Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

▲ Interdiction de ramassage des fossiles et minéraux sur 37 km de côtes en Normandie, non ! >> Il faut participer à l'enquête d'utilité publique 🙂
>> https://www.registre-dematerialise.fr/4130/
Faites svp participer vos proches 🙂 Partagez svp ! >> Réseaux sociaux, courriels aux amis, etc. Plus que quelques jours...▲

Principaux sujets de Géoforum.


▲ Interdiction de ramassage des fossiles et minéraux sur 37 km de côtes en Normandie, non ! >> Il faut participer à l'enquête d'utilité publique 🙂
>> https://www.registre-dematerialise.fr/4130/
Faites svp participer vos proches 🙂 Partagez svp ! >> Réseaux sociaux, courriels aux amis, etc. Plus que quelques jours...▲

TRILOBITES DE VIREUX


ANDRE HOLBECQ
 Share

Recommended Posts

je viens de recevoir le dernier numéro de Fossiles et je lis avec grand intérêt passionné voir passionnel, qui concerne ce site où jadis j'ai passé de bons moments. Encore un numéro remarquable que nous apprécions pour sa grande qualité. Cependant, on peut comprendre les limites que l'on puisse s'imposer au nom du "politiquement correct". MAIS il faut quand même faire savoir LA VERITE à propos de ce site. Cela mérite d'être connu, d'ailleurs les initiés savent déjà ce que je révèle ci-dessous. Ce n'est pas de la polémique, mais un rappel ou une information des faits qui non seulement déplaisent mais démontrent la bêtise de la protectionnite!

J'emprunterai donc des citations de professionnels permettant ce brillant plaidoyer démontrant à quel point il faut se méfier d’un « intégrisme stérilisant » (je cite E. Buffetaut)

Trois remarques dont j'aimerais faire part à propos des amateurs qu'il faut toujours rappeler notamment à ceux qui nous veulent "tant de bien": les protectionnistes. Et quelque commentaires certainement partagés par nombre d'entre nous. Vive la liberté d'expression, que cela plaise ou non à ceux là même qui nous veulent tant de bien et doivent se sentir visés! :clin-oeil:

1/ l'intérêt des collections privées et des clubs, vu que les recherches du chercheur Mr Vanviersen doivent beaucoup aux exemplaires prélevés jadis par des collectionneurs et conservés notamment au club de Bernissart, d'où la bêtise d'interdir ce site qui aurait encore beaucoup à donner si les collectionneurs pouvaient encore le fouiller!

2/ Je lis que les moulages en négatif des trilos sont plus intéressants puisqu'ils sont externes et conservent les caractères identifiant les espèces alors que ce qui était conservé par de très nombreux collectionneurs, c'étaient les moulages internes, jetant au rebus les moulages externes. Imaginez un instant que si cela était explicité sur ce tableau "pédagogique" monument au défunt site, ce qui n'est pas le cas, et si nous pouvions nous y remettre, la quantité de moulages externes qui seraient à nouveau extraits et sans doute remis bien volontiers aux chercheurs!!! Encore une occasion ratée!

3/Quant à la photo page 7 du site, nos lecteurs auront vite fait d'observer ce que "protection" signifie, à savoir un front de taille complètement envahi par la végétation, cachant la roche, des barrières interdisant symboliquement de toucher même un vulgaire caillou, et je me demande , comme pédagogue professeur de SVT, qu'est-ce qu'une classe de gamins peut bien avoir intérêt à aller là? Pas touche !!! Se recueillir comme devant le monument aux morts ? C'est se moquer du monde! Quand on sait le profond désir de chercher, d'emporter une trouvaille, mais la grande frustration de ne rien pouvoir emmener: ça c'est de la psychopédagogie de base!

De plus il aurait été très intéressant de montrer le tableau ou une partie dont j' avais fourni la photo , indiquant toute la zone interdite, c'est à dire non seulement le long de la route mais aussi derrière à savoir tout l'affleurement dans son intégralité! Si ça n'est pas fait volontairement pour ennuyer le monde, qu'est-ce que c'est ? Une démonstration de démarche intégriste interdisant TOUT !

