Aller au contenu

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


nicoulina

Colline San Peyre à la Napoule

Messages recommandés

Bonjour à tous

J'ai déjà fait appel à vous lors de la rédaction de certaines notes de mon blog de randonnées randomania sur la géologie que je connais mal.

Aujourd'hui, j'aimerais savoir l'origine géologique de la colline San Peyre qui domine la commune de la Napoule dans les Alpes-Martimes. Une de mes relations y voit le cratère d'un ancien volcan, ce qui me parait douteux.

Pouvez-vous me donner des précisions ?

d'avance merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Bonsoir Nicoulina !

Il faudrait avoir le cartouche de légendes qui va avec la carte… La colline Sant Pèire, porte une couleur qui doit être celle des rhyolites amarante qui donnent son cachet au massif de l'Estérel. Beaucoup sont des ignimbrites, donc une roche magmatique qui à été émise par un appareil volcanique sous forme d'aérosol constitué de fines gouttelettes de lave, lors d'explosions cataclysmales (genre " nuées ardentes " à la puissance X - exemple récent : Katmay et Vallée des Dix Mille Fumées). Le volcan émetteur est peut-être la caldeira de Maure-Vieille…

Sur la carte, on voit " Maure-Vieille " où se trouvait une mine de fluorite, Maure-Vieille est une ancienne caldera.

De toute façon, l'Estérel est un massif volcanique, c'est sûr, mais tous les reliefs ne sont pas d'anciens volcans, pas plus que toutes les roches magmatiques de l'Estérel ne sont des roches effusives, il y a aussi des roches intrusives… Et des roches dérivant des roches magmatiques.

Puisqu'on en parle : Sant, en provençal ? San, en espagnol, et Pèire, car l'alphabet provençal ignore le y… (Sacrés cartographes, sacrés promoteurs !)

À+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

plan plus général

Un grand merci pour vos réponses rapides.

Si j'ai bien interprété les cartes, la colline San Peyre est une coulée de rhylolite. Puis-je en déduire qu'elle est forcément issue de Maure-Vieille et donc de la même date géologique ?

Qui peut me dire (simplement...) la différence entre la caldeira et le volcan ?

Je ne manquerai pas de citer dans mon article tous ceux qui m'ont si gentiment aidée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'etait l'intreprétation du temps de la parution du mémoire du Service de la Carte Géol de la France (1951) de l'abbé Pierre BORDET. Les croquis en noir et blanc que vous avez postés les uns ou les autres en sont inspirés,

mais pour etre complet il faudra voir si, après les levers des années 1968-71 de Marc Boucarut et surtout de ses élèves (Gilbert Crevola le premier) on n'a pas démontré qu'en fait ;) c'etait un point de sortie "adventif" de la pyroméride A11 (de la rhyolite, pour simplifier)

en effet, Gilbert Crevola dans son DES sur le Marsaou et les Collets Redons (1971) s'est attaché à cartographier toutes les directions et pendages de la fluidalité de la roche (qui témoigne de son écoulement) et là, surprise, il a vu sur sa carte que les lignes se fermaient en cercles concentriques, et il a compris que ce n'etaient pas des lambeaux de gentilles coulées toutes simples, mais des points de sortie de la lave pâteuse.

Pour beaucoup d'appareils de l'Estérel, la vérité a ainsi été rectifiée B) . Pour le piton du Sant Peyre dont on parle, je ne me rappelle plus.

Une des choses qui sont regrettables :triste: dans la dernière feuille Fréjus Cannes à 1/50000 de la carte géol, ce n'est pas la partie gitologie qui est excellente, mais la partie "dessin des caractéristiques de la volcanologie". En effet, on n'a pas choisi un figuré particulier pour signaler justement les points de sortie de la lave et les fluidalités, contrairement à ce qui avait été fait dans les cartes antérieures publiées par Boucarut et Crévola. La raison, c'est que la coordinatrice de la carte, Nadège Toutain-Morin, était une excellente stratigraphe du Permien provencal (elle a démêlé les sondages uranium de la COGEMA), et ...elle a dirigé le dessin dans son esprit de stratigraphe. Il eut fallu qu'un volcanologue passe derrière et se fasse entendre pour mettre "sa patte". Il y en a eu, mais ils n'ont pas été approuvés par le reste de l'équipe de rédaction à ce moment là, et le comité de la carte où se trouvaient beaucoup de géologues du sédimentaire a empêché d'adapter le dessin. D'autant que le temps pressait: la publication de la carte avait déjà plusieurs années de retard, il ne fallait pas en rajouter (Marc Boucarut était parti, Nadège devait décéder peu après, frappée prématurément). Dommage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ces éclaircissements !

Pour ma part, mes anciennes feuilles de la carte géologique, et les travaux de Marc Boucarut et alii m'ayant été subtilisées avec un tas d'autres choses, je n'ai pu répondre que de mémoire (comme souvent, d'ailleurs…).

Donc, point d'émission, ou pas ? La question reste posée… À+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

La colline de San Peyre est constituée de rhyolite fluidale A9, antérieure à A11, il s'agit d'un large filon orienté en gros E-W qui passe à une coulée = racine d'un appareil ?. Elle fait partie d'un groupe d'affleurements de A9 situés au nord de Maurevielle (voir carte fréjus-Cannes, 1994). la fluidaité le plus souvent subverticale s'incline au Nord et au SW.

- la carte de Bordet en noir et blanc (coulées rayonnantes autour de Maurevielle) est obsolète voir Azogue

- le terme "pyroméride" impropre, doit être remplacé par rhyolite fluidale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, je ne savais pas qu'il y avait un ancien volcan en Provence. Pourriez vous m'en dire plus ? quel son âge ?...

Il y a de nombreuses manifestations du volcanisme en Provence. Certaines sont antérieures au Permien, d'autres sont postérieures au Myocène… Évidemment il y en a également entre le Permien et le Myocène, sans parler des plus anciennes qui ont été reprises et métamorphisées lors de l'orogène hercynien…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK, donc si mon compte est bon, ce volcan était actif à la même période que le pic du midi d'ossau. Pour l'activité du miocène, le site du BRGM a publié cette carte :

Mais on parle pas, pourtant il semble y avoir eu une activité volcanique durant de tertiaire sur la provence et dans les Alpes. pouvez vous m'en dire plus ? Y a-t-il des chance d'une reprise de l'activité dans le coin ? Désoler de venir poster ça là, il n'y a pas de post à ce sujet et je ne vais pas en créer un pour un simple question réponse.

post-2953-1280248311.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×