Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


LALEX

Oolithes, pisolites, oncolites

Recommended Posts

Les oncolithes n'ont pas nécessairement une origine algaire, et dans le cas de cet échantillon, je pense pas !

cependant je suis pas un microscope et ne peux en aucun cas, déterminer le mode de formation exact.

Je viens de regarder avec une loupe puissante , je vois minimum sept couches et aucune n'a la même teinte,

deux semblent cristallisées, d'autres sont peut-être encore dans l'épaisseur.

j'ai un gros nodule indépendant ( :wub: ) que je vais scier pour déterminer l'épaisseur des couches et le type de noyau...

Share this post


Link to post
Share on other sites


Sur Terre, et depuis que la vie y est apparue, toute interface solide-liquide situé en zone photique est immédiatement colonisée par une multitude de micro-organismes.

Donc, la question du message #74 est de savoir si les morceaux encroutés l'ont été dans les conditions évoquées ci dessus.

L'observation d'une coupe est une bonne solution car elle peut permettre de découvrir des détails répondants à cette dernière question (mais l'encaissant est tout aussi important que les "pelures d'oignons").

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur Terre, et depuis que la vie y est apparue, toute interface solide-liquide situé en zone photique est immédiatement colonisée par une multitude de micro-organismes.

Donc, la question du message #74 est de savoir si les morceaux encroutés l'ont été dans les conditions évoquées ci dessus.

L'observation d'une coupe est une bonne solution car elle peut permettre de découvrir des détails répondants à cette dernière question (mais l'encaissant est tout aussi important que les "pelures d'oignons").

Cela ne veut pas dire que chaque "paléo-interface" solide liquide que tu observes montre des croissances stromatolithiques. Un conglomérat est-il un milieu propice pour la formation d'oncolithes? On peut imaginer un delta, avec des zones marécageuses, des eaux riches en calcium, si la zone lors de crues n'est pas trop chahutée, on peut penser que des cyanobactéries peuvent se développer, et former des concrétions. Par contre dans les chenaux, les bactéries ne vont pas pouvoir se développer, la moindre crue les entraînant au loin, pas le temps de construire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Suite mes. 74

les gros plans sur les surfaces polies mettent clairement en évidence que ça n'est pas lié aux cyanobactéries, mais plus à un dépôt de boues et de carbonates.

post-5862-0-06495800-1450027796.jpg

post-5862-0-35466600-1450027816_thumb.jp

post-5862-0-04389500-1450027857.jpg

post-5862-0-76490500-1450027889.jpg

post-5862-0-70180700-1450027907.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le nucléus est anguleux et la croissance vers une forme de galet assez rapides,

les lamines ont une épaisseur plus régulières.

post-5862-0-05296200-1450028239.jpg

post-5862-0-51901600-1450028261.jpg

post-5862-0-25520900-1450028280.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, les dernières images montrent bien des oncoïdes en coupe ; donc, ces encroutements plus ou moins réguliers d'un germe sont bien des constructions organo-sédimentaires.

Autrement dit, ce sont des stromatolites libres.

Que font-ils là ?

La seule chose que je constate, c'est que sur les images du message #74 les blocs de ce conglomérat, encroutés ou non, semblent de même nature.

Durant l'oligocène terminal, en France, les formations stromatolitiques d'eau douce étaient très répandues.

Cela s'est peut-être formé dans un cours d'eau qui présentait une succession de vasques et qui se retrouvait régulièrement à sec ?

Mais c'est juste une idée ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un très vilain po.L de pull sur la dernière photo (esthétique).

PL.jpg

Dans le secteur c'est ça comme roche,

les cailloux ne sont pas entourés de lamines concentriques, c'est que du conglomérat, alors?

on y indique de l'Aquitanien? ce qui se confirme sur cette photo avec des fragments très blancs et tendre.

Je vois pas d'où peut provenir cette couche géologique dans le secteur de Dijon?

Je vais regarder sur les cartes, mais ça me dis rien pour ce secteur, cette roche doit être charriée et venir de beaucoup plus loin!

post-5862-0-74263000-1449921084.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans l'article : https://www.researchgate.net/publication/273630083_Le_Tertiaire_continental_du_Dijonnais_France_des_paleo-escargots_en_Bourgogne

"En fait son faciès est extrêmement variable dans le détail, mais il est normalement constitué par des blocs de calcaires jurassiques divers ..."

Un extrait de la carte du Brgm, l'auteur cite des affleurements au Nord et Nord-Est de Dijon, g3.

post-23179-0-80238300-1450286548.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de trouver d'où proviennent les fragment d'Aquitanien sur un carte géo, c'est pas trop mon secteur, je savais pas que l'on pouvait en trouver par là!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un très vilain po.L de pull sur la dernière photo (esthétique).

PL.jpg

Dans le secteur c'est ça comme roche,

les cailloux ne sont pas entourés de lamines concentriques, c'est que du conglomérat, alors?

on y indique de l'Aquitanien? ce qui se confirme sur cette photo avec des fragments très blancs et tendre.

Je vois pas d'où peut provenir cette couche géologique dans le secteur de Dijon?

Je vais regarder sur les cartes, mais ça me dis rien pour ce secteur, cette roche doit être charriée et venir de beaucoup plus loin!

pas conglomerat (poudingue) mais brèche!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

les photos des messages 74 et suivantes montrent des zones grises blanches et rougeâtres au sein d'un materiau a matrice fine (silt-argile) avec des galets ou éléments anguleux typique de depôts fluviaux avec apports d'elements anguleux lateraux proximaux par des rivieres adjacentes moins développées (plus c'est arrondis plus le bassin d'alimentation est loin). Voila pour le contexte sedimentaire et géomorphologique.