Je pense que mes remarques sont pertinentes, elles reflètent la réalité, ainsi que la bêtise de certaines pseudoprotections qui ne servent à rien. Eric Buffetaut l'avait écrit, en Juin 1995 dans Pour la Science , je cite:

« Jeter l’anathème sur les amateurs comme le font trop volontiers certains acharnés de la protection est aussi injuste que néfaste. Seuls ils peuvent prospecter régulièrement et soigneusement les affleurements fossilifères. »

« Interdire les récoltes par les amateurs sur ces falaises tarirait la source principale de nouveaux fossiles »

« Interdire les récoltes par les amateurs condamnerait des milliers de spécimens à la destruction inéluctable par l’érosion. »

"Pour qu’un maximum de fossiles échappe à la destruction, il est souhaitable que ces sites soient accessibles à un maximum de chercheurs amateurs ou professionnels. »

« Si interdire le prélèvement de fossiles est le seul moyen d’action pour préserver la mémoire de la terre, alors cela révèle une inspiration animiste et rousseauiste. Interdire le prélèvement de fossiles sous prétexte de protéger le patrimoine, c’est le plus souvent les condamner à la destruction à plus ou moins brève échéance, en tout cas, empêcher leur exploitation à des fins scientifiques. »

« Attention aux excès de bureaucratie, aux chasses gardées, elles ont parfois paralysé la recherche paléontologique locale, l’Italie en est l’exemple aussi attristant que pertinent. »

"le patrimoine paléontologique est constitué de fossiles plutôt que de sites fossilifères. L’intérêt principal des sites paléontologiques est de fournir des fossiles. » (citation d’E.Buffetaut)

Selon Jean Claude FIscher du Muséum en 1986:"« Qu’il soit culturel ou scientifique l’amateurisme mérite le même intérêt et le même soutien, notamment de la part des professionnels, et ceci tout particulièrement en ce qui concerne la paléontologie. Les amateurs sont en effet appelés à jouer un rôle grandissant dans le rayonnement de la paléontologie, par la sensibilité nouvelle qu’ils y introduisent et par la résonance qu’ils lui donnent au plan socioculturel. Les tenants de la science pure auront de plus en plus besoin des amateurs. » « Les paléontologues amateurs par l’augmentation de leur nombre, constituent dès maintenant un courant avec lequel il faut compter, et qu’il convient de favoriser. »

« Sans eux bien des gisements auraient disparu sans que des professionnels de la paléontologie aient pu y extraire le moindre fossile: c’est le cas en particulier pour tous les sites d’industrie extractive en terrains sédimentaires, où seuls des amateurs locaux, étant sur place, à longueur d’année ont le loisir de surveiller l’exploitation sous un angle paléontologique. Mais c’est aussi le cas pour les falaises du bord de mer, sapées par les flots, et de même pour les sites menacés de grands travaux publics ou d’urbanisation, et pour bien d’autres… »

Je pense que ces "détails" ne manqueront pas d'éveiller la curiosité sur les effets pervers de certaines prétendues protections.

D'ailleurs E.Buffetaut lui même avait écrit:

« comment concilier la protection du patrimoine paléontologique et son étude scientifique » ainsi que « les rôles respectifs des amateurs et des professionnels » (lors des journées du patrimoine géologique à Lille): « des mesures tendant à limiter et contrôler administrativement l’exploitation scientifique des sites fossilifères ne peuvent qu’avoir des effets pervers en entravant le développement de la connaissance du patrimoine paléontologique. »

Le site « le mur des douaniers » à Vireux dans les Ardennes ne répond plus à cet intérêt principal qui est de fournir des fossiles puisqu’il est envahi de ronces et qu’il est interdit d’en sortir le moindre trilobite; le comble est qu’un chercheur, en fouillant dans les anciennes collections privées aurait identifié de nouvelles espèces en fouinant dans la collection privée du Club de Bernissart et les tiroirs d’une Université Belge ! Mais pas question de fouiller sur le site ! Un grand géologue belge m’a même confié avoir failli se retrouver au poste pour s’y être arrêté avec deux étudiants !

