Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Bois Fossilisé


Hérod
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous !!

Voila, je suis un peu en panique à cet instant, je m'explique.

Je suis allé Dans une carrière de ma région et j'y ai trouvé du bois fossilisé. Bois carbonisé fossilisé pour être précis. J'ai ouvert le rondin en deux, pour vérifié qu'il ne s'agissait pas d'une vieille bûche brûlée. En l'ouvrant dans le sens de la longueur, je découvre de la pyrite entre les fibres, gagné, c'est bien du bois fossilisé.

Seulement, dans ma région, il pleut beaucoup, le bois était fortement humide, je le mets donc à coté de mon radiateur pour qu'il sèche, et pour y décoller les grains de sables.

Mais ce matin, en regardant le résultat,l'eau s'étant évaporé de moitié (le dessous est encore humide), le bois s'est rétracté, et des morceaux veulent faire cavalier seul, ils commencent à se détacher.

Ma question, comment faire pour ne pas me retrouver avec un puzzle ?

Je suis tout content de ma découverte et je n'ai pas envie qu'elle parte en lambeaux.

Ai-je fait une erreur en voulant le sécher ?

Comment faire ?

J'attends vos réponses

Cordialement.

Link to comment
Share on other sites

Une fois déshydraté tu auras des craquelures, mais peut être que la structure d'ensemble sera conservée. Mais les spécialistes de la momification des fossiles devraient te proposer une solution adaptée...un bain de Rhodopas peut être ? C'est ce qui est utilisé pour imbiber et conserver les nonos sur les chantiers de fouilles préhistoriques, pour éviter les dégâts de la déshydratation. Toutefois je ne sais pas si c'est adapté à ton bois. En attendant, le conserver dans l'eau est peut être envisageable.

Une petite photo peut être, histoire de voir . Merci.

Link to comment
Share on other sites

Je vois sur ton profil que tu es inscrit sur le forum depuis bientot 3 ans ; pourtant , celui ci est toujours vide . Connaitre ta région pourrait nous aider . Au moins donne quelques renseignements sur les conditions de ta découverte : l'étage si tu le connais. Celà ressemble fort aux lignites qu'on trouve dans le cenomanien inferieur chez nous ; la pyrite et le gypse me confortent dans cette hypothése , mais d'autre couches peuvent etre evisagées .Quand à conserver cet échantillon tu devras te faire une raison : à l'air libre , c'est impossible , de meme la pyrite devrait se désagreger . Désolé pour toi .

Link to comment
Share on other sites

Tu a du te trompé, je suis inscrit depuis depuis quelque moi :P

Je l'ai trouvé en champagne Ardenne, et effectivement, je l'ai trouvé dans de l'argile et du sable à lignite !

Ça m'attriste un peu de savoir que je ne pourrait pas le conserver =/.

J'vais continué à le faire séché, et si je vois qu'il part en puzzle, j'irais en rechercher un autre (je sais ou j'ai pausé l'autre parti héhé, j'ai embarqué que la moitié :P)et je le conserverais dans de l'eau. C'est quand même domage.

En tout cas Merci pour vos réponses, je vous tiens au courant sur le suivi de cette pièce, peut être que quelqu'un se posera la même question un jour :)

Link to comment
Share on other sites

J'avais ramassé quelques morceaux de bois dans du lignite de Mailly Champagne. Pour la conservation, c'est vraiment quitte ou double. Certains se sont désintégrés en quelques jours, d'autres (mêmes conditions de conservation !) tiennent le coup depuis... 1997-1998. Ce qui fait péter le truc, c'est surtout la cristallisation de gypse + pyrite, en plus de la rétractation de l'argile en séchant.

Link to comment
Share on other sites

Vous allez croire que je suis fou avec ma colle à bois mais cela s'achète n'importe où !! .. et c'est TOP !

Tu le fais tremper dans un bain de colle à bois 1/3 et 2/3 eau pour qu'il s'imbibe au maximum...

Fais le sécher: tu l'as ainsi consolidé fortement...

Si tu ne faire rien, tout va partir en petit bout en allant qu'il séchera !

... mais pas de secret, il y a de grande chance !... que dans quelques années, il va "travailler" et finira par éclater !

;)

Link to comment
Share on other sites

Tout à fait !

Le but est de stabiliser, en chassant l'air et l'eau. Remplacer ces fluides par de l'alcool, c'est une bonne idée, mais comme il a déjà été écrit, pas top à présenter en vitrine.

Pour la colle à bois, ça aide, oui, mais pas complètement, car la colle ne pénètrera jamais complètement, et le peu qui va travailler dedans va exercer une pression suffisante pour faire claquer l'ensemble. Il n'aura été consolidé que par endroit. Enfin, j'imagine.

Si tu as plusieurs échantillons, le mieux est de faire des tests comparatifs, et tu nous diras ce qu'il en est...

:grand sourire:

Link to comment
Share on other sites

Dans le secteur de Mailly Champagne il existe des gypses néoformés ou non

c'est de l'oxydoréduction entre la pyrite et le gypse

d'une manière générale pour conserver les fossiles pyritisés il faudrait déja comprendre correctement la reaction

l'altération de la pyrite Fe S2 avec les carbonates tertiaires donne CaSO4H20, enfin c'ets plus compliqué dans la réalité

ce qu'il faut chercher c'est à stopper la reaction

imbiber d'alcool peut etre une solution parceque on n'altère pas la surface un peu comme une huile sur du bois actuel

Link to comment
Share on other sites

On est partie pour 35 messages pour expliquer comment conserver un "bout de bois fossilisé " ?...

Pour finir sans réponse !

Bonne chance à toi !

:grand sourire:

Effectivement, si tu la mets dans un bocal d'alcool, je confirme que ton "bout de bois" se conservera mieux que toi ! :clin-oeil:

... Après c'est pas "la Joconde" non plus ... ;)

Rodoplast, alcool, colle à bois, polystyrène dissous dans l'acétone...les procédés sont nombreux... fonction de la qualité et de la rareté de la pièce à traiter aussi! ... :sourire:

A toi de voir pour le mieux et le plus rapidement possible à première vue ...

Compte tenu qu'il s'agit d'un gisement ligniteux, je pense que la colle à bois imprègnera bien le fossile.

:clin-oeil:

Link to comment
Share on other sites

Ouah, merci de vos réponses :) !!

Je vais donc essayer la colle à bois, cela semble la meilleur solution à ma porté.

1/3 de colle et 2/3 d'eau, je vais essayer. Au pire, si ma pièce est completement fichu, j'irais en chercher une autre :siffler:, enfin, si j'en retrouve :lasse: !!

J'vous remercie :)

Link to comment
Share on other sites

.

Bonjour.

Malhereusement il est trés difficile de conserver dans son état d'origine ce genre de pièce.

Si rien n'est fait, cela finit comme pour ce morceau de branche

pliocène ou pléistocène qui, aprés avoir été exumé lors d'une crue, a passé tout l'été sur une grève de la Loire.

post-7470-0-71011700-1298925136_thumb.jp

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...