Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


linderbrok

Andésite

Recommended Posts

L'andésite provient elle d'un volcan effusif ou explosif? Cette question vient de la lecture contradictoire d'un cour de 4eme (dont je suis éleve) et d'une encyclopédie(des minéraux).

Merci de votre aide

Share this post


Link to post
Share on other sites


il faudra me confirmé que je ne dit pas de connerie mais selon cette classification des roches volcaniques du moins acide au plus acide, on a donc :

dacite, andésite et la ryolite

dite moi si je n'ai pas fait d'erreur dans l'ordre, mais de toute façon l'andésite est plutot une roche de volcanisme explosif, car elle est plutot acide

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble que Haroun Tazieff était très critique quant à la classification des volcans en types explosifs, effusifs, etc...

Il existe dans le massif des maures une coulée rhyolitique (donc très acide - la rhyolite est le pendant effusif du granite) qui est partie du volcan de maurevielle pour finir son parcours vers Bagnols en foret, 35 kilomètres plus loin. elle est entaillée par les gorges du blavet, au nord de puget sur argens.

http://www.merveilles-du-var.net/merv_fiche2.php?id=19

Il y a d'ailleurs une grosse ânerie sur cette page : le rocher de roquebrune n'est pas constitué de rhyolites permiennes mais est un bloc granitique vieux de plus de 500 millions d'années...

Pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon alors je ne comprends pas la remarque ci-dessus ;) (signé le papa du fiston)

en résumé c'est un volcanisme explosif

je suis en 4 ème et je peut donc affirmer que c'est ca que les profeseures demandent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour résumer:

En fait dans le cas d'un dôme andésitique, la lave est visqueuse donc lorsqu'elle coule dans le cratère, elle durcit et forme un bouchon; c'est ce bouchon qui par la suite "sautera" sous la pression et donnera l'explosion (ce sont les plus dévastatrices).

Il y a donc une étape effusive suivi d'une explosive, mais globalement on retiendra que c'est un volcanisme explosif.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème que pose ce genre de généralité est de lier directement la composition d'un magma avec une dynamique volcanique.

Il faut savoir que la dynamique d'un volcan est la résultante du jeu de nombreux paramètres physico-chimiques (dont la composition chimique fait partie, mais aussi la température, la teneur en volatils dissous, la vitesse de remonté, la microlitisation, le mode de dégazage en système ouvert ou fermé et j'en passe...). Ce multiparamètrage impose donc certaines nuances dans les propos.

De ce fait, les livres de 4e sont obligés de raccourcir les "choses". En tout état de cause, il vaut mieux suivre ce qui est écrit dans le livre de cours sans trop se poser de question. En sciences de la Terre, tout n'est jamais blanc ou noir. Toutes les nuances existent dans la nature.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le papa : c'est comme une huile moteur !!!

La viscosité dépend de la température et de la pression (en gros !!!!) : plus c'est chaud et plus c'est fluide, plus ça va avoir tendance à s'écouler (type effusif)

Dans l'absolu, a pression et température égales, un magma acide est plus visqueux qu'un magma basique.

Maintenant, une température basse (relativement, 8 ou 900° quand même.... mais consistance comme de la graisse figée, la majorité des cas),un bouchon quelque part, une fuite d'eau (un joint de culasse) et quand on enlève le bouchon on prend tout en travers de la g...le. cf la montagne pelée en 1902, où le vésuve et Pompeï. (volcan "gris") explosif !!!

Part contre, si température élevée (1500°) et pas de pression, coulée (volcan "rouge")

Avec un magma basique, dont le point de fusion à une pression donnée est plus bas que celui d'un magma acide, si température basse avec nappe phréatique : phénomène pyroclastique : ça pète aussi dans tous les sens !!!!

C'est très lapidaire comme explication. beaucoup plus complexe dans les faits (les gaz et leur composition sont le moteur des éruptions volcaniques, bien plus que la température et la composition du magma). mais ça permet de se faire un début d'idée...

Pour ton fils, n'approfondis pas : dis comme le/la prof. il aura une bonne note! l'option géol est facultative dans la formation des profs de SVT et la plupart des professeurs n'en savent guère plus que leurs élèves !!! (Communication Pierre-André BARTOLI, Ingénieur-Géologue, diplomé de l'école du pétrole qui plus est, et devenu enseignant par lassitude de courrir le monde sans vie de famille. prof de SVT à Nice et directeur d'université à Nouméa en nouvelle calédonie. il m'a dit un jour : "Si mes élèves me posaient les mêmes question que mes confrères profs de SVT, je les feraient redoubler sans hésiter")

Pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une anecdote amusante pour illustrer mon propos : j'ai eu en seconde, au lycée Massena à Nice, un jeune prof de SVT frais émoulu des écoles.. j'espère qu'il s'en est remis :coucou!:

Il a commencé son année en assénant deux ou trois conneries monumentales que je me suis empressé de corriger. il m'a d'abord pris pour une forte tête qui voulait se rendre intéressant, mais je lui ai bien sûr apporté les preuves que c'était moi qui avait raison.

Il a passé une année à faire ses cours en m'interrogeant du regard, en quête de mon approbation... j'aurais pas aimé etre à sa place ! :clin-oeil:

Pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites

les volcans peuvent avoir des types déruptions différents, ils évoluent (eux aussi...)

Ce sont donc les éruptions qui sont de type effusif ou explosif ! L'andésite peut se rencontrer en coulées et en projections, elle peut donc résulter d'une effusion ou d'une explosion.

Néanmoins son nom vient des volcans des Andes dits "exposifs": mais cette classification n'est plus acceptée.

Sur le graph ci dessous on comprendra bien la position de l'andésite: plus une roche est siliceuse plus elle est acide et plus elle correspond à des éruptions explosives pour faire archi simple. Mais cela n'empêche pas d'avoir des coulées d'andésite. N'oublions pas les gaz fondamentaux selon leur nature, température et pression qui sont les moteurs du dynamisme éruptif.

Au niveau de la classe de 4ème évidemment l'andésite correspond au volcan à éruption explosive et le basalte au volcan à éruption effusive. C'est du B+a =ba simpliste, mais la r&alité est trop complexe et embrumerait les "petites têtes".

post-28-1225673549_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention avec ce dernier graphe QAPF. Il ne coïncide que trés moyennement avec la réalité, il s'agit d'une "extension" du diagramme de streckeisen aux roches volcaniques. Le véritable diagramme de streckeisen et destiné aux roches plutoniques et fonctionne plutôt bien en échange.

On lui préfère généralement un diagramme de totalité alcaline versus silice, appelait par les géologues: TAS.

post-857-1225678791_thumb.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble que Haroun Tazieff était très critique quant à la classification des volcans en types explosifs, effusifs, etc...

Il existe dans le massif des maures pas les Maures, mais l'Estérel ! une coulée rhyolitique (donc très acide - la rhyolite est le pendant effusif du granite) qui est partie du volcan de Maurevielle pour finir son parcours vers Bagnols-en-Forêt, 35 kilomètres plus loin. elle est entaillée par les gorges du Blavet, au nord de Puget-sur-Argens.

http://www.merveilles-du-var.net/merv_fiche2.php?id=19

Il y a d'ailleurs une grosse ânerie sur cette page : le Rocher de Roquebrune n'est pas constitué de rhyolites permiennes mais est un bloc granitique non plus ! vieux de plus de 500 Oh non ! pas si vieux que ça ! ou alors, je n'ai pas vu mes propres années passer ! millions d'années...

Pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...