Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Recommended Posts

Bonjour ou bonsoir selon l'heure à laquelle vous lirez ce message,

Je suis un lycéen qui va rentrer en Terminale S (Spécialité Physique-Chimie) et qui est passionné par les géosciences.

J'aimerais devenir Géologue Minier et plus précisément Géophysicien Minier suite à la lecture de cet article : https://www.geosoc.fr/fiches-ressources-minerales/geophysicien-minier.html et suite à cette exposé de Jean-Marc Montel du Collège de France (très intéressant) : https://youtu.be/cLV_HQIdqDI .

Afin d'accéder à cette terre promise (si je puis dire), j'espère entrer en PCSI (et non en BCPST car trop de biologie) pour intégrer l'école EOST de Strasbourg : une dizaine de places pour les PC et 8 places pour les BCPST. Or, je compte prévoir un plan B au cas où je ne peux entrer en PCSI (très haut niveau :/ ) : l'Université.

Donc, je me pose plusieurs questions. La première question est : Le métier de Géophysicien Minier a-t-il des débouchés en dehors de la France, par exemple en Amérique Latine (je rêve d'y retourner) et pourquoi pas en Afrique ?

Ma seconde question : Auriez-vous des cursus à l'Université à me partager autre que l'UPMC Paris 6 qui correspondent au métier/domaine de la géophysique spécialité mines ?

Ma troisième question : L'idée de Chercheur Géophysicien Minier me trottait par la tête. Est-il possible de le devenir ? Le doctorat est un peu obscur pour moi, merci de m'éclairer sur les doctorats géophysique mines.

Je vous remercie de m'avoir lu.

Passez une agréable journée !

Pyramid13bh.

Share this post


Link to post
Share on other sites


Hola Pyramid tout d'abord bienvenue sur le fofo et c'est un sujet où zunyite pourra surement te répondre bonne chance dans tes démarches :content: 

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour répondre sur certaines questions :

         

   -des débouchés en dehors de la france ?   je ne sais pas comment tu vois le metier de géophysicien minier mais , en dehors de problèmes théoriques, les débouches sont pratiquement exclusivement à l'étranger .le domaine minier en france est comateux même s'il n'est pas totalement mort !!  Concernant l'amérique latine ils sont en plein boom minier donc utiiisation intensive de la géophysique

-la géophysique minière , comme tous les domaines de la physique sont en deux parties :   soit les application terrain comme toutes les mesures et analyses des cibles minières (donc nombreux déplacements)   et ceux théoriques-conception instruments : là il s'agit de travail de labo avec un peu de terrain pour verifier les resultats théoriques sur des cibles connues ; Il s'agit souvent de laboratoires liés à des sociétés fabriquant et vendant le materiel (mais aussi, souvent, des équipes pouvant réaliser les relevés)

     Les etudes dépendent donc plus de ce que l'on veut faire au bout : theorie/conception ou leves de terrain

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, Pablo87 a dit :

Hola Pyramid tout d'abord bienvenue sur le fofo et c'est un sujet où zunyite pourra surement te répondre bonne chance dans tes démarches  

 

Il y a 2 heures, Michel de Champigny a dit :

Un texte long, bien écrit et sans aucune faute d'orthographe et de grammaire.

Félicitations, il fallait le signaler !

Bonne chance dans tes études

 

Tout d'abord merci pour votre accueil ainsi que vos messages, cela me fait plaisir !

 

Il y a 2 heures, zunyite a dit :

pour répondre sur certaines questions :

         

   -des débouchés en dehors de la france ?   je ne sais pas comment tu vois le metier de géophysicien minier mais , en dehors de problèmes théoriques, les débouches sont pratiquement exclusivement à l'étranger .le domaine minier en france est comateux même s'il n'est pas totalement mort !!  Concernant l'amérique latine ils sont en plein boom minier donc utiiisation intensive de la géophysique

-la géophysique minière , comme tous les domaines de la physique sont en deux parties :   soit les application terrain comme toutes les mesures et analyses des cibles minières (donc nombreux déplacements)   et ceux théoriques-conception instruments : là il s'agit de travail de labo avec un peu de terrain pour verifier les resultats théoriques sur des cibles connues ; Il s'agit souvent de laboratoires liés à des sociétés fabriquant et vendant le materiel (mais aussi, souvent, des équipes pouvant réaliser les relevés)

     Les etudes dépendent donc plus de ce que l'on veut faire au bout : theorie/conception ou leves de terrain

 

 

Merci pour les précisions !

J'avais vu le secteur du granulat, par exemple, en France où il y aurait du boulot mais je crois qu'il est relativement mieux de partir à l'aventure ailleurs.

Super bien pour l'Amérique Latine. Auriez-vous des infos sur l'Afrique en passant à me partager sur le secteur minier et l'utilisation des méthodes géophysique là-bas ?

