905.jpg

Le réal à son embouchure avec le Tuébi, autre torrent susceptible de produire des laves torrentielles.

15.thumb.jpg.e88ba22dd7ee6989e3f9e774167f0be4.jpg

Des barrages, des capteurs

DS147.thumb.jpg.dde809dcac22d4a525b3558bd8dd1cf5.jpg

Les dépôts du torrent.

146.thumb.jpg.2b3bc0ccc21cc54a12bfc7b35f51823d.jpg49.thumb.jpg.2b9be3e55eef05fce960c8f2ca6cc894.jpg

Dans la partie amont, les matériaux érodés. Cheminées de fées

147.thumb.jpg.66772d8fbb38235655333008271f3e8b.jpg

 

pour en savoir plus :

http://www.set-revue.fr/diagnostic-du-fonctionnement-dun-bassin-versant-generateur-de-laves-torrentielles-et-estimation-de/text

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 25/11/2016 à 18:27, jean francois06 a dit :

Ces photos de blocs font penser à un debrisflow.

En voici un exemple en Suisse. Il faut remarquer la quantité d'eau (assez faible) et les volumes des blocs transportés.

 

Vraiment impressionnant ! Qu'est ce qui a bien pu se passer en amont, pour provoquer ceci ? Orage torrentiel ? Inondation ? Rupture d'ouvrage ? En tout cas,  bravo à la personne ayant eu la chance de se trouver sur place, d'avoir filme cela ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, svante.paabelle a dit :

Vraiment impressionnant ! Qu'est ce qui a bien pu se passer en amont, pour provoquer ceci ? Orage torrentiel ? Inondation ? Rupture d'ouvrage ? En tout cas,  bravo à la personne ayant eu la chance de se trouver sur place, d'avoir filme cela ! 

Les orages violents, combinés à l'orographie et à la nature des dépôts du bassin versant (éboulis, alluvions, moraines etc...) provoquent ce phénomène.

Déjà cité par Kayou : http://www.francetvinfo.fr/meteo/inondations/isere-des-laves-torrentielles-sur-les-flancs-du-mont-granier_1450823.html

Un autre exemple le Riou Sec qui se jéte dans la Durance à l'Argentière La Bessée.

Une vue aérienne, on voit les ouvrages de protection dans le cours d'eau.

59a90b62efa48_Captureriousec.thumb.JPG.d53ad4d60932ca8420ef7dd96ba4fe34.JPG

En lien des panneau expliquant les ouvrages sur le torrent de Boscodon, prés d'Embrun

http://www.carto.net/andre.mw/photos/2015/08/20_a_cirque-de-bragousse_tour/20150820-112300_panneau_expliquant_les_murs-barrages_sur_le_torrent_de_boscodon.shtml

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures, svante.paabelle a dit :

Vraiment impressionnant ! Qu'est ce qui a bien pu se passer en amont, pour provoquer ceci ? Orage torrentiel ? Inondation ? Rupture d'ouvrage ? En tout cas,  bravo à la personne ayant eu la chance de se trouver sur place, d'avoir filme cela ! 

 

De manière régionale depuis quelques décennies ce qui est mis en cause :

- incendies à répétition

- perte de la biosphère induite par les incendies et déboisements provoquant l'instabilité et l'érosion des sols

- betonnage éliminant l'infiltration

- mauvais aménagement des berges de cours d'eau

bref erreurs de gestions de l'environnement

 

dans ces ex voir si c'est le cas. Mais ce sont des facteurs agravant classiques

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Next50MY a dit :

 

De manière régionale depuis quelques décennies ce qui est mis en cause :

- incendies à répétition

- perte de la biosphère induite par les incendies et déboisements provoquant l'instabilité et l'érosion des sols

- betonnage éliminant l'infiltration

- mauvais aménagement des berges de cours d'eau

bref erreurs de gestions de l'environnement

 

dans ces ex voir si c'est le cas. Mais ce sont des facteurs agravant classiques

Ces généralités ne s'appliquent pas ici, elles seraient plus adaptées à un milieu urbain ou péri urbain.

Prenons les incendies : 

59a91d6f2204f_Nbreincendies05.JPG.2b20ed080bb074bdfcc291574f15dc9c.JPG59a91d9c7df10_Superficie05.JPG.95566ca1a71e792fd28db59beb5056a1.JPG

On remarque que le nombre de feux de forêts et la superficie brûlée sur la période 1973-2017 ont diminué sur le département 05. (données issues de http://www.promethee.com/)

Cela n’empêche pas les laves torrentielles.

Le déboisement : 

59a91dbfee14e_Captureriousec1948.thumb.JPG.94cfbe7c7cc14f6f90635508332d67b0.JPG59a91ddc0c9f6_Captureriousec.thumb.JPG.bbbd46b7faaacda7b7d23ed9e61e1ec4.JPG

L'abandon des activités agro-pastorales a entraîné au contraire un reboisement comme on peut le voir sur ces photo aériennes, l'une de 1948 et l'autre d'aujourd'hui.

