Aller au contenu

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Théophraste

Il faut sauver la mine de magnétite de FARINOLE (Corse)

Messages recommandés

Et encore un grand classique made in France...

Courriers et documents publiés avec l'autorisation de leurs auteurs.

Madame, Monsieur,

Monsieur, J'ai consulté votre site et je vois que vous n'êtes pas pour le saccage des sites miniers anciens.

Le nôtre sur la commune de FARINOLE 20253 HAUTE CORSE date de 1550 au moins et a été créé par les gênois, puis d'autres galeries ont été ouvertes au XIX ème siècle.. Nous avons 3 galeries superbes dont vous trouverez des photos en PJ.

Cette mine fait partie de notre patrimoine historique, archéologique, pédagogique, paysager vu la qualité de la magnétite et son cadre paysager grandiose.

Elle est régulièrement visitée, il n'y a jamais eu d'accident, des géologues, historiens, étudiants, villageois et touristes la connaissent : elle n'est pas dangereuse : c'est de plus la seule mine aussi ancienne de toute la CORSE.

S'il vous plaît, aidez-nous à la sauver de la destruction que préconise la DRIRE, GEODERIS et le BRGM...

La commune (dont je suis 3 ème adjointe), la population de toute la région, l'association pour la sauvegarde du patrimoine de Farinole, veulent réhabiliter la mine et en faire une vitrine du temps passé, vous trouverez également en PJ le projet communal.

Le rapport de GEODERIS est faux, il n'y a aucun boisement, la salle de dépilage n'a jamais eu d'éboulis, les galeries non plus.

Le rapport du Groupe Chiroptères Corse s'étonne sur les critères de dangerosité retenus pas GEODERIS et de la décision de fermeture irréversible des galeries surtout la gênoise.

Ils voulaient au départ la foudroyer et bétonner, la mairie s'y est opposée. Maintenant ils veulent toujours boucher les entrées avec du béton donc définitive.

Vous verrez que cette mine, vu son ancienneté, son creusement au feu, est un atout culturel, historique, géologique, archéologique, pédagogique et surtout patrimonial non seulement de notre village mais de la Corse toute entière.

La commune voulait la récupérer dans son patrimoine (le sol est communal) la DRIRE nous a répondu que ce ne serait qu'après la fermeture !!!

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, avec mes remerciements, l'assurance de ma considération très distinguée.

Christiane JACQUOUTON

3ème adjointe au maire de FARINOLE

Port : 06 98 44 62 39

E-mail : christianejacquouton@club-internet.fr

Site communal : www.commune-farinole.com

Et une deuxième courrier :

La DRAC de CORSE n'est pas encline à sauver notre site.

Le terrain est communal, la mine avait un concessionnaire (nous connaissons l'héritière mais pas la DRIRE qui considère la mine comme orpheline).

Au village nous avons un ingénieur géologue-hydrogéologue retraité du Commissariat à l'énergie atomique, qui a parcouru et découvert de nombreuses mines à travers le monde mais pas d'archéologue minier. Il a fait un audit que je vous transmets, pour l'association de sauvegarde du patrimoine de Farinole, qui n'a pas beaucoup plu à la DRIRE ni à Geoderis.

On a lancé une pétition de dimension départementale, mais je ne sais pas si cela pèsera dans la balance.

Une action au tribunal administratif serait-elle efficace ???

Un compte-rendu de visite du site et l'avis d'un expert mandé par la commune de Farinole :

MINE DE FER DE FARINOLE

Compte-rendu de Visite du 9/11/2008

Comme suite à la demande de Jean-Marie LEGA, Président de l’Association de Sauvegarde du Patrimoine de Farinole, une visite de la Mine de Fer de Farinole a été effectuée le 9 novembre 2008.

Le site minier comporte trois galeries ou excavations dont deux principales (les deux premières qui sont joignables par le sentier principal). L’accès est facile par un sentier prenant naissance au niveau du pont de la vieille fontaine du hameau de Bracolaccia (30 à 35 minutes de marche).

- Ouvrage n°1 : Galerie 1

Galerie ouverte de section 2,5 x 2,0 m se réduisant ensuite à quelques mètres de l’entrée, à 2,0 x 1,5 m sur une longueur de 40 m environ, dans une roche métamorphique saine et compacte, sans aucun éboulis et d’une tenue parfaite. Aucun boisage n’a été nécessaire durant la réalisation de l’ouvrage. Cette galerie rejoint la galerie G2 et de ce fait est parfaitement ventilée. La dangerosité est nulle. Même à l’entrée, le surplomb n’est pas très important (à l’inverse de l’ouvrage suivant, la galerie G2), et ne présente pas un risque majeur.