Ensuite, pour le pédologue que je suis, les couleurs sont des phénomène pédogénétiques (syn ou post sedimentaire),ce sont des zones marmorisées comme celle des plinthites africaines actuelles. Autrement dit ce sont des zones de dépletions (grises) et de de concentration (rouge) du fer à mettre en relation avec des battements de nappes saisonier au sein de sol hydromorphe de la plaine alluviale en climat subtropical. Donc je ne pense pas que se soit purement d'origine biologique (biofilms ) mais plus des phénomènes redox, qui bien entendu reste en parti imputable aux bacteries.

J'ai trouver des équivalent de cette formation dans les synclinaux du haut-Jura.

Par analogie voir cet article: http://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwixqum89eLJAhVMvBoKHWDlC14QFggfMAA&url=http%3A%2F%2Fwww.rainfor.org%2Fupload%2Fpublication-store%2F2013%2FHerrera%2Fherrera_10.1007_s10533-012-9716-1.pdf&usg=AFQjCNEvpb397Ug2BHmnO5uvP4jMTIiHVg&sig2=onVcm37O4rXm2DJt2eWknQ&bvm=bv.110151844,d.d2s

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour les explications!

en plus il y a une grosse faille qui passe par là, ce qui explique les éléments anguleux, je suppose!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

les photos des messages 74 et suivantes montrent des zones grises blanches et rougeâtres au sein d'un materiau a matrice fine (silt-argile) avec des galets ou éléments anguleux typique de depôts fluviaux avec apports d'elements anguleux lateraux proximaux par des rivieres adjacentes moins développées (plus c'est arrondis plus le bassin d'alimentation est loin). Voila pour le contexte sedimentaire et géomorphologique.

Ensuite, pour le pédologue que je suis, les couleurs sont des phénomène pédogénétiques (syn ou post sedimentaire),ce sont des zones marmorisées comme celle des plinthites africaines actuelles. Autrement dit ce sont des zones de dépletions (grises) et de de concentration (rouge) du fer à mettre en relation avec des battements de nappes saisonier au sein de sol hydromorphe de la plaine alluviale en climat subtropical. Donc je ne pense pas que se soit purement d'origine biologique (biofilms ) mais plus des phénomènes redox, qui bien entendu reste en parti imputable aux bacteries.

J'ai trouver des équivalent de cette formation dans les synclinaux du haut-Jura.

Par analogie voir cet article: http://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwixqum89eLJAhVMvBoKHWDlC14QFggfMAA&url=http%3A%2F%2Fwww.rainfor.org%2Fupload%2Fpublication-store%2F2013%2FHerrera%2Fherrera_10.1007_s10533-012-9716-1.pdf&usg=AFQjCNEvpb397Ug2BHmnO5uvP4jMTIiHVg&sig2=onVcm37O4rXm2DJt2eWknQ&bvm=bv.110151844,d.d2s

Super article, avec des hypothèses interessantes qui devraient permettre de remonter aux cycles saisonniers des fleuves et rivières.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon definitivement je quitte ce sujet ! Dommage !

tient cela me fait penser qu'il ne faut pas que j'oublie d'expliquer à mon garagiste comment réparer ma voiture

(dépôt fluviatile typique la 87 !? Breche de faille plutôt ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon definitivement je quitte ce sujet ! Dommage !

tient cela me fait penser qu'il ne faut pas que j'oublie d'expliquer à mon garagiste comment réparer ma voiture

Mais pourquoi? Je voudrais attirer ton attention sur le fait qu'un conglomérat est un terme générique, qui englobe les brèches(éléments anguleux) et les poudingues(éléments arrondis). On dit aussi conglomérats quand il y a des éléments anguleux et des éléments arrondis. Je te renvoie au dictionnaire de géologie pour mes sources, car je n'invente rien. Chaque personne qui post donne des arguments, Lalex : des photos, Quaternaire : des arguments basés sur son expèrience et un article, STR : des arguments. Et toi, tu ne dis rien sauf quelques phrases mèprisantes. Explique ton point de vue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Extrait de : Le Tertiaire continental du Dijonnais (France) :des “paléo-escargots” en Bourgogne. Philippe COURVILLE Université de Rennes-1/UMR CNRS 6118 Géosciences Rennes. Campus Beaulieu, 35042 Rennes Cedex -

« Milieux de dépôt et paysages : les environnements correspondant au “Complexe saumon du Dijonnais” sont évidemment tous continentaux, mais la vision que l’on peut se faire des paysages de la “paléo-Bresse” oligocène a beaucoup évolué depuis le 19 siècle. Martin (1965) imaginait un lac uniforme aux dimensions d’une mer intérieure. De façon plus réaliste, on imagine actuellement des dépôts échelonnés depuis les falaises (au voisinage des failles bordières à l’ouest), vers des dépôts de plaines d’inondation très étendues ; là, s’accumulent avec le temps des faciès de moins en moins grossiers vers l’est. Les crues des rivières correspondantes charriaient cycliquement les coquilles des escargots que l’on retrouve disséminées (rarement accumulées) dans les divers sédiments. »

Il y a des failles, il peut y avoir des brèches de failles, il y a des falaises, il peut y avoir des brèches de pentes et en s'éloignant des poudingues...

Share this post


Link to post
Share on other sites

grosse bise au garagiste!

fluviatile bien entendu! (ancien lit de la Saône et ses affluents).

ailleurs a quelques mètres (hors faille) c'est le même type de matériaux mais avec des cailloux arrondis!

c'est pas la faille qui a charrié ces cailloux sur plusieurs kms jusque ici!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...