Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Théophraste

Fabriquer des cristaux...

Recommended Posts

Voici le résultat de la cristallisation du sulfate de cuivre de laboratoire :

post-1876-1180368345_thumb.jpg

Comme le signalait Gohellium, le sulfate de cuivre est un composé toxique. J'ai donc réalisé cette expérience en connaissance de cause, dans le laboratoire du collège où j'enseigne. Et les élèves réaliseront simplement la cristallisation du sel.

Share this post


Link to post
Share on other sites


Bonjour je suis nouvelle! :tease:

Orlean>j'ai aussi entendu parlé de ca mais moi je mets un caillou au bout!ensuite les cristaux se forment autour du caillou. B)

mandarine>magnifique ta cristallisation du sulfate de cuivre de laboratoire ! :tease:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

Je viens de décourvir ce week end un cristal de sucre de plusieurs centimètres (5 cm d'arête !) dans mon frigo :super: ! Je vous mets une photo ce soir, avec qques explication sur son origine !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voilà donc le cristal de sucre. Il s'est formé dan sun conserve qui contenait du sirop d'érable; conservée au frigo pendant plusieurs mois, juste ouvert par une fente de 1 cm sur le dessus. :super:

je vais bien le conserver !

post-1497-1187026082_thumb.jpgpost-1497-1187026105_thumb.jpg

post-1497-1187026117_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques pistes pour former des cristaux :

D'un point de vue de la toxicité NaCl et CuSO4 sont préférables aux autres solides ioniques proposés précédemment.

Le sulfate de cuivre est surtout toxique pour l'environnement (ne pas jeter dans un évier), ne pas sucer un cristal bien sûr.

Pour le récipient :

Prendre un gobelet jetable en plastique. Cette matière limite le phénomène de capillarité (ne pas remplir au max).

Pour suspendre un objet dans le liquide:

Surtout pas un fil de fer, réaction d'oxydo réduction avec les ions cuivre.... rouille dans le sel. Ne pas prendre un fil en coton (grosse capillarité)

un fil de pêche en nylon est très bien, il évite les phénomènes de capillarité sur le fil.

Objet à immerger :

un petit morceau de bois (il ne faut pas qu'il flotte) donc souvent réduit à ne pas prendre de fil et plonger la tige dans la solution, un petit morceau de lave.... faites vos expériences perso et faites un compte rendu par la suite.

Pour le solvant :

De l'eau distillée ou déminéralisée est préférable.

Chauffer ou pas chauffer :

Je déconseille de chauffer pour obtenir de gros cristaux. La solubilité augmente avec la température (pour la grande majorité des solides ioniques). Lors du refroidissement (rapide) la cristallisation rapide ( pour atteindre la nouvelle solubilité à température ambiante) ne peut pas permettre aux gros cristaux de se former (idem en géologie basalte /granite)

Le but est d'atteindre la saturation à froid en agitant longtemps. Retirer les cristaux insolubles par filtration.

Mettre le gobelet proche d'un radiateur ou d'une fenêtre avec du soleil. Il faut de la patience, l'évaporation de l'eau est longue, plusieurs semaines.

Pour le sel qui n'est pas cher, je conseille de lancer plusieurs gobelets à la fois (10 par exemple) avec des objets différents immergés (l'expérience est longue et aléatoire, il faut donc augmenter ses chances). J'ai déjà obtenu des cristaux de sels cubiques et translucides de l'ordre du centimètre sur des morceaux de bois. Pour le sulfate de cuivre des cristaux de plusieurs centimètres et translucides.

Ne pas oublier de maintenir l'objet immergé quand le niveau de l'eau baisse en allongeant le fil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

De manière fortuite, j'ai fais pousser des petits cristaux de calcite.

Je voulais simplement montrer à mon fils qu'il y avait une petite reaction chimique entre le vinaigre et certaines pierres.

J'ai laissé tremper un gravier de mon trotoir dans un fond de vinaigre. Je l'ai l'ai oublié pendant 2 jours. Sur la partie emergée je viens de découvir des petits cristaux de 2 ou 3 mm. Je me demandais comment je pouvais améliorer le processus car faire des cristaux avec du vinaigre et du gravier me semble être une expérience amusante et sans danger pour les enfants.

Bien le merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour repondre a franck 69

quand on l'a fait avec du sulfate de cuivre on a toujours chauffer !! puis on mettait cela dans un bocal a conserve fermé (avec le cahoutchou)..............on avait alors pression et temperature !!! en une nuit c'etait fini !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guest marcus

les enfants et moi avont essayé la méthode avec du sel, résultat, quelques petits cristaux de 4 ou 5 mm.

Une fois l'eau évaporé, est ce qu'il est possible de rajouter a nouveau ce mélange pour faire "grandir" les cristaux?

ou existe t-il un autre moyen?