- Ouvrage n°2 : Galerie 2

Cette galerie dont il faudrait plutôt parler de chambre de dépilage (en réalité une vaste grotte de 4 à 5 m de hauteur, de 20 à 25 m de largeur en surface et de 25 à 30 m de profondeur descendant en pente douce et communiquant avec la galerie G1) est située à quelques dizaines de mètres au nord de G1, avec un accès facile par le sentier. La communication entre les deux galeries a été obturée au bas de la descente par un mur de pierres réalisé, après l’abandon de l’exploitation, vraisemblablement par des bergers qui venaient mettre à l’abri leurs chèvres ou brebis à l’intérieur de la grotte.

Cette galerie est l’entrée principale de la mine. La chambre dont un pilier central a été conservé pour renforcer l’édifice, a été réalisée dans une roche saine et parfaitement compacte. Aucun effondrement n’est à signaler sur la voûte ainsi que sur les parements. Comme pour la galerie G1 aucun boisage n’a été nécessaire. La dangerosité est très faible et pratiquement inexistante à l’intérieur.

Le seul point important est le surplomb à l’entrée de la chambre qui se trouve à plusieurs mètres de hauteur et qui peut comporter un risque d’éboulement comme tout surplomb de falaise. C’est le seul point qui pourrait être sécurisé.

A signaler à proximité de l’entrée de la chambre, une ancienne maison en ruine (pas de toit, seuls les murs sont conservés) qui servait à abriter les mineurs durant les travaux d’exploitation.

- Ouvrage n°3 : Galerie 3

Cette galerie est située en contrebas de la galerie G1, ne présente aucun intérêt et n’a pas de dangerosité particulière. Elle peut éventuellement être obturée.

- Conclusion

La Mine de Fer de Farinole (gisement de magnétite dans des roches métamorphiques de couleur verte avec une grande variété de serpentine) présente un intérêt indiscutable est fait partie du patrimoine local dans un cadre grandiose avec un vue magnifique sur le golfe de St Florent ainsi que sur le village de Farinole, sa tour et sa plage.

Aucune dangerosité n’est à signaler à l’intérieur des galeries durant les travaux miniers, la roche compacte étant d’une tenue parfaite. Aucun ouvrage de soutènement n’a été nécessaire durant toute l’exploitation. La ventilation à l’intérieur des galeries est assurée en permanence. Le seul point à traiter est le surplomb au dessus de la chambre de dépilage de la galerie G2 qui est à sécuriser pour éviter toutes chutes de pierres. Le plus simple et le moins coûteux serait de clôturer le pourtour de la grotte et de ne laisser qu’une ouverture sur le côté, à droite en regardant la chambre, le long du parement de faible hauteur et sans risque d’éboulement, afin de permettre l’accès.

* * * *

- Commentaires

Suite à cette visite je me permettrai quelques commentaires.

Ingénieur Géologue, j’ai fait toute ma carrière au Commissariat à l’Energie Atomique, notamment au GAM (Groupement Afrique Madagascar), à la COGEMA (Compagnie Générale des Matières Nucléaires) au Département des Recherches Minières de la Branche Uranium, ainsi que dans les filiales au Niger (SOMAIR), aux USA (FRAMCO-FROMINCO), ainsi qu’en Australie (AFMECO). J’ai eu l’occasion de participer à la recherche et à l’exploitation de gisements d’uranium et d’or que ce soit au Portugal, en Amérique du Nord (USA) en Amérique du Sud (Guyane,Colombie, Equateur, Brésil, Argentine), en Afrique (Niger, Gabon, RCA, Sénégal, Mali, Zaïre (actuellement RDC), Zambie, Zimbabwe…) et en Australie. Je peux vous assurer qu’une exploitation (petite) comme celle de Farinole est assez exceptionnelle pour la tenue des différentes galeries ou des chambres de dépilage. Aucun soutènement n’a été nécessaire durant l’exploitation et après son arrêt. On ne note aucun effondrement, la roche étant saine et compacte.

Je connais cette mine depuis plus de soixante ans, car gamin je venais explorer la mine et ses galeries et je n’ai jamais constaté le moindre éboulement que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. J’ai du venir plus d’une dizaine de fois sur le site, faisant visiter l’exploitation à des amis, géologues ou non. Au fil des ans, la Mine de Farinole a gardé le même aspect et a parfaitement vieilli.

