Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


otto lidenbrock

In Memoriam : Michel Maigrot

Recommended Posts

Michel Maigrot n'est plus. Après un courte maladie il est décédé avant-hier vendredi 1 mars.

Il était un des plus grands collectionneurs de minéraux en France dans les années 70', mais aussi un chercheur/gratteur de première force. A ce titre il est sans doute le premier en France a avoir été un chercheur 'professionnel' - en dehors de Chamonix -.

Ses minéraux étaient exposés dans un petit musée dans sa maison du Morvan… puis la passion s'était refroidie, et il avait ouvert un musée privé dans le château de Joyeuse en Ardèche, avec l'aide de la mairie locale.

Il était réfugié dans sa petite maison de la Grande-Verrière, à moitié effondrée, en dehors du monde et de ses règles. Il était aussi un des premiers geek du pays, programmant son catalogue de collection dès les premières machines à l'aube des années 80. Il s'était mis en tête de construire un logiciel de dessin 3D, 'libre', à la grande époque du 'logiciel libre' anti Google.

Les gisements dont il a été le 'prince' sont variés : L' Argentolle, Maine et surtout Voltennes, Le Bourg d'Oisans avec la magnifique découverte du Puits Noyé (avec Gautron et Cahen), les Cévennes (où il a résidé)… Ses écrits sur Vialas dans Minéraux et Fossiles font autorité.

J'aurai voulu recueillir plus de son savoir, il ne voulait pas, il ne voulait plus…

Salut respectueux de l'élève au maître, Michel.

Share this post


Link to post
Share on other sites


Salut phénomène, je ne te dis pas a bientôt je ne suis pas pressé

Deux photos, une de ton chien dont j'ai oublié le nom mais qui empoisonnait la voiture

Et une ou tu souriais, fallait le faire , te faire sourire

En tout cas tu m'a précédé de peu sur le Morvan, mais comme beaucoup, j'ai lu tes proses, tu étais précurseur, et tes articles on les lisait et relisait

Combien de personnes a tu amenées  a la cailloutologie  ?, des quantités, sans doute  !

Et si tu peu me communiquer en songe quelques coordonnées GPS , merci d'avance

C'était ça le MM

G456 M M et 4l MIMI.jpg

4 L G456 chien 86 8.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’ai longtemps hésité avant de poster mon message, car les réseaux sociaux et autres forums sont la plupart du temps le défouloir de personnes aigries, incompétentes, profiteurs opportunistes adeptes des fake news et autres théories du complot.

  • Michel Maigrot est né à St Leu-la-foret, le 1er octobre 1950, d’un père militaire de carrière et d’une mère enseignante.

Technicien en électronique et en automatismes, il a gravi les échelons jusqu’à la maitrise, par son travail, les cours du soir et ses compétences.

En grande partie autodidacte, dans le domaine de la minéralogie et de l’informatique il a su montrer une large ouverture d’esprit et un savoir certain.

Il a publié de nombreux articles sur la minéralogie, réalisé de nombreux programmes informatiques, et mis sur internet ses créations artistiques réalisées avec Blender sous OS LINUX.

Michel avait pour passion la science-fiction et la BD. Il avait un réel don pour le dessin artistique, il avait d’ailleurs essayé de faire publier ses dessins, mais les éditeurs lui demandaient de changer des choses dans son style…évidemment connaissant son caractère rebelle, Michel refusait !

A la mort de son père, Michel hérita d’une certaine somme d’argent. A la suite de cela il parti sur les routes de France en compagnie de sa future femme Nadine et d’une bande de copains plus profiteurs qu’amis…

Dans les années 70 il fit l’acquisition d’une maison aux »Vernottes »commune de La Grande Verrière, près d’Autun.

Il s’y installa en tant que lapidaire (sciage et polissage), vente de minéraux et aussi de bijoux fantaisie. Il y avait également là un petit musée ou il exposait ses trouvailles ou acquisitions.

Il divorça quelque temps après.

C’est durant ces années (70 à 90) qu’il se mis à explorer, d’abord les anciennes mines d’Auvergne, du Morvan, du Beaujolais, celles des Alpes et enfin, celles des Cevennes.

C’est également aux débuts de ces années 70 que j’ai fait sa connaissance par l’intermédiaire d’autres étudiants de la région du Jura.

Etant moi-même rompu aux techniques de la spéléologie, il m’a tout appris de ce qu’il connaissait du milieu particulier des anciennes mines ; méthodes de progression, mise en sécurité, prospection etc.

