Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

pseudomorphose

Membre
  • Content Count

    36
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Genre
    Homme

Recent Profile Visitors

612 profile views
  1. Bonsoir et bienvenue ! La marcassite, ça ne devrait pas poser trop de problèmes ! On en trouve facilement au pied des falaises en Normandie. Pyrite ou marcassite ? Pour le reste... Il faut être près d'une région minière et en France la quasi totalité des mines ont fermé. Les cassitérites/galènes/stibine... que l'on se donne la peine d'importer en France sont des minéraux de collection, donc de qualité, donc cher. Presque personne ne s'embête avec du massif, c'est invendable et n'a aucun intérêt (ou très peu) en collection. Une pierre de faible valeur, surtout si elle est lourde, se trouvera difficilement loin de sa zone d'extraction. Des géologues miniers peuvent éventuellement garder des échantillons plus ou moins gros de minerais. Tu veux des cailloux pesant chacun 1.5 à 2kg, ou bien 1.5 à 2kg de plus petits cailloux ? C'est pour une expérience ?
  2. Le premier oursin est un moule interne d'echinocorys en silex. Sur la 8ème photo on voit qu'il reste un peu du test (coquille d'oursin) en calcite autour de la bouche (péristome) de l'oursin. Le coquillage est une térébratule avec de la gangue (craie). La craie a l'air brillante, c'est parce qu'elle est encore mouillée, ou bien il y a un vernis ?
  3. Puisque vous avez décidé de les vendre sur Leboncoin, l'estimation qui comptera au final pour vous est le prix auquel vous aurez vendu les minéraux une fois que tout sera parti. Peu importe pour vous de savoir combien un pro arriverait à les revendre (mais en y passant peut-être 10 ans pour tout écouler), ou combien un géoforumeur vous donnerai au maximum pour le lot. Si vous êtes curieux et pas pressé, renseignez-vous sur la minéralogie et vendez les pièces une par une. Vous en tirerez beaucoup plus qu'en lot, et vous découvrirez la passion de la personne qui vous les a légué. Pour estimer une collection, il ne s'agit pas que d'une question d'argent car le temps entre en compte : celui que vous souhaitez consacrer à étudier le contenu de la collection, et celui à attendre un acheteur... Ceci dit à 5€x600 minéraux, je doute que le lot se vende rapidement, sauf si quelqu'un repère une pièce qui a elle seule vaut 4000€, ce qui me semble peu probable et difficile à déterminer sur la base de ces quelques photos.
  4. Surtout qu'il y a déjà quasiment tous les prix sur les boites.
  5. Si ça raye l'acier (le marteau) => quartz Sinon calcite Du béryl ça m'étonnerai. Et en complément, en lisant la notice de la feuille géologique, vous aurez plus d'informations sur les formations rencontrées.
  6. Comme dit par Michel, à 1 mètre de distance, voire même 50 cm, la radioactivité de l'autunite n'a quasiment pas d'impact. Pour un pièce d'autunite de la taille du poing : En collant le compteur geiger sur l'autunite, on peut monter de 10 - à 20 micro sievert/h. Comme il est préconisé de ne pas dépasser 1 milli sievert par an, il vaut mieux éviter de rester plus de 50 à 100 heures par année collé sur une autunite. Bien évidemment, si en plus on travaille dans une centrale nucléaire, ou qu'on est dentiste, il vaut peut-être mieux ne pas collectionner d'autunite du tout (les doses se cumulent). Si on est à 10 cm du caillou, la dose enregistrée est déjà bien moindre (moins de 3 micro sievert/h - donc 300 heures par an d'exposition). Donc ne pas mettre l'autunite sous son oreiller (ou alors il faut dormir moins d'une heure par nuit ). Ni sur sa table de chevet ! Mais dans une vitrine, et à plus d'un mètre, il n'y a pas de danger. La prendre quelques minutes de temps en temps dans les mains n'est pas risqué. Mais en général il vaut mieux bien se laver les mains (et sous les ongles) après avoir manipulé des minéraux radioactifs. Parce que si une petite particule se coince sous l'ongle et y reste longtemps, ça peut-être un peu plus embêtant...
  7. Il peut aussi s'agir de grenat, moins cher que le rubis... Et le grenat peut aussi casser. Les stries que tu observes sont à la surface de la pierre, ou à l'intérieur, comme des baguettes ? Une mesure de la densité pourrait aider
  8. Malgrè mon pseudo, je ne suis pas expert en pseudomorphose, mais pourquoi pas pyrrhotite ? https://www.minfind.com/mineral-45981.html