J’ai lu avec intérêt le CR de l’audit réalisé par GEODERIS après la visite du site, le 26/09/2003. La lecture de cette Fiche me laisse assez perplexe sur les capacités techniques de la personne qui a réalisé ce type d’expertise. Tout d’abord les coordonnées de la mine sont fausses. Selon ces coordonnées, l’exploitation serait au milieu du hameau de Bracolaccia…La latitude est à corriger : 4274,510 au lieu de 4273,510 pour l’ouvrage n°1 (galerie G1) et de même pour les ouvrages n°2 , n°3 (galeries G2 et G3) et l’ouvrage n°4. Les altitudes également sont à revoir (mais d’une importance moindre), 305 m pour G1, 320 m pour G2 et 285 m pour G3. Les photos également ne correspondent pas aux sites : la galerie G1 n’a pas de boisage à l’entrée. Ces photos représentent plutôt la galerie G3. Quant au diagnostic concernant les travaux miniers, il laisse rêveur…D’après l’expert, tous les travaux miniers ont une forte dangerosité…Je voudrais savoir si cette personne de GEODERIS a déjà visité des exploitations minières et a une quelconque connaissance des travaux sous terrains. Car une roche métamorphique aussi compacte et d’une telle tenue, comme celle contenant la magnétite est tout à fait remarquable. Il n’existe aucune dangerosité à l’intérieur des galeries. Le seul point signalé dans mon compte rendu est le risque d’éboulement au- dessus de l’entrée de la grotte de l’ouvrage n°2 (Galerie G2). Vous êtes dans la même situation de dangerosité lorsque vous vous déplacez au pied d’une falaise ou d’un affleurement avec surplomb. C’est le seul point dangereux relevé dans mon expertise et qu’il faudra traiter de la façon la plus simple et la moins onéreuse, soit une clôture en grillage avec des piquets à la verticale du surplomb rocheux. Je suis effaré par les travaux préconisés par GEODERIS, à savoir l’obturation des galeries par des murs en béton d’un mètre d’épaisseur…

Je propose, afin de clarifier la situation concernant l’audit du site minier, d’organiser une visite conjointe avec un représentant de GEODERIS et de voir ce qui est raisonnable d’envisager pour la sécurisation de ce site renfermant une magnifique magnétite et qui présente pour les habitants de Farinole et tous les visiteurs potentiels un intérêt géologique et archéologique certain.

Je reste à la disposition de la DRIRE de Corse pour tous renseignements complémentaires sur le site minier et sur moi-même (cf. la fiche de renseignements ci-après).

Jean-Pierre POGGI - Ingénieur Géologue retraité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Deux documents complétaires à lire :

Extraits de « Les roches, l’eau et les hommes », par Alain Gauthier CRDP de Corse 1991.

Farinole_Olmeta___A_Gauthier.doc

Comiti Pierre. De la mine à l’objet : le fer, l’acier et la fonte en Corse (15e siècle - 18e siècle). Mémoire de doctorat, Université d’Aix-en-Provence, 2002.

Historique_Farinole.doc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette mine est également évoquée à plusieurs reprises dans " Le fer en Corse au XVIIe siècle ", J-P. C omiti in " Le fer dans les Alpes du Moyen-Age au XIXe siècle. Actes du colloque international de Saint-Georges-d'Hutières, 22-25 octobre 1998…"

Pour ceux qui se demandent ce que l'on peut faire, on peut déjà envoyer des messages de soutien à cette personne :

Christiane JACQUOUTON

3ème adjointe au maire de FARINOLE

Port : 06 98 44 62 39

E-mail : http://christianejacquouton@club-internet.fr

ou à la mairie de Farinole:

Site communal : www.commune-farinole.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon alors là faut pas D.........., une mine avec des travaux du 15ème possibles que l'on va obturer de manière définitive, y -a-t-il eu au moins des fouilles sérieuses, un projet immobilier ou routier se verrait d'ore et déjà imposer des fouilles de sauvetages.

J'ai franchement l'impression que pour que la DRIRE ait son quota de mises en sécurité et le BRGM son chiffre d'affaire et ses objectifs en termes d'étude pré mises en sécurité, ils sont prêt à tout.