Je vais essayé avec du sulfate de cuivre prochainement.

1frangin, super jolies ces pièces.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chez Jeulin: la vaniline en chauffant, elle fond puis cristallise sur une plaque de verre, vite-> petits cristaux, lentement

-> grands cristaux

Chez Pierron kit de 7 systèmes cristallins 4 rue Gutenberg Sarreguemines 57206 BP 609 super !!!

chez Udo Behner Ispringer strasse18 D 7530 Pforzheim Allemagne: le DPA (dihydrophosphate d'ammonium) super extra pour faire degrands cristaux verts scalénoèdriques

et dans certains restaurants vous pourriez trouver ceci: tout à fait consommable... sucre! (sucre candi) ci dessous un grand cristal de DPA cassé il faisait le double de longueur

post-28-1192119427_thumb.jpg

post-28-1192120227_thumb.jpg

post-28-1192120417_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Héllo ! :super:

Je me suis aussi amusé à faire pousser des cristaux de sucre avec la technique de cristalisation utilisé pour les quartzs de synthèse.

METHODE :

1-Saturer une solution avec du sucre ( atention a retirer la solution avant caramélisation si l'on faire sa solution avec de l'eau ! )

2-placer la solution dans un verre de petit diametre mais relativement allongé prèsqu'a raz bord ( genre verre d'apéro ou de digestif )

( mon verre fait 2,5 cm de diametre pour 10cm de haut )

3-metre ce verre dans une bain marie, de sorte à ce que l'eau du bain marie ne recouvre que le 1er tière du verre.

( ainsi la solution reste aux alentour de 90°c en bas du verre, et sera plus froide de quelque degret en haut car

cette partie de la solution n'est pas en contact avec l'eau bouillant. Cette diférence de température vas générer la cristalisation

du sucre en haut du verre : car de l'eau chaud peut contenir plus de sucre que de l'eau froide. Si l'eau refroidie, le trop plein de sucre

vas cristaliser car il ne peu plus rester à l'état liquide )

4-placer en haut du verre un bout de sucre candy qu'il est possible de retenir avec une ficelle en fesant un neaud autour du sucre.

( moi j'ai entouré mon sucre de ficelle, puis et maintenu le sucre en haut du verre grace à un petit elastique autour du verre, celui ci

retanant les brins de ficelle )

Laisser cirstaliser tranquilement, le temps que l'on veux.

5- cette méthode n'est pas économe en gaz, car il faut que l'eau boue constament afin de maintenir la solution en bas du verre

proche de 90°C. la critalisation est lente.

6-pour une cristalisation constante, on place du sucre en poudre au fond du verre. Ainsi, la solution sera toujour saturée en sucre.

Voici mon résultat : :triste:

post-7005-1258303355_thumb.jpg

post-7005-1258303458_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien ! Cependant, cher ami, en consultant ton profil, je vois que parmi tes passions figure la pédagogie, or, relisant il y a quelques instant les règles du forum, il m'est revenu à l'esprit, en te lisant, que la langue du forum est le français… Si les pédagogues ne montrent pas l'exemple, qui le montrera ? :triste:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Remarque légitime en effet.

Evidement, argumenter en ma faveur après une réponse pareille, et avec comme preuve à l'appuis mon « post » précédant, risque d'être difficile.

Je répondrais tout de même de mon mieux.

A mon sens, la pédagogie ne relève pas seulement de l'orthographe.

C'est surtout le goût de transmettre et le plaisir d'accompagner l'élève

dans sa quête du savoir. Pour arriver à ce but ultime, le pédagogue doit avant tout

faire preuve d'adaptation, d'ingéniosité pédagogique, d'ouverture d'esprit, de patience et d'humilité.

L'adaptation :

Chaque individu est unique et a une histoire différente. En fonction de la personnalité d'un individu ou d’un groupe, le pédagogue se doit d'adapter sont enseignement. Pour cela, c'est la psychologie qui intervient avant tout.

le pédagogue est un être réceptif.

L'ingéniosité pédagogique :

C'est l'art de trouver des exemples pertinents pour expliquer une notion nouvelle. C'est aussi savoir renouveler ses explications sous un angle nouveau si l'élève "bloque" sur un sujet incompris.

Enfin c'est trouver l'équilibre entre sérieux et dérision. Un cours doit s'articuler autour de deux notions fondamentales : apprendre, et plaisir d'apprendre !

L'ouverture d'esprit :

Nullement destinée qu'aux pédagogues, l'ouverture d'esprit joue un rôle très important !

Quel serait le pédagogue qui ne s'intéresserai uniquement qu'a son domaine ?

Certainement pas un bon pédagogue car comment donner le goût du savoir si soit même on ne le possède pas ?

