Jump to content

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 28 et 29 mars

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 28 et 29 mars
charly

Les minéraux d' arsenic

Recommended Posts

Bonjour à tous, :P

En faisant le tour du forum, je n'ai pas trouvé de sujet concernant les minéraux contenant de l'arsenic...

Alors je crée ce sujet si ça vous intéresse...

Alors pour commencer :

Adamite de Mapimi au Mexique, arseniate de zinc

Legrandite de Mapimi au Mexique, arseniate de zinc

Réalgar de Roumanie, sulfure d'arsenic

Skutterudite Maroc (bou azzer),

Rosélite du Maroc (bou azzer), arseniate de calcium?

A vous de continuer!!!

post-6337-1272611529_thumb.jpg

post-6337-1272611539_thumb.png

post-6337-1272611549_thumb.png

post-6337-1272611565_thumb.jpg

post-6337-1272611689_thumb.png

Share this post


Link to post
Share on other sites


charly tu es étudiante en géosciences: n'y a t'il plus d'UV de minéralogie ? l'arsenic natif est un classique des paragénèses NiCoBiAgU tel que Sainte Marie aux mines, Anaberg, Witicchen, Pribram, etc..(donc cf aussi l'UV de métallogénie)...

il y a même des cristaux (très rares) dont Sainte marie est un bon exemple.

si tu passes un jour par Chambéry (pas très loin de grenoble) la famille Martaud sera heureuse de te montrer cela et d'autres arséniates pour lesquels nous assez bien équipés! je pense pas avoir le temps de faire des photos prochainement, désolé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la Famille ARSENIC, les habitués du jeu des 7 familles connaissent surtout les sulfures (réalgar, orpiment, arsenopyrite aussi appelé chez nous mispickel) et les arseniates.

Voici un sulfure, découvert en 1971 par une main innocente (mais curieuse :sourire: ) dans les marnes de l'ancienne petite mine de Duranus (Alpes Maritimes) et identifié par Claude Laforet, Roland Pierrot, Paul Picot et Zdenek Johan en 1973.

C'est le mineral gris terne dans la calcite blanc bleuté; il y a du réalgar qui se la pète en rouge, à un millimètre de là. La duranusite fait au maxi deux millimètres.

post-2474-1272632481_thumb.jpg

(cliché J. Féraud, lumière réfléchie polarisée=naturelle, X60)

On y a analysé une proportion entre les atomes de soufre et d'arsenic qui répond à la formule As4S.

Si on compare cette composition chimique avec As2S3 (qu'on peut ecrire aussi As4S6) qui est celle de l'orpiment et AsS ou bien As4S4 qui est celle du réalgar,

on voit qu'on passerait successivement de l'un à l'autre

soit par raréfaction progressive du soufre:

As4S6 orpiment

As4S4 réalgar

As4S duranusite

As (qu'on peut déformer en As4) arsenic natif

si, pour un afflux d'arsenic constant, les solutions hydrothermales (et/ou les roches environnantes) ont apporté dans le milieu au fil du temps (100 000 ans?) de moins en moins de soufre; au début, orpiment puis réalgar ont accaparé tout le soufre qui était disponible; quand il n'y en a plus eu beaucoup, la Nature s'est contentée de fabriquer de la duranusite):

soit (si on prend l'autre bout de la logique en supposant que la source du soufre est constante), par afflux croissant d'arsenic métal:

As8S12 orpiment

As12S12 réalgar

As48S12 duranusite.

Il est de fait qu'à Duranus, duranusite et arsenic natif sont souvent intimement associés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même échantillon vu en lumière réfléchie:

post-2474-1272633603_thumb.jpg

avec le fameux microscope métallographique ou microscope à REFLEXION, le spécialiste détermine le minéral en particulier en fonction de son éclat (métallique ou non), de son pouvoir réflecteur et de sa couleur. Les gangues (la calcite ici) ne sont vraiment pas très réfléchissantes et apparaissent dans une gamme de différent GRIS. Les minéraux métalliques réfléchissent le rayon lumineux du microscope un max, et apparaissent donc très brillants: soit blancs par exemple ici la duranusite,

soit jaune par exemple la chalcopyrite (il n'y en a pas ici)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Juste pour rebondir sur l'arsenic natif, je vous montre un échantillon cristallisé trouvé il y a une bonne vingtaine d'années à La Talaudière, St Etienne, Loire.