Bon après si la DRAC n'a pas le courage de bouger le petit doigt, on ne peut pas grand chose, en l'état c'est un des partenaires majeurs qui devrait avoir son mot à dire. En général le discours de la DRIRE est "si on ne ferme pas et s'il y a un accident vous serez responsable", ce qui fait réflechir les plus tièdes.

Je me tais sinon je serais grossier, c'est parfaitement inadmissible de faire quelque chose de définitif sur un objet qui pour moi est un monument historique...Ca montre bien combien le technocratisme se soucie d'autre chose que ses objectifs

Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A bien noter que la commune est le propriétaire du lieu, et en tant que propriétaire, la commune accepte de porter les risques juridiques liés à l'état des lieux !

Projet de la municipalité...

COMMUNE DE FARINOLE :

Notre devoir de sécurisation ne doit pas empêcher un accès à la salle de dépilage de la galerie G2 qui malgré les siècles écoulés depuis sa création et son exploitation du XVI siècle jusqu’à la fin du XIX siècle et même début du XX siècle, n’a nécessité ni de boisement, ni de soutènement ni d’ouvrages de renfort et n’a présenté aucun éboulement.

Une vue sur les galeries G1 et G2 serait des plus pédagogiques.

Si cela semble réellement nécessaire, nous aimerions qu’une grille de bonnes dimensions soit placée au niveau du muret en pierres qui sépare les deux galeries, que celle-ci soit ouvrable ou scellée dans la roche, pour laisser la vision du travail de creusement au feu du filon et permettre une bonne ventilation.

Pour canaliser l’accès à l’entrée, une sécurisation du parcours peut être envisagée ainsi qu’une pose de grillage sur le surplomb afin d’éviter toute chute de pierres.

Des panneaux explicatifs et de signalisation permettraient d’informer les visiteurs.

Les travaux envisagés seraient minimes et parfaitement adaptés à la situation actuelle sans se lancer dans des procédés d’obturation de galeries, en béton, lesquels seraient parfaitement injustifiés.

post-1-1231856040_thumb.jpg

post-1-1231856060_thumb.jpg

post-1-1231856078_thumb.jpg

post-1-1231856092_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir theo

une bien triste chose mais a notre niveau que pouvons nous faire?

a+

jf

Ce que demande la municipalité, comme pour Pontgibaud, ce sont des courriers de soutien afin de démontrer aux administrations autistes, dont la drire, qu'il y a un réél intérêt de la population pour le site menacé de destruction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Zébulon

Bonsoir,

Peut-être pourrez-vous trouver de l’aide auprès de :

Hélène Barge-Mahieu

http://www.mmsh.univ-aix.fr/esep/chercheur...e-fonction.html

Chercheur Ministère de la Culture

Conservateur SRA PACA (Service Régional de l’Archéologie

de la Direction Régionale des Affaires Culturelles

Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Direction Régionale des Affaires Culturelles de Provence-Alpes-Côte d'Azur

Service Régional de l'Archéologie

21-23 boulevard du Roi René

13617 AIX-EN-PROVENCE PRINCIPAL CEDEX

Tél.: 04.42.16.19.00

HelenBarge@aol.com

Ou bien de :

Marie-Christine BAILLY-MAITRE

Directeur de Recherche, 2ème classe

Au Laboratoire d'Archéologie Médiévale Méditerranéenne

(LAMM)

UMR 6572 CNRS - Université de Provence

5, rue du château de l'Horloge, BP 647, 13094 Aix-en-Provence - Tél : 04 42 52 43 09

tél. : 04 42 52 43 11

courriel : bailly-maitre@mmsh.univ-aix.fr ou baillymaitre@wanadoo.fr

Ces deux personnes ont travaillé sur des programme de recherche mettant en œuvre la protection de mines anciennes, elles peuvent peut-être faire quelque chose ;

Et puis n’est-ce pas le travail des chercheurs du SRA de protéger le patrimoine quel qu’il soit

Si cette mine est archéologiquement concernée, il est du devoir des agents du SRA de faire ce qu’il faut pour que celui-ci soit préservé

Je vais voir auprès d’archéologues miniers s’ils peuvent me donner des pistes notamment celle de Paul Benoît, pointure nationale, archéologue minier, professeur émérite de l’Université de Paris 1 dont les recherches portaient sur les mines et la métallurgie du fer à l’époque médiévale ; dès que j’ai d’autres renseignements, je vous les communique.

