Jump to content

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 30 et 31 mars

Principaux sujets de Géoforum.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 30 et 31 mars

Géologie d'exploration


Recommended Posts

Bonjour,

rapidement 2 "pistes" :

- pétrole/Total à Pau par le biais de stage d'été / c'est plutot sedimento,micropal et géophy (interprétation de logs et diagraphies )

- mines :méttolagénie ,geologie miniére avec spécialisation Au ou minéraux rares (Nb Eu La ,Ni...)avec possibilités d'emploi avec des boites miniéres canadiennes ou calédonienne

Link to comment
Share on other sites

idem, bertolini t'a dit l'essentiel.

en explo pétrolière c'est surtout des compétences informatiques, connaissance en strati et en logiciel d'interprétation sismique (il en existe plusieurs, mais apparemment si tu sais te servir d'un logiciel, la démarche est la même pour les autres).

en explo minière bien sûr de la métallogénie, mais il faut aussi être compétent sur le terrain, donc avoir de bonnes connaissances en carto, pétro, etc...

ici tu as une "interview" avec un géoforomeur géologue d'explo minière : http://www.geoforum.fr/index.php?showtopic=11988

sinon pourquoi pas demander directement aux boites qui embauchent ce qu'ils recherchent comme compétences ? (à savoir, les grosse boites comme Total ou Areva n'embauchent que des titulaires d'un doctorat)

Link to comment
Share on other sites

Petite rectification pour Coccolite, Areva n'embauche pas que des docteurs.

Je pense que les docteurs ne représentent que 1/3 des embauches de géologues, en tous cas c'est vrai pour l'opérationnel.

Il y a une partie des geologues qui viennent des écoles (Nancy, Igal surtout), mais aussi des bac + 5 style DESS Egerm, etc...

Pas besoin d'avoir une thèse pour gérer des campagnes de forage, sauf pour rédiger les rapports !

Pour Total, aucune idée, moins de géologues de terrain que dans le minier.

Olif.

Link to comment
Share on other sites

merci Olif pour la rectification, j'avoue m'être un peu étendue en parlant d'Areva, en réalité c'est surtout à Total qu'il embauchent essentiellement des docteurs car après avoir obtenu une thèse ils sont censés être spécialistes, ce dont a besoin Total. Un peu comme une grosse usine, chacun a son poste....

et là encore, je rectifie, j'ai été trop catégorique lors de mon précédent message en disant "que" des docteurs, car ils peuvent embaucher des ingénieurs ayant eu une première expérience professionnelle, mais en gros il n'y a pas d'embauche directement après un stage de master.

j'ai peur de ne pas avoir été très claire, je n'ai pas trop le temps de me relire là, je suis pressée lol. mais si besoin je reviendrai sur ce message ! :)

Link to comment
Share on other sites

salut,

Alors dans la section "autres conseils", au sujet de la géologie miniere:

Metallogenie et tout ce qui concerne les gites: types de formation et contexte geodynamique associé, deformation etc..

La spécialisation a l'Au et metaux rare peut etre une bonne chose, mais de toute facon il faut etre formé a la base pour tout les type de ressources minérales, puisque lorsqu'on prospecte, on sais pas toujours sur quoi on peut tomber...

Puis il te faut de toute facon de bonnes bases dans un peu toute les diciplines, car elle prennent toute une part plus ou moins importante dans la prospection miniere, que ce soit la minéralogie, la geochimie, la petro magma et meta, la sedim, la geol structurale, la carto sont toute des disciplines qui sont utiles, en métallogenie notamment.

Puis la geophysique pour l'exploration, beaucoup de gravimetrie et magnetometrie ainsi que la geophysique en forage

Et la géologie miniere est en évolution, car comme dit mon prof de metallogenie, tous ce qui brille a deja été presque totalement ramassé, il reste les gisements qui on l'air d'la chienne a jacques (qui ressemblent a rien, en quebecois), tu crois qu'il n'y a rien, alors qu'il sont bourré de metaux, et certains sont des pieges a cons!