Par contre ce que l'on voit ce sont les constructions sur le cône de déjection du torrent. En 1948, les débordements des laves torrentielles n'avaient d'impact que sur des champs, aujourd'hui, ce sont des habitations, des vies, une nationale qui sont menacées. Ce n'est donc pas les aménagements dans la zone de formation des laves torrentielles qui sont en cause (du fait du fort relief et de la forte érosion ils sont inexistants). Et les aménagements à l'aval, sur le cône de déjection,  subissent les conséquences de ces crues.

 

http://www.irma-grenoble.com/PDF/05documentation/brochure/risques_majeurs2007/06Crues_torrents.pdf

http://www.rhone-mediterranee.eaufrance.fr/docs/dir-inondations/epri/9_EPRI_UPDurance.pdf

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonne nouvelle ce reboisement mais dans le processus d'erosion on peut se demander si les conséquences des siècles passés se font sentir maintenant jusque quelques siecles plus tard ? Et sur ce cas le mal est fait de toute évidence dans les années 40.

 

les instabilités sont réalisées: loupes, solifluxions, avalanches seches. Le reboisement ne suffit pas de toute évidence.

 

un avertissement sur l'avenir laissé bien au delà de la generation N+2

 

reponse et solution avec la geotech, l'hydrogeol, hydrologie et la pedologie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, jean francois06 a dit :

Les orages violents, combinés à l'orographie et à la nature des dépôts du bassin versant (éboulis, alluvions, moraines etc...) provoquent ce phénomène.

 

D'accord avec Jef06.

 

Je ne sais  pas si il y a une augmentation de coulées mais par contre  la majeure partie des sédiments mobilisés  vient du chenal lui même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le processus de reboisement est pas nouveaux, et dans le Briançonnais la couverture boisée as eu très top une importance capitale...

Il y eu des lois émises par la cité de Briançon ( oui pouvait emetre des lois sur son territoire ) interdisant l'abatage des arbres et la coupe des taillis pour en faire du bois de chauffage. La raison était la protection des villages contre les avalanches et autres ravines...

C'est pour cela qu'il y a eu pas mal d'exploitation de charbon autours de Briançon... Faute de bois les habitants se chauffaient au charbon.

 

Un autre bon exemple est de l'autre coté du Massif des Ecrins, avec Le Plan du Lac, ou la coulée as envahi la route de St Christophe, et plutôt que de passer son temps à dégager la dite route, l'Equipement as décidé d'en faire une nouvelle ( qui est en train de se faire bouffer par le Vénéon, mais ca c'est une autre histoire ).

Il y as aussi en montant au Prés de Mme Carle, sur la Droite dans les épingles avant d'arriver au camp des Militaires un très beau ravin avalancheux/boueux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Next50MY a dit :

Bonne nouvelle ce reboisement mais dans le processus d'erosion on peut se demander si les conséquences des siècles passés se font sentir maintenant jusque quelques siecles plus tard ? Et sur ce cas le mal est fait de toute évidence dans les années 40. Il y avait des laves torrentielles à l'époque aussi. Il y en a depuis qu'il existe des reliefs avec de fortes pentes, et des dépôts mobilisables.

 

les instabilités sont réalisées: loupes, solifluxions, avalanches seches. Le reboisement ne suffit pas de toute évidence.

 

un avertissement sur l'avenir laissé bien au delà de la generation N+2

 

reponse et solution avec la geotech, l'hydrogeol, hydrologie et la pedologie ?

Donc Rien à voir, d'ailleurs, la question se pose de savoir s'il faut reboiser à tout prix (c'était la politique RTM).

Une vue de la zone de départ  dans le Riou Sec,l'Argentière la Bessée :

59a98d48c644e_Captureriousecamont.thumb.JPG.89815179d592d381365c53254621aa24.JPG

La zone d'érosion active, la falaise et le cône d'éboulis n'ont pas vu de déboisements et reboisements liés à l'activité humaine.

En suisse, l'illgraben, jusqu'à trois épisodes de lave torrentielle par an :

59a98e30713f0_Captureillgraben.thumb.JPG.0ecc753377b23e683c49b60f09ac7299.JPG

On voit mal une activité humaine sur de tels escarpements.

Et en effet comme le dit 1GM, la politique du reboisement date d'il y a longtemps. Mais en montagne, il y a eu des réticences, et ce n'est qu'avec l'exode rurale et l'abandon de l'activité agropastorale que le reboisement a pu se faire de manière plus efficace, c'est ce que montre les vues aériennes de la plus part des régions de montagne et moyenne montagne. Par contre vivre sur les cônes de déjections est plus récent. et c'est ça le problème.

Il y a dans des zones de montagne inhabitées des torrents aux laves torrentielles qui ne posent aucun problème.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 01/09/2017 à 11:30, jean francois06 a dit :

Par contre ce que l'on voit ce sont les constructions sur le cône de déjection du torrent.

Un grand classique dans les vallées alpines ! Après on dimensionne des retenues, des digues pour protéger les zones déjà construites (difficile d'exproprier les personnes et il faudrait désigner un responsable), en espérant que les événements exceptionnels, ou en tout cas de récurrence séculaire (+ou-), arriveront le plus tard possible... Idem au pied des glissements anciens (stables jusqu'à quand ?).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
×
  • Créer...