  9. Bonsoir et bienvenue Pour identifier un fossile, la première chose à faire est d'aller sur Infoterre et de regarder sur la carte géologique quelles sont les roches affleurantes ou sous-jacentes à l'endroit où l'on trouvé les fossiles. En France, on a la chance d'avoir cette information (presque) partout sur l'héxagone, et gratuite sur internet alors il ne faut pas s'en priver. Il faut ensuite lire la notice de la carte géologique correspondante et regarder quels fossiles contiennent ces roches (si elles en contiennent). Si ça ne marche pas, il faut élargir la zone de recherche avec les roches qui sont autour. Et si ça ne marche toujours pas, alors c'est que : 1) il s'agit d'un fossile très rare dans cette couche là, il n'est pas mentionné dans la notice 2) il s'agit d'une roche provenant d'un autre endroit, qui a été déplacée (érosion ou remblai fait par l'homme). Là c'est quasi mission impossible de déterminer l'âge et la provenance du fossile, sauf à très bien connaître la géologie de la région, à ce que la pierre ne vienne pas de trop loin, et à avoir de la chance... Sur la photo du milieu, à droite il y a un genre d'huître (ou de gryphée). Il est très difficile de déterminer un fossile exactement sans presque aucune information.
  10. Chrysanthem stone : On voit ces chrysanthèmes fleurir en bourse, et plus particulièrement sur les stands chinois. Je l'ai acheté en connaissance de cause pour voir à quel point c'était bidouillé. Ce n'est pas vraiment un "faux" vu qu'il y a des minéraux... sous une sacré couche de peinture ! J'ai nettoyé la partie en bas à l'alcool et acétone. La peinture noire part facilement. Il y a : - de la peinture noire (en bas à gauche et à droite) - de la peinture gris foncé (tout au tour de la fleur) - un trait de peinture noir autour des pétales, pour mieux les dessiner. Pourtant, bien poli, la roche n'est pas si moche que ça : Pourquoi inventer des minéraux qui n'existent pas, et en cacher d'autres qui existent ? Le plus comique est que plusieurs sites de lithothérapie prêtent des "vertus" à ces minéraux... Ils ne disent pas s'il faut les recharger dans un bain d'acétone ou de peinture noire...
  11. Pour revenir sur les articles L122-1 et L123-3 du code minier, ils traitent de la recherche de substances minières, et du cadre dans laquelle on peut faire de la prospection minière. Si dans le cadre d'une prospection minière des fossiles sont trouvés, soit c'est un minerai/une roche qui risque de poser des problèmes de traitements... et ils sont échantillonnés et appartiennent à la société minière qui a financé les recherches) . Soit c'est parce que l'ingénieur ou l'ouvrier en charge de la campagne est passionné de fossiles... Ou veut ramener un souvenir. La notion de chercheur de votre sujet n'est à mon avis pas à prendre le sens de prospecteur pour une société minière, mais de chercheur universitaire (paléontologue diplômé) en opposition à l'amateur (dans le sens noble du terme). Et je ne sais pas du tout quel texte de loi régit ces recherches là. Quoiqu'il en soit, dans votre travail, posez bien les bases et définissez ce que vous entendez par chercheur, amateur, fossile...
  12. Belle pioche ! Trouvé dans un ensemble de silex et de craie ? Dans les dépôts de craie (et les silex associés) les conulus sont beaucoup plus rares que les echinocorys ou que les micrasters. Oui, une photo de l'intérieur serait sympa. J'ai déjà vu des géodes de calcite dans un oursin, des géodes de quartz dans du silex, mais jusque là pas de Géode de quartz dans un oursin en silex.
  13. PaleoBird, Vous faites une confusion : le code minier traite des mines, et seulement des mines. Il n'a rien à voir avec les fossiles. Il se trouve que les mines englobent les extractions de ressources fossiles (pétrole, houille...), qui n'ont rien à voir avec les fossiles (même si elles peuvent en contenir, les mines contiennent aussi de l'oxygène : qui est le propriétaire de l'air que l'on respire lorsqu'on visite une mine ? ) . Le code minier ne s'applique pas non plus à une carrière, vu qu'une mine n'est pas une carrière. Et évidemment, le code minier ne s'applique pas non plus aux faux cils Pour répondre à votre question initiale, il faut déjà que vous définissez ce qu'est un fossile. Un fossile est un reste d'animal, de végétal ou une trace de vie, qui a été piégée dans des dépôts sédimentaires et minéralisée. Il peut s'agir d'un squelette complet de dinosaure, ou d'un simple grain de pollen, les deux sont des fossiles. Dans une logique minière il s'agira soit d'un minerai, soit d'un stérile. Pour une carrière, le propriétaire d'un fossile est l'exploitant qui est libre de le concasser, le broyer, le scier... et le vendre...
×
×
  • Create New...