Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2022, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 23>26 juin 2022

Quel est le mode de vie d'un géologue ?


Hibouceau
 Share

Recommended Posts

Bonjour, je suis très intéressé à la géologie plus particulièrement celui de l'environnement et je me demandais comment est le mode de vie d'un géologue. Je me pose des questions sur mon orientation présentement et j'aimerais savoir de plus amples renseignements.

Est-ce que c'est possible de rester à une même place toute notre carrière?

Est-ce qu'un géologue doit nécessairement être en appartement puisqu'il n'est pas sédentaire?

Est-ce que c'est possible d'avoir une famille et de les voir à tous les jours?

J'ai beaucoup de questions et j'apprécierais d'avoir des réponses. Merci d'avance!

Link to comment
Share on other sites

Salut et bienvenue sur le forum

Il serait intéressant de connaître ton profil (à remplir un minimum) pour "parler" avec toi du métier de géologue et de ses incidences sur la vie sociale.

âge, études en cours, "vision" personnelle de l'avenir...qu'est-ce qui t'attire vers la géologie?

Mais à priori, un géologue est un homme, une femme, de terrain. Tout le contraire d'un rond de cuir !

A+

Link to comment
Share on other sites

Bonjour.

Question bien difficile... Je dirais, ça dépend de ce que vous envisagez !!! :clown:

- Il est possible de postuler en tant qu'enseignant chercheur (cursus Licence-Master-Doctorat), là vous aurez une chance d'être "fonctionnaire" et de rester assez proche de votre famille à condition d'habiter une grande ville de France ou d'un autre pays (pour l'Université). Après, ce profil de géologue n'est pas "Indiana Jones", loin de là... Peu de terrain (quelques jours dans l'année, un temps de recherche limité par les enseignements...)

- Sinon, l'image du géologue libre, qui va à la réunion un jour puis le lendemain en Australie ou aux USA n'est pas très compatible avec la vie de famille, à moins de tomber sur quelqu'un d'aussi passionné que vous...

- Egalement, et même pour être enseignant-chercheur, à moins d'être excellent et de se trouver dans la bonne faculté tout de suite, on est amené à changer d'endroit souvent dans son cursus (licence à un endroit, master à un autre, thèse encore à un autre, stages encore ailleurs, post-doc à l'étranger... tout un programme...).

Les études universitaires sont synonymes de mobilité, et parfois à l'étranger : toujours le garder à l'esprit, rien n'est sûr : nous sommes en contexte de mondialisation !)

Il faut bien y réfléchir... Une seule chose guide un géologue ou un paléontologue : la passion avant tout ! ;)

Link to comment
Share on other sites

Merci de vos réponses!

À vrai dire, j'aimerais bien avoir une famille et pouvoir la voir souvent, mais j'aimerais également pouvoir travailler sur le terrain, est-ce possible?

Est-ce que les géologues de terrains est un travail saisonnier? Est-ce qu'il doit se trouver des contrats pour travailler à l'intérieur si c'est vraiment saisonnier?

Quelque chose qui serait important pour moi est le côté rattaché au domaine de l'écosystème. J'aimerais évaluer et proposer des solutions permettant de corriger les effets géologiques des activités humaines sur l'environnement, par exemple à travers l'analyse des impacts sur l'eau, le sol, les ressources et l'aménagement du territoire; la gestion des déchets et des résidus miniers; ou la prévision des risques naturels.

Présentement je ne suis qu'au cégep, école intermédiaire entre l'université et les études secondaires au Québec, mais j'aimerais être sûr de ne pas me tromper dans mon orientation.

Link to comment
Share on other sites

En fait, la réponse est déja plus ou moins faite : ecosystème, écologie etc... ne correspondent pas au métier de géologue vadrouilleur s.s

Ces métiers sont plus en cabinet privé avec ordres de missions généralement de courte durée ou en grosses sociétés avec interventions ponctuelles, donc pas de soucis pour la famille!!!!

Les métiers plus "difficiles" au point de vue terrain et absences sont liés à la recherche minière, l'exploitation minière avec les activités directement liées à l'exploitation (suivi travaux, suivi qualité, extensions etc...) ou les recherches et forages pétroliers avec, là aussi, des activités en liaison directe avec le chantier.

Les études écologiques se font toujours en dehors des activités productrices directes.