J’avais dit dit : « stérilisation de la recherche! »… Jadis les étudiants des facultés belges, françaises, échantillonnaient ici, de même que certains lycéens et les amateurs de fossiles. Mais on a préféré installer une véritable pierre tombale sur un site très productif. Ici, des amateurs qui avaient pourtant bien exploité le site, ont été piégés par les protectionnistes locaux: pour créer un musée local il fallait vendre son âme au diable en laissant s’installer une « réserve. » On sait ce que les réserves ont réservé aux indiens…

La vérité est à ce prix fusse-t-elle déplaisante pour certains! Il faut savoir, ces "détails" pour rendre à César ce qui appartient à César. L'occasion est ici un vrai cas d'école démonstratif.

N'hésitez pas à adjoindre vos avis et commentaires au nom du savoir et de la liberté d'expression.

Link to comment
Share on other sites

lu dans Géologues le patrimoine géologique N°140 Mars 2004 les propos suivants :

« combien de villes organisent-elles régulièrement des bourses aux fossiles et minéraux qui sous le prétexte fallacieux d’apporter du rêve (voire de la pédagogie) sur les beautés de la nature, ne sont que juxtapositions d’étalages clinquants et parfois hélas négoce juteux et illicite au détriment de sites géologiques pillés. »

à propos de ceux ou celles qui nous veulent du bien je pense à cette déclaration écrite dans la presse que je cite mot pour mot, et chacun jugera...

La même personne avait pourtant écrit par ailleurs, et je cite en recopiant mot pour mot:

« Lorsque vous achetez un fossile ou un minéral, assurez vous qu’il ne provient pas d’un site protégé. Dans la région, par exemple les falaises du Blanc Nez et par conséquent les rares fossiles qu’elles contiennent encore, sont protégés par un arrêté préfectoral. »

Il est notamment intéressant de lire le dit arrêté préfectoral qui stipule:

je cite: Quand au côté « illicite » il me plaît de remarquer que « le ramassage modéré d’échantillons de roches ou de fossiles naturellement dégagés par l’érosion sur la plage reste toléré. »

D'où une remarquable autocontradiction voire dissimulation de texte de loi exact et précis, das un but évidemment d'interdiction totale intégriste, aurais-je la faiblesse de croire, me trompè-je ? Qu'en pensez-vous ? .

et quoi de plus surprenant de lire sous la plume de la même personne:

"«Mais n’est il pas légitime d’avoir envie de posséder chez soi quelques unes de ces merveilles de la Terre ? Bien sûr que si ! »

on se demande alors où mène une telle "logique", maintenant quand dans le même article de presse on peut aussi lire ceci ... on comprend qu'il y ait une sacrée confusion dans la tête de certains pourtant écoutés par les dites autorités : je cite encore:

« si tous les profs de sciences de la Terre étaient aussi passionnés que Sophie, peut-être que les collégiens préfèreraient-ils les fossiles aux Pokémons ? » « La géologie est une discipline souvent mal aimée parce qu’elle est enseignée sans passion » reconnaît Sophie.

Et le pompon permettra d'apprécier les avis de cette personne, toujours citations de ses propres propos dans la presse locale, comme chacun peut le vérifier:

