Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2022, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 23>26 juin 2022

Peut-on prévoir un séisme ?


Runaway
 Share

Recommended Posts

Coucou ;)

Question que je me pose à la suite du cours d'histoire durant lequel le prof nous a dit qu'il était impossible de prévoir un séisme... je dois avouer que ça m'a surpris puisqu'il me semblait qu'il existait certains "signes" d'un début de séisme, il me semble par exemple qu'avant précèdent des petites secousses, ou des anomailes électromagnétiques...

Seulement sur le trajet je me suis rappelé avoir lu plusieurs fois que c'était impossible de prévoir les séismes...

Alors peut-on les prévoir ? et si non quelles sont les techniques qui permettraient plus tard de les prévoir ?

Link to comment
Share on other sites

Non, on ne peut pas prévoir un séisme, plus précisément, on ne peut pas prévoir quand exactement aura lieu un séisme. Par contre, on connaît aujourd'hui très bien les zones à risques. La paléosismologie, grâce à la reconstitution des cycles sismiques, peut permettre de se faire une idée sur la récurrence et l'intensité conséquente des séismes dans une région donnée. Mais il n'existe pas de méthodes, à ce jour, qui permettent de prévoir précisément quand et où (lieu précis de l'épicentre) aura lieu le prochain séisme.

A+

Géomorpho

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Un séisme peut être prévu. comment ? pas de réponse en ma possession.

Asie-Pacifique

Fort séisme dans le centre du Japon: les immeubles ont tremblé à Tokyo

AP | 14.03.2010 | 15:19

Un fort séisme de magnitude 6,6, selon l'Agence météorologique japonaise, s'est produit dimanche au large de la côte est du pays, faisant trembler les immeubles d'une grande partie du centre du pays, notamment dans la capitale Tokyo.

Aucune victime n'était signalée et seuls des dégâts légers ont été enregistrés sur des structures proches de l'épicentre, selon les autorités locales.

Le tremblement de terre est survenu à 17h08 heure locale (8H08 GMT) et a été ressenti le plus fortement dans la préfecture de Fukushima dans le centre du pays, à 210km au nord-est de la capitale nippone, selon l'agence météorologique japonaise.

L'épicentre du tremblement de terre se trouve à 80km au large de la côte est de la préfecture de Fukushima, à une profondeur de 40km, a estimé l'Agence.

Le gouvernement a prévenu qu'il n'y avait pas de risque de tsunami.

La secousse a été suffisamment forte pour faire bouger d'importants immeubles de Tokyo et a été ressentie sur une large part des îles de Honshu et Hokkaido.

Le système d'alerte japonais avait annoncé le séisme juste avant qu'il ne se produise, la chaîne NHK interrompant la retransmission d'un match de sumos pour avertir la population de se mettre à l'abri.

En 1995, un séisme de magnitude 7,2 dans le port de Kobe avait fait 6.400 morts. AP

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/in...bles_ont_t.html

Link to comment
Share on other sites

Si j'ai bien compris, le système d'alerte japonais est basé sur le fait que les ondes L (les plus destructrices) passent par la surface et mettent un peu plus longtemps que les P et les S qui traversent la Terre. Donc à la suite de Kobe où les incendies avaient fait beaucoup de victimes, ils ont mis au point un système de coupure automatique d'électricité et de vannes de gaz dès que des ondes P sont détectés. Parfois cela laisse quelques minutes avant que les L arrivent, surtout si on chope les P à proximité de l'épicentre.

Bon, SGDG

Serge

Link to comment
Share on other sites

Très intéressant Trenen, surtout quand on sait que ce sont les L qui font le plus de dégâts, mais ça ne laisse pas beaucoup de temps quand on est proche de l'épicentre..

Pour la prévision à court terme, il existe aussi des indicateurs indirects, telle que la montée du niveau piézométrique, quand les contraintes sont suffisamment fortes pour engendrer une fermeture de perméabilité des nappes.