Link to comment
Share on other sites

Re bonjour;

Lu les qq réponses ;

"De mon temps" , Elf / Total embauchait sans thése ,un Dea suffisait et de préférence pour universitaires jugés plus "débrouillards"; en fait c'est surtout une question d'opportunité ,il faut être là ,en stage ou en veille (Candidature spontanée ou coup de fil fréquents)quand arrive une grosse somme de boulot comme le dépouillement des données géophysiques ,ils peuvent trés bien embaucher des jeunes qui sont à leur portée en stage ou autres sans s'emmerder à lancer des campagnes de recrutement.

Pour le secteur minier , des boites canadiennes québécoises ou anglopones peuvent trés bien rechercher des géologues francophones pour Af noire francophone pour reprendre des permis jugés pas assez rentables par des boites françaises.

Cdlt

Link to comment
Share on other sites

Pour le secteur minier , des boites canadiennes québécoises ou anglopones peuvent trés bien rechercher des géologues francophones pour Af noire francophone pour reprendre des permis jugés pas assez rentables par des boites françaises.

De facon générale, les compagnies minieres, qu'elles soient canadiennes ou non, francophone ou non, embauchent aussi des Francophones pour d'autre region du monde, que ce soit en reprise de permis, sur des nouveaux site ou pour l'exploration.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

Connaissez-vous des entreprises minières francophones ou non d'ailleurs capables de recruter dans les années à venir ?

Ceci afin de me reneigner sur les conditions d'embauche et les études à effectuer en général.

Merci^^

Si on parle des annees a venir elles sont toutes potentiellement capables de recruter.

Contacter des boites avant meme d'avoir commence ses etudes est un peu superflu. Essaye de fouiller dans le forum, je suis sur que tu y trouveras deja plein de reponses, ensuite tu peux poser des question plus precises ici. Il y aura des gens travaillant dans ces entreprises capables de te repondre.

Link to comment
Share on other sites

De facon générale, les compagnies minieres, qu'elles soient canadiennes ou non, francophone ou non, embauchent aussi des Francophones pour d'autre region du monde, que ce soit en reprise de permis, sur des nouveaux site ou pour l'exploration.

C'est vrai que les francophones maitrisant au minimum l'anglais peuvent travailler partout dans le monde. Mais je pense que Bertolini voulait parler d'une region ou les francophones ont plus d'atout que les autres au moment de la selection. Il ne faut pas oublier que les anglophones font generalement tres peu d'efforts pour parler autre chose que leur langue.

Pour les permis delaisses par les Francais ca fait bien longtemps qu'ils sont entre les mains des companies anglo-saxonnes qui ont decroche le jackpot (exemple typique de Loulo au Mali ou les Sud-Af ont mutiplie la mise abandonnee par le(s dirigeants du) beureugeumeu).

Et d'ailleurs quasiment plus aucun carre n'est libre dans les formations porteuses du Birrimien. Avec l'or a plus de US$ 1,000/oz ca se comprends un peu...

Link to comment
Share on other sites

Pour Cedrick,

Le mieux et le plus sûr reste de contacter l'UFG (union française des géologues)ou en devenir membre ,tu auras accés à pleins d'infos ,de réseaux et de bottins d'adresses ,surtout à l'avenir ,un projet de fusion avec les autres associations de géologues françaises et européennes étant en voie de finalisation.

Cdlt

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Bertolini,

Je crois que tu voulais t'adresser a Anamior ou bien Shinichi.

C'est vrai que l'UFG a quelques adresses (j'en suis d'ailleurs membre). Mais pour les jeunes motives je leur conseille d'oser davantage. C'est d'ailleurs a cela que l'on mesure la motivation.

Thinking outside the box...

Link to comment
Share on other sites

Au sujet d'exploration minière, on sait que l'activité est sub-mourrante en France, et pourtant...

Déjà évoqué sur un sujet de ce forum, un article paru récemment dans les échos.

http://www.lesechos.fr/info/metiers/020128...r-a-la-mine.htm

Est-ce du lard ou du cochon ? En tous cas c'est difficile à croire après ce qu'on a pu voir et entendre ces dernières années.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Le problème de l'exploration minière en France ce n'est pas l'exploration minière en elle même mais le fait qu'il n'y a plus aucune structure économico-financière capable de faire de l'exploitation derrière..... à quoi bon trouver des gisements si on se les fait piquer par des sud africains (Pérou) ou par des junior companies franco-canadiennes comme par exemple en Guyane ? sans compter qu'effectivement il faut des structures capables d'exploiter des gîtes à basse teneur maintenant.

