Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2022, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 23>26 juin 2022

Cristaux vert ?


Recommended Posts

:sourire:

GEOLMANIA21 Écrit Aujourd'hui, 18:55

Provenance Corbigny

moins de 1 mm

Qu'entends tu par Corbigny?

Tu parles sans doute de la mine du Toyot.........mais c'est à Marigny sur Yonne!

Ou bien dans les anciennes exploitations (époque François 1er) de Chitry les Mines?

Pour répondre, il est plus simple lorsque l'on donne le "vrai" nom du gisement :clown:

Pour répondre à ta question, ça ressemble à de la malachite :sourire:

Link to comment
Share on other sites

:coucou!:

Qu'entends tu par Corbigny?

Tu parles sans doute de la mine du Toyot.........mais c'est à Marigny sur Yonne!

Ou bien dans les anciennes exploitations (époque François 1er) de Chitry les Mines?

Pour répondre, il est plus simple lorsque l'on donne le "vrai" nom du gisement :sourire:

Pour répondre à ta question, ça ressemble à de la malachite :sourire:

Oui désolé pour l'indication d'ailleurs tu connais la colancelle déblais du canal au dessus du filon de barytine

Link to comment
Share on other sites

Pour les déterminations, en micro, il est utile d'avoir quelques aiguilles, et un support en verre. l'idéal est un verre de montre, des lamelles font l'affaire (on peut aussi utiliser un couvercle de boite)

et une pipette d'acide chlorhydrique.

en cas de doute on prélève une esquille avec l'aiguille, on la dépose dans le verre de montre et on verse dessus une goutte d'acide. le tout sous la bino.

Très utile pour différentier de nombreux minéraux. la malachite fait fortement effervescence, mais pas la brochantite. Même méthode pour distinguer l'azurite de la linarite.

Les carbonates font tous plus ou moins effervescence. certains plus que d'autres. très net avec la calcite, moins marquée avec la dolomite, avec la sidérite il faut chauffer le tout pour observer une effervescence nette. à froid, il ne se forme qu'une bulle de temps en temps.

Les sulfates se dissolvent rapidement, les arséniates, phosphates plus lentement.

Les minéraux contenant du cuivre colorent la solution en vert. ceux contenant du plomb se couvrent d'un voile blanc de chlorure de plomb (sauf l'anglésite, totalement insoluble, ce qui permet de la distinguer très facilement de la cérusite)

Les silicates ne se dissolvent pas ou alors laissent un gel de silice

J'arrête là : il y aurait de quoi écrire une encyclopédie. mais un test à l'acide permet de lever de nombreux doutes. on peut ensuite laisser évaporer la solution obtenue : les cristaux qui se formeront au fond du verre de montre seront parfois révélateurs de certains éléments. Et on pourra "reprendre" ce précipité avec de l'eau distillée pour mener divers test microchimiques.

Pascal

Link to comment
Share on other sites

en cas de doute on prélève une esquille avec l'aiguille, on la dépose dans le verre de montre et on verse dessus une goutte d'acide. le tout sous la bino.

plus facile à dire qu' à faire sur un échantillon d' un mm ou moins! Et s'il est unique, on n' a pas envie de le sacrifier!

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...