Les japonais avaient aussi des statues en porcelaine en forme de crapeau qui crachait une grosse bille quand la terre tramblait, mais c'est pas très innovant !

D'autres éléments de réponse avec mes quelques connaissances acquises, notamment quand je partageais mon bureau de thésard avec un spécialiste de la géométrie des failles... ça concerne plus la prévision à long terme, qui peut s'avérer utile pour les nouvelles constructions.

Les simologues établissent des cartes avec la position de tous les séismes enregistrés par le passé, et ainsi on sait où la faille à "activée" ou non.

Le plus intéressant pour eux ce sont les zones où rien ne s'est encore produit (de mémoire d'homme, du moins), et définissent une carte de "l'aléa sismique".

L'aléa est différent du risque sismique en ce sens que c'est, en gros, la probabilité qu'un séisme se déclenche à un endroit plutôt qu'un autre.

Le risque sismique fait entrer une notion d'entropisation du milieu (zones habitées, villes, disneyland, etc...)

Cela dit, tout ça reste de la prévision sur une échelle de temps trop incertaine et trop longue pour pouvoir évacuer une ville.

olivier

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Si j'ai bien compris, le système d'alerte japonais est basé sur le fait que les ondes L (les plus destructrices) passent par la surface et mettent un peu plus longtemps que les P et les S qui traversent la Terre. Donc à la suite de Kobe où les incendies avaient fait beaucoup de victimes, ils ont mis au point un système de coupure automatique d'électricité et de vannes de gaz dès que des ondes P sont détectés. Parfois cela laisse quelques minutes avant que les L arrivent, surtout si on chope les P à proximité de l'épicentre.

Bon, SGDG

Serge

Pulcano sais tu si une telle approche est pratiquée en Italie ?

Link to comment
Share on other sites

Non pas à ma connaissance ... mais je ne bosse pas à L'INGV !

Les japonais ont toujours été à la pointe de ce genre de méthode .... au début du 20ème siècle ils cherchaient déjà à canaliser les lahars. Leur culture prend largement en compte les risques et catastrophes naturelles ce qui me semble ne pas être le cas en Italie ! Seule la prévention est efficace pour sauver des vies, on apprend aux petits japonais les gestes qui sauvent tout au long de leur scolarité. Chez nous en Europe c'est plus conflictuel, l’occurrence des catastrophes naturelles semble être en deçà du seuil d'alerte permanente et conduit à l'omission plus ou moins consciente des risques. Qui dans le sud ouest foncera sous la table ou encore sous les encadrements de porte le jour ou ça tremblera ?

Mais je peux demander à Boris Behncke ... c'est le premier ( il bosse à l'INGV ) à dire que les budgets doivent être alloués en premier lieu à la prévention car c'est pas demain la veille qu'on pourra à courte échelle ( en heures ou jours ) prévoir un séisme majeur. Cependant en Volcanologie il y a encore quelques années on disait résolument la même chose, et l'outillage s'est petit à petit amélioré et en combinant les méthodes de mesures les volcanologues commencent pour certains volcans à savoir à quelques jours près une éruption avec les "précurseurs" ça a été le cas au Mérapi en 2010, en l'espace de 48 heures tout à été mis en oeuvre pour déplacer plusieurs centaines de milliers de personnes manu militari. L'éruption "centennale" a une lieu de nuit de surcroît et seules 500 personnes sont décédées ce qui est très peu à la vue de sa puissance sa puissance. Alors coup de chance ou efficacité de la science ?

Combien de morts dans des catastrophes naturelles il a fallu en Indonésie avant que les choses tendent à changer ? Il aura fallu presque 400 000 morts en 2004 pour qu'un "tsunami warning" dans l'océan indien soit installé !

D'ordre plus général on a oublié ici qu'on pouvait mourir bêtement des caprices naturels de notre planète, quelques morts par ci par la et il y a un relan d'intérêt à la chose puis les gros titres se succédant ça fait pssshhiiiittt ! On reparle l'aquila a cause du procès mais il y a une semaine tout le monde s'en foutait royalement !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...