Jump to content

Benj

Membre
  • Posts

    3,813
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Benj

  1. Quelques "case" de l'expo prestige du Main Show (TGMS) de 2019... Le thème principal était sur la Wulfénite, minéral qui est devenu un emblème officiel de l'Etat d'Arizona, où se trouve Tucson. Photos personnelles.
  2. Hello et bonne année 2021 ! Un petit essai depuis mon microscope binoculaire et mon S8. Fov : 15 mm environ. Tyuyamunite en "rose d'uranium" sur Grès. Marie Mine, Carbon County, Montana, USA. Souvenir ramené de Tucson 2020, après être allé rencontrer un passionné d'U chez lui...
  3. Pyromorphite entièrement pseudomorphosée en Galène ("Sexangulite" pour les nostalgiques). 7 x 6 cm. Le Huelgoat, Finistère, Bretagne. Déjà postée dans le sujet des minéraux Bretons.
  4. Génial !!! Bravo Eric et Fred (d'ailleurs peut-être Plumbogummite pour ton spécimen Fred avec Cérusite ?). Merci Frisco, ton quartz est mignon
  5. Très joli ! Pyromorphite pseudomorphosée en Galène ("Sexangulite" pour les nostalgiques), sur Galène, avec un peu de Plumbogummite noire (6,5 x 4,5 cm), et Anglésite. Huelgoat, Finistère (France). Il a d'abord appartenu à l'abbé Paul-François Lacoste [1755-1826], qui fut le directeur du jardin botanique de Clermont-Ferrand (étiquette "Plomb sulfuré épigène"). Après sa mort (voir dessin, le seul trouvable sur google), l'échantillon a été récupéré par Victor Fouilhoux [1851-1912] (peinture blanche "1010"). Il a ensuite été conservé dans les Fonds de la Taillerie de Royat, jusqu'à ce que le Dr Eric Asselborn l'acquière... Il passa ensuite entre les mains de divers collectionneurs de minéraux de Pb, tels que Fred Bonnet (numéro d'inventaire : 968), Max Tomljanovic (numéro d'inventaire : 29-170) et T. Buléon. En plus de son côté historique remarquable, cet échantillon est très intéressant d'un point de vue minéralogique : les cristaux sont développés de part et d'autre de la Galène. La plupart d'entre eux n'ont pas une épigénie complète en Galène (on voit encore le cœur en Pyromorphite sur les cassures) ; contrairement à un échantillon que j'avais eu auparavant, où il n'y avait qu'un film noir qui s'était révélé être de la Plumbogummite de quelques microns d'épaisseur après analyses (voir le Règne Minéral n°152). D'autres cristaux sont entièrement pseudomorphosés en Galène. De plus, on retrouve un peu de Plumbogummite noire (probable) en recouvrement partiel des cristaux épigénisés en Galène. Enfin, des traces de sulfures de Pb tels que l'Anglésite (très probable) en enduits blancs. Il y a également des traces jaunes dont je ne pourrai donner de nom... Photos personnelles. Joyeux Noël à tous !
  6. Belle cassitérite ! Pour compléter ce sujet sur le Limousin, Pyromorphite (var. "Mustard tip" ou "French touch") sur Baryte ; 4,1 x 2,5 cm. Les Farges, Ussel, Corrèze. Collection personnelle (Ex. Herbert Schuler). Elle arrivera dans la boîte aux lettres d'ici quelques jours. Je ne suis pas un grand spécialiste de cette localité, mais j'adore ses contrastes et son architecture. J'ai également lu dans le HS du RM sur cette mine, que la variété "Mustard tip" était la plus recherchée.
  7. Non ! mécaniquement ! Sinon le reste du quartz aurait été dissout. Et rectification : elle vient de Voltenne et non de Grury.
  8. L'antozonite est une fluorine violette à noire en lien avec les minéralisations uranifères
  9. Deux autres spécimens de Grury. Cette fois-ci en octaèdres ! Ils font chacun environ 8 x 6 cm...
  10. Jolis cailloux Otto ! Staurolite family ! Celle de droite fait 2,5 x 2,2 cm (ancienne collection A. Delerm). Les deux autres sont "self collected". Baud, Morbihan, France.
  11. Hop la voici ! Merci Mica87 de m'avoir contacté ! Au plaisir.
  12. Saphirs de la région d'Issoire (63)... Le plus grand fait 1 cm.
  13. Quartz morion de Ploemeur (56). J'apprécie sa brillance inhabituelle… (ancienne collection Alexandre Delerm).
  14. Quartz "améthyste". 14 x 10 cm. Guipavas, Finistère. Une seconde pièce (7 x 4,5 cm), avec une seconde génération e quartz incolore. La brillance de ces 2 pièces est vraiment exceptionnelle pour le site.
  15. Echantillon de sable à Francevillite, mais également à Autunite. Saint-Pierre (Cantal). 3,5 x 3 cm Cadeau de Patrick, un passionné de radioactivité comme moi, qui parcourt régulièrement ce forum. Je lui fais un coucou ! J'ai un doute sur l'ancien propriétaire, peut-être Chervet ? A noter que la Francevillite, un vanadate hydraté d'uranium, de baryum et de plomb...ne possède pas le dernier élément cité, à St-Pierre ! Il semble qu'il y ait également des petits morceaux de bois fossiles où se fixe le minéral, en plus de l'argile. L'Autunite de ce gisement est un produit de néoformation, qui se présente donc en tant que produit secondaire issu de la Francevillite ! St-Pierre est le second gisement mondial où a été découvert la Francevillite, à une date très proche de celle de Franceville au Gabon (localité-type).
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.