Link to comment
Share on other sites

- Il est possible de postuler en tant qu'enseignant chercheur (cursus Licence-Master-Doctorat), là vous aurez une chance d'être "fonctionnaire" et de rester assez proche de votre famille à condition d'habiter une grande ville de France ou d'un autre pays (pour l'Université). Après, ce profil de géologue n'est pas "Indiana Jones", loin de là... Peu de terrain (quelques jours dans l'année, un temps de recherche limité par les enseignements...)

Oh là ... un cliché, non faut pas croire qu'un enseignant chercheur ressemble aux personnels chargés des cours de licence de sciences de la Terre. Dans ce cas, ce sont souvent des personnes qui ont fait le choix de l'enseignement au détriment de leur activité de recherche. Dans les facs de Sciences de la Terre on trouve des enseignants chercheurs qui réalisent régulièrement des missions (si tu es spécialisé en glaciologie, tu as intérêt à connaître l'anglais, l'espagnol et le pingouin :grand sourire: ) et qui participent régulièrement à des séminaires et/ou conférences en France ou ailleurs. J'ajoute que l'exploitation des données recueillies en mission nécessite pas mal de temps (ben oui c'est de la recherche pas du tourisme) et que certaines facs ont des labos où le travail (l'expérimentation) est également passionnant. Enfin, je rappelle que les sciences de la Terre c'est de plus en plus de technologie qui nécessite (hélas ...) de moins en moins de temps sur le terrain. Donc stop au cliché "un prof c'est un fonctionnaire" tu risques de te fâcher, si tu es encore étudiant, avec les profs qui te seront un jour d'un soutien utile.

Maintenant si l'on se spécialise en "environnement" on peut davantage se sédentariser ... si on habite dans une zone à problème :sourire:

De toute façon, géologue ou spécialiste de l'environnement, c'est toujours la même chose, il faut être compétent, motivé, ambitieux et avoir quelques bons contacts.

Link to comment
Share on other sites

À propos, est-ce qu'un ingénieur en géologie peut être sédentaire également ou il doit s'absenter et aller sur le terrain pour de longues périodes de temps?

Salut Cousin!

Alors comme dirais les geoforumeurs, tout dépend de ce que tu envisage de faire comme specialité avec la géologie. Pour ma part, je suis geologue d'exploration dans le domaine minier; je pars donc sur le terrain (hors France) 6 semaines avec un travail 7j/7j et je reviens pour un repos de 3 semaines. Les rythmes peuvent varier 6 sem/ 2 sem ou 4 sem/ 4 sem ou pire 8 sem/ 2 sem !!mais ce qui est sur c'est que tu vas sur le terrain! Idem pour un geolgue d'exploration dans le petrolier mais souvent avec des rythmes de 1 mois terrain/ 1 mois maison.

La géologie d'exploration est assez peu compatible avec une vie de famille comme tu peux le voir.

Pour les geologues de production qui travaille en mine, ils sont generalement logés sur place si la mine est dans un trou perdu. Ils peuvent faire des rotation du style 10 jours travail / 5 jours repos à la maison (c'est le cas pour de nbx employés de mine en Abitibi ou Chibougameau pour jaser que du Quebec). Leur famille est avec eux généralement.

Si tu veux faire de la geotechnique: tu seras generalement en bureau d'etudes avec des missions sur le terrain assez courte (5 jours par semaines et pas toutes les semaines) et donc un rythme tres compatible avec une vie plus posé.

Tu veux travailler dans l'environnement il me semble: dans ce cas tes durées sur le terrain dépendront de la mission qu'on t'affectera. Si tu es basé à Quebec et qu'on te demande de prélever des echantillons en Gaspesie, à Kujuak ou à Trois Rivières ça sera pas la même durée sur le terrain ne serait ce que pour des questions logistiques. Es tu au Cegep de Thetford? Envisages tu de continuer à l'université pour un bac?

A+

Dennis

Link to comment
Share on other sites

''Es tu au Cegep de Thetford? Envisages tu de continuer à l'université pour un bac?''

Je suis au Cegep de St-Hyacinthe, je ne fais qu'un pré-universitaire, alors je dois aller à l'université pour obtenir un diplôme reconnu pour le marché du travail. Présentement je m'oriente vers un Baccalauréat en sciences de la Terre et de l’atmosphère - Majeure en géologie.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...