Il s'agit d'une grande plaque d'environ 12 cm couverte d'arsenic cristallisé. L'intérêt de la pièce, outre la rareté des cristaux, est qu'ils se présente sous deux faciès: des pseudo cubes a gauche (max. 2 mm) et des aiguilles plus haut.

post-2932-1272637504_thumb.jpg

@+

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Malheureusement, à la fac de grenoble, tout ce qui touche la minéralogie on l'oublie... Par exemple on part une semaine à Digne et 3 jours à Pelvoux et j'ai demandé à tout mes profs si on pouvait s'intéresser un peu a la minéralogie du coin et ben les réponses étaient toutes négatives!

Et je suis obligé de prendre des cours particulier de métalogénie pour essayé de me mettre au niveau du Québec!

Donc, non je ne connaissais pas l'arsenic natif... Par contre je serai ravie de venir voir tout les cailloux à Chambéry (je devrais pouvoir réussir à faire un petit détour!)

Je ne connaissais pas la Duranusite non plus =) et c'est d'ailleur pour tout ça que ce post est là!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Juste pour rebondir sur l'arsenic natif, je vous montre un échantillon cristallisé trouvé il y a une bonne vingtaine d'années à La Talaudière, St Etienne, Loire.

(...). L'intérêt de la pièce, (...) Alain

Un autre interet de ta pièce :clown: , c'est que cet arsenic, tiens toi bien, il résulte d'un incendie dans la mine de charbon de la Talaudière: quand on ouvre des galeries dans les couches de certains charbons, cela crée des courants d'air, cela oxygène des substances qui étaient renfermées tranquilles dans ces couches depuis 300 millions d'années,

et (parfois) il se déclenche alors un incendie du charbon, spontanément: à ce moment là, l'arsenic contenu dans le charbon se recombine pour donner tantôt du réalgar (le sulfure), tantot de l'orpiment, ici de l'arsenic cristallisé. D'autres métaux aussi.

Il y a aussi de vieux terrils qui (surtout si on a eu le malheur de les remuer, de les oxygéner),

avec l'oxydation des pyrites contenues, s'échauffent et se consument lentement à l'intérieur :siffler:

On appelle ça les gîtes de houillères embrasées :sourire:

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce que tu me dis de la fac de Grenoble me fais peur sans pour autant me surprendre, malheureusement...

tu es la bienvenue... pourquoi pas avec d'autres forumeurs, je pense tout particulièrement à Odripano; si quelqu'un à des nouvelles?

@+

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

pour ilustrer et montrer à David que l'arsénopyrite de par chez lui n'est pas si petit

mispik10.jpg

mispik11.jpg

Arsénopyrite Joux 69 travaux A89 mars 2009 (11,5x6 cm)

à plus ................

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme pour la minéralogie, à Nice non plus ça n'existe pas, et je ne suis pas sûr que les profs (dont certains n'en ont jamais fait !!!) soient aptes à l'enseigner !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Malheureusement, à la fac de grenoble, tout ce qui touche la minéralogie on l'oublie... (...)

Quel malheur :super: Henri Dabrowski et la Dabette doivent se retourner dans leur tombe de Saint Ismier. Quand je pense qu'à 75 ans Henri s'envolait encore aux commandes d'un petit avion loué pour me montrer l'effondrement de gypses de la mine de La Taillat du ciel !!

Le professeur Audebau qui lui avait succédé a milité, lui, notamment, pour qu'on garde intacte (avec une clé, pour les visites des étudiants) une galerie de la mine de plomb du Pontet.