Bon courage

Zébulon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vœux pieux, mais je connais moultes mines rebouchées après relevés archéologiques et constatation de haut intérêt archéologique… Conservation : bulls et béton ! quand encore ce ne sont pas coups de mine et revégétalisation… mais il nous reste les relevés archéologiques !

Bon, je ne veux pas polémiquer, ça ne sert à rien ; mais pour ceux qui ne remonteraient pas le post, je renouvelle ma suggestion, qui va dans le sens des propos de Théo :

Pour ceux qui se demandent ce que l'on peut faire, on peut déjà envoyer des messages de soutien à cette personne :

Christiane JACQUOUTON

3ème adjointe au maire de FARINOLE

Port : 06 98 44 62 39

E-mail : http://christianejacquouton@club-internet.fr

ou à la mairie de Farinole:

Site communal : www.commune-farinole.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité JPP2A
'Théophraste' date='mardi 13 janvier 2009 à 17:50' post='163565']

A bien noter que la commune est le propriétaire du lieu, et en tant que propriétaire, la commune accepte de porter les risques juridiques liés à l'état des lieux ! Projet de la municipalité...

:siffler: Oui….. là aussi je m’insurge, car j’avais déjà fais part de mon soucis concernant les autres mines de Corse déjà sécurisé aujourd’hui, qui ne méritait pas que l’on dépense autant d’argent du contribuable pour le soit disant risque potentiel….. et là encore pourquoi ce post n’a pas été mis sur la partie concernant le minéraux, comme je l’ai fais pour Canari en faisant allusion aussi a celles de Meria, Luri, Cardo et Vezzani, car l’effet aurait été plus important, de plus j’ai été contacté tout récemment par un membre du Géoforum a ce sujet, pour en savoir plus et je lui avais signalé mon inquiétude a ce propos….de toute manière l’ensemble des mines Corse sont anciennes, a l’époque des génois elles étaient exploitées, elles sont….plutôt elles auraient du êtres depuis longtemps préservées de la destruction stupide d’une bande d’ignorants…dont les seules intérêts repose sur le profit immédiat, je n’en dirais pas plus…comprenne qui veux….il n’y a qu’a voir l’état de notre planète pour comprendre ou mène le pognon ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour (ça sera le seul terme cordial de ce message, avis à Théo, Hervé, Yvan et les autres : modérez mes propos, je vous en supplie !)

Bordel de ;) !

La promenade que je préférais quand je vivais à Farinole ! JP, tu sais à quel point je suis attaché à ce coin !

J'en ai le bide retourné, les larmes aux yeux et je passe la ch..... que ça me fiche.

Merde de merde !!!! Heureusement que je ne me laisse pas porter plus en avant par mes sentiments !!!! Z'auront réussi à me faire ch... jusqu'au bout et à m'enlever cette mine !!!!

Salut et merci de mettre autre chose à la place de mes injures ! Allez... C'est fait parce que je me suis calmé !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ceci mis à part et dans ce cas particulier, il me semble qu'il y a déclaration mensongère ou incompétence de la part de GEODERIS, et là, ça ne pourrait pas faire l'objet d'un recours devant le tribunal administratif, par exemple ?

Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Exemple supplémentaire de la bêtise insondable des administrations et de leur incpapcité à communiquer et à dialoguer avec les citoyens et même avec les élus.

La drire et géoderis étant manifestement dangereux pour la collectivité et le patrimoine collectif ne faudrait-il pas bétonner leurs portes?

Petite idée d'action d'éclat pour les défenseurs du site la presse aimerait et mettrait le dossier sous les projecteurs!

Bonne soirée

jph

PS: des élus comme ceux de Farinolle n'auraient-ils pas les moyens de se renseigner sur les éventuels liens plus ou moins occultes entre les uns et les autres dans ce genre de dossiers. Il doit bien y avoir des gens qui gagnent (bien) leur vie sur ces travaux inutiles!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité JPP2A
'TOM' date='mercredi 14 janvier 2009 à 14:35' post='163730']

Bonjour (ça sera le seul terme cordial de ce message, avis à Théo, Hervé, Yvan et les autres : modérez mes propos, je vous en supplie !) Bordel de :fache: ! La promenade que je préférais quand je vivais à Farinole ! JP, tu sais à quel point je suis attaché à ce coin ! J'en ai le bide retourné, les larmes aux yeux et je passe la ch..... que ça me fiche. Merde de merde !!!! Heureusement que je ne me laisse pas porter plus en avant par mes sentiments !!!! Z'auront réussi à me faire ch... jusqu'au bout et à m'enlever cette mine !!!! Salut et merci de mettre autre chose à la place de mes injures ! Allez... C'est fait parce que je me suis calmé !