La patience :

Nul besoin de faire un article sur ce point tellement cela est évidant.

L'humilité :

Nul ne sais tout. Toujours garder en tête que le pédagogue est avant tout un élève.

Pour enseigner, le pédagogue a reçu lui même l'enseignement.

Le pédagogue doit être conscient de la responsabilité de sont rôle dans cette chaîne infinie et de l’honorer.

La position de professeur ne donne pas l'accès à un pouvoir !

le pédagogue sais qu'il ne sais rien, s'efforce sans cesse de savoir.

La pédagogie c’est le désir de transmettre à ses semblable pour le bien de tous.

Le savoir d'aujourd'hui, c'est la fondation du monde de demain.

Voila pour moi le "fond" du mot pédagogie.

Au sujet de l'orthographe :

A l'heure actuelle existent bons nombres de nouveaux modes de communication.

Ceci tant à faire évoluer le langage de sorte à ce que sa forme se diversifie.

Je pense que les gens de ma génération n'ont pas perpétuellement le soucis de s'exprimer

sur un forum de la même manière que pour une dissertation ou qu'un cours.

Forme de laxisme pour certain, c'est plus selon moi un fait de société qui n'empêche

aucunement d'employer l'orthographe dans d’autres circonstances.

A bientôt !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au sujet de l'orthographe :

A l'heure actuelle existent bons nombres de nouveaux modes de communication.

Ceci tant à faire évoluer le langage de sorte à ce que sa forme se diversifie.

Je pense que les gens de ma génération n'ont pas perpétuellement le soucis de s'exprimer

sur un forum de la même manière que pour une dissertation ou qu'un cours.

Forme de laxisme pour certain, c'est plus selon moi un fait de société qui n'empêche

aucunement d'employer l'orthographe dans d'autres circonstances.

Je rebondis la dessus pour exprimer un léger désaccord. Que l'on parle d'une forme de laxisme, je plussoie. En revanche, parler d'un fait de société... non.

Il y a une marge importante entre le fait d'adresser un message à un ami, et s'adresser à des inconnus. Le langage SMS, lié à un mode de communication unique, qui n'a rien d'une évolution de la langue française, est un moyen d'écrire vite et de contourner le problème du nombre de caractères maximum que l'on peut envoyer. En outre, c'est aussi devenu un moyen déguisé pour masquer ses lacunes en orthographe et en syntaxe.

On remarquera sans mal que le langage SMS n'est plus admis dans bon nombre de forum. Et pour cause, pour une majorité des lecteurs, c'est extrêmement fatiguant de déchiffrer un message plutôt que de le lire. La multiplication des fautes pose le même problème. Mieux, on notera que le rédacteur qui ne fait pas d'effort à propos de sa prose est souvent catalogué et peu pris au sérieux.

Firefox, par exemple, propose un correcteur automatique, autant s'en servir. On retiendra donc que l'on fait un effort rédactionnel pour les autres, pas pour soi.

Bon, on ne demande pas non plus une perfection Pivotesque, que seuls de rares esthètes peuvent atteindre :clown: . Mais gardons à l'esprit que le plaisir de lire disparaitra si nous ne faisons pas un effort pour conserver une certaine unité orthographique.

Quel casse pieds je suis hein :siffler:

Ce hors sujet étant fait, j'aime beaucoup ces petits cristaux de sucre, merci pour le guide :clown:

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a un correcteur sur la version firefox de ce forum....

sinon le problème vient du clavier, avec un stylo on ferait nettement moins de fautes....

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir

fabrication des cristaux,ou contrôle de l'orthographe ,avec un manque de tact évident ....

jean

Ou, plus sûrement, une certaine lassitude, par moments, bien compréhensible… :siffler:

à moins que : hoù + surman hune sertène lasitud, bien compran cible ? :clown:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut!

J'ai essayer l'expérience, mais en mélangeant le sucre et le sel! A quantité égale, dans un bocal rempli d'eau bouillante, avec un fil ,attaché à crayon, baignant dans la solution. Le résultat:

Une cristalisation assez étrange : Le sel à formé un dôme, dont le limite étaient collée au bord du bocal. J'ai cassé les extrémités du dôme de sel est je vois une cristallisation cubique du sel suivant le fil, puis ( je crois que c'est le sucre ) suivi d'une masse blanche granuleuse(???) c'est étrange, je n'avais jamais vu ça! Si vous pouvez tenté l'expérience, pour mieux voir! ( je n'ai pas de photo!)

Saph.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous encourage à tenter ces expérience de cristallisation à partir d'une solution sursaturée : c'est facile, sans danger (si on se contente de sel de cuisine ou de sucre - ma maman réussissait ça très bien avec sa confiture de melon à une époque !), et très didactique ! À+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...