« Je n’ai aucun souvenir de mes cours de géologie au collège , s’amuse Sophie Beckary, conservatrice du Musée lillois de géologie. » (dans La Voix du Nord du 7/11/04). Ce n’est pas le cas de très nombreux amateurs qui ont justement commencé leurs collections en 4ème ! Et quel mépris pour le corps professoral ! On peut peut-être mal tomber, de là à en tirer une généralité … Comment peut -on dire et écrire dans la presse de tels propos? Effarant, non ? Comme souvent dans la Presse on a cette fâcheuse tendance à interviewer un point de vue, en omettant quasi systématiquement d'interroger le point de vue adverse (maintes fois vérifié dans ma région , sur ce sujet), je me suis fait un plaisir et un devoir de rappeler ces faits , ces "détails" qui font l'histoire de la paléontologie , laquelle est, comme le montre l'excellent livre de Claude Babin et Mireille Gayet : HISTOIRE PITTORESQUE DE LA PALEONTOLOGIE chez ellipse, que je recommande vivement, assezé cocasse pour le moins voire montre les mesquineries et mensonges de certains grands paléontologues avides de chasses gardées et prêts à en découdre avec leurs confrères. C'est du passé dans ce livre, moi c'est d'un passé très proche dont je vous informe, il y a peut être un livre à écrire là dessus mais sans doute devra-t-on attendre la disparition des intervenants au nom du "politiquement correct" ? Question: pourquoi attendre? Pour ne pas déplaire ? Alors vive la liberté d'expression dans le respect intégral des faits relatés ici avec des guillemets. Bonne lecture et à vos avis...

La VERITE n'est pas toujours agréable à entendre, mais elle est à ce prix.

Link to comment
Share on other sites

une dernière citation pour la route à méditer et à envoyer dans le pif de quiconque vous attaquera comme collectionneur de fossiles, c'est le grand paléontologue américain auteur de "Dinosaurs'heresies" ou "Le pterodactyle rose" qui parle:

« Je vais vous dire ce qui me met les larmes aux yeux: c’est de contempler l’œuvre du plus grand de tous les vandales, et de savoir qu’en ce moment même il détruit des squelettes de tricératops, anéantit des crânes de brontosaures, réduit à néant non pas des centaines mais des milliers d’ossements qui sont autant de pixels de données individuelles jalonnant notre histoire d’animal vertébré. Ça me fait vraiment de la peine, et ce vandale,c’est la nature.

La nature détruit plus de fossiles que tous les musées et les hommes ne pourront jamais en sauver! »

Link to comment
Share on other sites

100% d'accord avec toi André. ! que dire de plus ?

Et encore bravo à la revue Fossiles pour son nouveau numéro, Je viens de le recevoir hier.

C'est top: du français, du beau, des articles variés et intéressants: trilo Ardennais, brachio, coquille des faluns, ammonite de Côte d'Or ( Cela tombe bien c'est chez moi !) et le témoignage d'un passionné !, etc ... C'est bien conçu !!

Continuer !

Link to comment
Share on other sites

Salut Hallucigénia! Hallucinant tout ça, non ?

Cap Blanc Nez, Vireux Molhain, .... Enorme erreur !

L'érosion naturelle saura venir à bout de ces reliques

Est-ce la volonté de nos scientifiques que de laisser faire cela et de bloquer la recherche concertée entre Amateurs et scientifques ?

En tout cas, (question:"le grand vainqueur de la préservation de ces tombeaux jamais ouverts sérieusement ", presque pas étudiés par les scientifiques,... et surtout dont tout le monde s'en fou ... sinon nous ... les quelques passionnés encore de ce monde: (= Réponse:" c'est l'érosion naturelle et la connerie humaine" /// Merci aux faiseurs de lois et aux scientifiques qui approuvent ce genre d'acte !!)

Y'en aura-t-il encore beaucoup des passionnés dans le futur = ???

C'est dommage...

Sinon mon pseudo "Halucigenia", je ne prends qu'un L dans le pseudo ,

parce que j'suis pas encore fossilisé ... :)

a+

Link to comment
Share on other sites

bon sujet ... merci !

en attendant berru site protégé ... hop décharge contrôlé ... trois mots bandes de C...

le site lemoine (cernay les reims) c'est la catastrophes site grillagé avec trou partout complètement abandonné depuis des lustres

site ou même des personnes dignes de la pal (professionnel) que je nommerais pas y a fouillé avec une petite équipe sans même en avertir le muséum !

site protégé mais certain y fouille encore !!! c'est couillon tout de même car dans les bois et vignes au alentour nous avons le même conglomérat

bref les boules tout de même pour berru

et dire que l'on m'a dit il y a 20 ans, c'est pour les générations futur ? ouais chouette ils vont se taper du poubellien au lieu du thanetien !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour André

Toujours aussi remonté contre les gens du musée de Lille !!!!pour ton info Sophie Beckary n'est plus à la tête du musée ,elle est partie en mairie "développement durable " depuis près de 3 ans ,c'est Thierry Oudoire son second qui a repris le flambeau avec lequel d ailleurs ,j'entretiens de bonnes relations amateur/pro .......