J'aimerais beaucoup accompagner les géologues d'exploration sur le terrain en utilisant les méthodes géophysiques développées. Ceci dit, le développement, la conception de ces outils ne permet pas l'accès à plus de débouchés que l'application sur le terrain ?

Ainsi, quels sont les cursus adaptés si je souhaite faire des applications sur le terrain ? Prépa, université ? (Je me réponds sûrement à la question mais il me semble que passer par la prépa puis obtenir une école d'ingénieur en géologie est le mieux.)

Merci.

Pyramid13bh

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Je te conseillerais dans un premier temps de ne pas te fermer trop de portes en partant sur une idée précise de métier. Lors de ton cursus, tes goûts changeront, tu découvriras de nouvelles facettes de la géologie (ou de la physique) que tu ne connais pas aujourd'hui, tu mûriras et tu affineras tes perspectives d'avenir. 

Les méthodes géophysiques ont de nombreuses applications en hydrogéologie, géotechnique ou en management des risques naturels par exemple, des domaines très porteurs en France.

Si les sciences naturelles théoriques te motivent, que tu es curieux et désireux d'en savoir plus sur le fonctionnement de notre planète, que tu es autonome dans ta réflexion, je te conseillerais plutôt de choisir un cursus universitaire (Grenoble, Strasbourg, Paris 6 et 7 proposent des parcours géophysique, regarde bien les programmes ou questionne les responsables concernant l'application sur le terrain).

Si l'aspect ingénierie, traitement de données, algorithmique et programmation autour de la géophysique te plaît plus, je te conseillerais une prépa PCSI (voir même MPSI) puis de t'orienter vers une école d'ingé (Mines ou ENSG) où tu mettras en application tes connaissances.

 

En général, quelque soit ton choix, il existe des passerelles entre les deux cursus.

Pour ce qui est de la recherche, laisse toi le temps de découvrir des choses pendant les deux premières années ; si cela reste (ou devient) un désir important pour toi dans ton parcours, je te conseille plutôt de t'orienter vers un cursus universitaire ; ceci dit, à l'issue d'une prépa, tu pourras toujours te réorienter vers une licence puis master de recherche à l'université. Les profils d'ingénieurs assez généralistes sont également demandés en recherche (par exemple expérimentale ou appliquée pour l'industrie). Donc finalement, tout est possible ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

Prépa ou fac ?

En plus des excellents conseils de Lucailloux, il faut savoir:

1) si on est capable de travailler seul sans être poussé en permanence: dans ce cas la fac peut être appropriée

2) si on est capable de beaucoup travailler pendant 2 ou 3 ans (à moins d'être un génie pour qui tout est facile) et mener une vie assez ascétique : dans ce cas la prépa est faite pour toi

3) si on préfère "être dans des rails', que les autres t'imposent ton emploi du temps, que l'on est capable d'accepter de se prendre des 'gamelles' alors qu'on a travaillé comme un dingue: alors la prépa sera aussi faite pour toi.

etc, etc...

Bien se renseigner avant sur les différents programmes (faire une prépa MPSI si on n'aime pas les maths, ce n'est pas une bonne idée !), les ouvertures possibles (comme le dit Lucailloux, on évolue avec le temps), les conditions de travail, le nombre d'étudiants (si on ne supporte pas les amphis avec 500 personnes, il ne faut pas aller à la fac).

Personnellement je pense que si on peut faire une prépa, c'est le choix à privilégier car même si on décide d'arrêter au bout d'un an car on ne supporte pas, ce ne sera vraiment pas du temps perdu et le retour à la fac semblera bien facile, d'autant qu'on aura pris de sérieuses habitudes de travail, certes contraintes et forcées mais ça aide !

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'acord  aussi pour la prépa :  ce n'est jamais une perte de temps même si on abandonne !

        Ne pas oublier un autre critère même si cela évolue : les sociétés minières préfèrent toujours un candidat sorti d'une école pour l'envoyer sur le terrain !

        Pour l'afrique , l'activité minière est actuellement tres soutenue aussi mais , suivant les pays, les conditions de sécurité sont radicalement différentes de l'amérique latine !!

        Pour la recherche sur les méthodes géophysique : il faut toujours les tester de nombreuses fois sur le terrain avant de les valider car , généralement, les labos ne pensent jamais à tous les éléments de terrain.. j'ai des souvenirs mémorables d'essais annulés apres de nombreuses mesures sur le terrain car personne n'avait pensé aux clôtures entourant les champs ( pour faire passer ces clôtures aux techniciens !!!!!..............)  ou des vaches électrocutées par ce qu'elles avaient brouté le cable émetteur

d'un systeme de magneto-telurique !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...