La métallo, ce n'est plus Grenoble. Les facs se spécialisent :question: . Ca concentre leurs chances pour trouver des débouchés à leurs étudiants. Par exemple, Gurdil, quand j'ai eu envie de faire un diplôme de métallo à Nice, les profs m'ont incité à aller à Paris chez Routhier. Seulement plus tard, Turco s'est ressaisi et a gardé ses élèves à Nice, pour faire des thèses de métallo dans l'Estérel et les Maures. Deux seulement se sont finalement fait leur place dans la profession, pas tous. Je vois que tu vas t'expatrier (au moins quelques années?): bravo :siffler: Tu vas voir de plus belles choses qu'au Clay

Share this post


Link to post
Share on other sites

je veux bien qu'on se spécialise mais il faut des bases minimum. Même si on est tectonicien on à besoin de connaitre un minimum la pétro, histoire de distinguer un granite d'un calcaire.... pour reconnaitre les principaux composants d'une roche il faut bien en reconnaitre ses constituants donc avoir fait un minimum de minéralo car distinguer des espèces massives dans une roche c'est autrement plus difficile que de reconnaitre des beaux cristaux! j'ai l'impression de réinventer l'eau tiède...

si effectivement la géol est enseignée comme cela dans les facs françaises depuis quelques temps cela m'expliquerait mieux certaines publications récentes que j'ai parcourue en m'étonnant du contenu :duel:

j'espère que c'est un mauvais rêve ou une caméra cachée??? non?

je vais peut-être devenir ermite vivant dans une mine loin de ce monde cruel(si la Drire ne m'en empêche pas!)...

@+

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merveilleux Henri Dabrowski ! J'en garde un souvenir ému ! Celui qu'un grand Monsieur laisse à jamais dans la mémoire d'un passionné…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe, ton réalgar de Matra, Alain69 :P

Des specimens de ce niveau, il n'est pas çéant (séant? séance tenante?) qu'ils restent quasiment reclus dans une collection privée :clown: . Qui plus est, c'est un métal toxique :surpris: prohibé par la directive Reach de la Commission Européenne et je ne sais même pas si tu n'es pas passible de poursuites, en espérant que toi et les tiens n'êtes pas déjà imbibés :lasse: de la dose létale. Je ne saurais te suggérer assez de le confier à un expert, un philanthrope meme, un humaniste quoi, qui pourra t'en soulager gratuitement pour l'etudier dans son laboratoire, et éviter ainsi la pandémie qui menaçait tout le Rhône-Alpes :chut: .

Ce spécimen retrouverait des collègues de sa famille (ci-dessous) qui lui redonneraient force et vigueur :grand sourire: , alors que chez toi il commençait à s'oranger, voire bientôt jaunir.

Cet orpiment de Lucéram dans grès glauconieux silicifié albien,Lucéram, 70 cm x 30 cm, attend son ami: ne le laisse pas esseulé plus longtemps :help1:

post-2474-1273683734_thumb.jpg

Pourtant vraiment superbes, tes prismes. C'est rare d'en voir des trapus comme ça à Matra, où ils sont plutôt en crayons. Comme quoi, la beauté du diable. Enfin, on respire bientôt pour toi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle taille ce Luceram !

Une petite rareté qui a le privilège de sortir de sa localité type : Chabournéite de Jas Roux, Hautes Alpes.

post-2932-1273690942_thumb.jpg

Jas Roux est réputé pour ses minéralisations en thallium et a donc fourni, entre autres, ce sulfure de thallium, antimoine et arsenic : Tl10(Sb22.5As19.5)S68

Ici, il est associé au réalgar rouge.

@+

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour continuer, une asociation de Ste marie.

post-2932-1273691327_thumb.jpg

post-2932-1273691336_thumb.jpg

post-2932-1273691348_thumb.jpg

Il s'agit d'un spécimen qui montrer arsenic natif avec des sulfures de type löllingite/rammelsbergite/safflorite.

Taille : 15 cm de long !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pièce époustouflante cet arsenic de SMAM. Ancienne? Récente?

Ci-après, de Lucéram toujours, galerie Laurenti, en place, 1964

réalgar et calcite dans les marnes du Cénomanien

(la boussole était collector!)

post-2474-1273693619_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...