à plus

Bruno

Link to comment
Share on other sites

Pourquoi mettent ils toujours des incompétents notoires à la tete de ce genre de trucs ?

Comme disais Coluche "si on avait su, on aurait pas signé", c'est la même chose, les gens dits compétents

ne s'embarque pas la dedans.... :clin-oeil: .

idem pour l'armée, c'est pas les plus compétents qui commandes....

j'arrête la, car la liste est longue..A +

Link to comment
Share on other sites

Bonjour André Toujours aussi remonté contre les gens du musée de Lille !!!!pour ton info Sophie Beckary n'est plus à la tête du musée ,elle est partie en mairie "développement durable " depuis près de 3 ans ,c'est Thierry Oudoire son second qui a repris le flambeau avec lequel d ailleurs ,j'entretiens de bonnes relations amateur/pro ....... à plus Bruno
Bonjour Bruno, :sourire: oui je sais depuis un bon moment qu'elle n'y est plus,3 ans en effet, (mon petit doigt me dit tout :siffler: ) et grand bien nous fasse! Simplement la lecture de cet excellent article de la revue Fossile :applaudir: m'a remémoré des faits bien réels, et véritables cas d'école bien regrettables mais "historiques" dignes de figurer dans ce nouveau livre excellent dont je parle précédemment et qu'il faut lire: "de Claude Babin et Mireille Gayet : HISTOIRE PITTORESQUE DE LA PALEONTOLOGIE chez ellipse, que je recommande vivement, assez cocasse pour le moins, qui montre les mesquineries et mensonges de certains grands paléontologues avides de chasses gardées et prêts à en découdre avec leurs confrères" A propos que sont devenues les ammonites Gravesia de la pierre de Baincthun du chantier de l'A 16, un temps stockées à Rinxent et toujours pas exposées à Lille... pourquoi ? Quel traitement a été fait pour tenter de récupérer l'amorce d'oxydation de la pyrite des os du pliosaure de l'A16, un temps scellés dans du ciment frais? Pourquoi cette vedette régionale le pliosaure n'est plus visible (je parle des ossements autentiques) Est-ce qu'ils attendent toujours dans du papier krafft à l'étage qu'on veuille bien se soucier de leur conservation? Pourquoi la météorite de Bettrechies originale n'est pas exposée. Elle ne risque rien du tout à la lumière. Et pourquoi un jeune olibrius, au nom du musée, s'est il permis de dire au Président d'un club que tu connais qu'il pouvait bien recevoir le dit club pour visite commentée mais sans ma présence? Aurait-il eu cette idée aussi discriminatoire qu'illégale et scandaleuse, seul ? La question peut se poser. Thierry Oudoire serait il disposé à faire une table ronde avec les associations de collectionneurs de minéraux et fossiles? Renierait-il probablement un décision collective prise jadis par S.B. quand nous avons sollicité une table ronde via Mr Luc Delporte très précisément? Ce serait intéressant de connaître l'état d'esprit actuel, si tu peux m'informer là dessus... ça nous intéresse tous, bien qu'il soit un peu tard après des années de fermeture obstinée au dialogue. Tu vois qu'il y a de quoi avoir des souvenirs qui se réveillent parfois, à la lecture d'un article, justifiant d'être "remonté" comme une horloge suisse :clin-oeil: Il existe un lourd passif de dénigrement et de fermeture au dialogue qui a d'ailleurs beaucoup étonné à Paris dans le milieu géologique. A Lille il y a toujours eu dans leur esprit les bons amateurs et les vilains "pilleurs - prédateurs" termes que je cite pour les avoir vus écrits concernant les amateurs des clubs avec lesquels aucune relation n'a été possible, même à notre demande (on a même été chercher très loin à Paris et plus loin encore des représentants de l'amateurisme en se foutant royalement des gens compétents dans ce domaine et régionaux; et tout ça par haine viscérale dumercantilisme un véritable tabou intransgressible. Tout est basé là dessus. C'est effectivement ignorer l'histoire de la paléontologie du 18è du 19è et du 20è siècle qui a fondé les bases de la paléontologie; mais on se plait à l'ignorer. Je m'arrête là car il y aurait encore beaucoup à dire dans ce domaine et force est de constater qu'une ségrégation dotée d'une pointe d'hypocrisie a été depuis des années le fil conducteur de leur part. Si maintenant ils veulent changer d'optique et respecter les clubs, les amateurs et les bourses, nous sommes toujours ouverts. :clin-oeil: Mais je crains fort de connaître déjà la réponse...