:clown: Salut Tom, non il faut pas se trompé de cible…comme toi moi aussi je suis effondré d’apprendre que cette mine sera bientôt sécurisé… :surpris: mais Théo n’y est pour rien ni le forum d’ailleurs :desole: , bien au contraire les gens essaye de faire quelque chose…mais nous sommes tous et toutes comme des Don's Quichottes avec les moulins a vent….du Cap-Corse :clown: et malheureusement on ne représente rien dans ce pays…c’est pour ça que ces gens là.... font ce qu’ils veulent, les chasseurs l’ont parfaitement compris…il faut faire de la politique, après Chasse-Peche & Traditions......voici Minéraux-Nature & Préservation du Patrimoine Minier Français :triste: ......non c'est une boutade pour se faire entendre, POLITIQUEMENT.................et là aussi ce n’est pas mon fort, faut être taillé pour CA (j’arrête mon commentaire) a bientôt Tom. JP :super:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello !

Oh non, je ne visais pas les membres et admin du forum... J'ai relu et je vois bien que le but est de faire avancer les choses...

Et comme par hasard, j'ai reçu hier les anciens numéros du RM sur Canari et les gisements métallifères corses (Merci encore au passage :super: )... Je dois dire que tant de richesses (à mes yeux) ne méritent pas un tel sort ! :triste:

Je constate que les volontés sont là pour aboutir à quelquechose... C'est déjà ça ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité JPP2A
'TOM' date='jeudi 15 janvier 2009 à 14:19' post='163949']

Hello ! Oh non, je ne visais pas les membres et admin du forum... J'ai relu et je vois bien que le but est de faire avancer les choses... Et comme par hasard, j'ai reçu hier les anciens numéros du RM sur Canari et les gisements métallifères corses (Merci encore au passage )... Je dois dire que tant de richesses (à mes yeux) ne méritent pas un tel sort ! Je constate que les volontés sont là pour aboutir à quelquechose... C'est déjà ça

!

:triste: Salut Tom, eh bien je suis content de lire que tu t’intéresse toujours autant a cette région de Corse, tiens justement en plus des liens que t’as pu lire sur les messages précédents :super: , voici le lien de mon blog en construction, :super: mais quelques articles sont accessibles http://mineraux-de-corse.over-blog.com/ amicalement JP ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité JPP2A
;) ....Parlons un peu de cet autre projet…plutôt ahurissant bétonner une galerie d’une ancienne mine classé par la DRAC comme étant un site archéologique, et de plus aucun risque d’éboulement…plus sécurisant, j’y aurais fais ma maison si je n’en avais pas dèja une, a l’image de ces maisons troglodyte de Dordogne :siffler:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

a l’image de ces maisons troglodyte de Dordogne :clin-oeil:

Je vais me faire l'avocat du diable. :clown:

Ah, mais une maison troglodyte ca ne tompe pas dans le giron de la DRIRE mon bon monsieur, meme si elle est dangereuse, c'est du ressort du maire de la commune de faire ne sorte que l'habitant de la maison soit expulsé.

Nous a la DRIRE on ne s'occupe que des trous industriels liés à des substances concessibles. Pour les trous privés sans aucune substance et servant d'habitation, c'est du ressort de la commune.

( Attention : il y a probablement des erreurs par rapport à la réalité, elles sont volontaires et pleinement assumées )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité JPP2A
:clin-oeil:Ah :clown: je suis soulagé, si cela dépend du Maire, en effet, il ne fait aucun doute que les procédures d’expulsion sont suspendues en matière domiciliaire durant la période dite d’hiver, allant du 30 octobre au 15 mars. Après on verra :cryss:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité JPP2A
'Gurdil' date='vendredi 16 janvier 2009 à 21:53' post='164408']

Un volontaire pour squatter la mine ?? ;) Personnellement je peux prendre la relais cet été...

;) Salut Gurdil, alors si t'est intéressé par le gite, pose ta candidature a cette adresse E-mail : christianejacquouton@club-internet.fr et le site communal : www.commune-farinole.com car il y a déjà foule, et l’été (juin-juillet-aout) ne suffira pas :super: , il faudra sans doute prolonger vers le mois de septembre ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×