Michel était vu par certaines personnes comme un marginal, chose qu’il assumait parfaitement.

Michel détestait ces « petits bourgeois », les parvenus qui avaient profité des 30 glorieuses pour se trouver un statut dans la société. Il détestait « certains archéologues » et surtout « certains amateurs de minéraux » qui pillaient et vendaient ensuite leur butin sur les bourses ou exhibaient les photos sur les forums, faisant un tort immense aux professionnels et aux amateurs respectueux. Il avait d’ailleurs arrêté de publier pour ces raisons.

Bien qu’il n’ait pas toujours donné dans la dentelle (usage de marteau piqueur, d’acide fluorhydrique, etc.). Il n’a jamais eu, à ma connaissance, recourt à ces pratiques sur des sites présentant un intérêt au niveau archéologique ou du patrimoine. D’ailleurs il n’a jamais publié sur des sites majeurs(archéologie), principalement pour des raisons de sécurité et de protection. En effet, la mine de Ste Lucie était tellement dangereuse à l’époque de notre visite, que Michel avait qualifié toute recherche de minéraux de suicidaire et d’irresponsable (également pour la publication) : On a vu ce qu’il est arrivé par la suite…Idem pour les dépilages de Ste Marguerite Lafigère…

Michel, lorsque nous l’avions aidé à faire son musée à Joyeuse, avait occupé le poste de secrétaire dans notre association ; il s’agissait d’un projet d’étude scientifique et de réhabilitation d’un ancien site minier en vue de le faire visiter par monsieur tout le monde.

Michel a également passé de longues journées de recherches aux archives départementales de la Lozère pour collecter de précieuses informations sur les anciennes mines.

Au décès de sa mère, il hérita d’un joli pavillon en banlieue parisienne.

 J’ai bien connu sa maman, elle était très sympathique, et venait parfois lui rendre visite en Morvan, pour l’aider moralement et financièrement …

Avec Michel, nous avons toujours eu des relations privilégiées : Comment se peut-il qu’un professionnel du commerce des minéraux fréquente une personne qui travaille avec le milieu de l’archéologie et vice versa…inconcevable, et pourtant…C’était Michel.

Michel était avant tout, un passionné, un technicien jusque boutis te.

Malheureusement lorsqu’on essaye de vivre de sa passion, il y a le côté mercantile qui prend souvent le dessus ; à cela vous rajoutez des difficultés financières, de mauvaises fréquentations, et il arrive ce qui doit arriver.

Il avait vendu toute sa collection de minéraux, épuisé son patrimoine, il ne vendait plus que des bouquins et quelques reliquats de minéraux sur Internet.

Comme d’autres personnes nous avions cessé depuis quelques années, toute relation avec lui, suite à ses déboires juridiques et autres. Lui-même s’était volontairement isolé.

Michel restera un personnage à part, une personnalité qui a fortement influencé et donné le gout de l’aventure, de la recherche et du partage de la connaissance à plusieurs générations.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 16 heures, elparigot a dit :

Merci pour cette biographie.

C'était une obligation pour moi, une reconnaissance à son égard.

Il y a 16 heures, Kayou a dit :

Une vie d'homme, respect.

Merci pour lui.

Beaucoup de découvertes et de partage.

Une générosité surprenante...mais pas avec n'importe qui.

Un véritable puits de science .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous remercie beaucoup de l'hommage
que vous avez rendu à Michel.

 

C'était un ami, connu sur un site de vente aux enchères
sur lequel, il vendait ses livres anciens et vieux papiers.

 

- En 2005, il  créa le forum "Enchères bidon", où, avec quelques
amis, il traquait les arnaques sur internet, et mettait en garde
les utilisateurs sur les pièges à éviter.

.....

- Les minéraux... Un grand moment dans sa vie, il était passionné...
Nous avons fait 2 soirées "minéraux", où il m'a montré toutes ses
diapos...  J'ajouterai, qu'il est allé plusieurs mois aux USA,

à la recherche de nouvelles pierres.

 

Des soirées à regarder ses  vieux films de Godzilla...

 

J'allais le voir tous les ans, son départ m'affecte profondément.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Étrange, ce site fantôme et toujours actif qu'est bouquinique ! En tête, bien dans l'esprit , disons taquin ,du bonhomme !

J'avoue, j'ai rempli le formulaire de contact, et n'ai eu en réponse qu'une suite de hiéroglyphes informatiques ? Alors ?

Sur qu'il se marre !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...