Il serait notamment très intéressant de savoir si Mr T.O. soutient toujours ces propos tenus par S.B. qui fut sa directrice: "« combien de villes organisent-elles régulièrement des bourses aux fossiles et minéraux qui sous le prétexte fallacieux d’apporter du rêve (voire de la pédagogie) sur les beautés de la nature, ne sont que juxtapositions d’étalages clinquants et parfois hélas négoce juteux et illicite au détriment de sites géologiques pillés. »

voilà très précisément une opinion claire qui situe bien la pensée de cette équipe du musée de Lille à une époque donnée, qu'en pense-t-il , lui, aujourd'hui ? Le débat est ouvert...

Link to comment
Share on other sites

Salut Halucigénia avec "une seule aile" (on m'avait dit qu'avec une aile on risque de tourner en rond, avec deux on peut voler droit :clin-oeil: d'où ma faute d'orthographe sur ton pseudo; sorry ! :desole:

à ta question: "Est-ce la volonté de nos scientifiques que de laisser faire cela et de bloquer la recherche concertée entre Amateurs et scientifques ?"

réponse: oui ,car je sais les noms des scientifiques qui sont responsables de ça ! J'ai les noms qu'on ne divulguera pas ici, mais nous sommes plusieurs à les connaître, d'ailleurs ils ne s'en cachent pas et en sont fiers. C'est aussi triste que ça ! Avec un soupçon d'intérêts partagés deci delà qui en ont écoeuré plus d'un (collectionneurs locaux).

Relis bien ce que Buffetaut a écrit et que je cite à propos des chasses gardées il en a été lui même victime dans le Boulonnais avec un propriétaire récalcitrant (qui là, n'était pas un scientifique mais un paysan)

Lis le livre récemment édité: de Claude Babin et Mireille Gayet : HISTOIRE PITTORESQUE DE LA PALEONTOLOGIE chez ellipse, c'est très édifiant; tout le mondre devrait le lire avant de prendrela parole sur ce sujet, on comprend vite, tout.

Ne t'offusque pas pour les deux l , dans le fond, comme paléontologue, plus tu prends de la bouteille, plus tu te rapproches de l'état de fossile, non ? Donc plus tu prends de "valeur"! Digne de t'exposer comme unique exemplaire de "fossile vivant"... :mort de rire: Ne te fâche :pas content: pas , c'est pour rire :yahoo:

Link to comment
Share on other sites

et voilà la conception des "protecteurs" à vous de juger de leur efficacité à la lecture de leurs motivations:

"La Réserve Naturelle de Vireux-Molhain dans la Pointe des Ardennes françaises, domine la vallée du Viroin, à quelques kilomètres de sa confluence avec la Meuse. Ce site fossilifère est également connu sous le nom de "Mur des Douaniers", en raison de sa proximité avec la frontière, au niveau de l'ancien poste de douane de la route départementale 47 qui relie Vireux-Molhain à Couvin (Belgique).