Le secteur minier français a été bradé et largué par tous les gouvernements depuis les années 80, faudrait pas l'oublier et on ne peut pas dire que les industriels français aient été à la hauteur non plus.

Donc c'est bien joli de vouloir relancer la recherche minière mais il faut vendre les services à leur juste prix en tenant compte des bénéfices potentiels et du fait qu'il faut en moyenne 10 ans pour découvrir un gisement.

Ceci dit pour répondre à la question initiale, le recrutement dans le domaine de l'exploration minière n'est pas très transparent dans la mesure où les compagnies anglo-saxonnes ou canadiennes ne font pas une grande publicité sur les gisements qu'elles s'apprêtent à reconnaître ou à exploiter ou à ré-évaluer et dans la mesure où ce sont des décisions très conjoncturelles.... donc très difficile de prévoir qui va embaucher dans quelques années.... par contre il est conseillé de lire la presse spécialisée pour suivre les choses comme par exemple le Mining Journal - voire écrire à la DRIRE Guyane pour les compagnies minières opérant ou ayant une concession actuellement là bas... etc

Pour AREVA c'est plus clair, il suffit d'aller sur le site Internet ... je ne suis pas sûr que la DRH prendrait le temps de répondre sur les futurs profils qui les intéressent... mais ils font parfois des forums sur Monster ou LesJeudis je sais plus trop.

D'autre part je conseille fortement en plus des techniques classiques de géologie et géochimie de connaître les SIG et les logiciels anglais de diagraphie et de modélisation 3D - ça semble de plus en plus demandé dans le peu d'offres qui paraissent sur Internet au niveau international.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Pour les carrières, tu peut t'orienter vers les formations de protection de l'environnement.

Les ressources en matériaux étant plutôt bien connu et "gérer" (en France), l'exploration as proprement parler n'as pas vraiment de sens. Il s'agit plus d' aspects fonciers et environnementals (notemment étude d'impact, remise en état, etc... ). Les carrières sont (entre autres) réglementé par le code de l'environnement. Bref, il n'y as pas "vraiment" besoin d'être géologue pour travailler dans les carrières.

A l'exception des minéraux industriels qui est encore un cas un peu différent, mais que je ne connais pas. (Il me semble quand même qu'il s'agit d'un secteur d'activité assez restraint, mais je me trompe peut être).

Selon l'employeur, dans les carrières, tu pourra être à même de voyager partout en France (voir un peu plus :grand sourire: ) ou bien rester dans une région.

Contrairement au minier ou au pétrolier où tu devra te préparer à obligatoirement voyager.

PS: Il me semble que d'un point de vue "franco-français", il est plus façile de rentrer dans le domaine pétrolier que dans le domaine minier. Et certain pétroles s'exploitent avec des techniques minières.

Link to comment
Share on other sites

Salut...

Pour ce qui est de l'explo minière, essaye de voir plus spécialemen dans les entreprises jniors, les petites entreprises, cela permet de voir un peu tout les aspect de la prospections et de l'explorations...dans les entreprises plus importantes, tu va avoir plus des specialistes de telles ou telles choses, et tu ne veras pas tout...enfin, c'est mon avis...

Ensuite pour avoir la chance de décrocher un stage ou un emploi, surtout pour les stages, le carnet d'adress est tres important...voir même essantiel...c'est comme ça par contact que je suis au Maroc en stage d'explo en ce moment...

Pour les connaissances et compétances...

Arcgis/Arcmap...

Logiciels de SIG

Micromine, et autres lociels d'iterpretations et de calcul de ressources minières...

Bonne connaissance en métallogénie et gitologie

aimer et avoir un bon niveau sur le terrains, comme la cartographie, reconnaissance de faciès sédimentaires, magmatiques, métamorphiques..., et en reconnaissance minérals de tout type...

AVOIR DE LA RIGUEUR ET DE LA MOTIVATION....Le plus essanciel même avant les autres je pense...^^

Enfin voulou

Bonne continuation...

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...