Connu des géologues depuis le XIXe siècle, le gisement du Mur des Douaniers est exceptionnel par l'abondance des formes fossiles trouvées, la diversité des espèces présentes, mais également la finesse de leur conservation.

Le site d'une superficie de 1.89 hectare , de renommée internationale a fait l'objet d'extractions intensives de la part de collectionneurs amateurs ou professionnels. Au fil des ans, la destruction partielle du gisement s'aggravait, ce qui motiva un projet de Réserve Naturelle. Depuis 1991, celle-ci a permis de maîtriser l'exploitation incontrôlée des fossiles, de façon à assurer la conservation mais aussi l'étude de ces témoins de formes de vies anciennes à jamais disparues.

GEOLOGIE : Les roches de la Réserve Naturelle sont vieilles de 385 millions d'années.

FAUNE FOSSILE : La faune fossile du Mur des Douaniers est très diversifiée et très nombreuse en individus. Les formes animales les plus remarquables et les plus représentatives sont les Trilobites.

TRAVAUX SCIENTIFIQUES : Une Réserve Naturelle n'est pas seulement un espace mis "sous cloche". C'est également un site privilégié pour la recherche scientifique. Ainsi, en collaboration avec des chercheurs en géologie et en paléontologie, la Réserve Naturelle de Vireux-Molhain participe à différents projets qui concourent à une meilleure connaissance géologique et paléontologique du site et de ses environs.

La réserve naturelle est également un outil de sensibilisation du public à la conservation du patrimoine géologique.

Le site est libre d'accès pour les promeneurs, et des panneaux d'information accueillent le visiteur."(comme une épitaphe sur une pierre tombale :pleurer: )

"REGLEMENTATION : La conservation de ce site fragile implique des règles élémentaires qu'il est demandé au promeneur de respecter :

- Interdiction d'extraire ou de ramasser des fossiles et minéraux

- Interdiction de porter atteinte à la faune et à la flore

- Interdiction de déposer des détritus en dehors des poubelles prévues à cet effet

- Interdiction de circuler avec des véhicules à moteur."

on remarquera que des minéraux là, je n'en ai jamais vu! Même ramasser est interdit donc c'est une condamnation à subir l'érosion destructive naturelle! Sensibiliser le public? Avec quoi? Because "pas touche"! :pleurer:

Si cen'est pas seulement une espace mis sous cloche, cela en est donc bien un ! :clin-oeil: Quoique on se demande où est la cloche protectrice? Assurer la conservation et l'étude de ces témoins... lesquels vu qu'on ne peut plus prospecter et en sortir justement pour les étudier librement. Et on ose croire que ce site de 1,89 ha serait menacé de disparition!!!! On se fout de qui ? Extraction intensive, destruction voilà des mots bien ciblés sur les pillards que nous sommes sensés être. :duel: Cela montre parfaitement le type de pensée protectionniste dont le résultat final est à l'opposé du souhait de départ :mais c est bien sur: . Personne ne s'intéresse plus à ce site abandonné aux ronces devenues flore à laquelle il ne faut pas porter atteinte! :gratte-tete: :siffler:

Link to comment
Share on other sites

Salut,

A partir d'infoterre, on peut afficher sur la carte les "espaces protégés", puis voir en détail ce qu'est tel ou tel type de zone sur le site de la DREAL :

http://www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr/six-reserves-naturelles-nationales-a942.html

En cherchant un peu, on peut facilement avoir accès aux infos officielles concernant les espaces protégés de Vireux (et tous ceux de Champagne Ardenne) : les cartes précises (on sait au niveau du cadastre où s'arrête une zone), les arrêtés, etc...

Prospectant souvent dans cette région, j'ai préféré voir ce qui est autorisé ou interdit avant de me faire alpaguer par des agents de l'ONF ou la maréchaussée... Quitte à avoir sur moi une copie de l'arrêté en question et le cadastre qui peut prouver que je suis du bon coté de la route !

Dura lex, sed lex...

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...