Aller au contenu
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


ammonoidea

Polissage / facettage

Messages recommandés

Bonjour à tous, 

Voilà depuis quelques temps, je "m'amusais " à polir quelques minéraux sans intérêt, je me rend compte que j'en ramasse toujours et ça me faisait chier de les jeter.....

Avec les moyens du bord,  j'ai quand même réussi à faire des trucs potables mais bon.....!!!

Et c'est cet été à la bourse de chamonix que j'ai vu une machine à  facetter en démonstration  (trop bien) juste le prix de la machine à  cassé mon rêve........ ,donc travaillant dans la mécanique de précision je me suis lancé dans la fabrication d'une machine  (pour l'instant) de polissage, mais je compte y adapter un rapporteur d'angles micrométrique  (tesa).

Je crée se post pour d'éventuelles conseils, remarques, bonnes ou mauvaises, un avis extérieur de la part de passionnés est toujours bon à prendre.....

 

Merci d'avance...

IMG_20160911_221038.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Bonjour,

 

Félicitations ! De prime abord ça a l'air fort bien exécuté, merci de nous faire partager l'aventure.
 

N'étant pas expert, pas de conseil particulier, juste remplacer le néon par une lampe de bureau pour plus de mobilité et moins avoir de lumière directe dans les yeux. Egalement cloisonner au plexi hermétique à la périphérie de la table, pour éviter d'éventuelles projections.

 

JeF

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour l'encouragement...!!!

Pour la lampe , disons que j'ai pris ce que j'avais sous la main , elle n'est pas trop puissante , voir même pas assez puissante mais ça fait un plan de travail moins sombre, j'avais l'intention de rajouter une petite lampe à LED qui cible bien la zone de travail  (reste encore à trouvé le model adéquate)

Pour le plexiglas je n'y avais pas pensé et je note le conseil.

Merci.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ta machine fonctionne sur le principe d'un plateau vibrant (et tournant?) ?

J'ai un peu de mal à comprendre son fonctionnement (bien que la réalisation soit impeccable ! ).

 

On s'y prend vite au jeu du polissage, encore plus si on est bien équipé :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci "mumuch" , il faudra attendre encore un peu pour les réalisations sur cette machine mais j'essayerais de poster une ou deux photos de ce que j'ai fait avec les moyens du bord....

Salut "géologue du 35", c'est un plateau tournant diamanté, pour l'instant malheureusement je n'ais que du grain de 1500 , il fallait déjà  que ça fonctionne....

Et en dessous il y a une pompe pour l'arrosage 

Merci...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci ;)

 

En fait c'est moi qui est (vraiment) mal regardé le dispositif. Je croyais voir une sorte de récipient transparent. En fait c'est juste le tour (pour atténuer les projection je présume).

Du 1500 c'est bien, à voir pour monter dans les grains (au moins jusqu'à 5000 voire 7000 pour un rendu super top effet miroir). ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Disons que ça dépend des étapes de façonnage de la pierre que tu as pu faire avant.

Si tu reste sur du 1500 du début (façonnage de la pierre brute) jusqu'au polissage (rendu poli effet miroir ou presque), un seul grain (même fin) ne suffira pas.

 

par exemple, en ce moment je polis des plaques sciées de quartz bleu avec inclusions de sphalérite, pyrite et galène. Après sciage (qui était assez propre), j'ai commencé le polissage au grain 80 (pour effacer les traces de sciage grossières), puis du 180, ensuite 320, 600, 800, 1000, 2500 puis 5000.

Après c'est pas façon de faire, mais que ce soit une plaque sciée ou un cabochon, pierre facettée, il ne faut pas hésiter à avoir des intermédiaires réguliers dans les grains utilisés sinon le résultat ne sera pas super. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est clair que si on veut faire de la qualité il faut être un minimum équipé...

Voici des petits essaies de l'année dernière avec de la bande abrasive céramique grains de 80 +600 à sec (sur un touret),avec finition à la meule feutre +pâte abrasive.

Ça va que la fluo et les ammonites c'est plutôt tendre....car j'ai essayé le quartz et de la quincyte, ça va vachement moins bien sans meule diamanté !! je prend note sur les tailles de grains , c'est tout à fait le genre de conseils que je cherchais un créant ce post...

Merci. 

IMG_20160221_021913.jpeg

IMG_20160912_230707.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour ammonoidea,

 

je souhaite également fabriquer une facetteuse, puis-je te poser quelques questions ?

- quel genre de moteur as-tu mis ? 

- quel support ou comment faire pour que le moteur puisse entraîner le plateau ?

- aurais-tu des infos en fichier pdf ou autre ?

 

Bien à toi

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 51 minutes, GaiaLandSource a dit :

Bonjour ammonoidea,

 

je souhaite également fabriquer une facetteuse, puis-je te poser quelques questions ?

- quel genre de moteur as-tu mis ? 

- quel support ou comment faire pour que le moteur puisse entraîner le plateau ?

- aurais-tu des infos en fichier pdf ou autre ?

 

Bien à toi

 

Bonjour,

Question assez curieuse quand on sait à quoi ressemble une facetteuse (voir à minima sur le net).

Le moteur et son dispositif de poulies et de courroie pour l'entrainement ne représentent qu'une part peu importante de l'outil de facettage. Le plus important et de beaucoup est la tête de facettage, celle qui reçoit la pierre sur son dop et qui permet de créer les facettes de façon régulière et précise. Là, on tombe dans la mécanique de précision si on veut un résultat qui soit correct.

Bon courage

Michel

PS: Si vous êtes dans la région parisienne, vous pouvez me contacter en MP, mon association forme les membres au facettage et possède 2 facetteuses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis conscient de cela (tête de facettage) dont je dispose déjà l'évention, dop...

 

Mais avant tout, faut fabriquer le caisson, y fixer le moteur, l'alimentation, etc... faut pas brûler les étapes, donc ce n'est guère curieux de poser ce genre de question !!!

 

J'ai trouver ce genre de moteur sur le net avec variateur de vitesse, penses-tu que cela puisse être valable ? puis-je y fixer une poulie ?

 

Bien à toi

Moteur.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A la limite, comme il y a un variateur de vitesse, il doit être possible de fixer directement le support de plateau de facettage et de polissage directement sur le moteur.

Sur les machines que je connais, l'axe du moteur possède 2 ou 3 poulies de tailles différentes et il en est de même pour l'axe du plateau. Du coup, en déplaçant la courroie, on peut régler  2 ou 3 vitesses pour le plateau (le moteur tournant à vitesse constante).

Ne connaissant rien de votre profil, j'ai trouvé la question curieuse car je ne savais pas que vous aviez déjà une tête de facettage et rien ne l'indique dans votre question, d'autant que ce que fait (ou faisait, ça a quand même plus de 2 ans !) ammonoidae n'a pas grand chose à voir avec le facettage: c'est du polissage simple, du moins comme il le disait lui même à cette époque n'ayant pas de tête de facettage angulaire. Par contre, son dispositif en photo semble être un bon début, mais pour le polissage il est très limitant car il ne peut recevoir aisément que des petites pièces (pour faire des sortes de cabochons par exemple ou polir des coupes de petites ammonites ou autres, mais on ne peut pas polir aisément de grandes coupes d'agates).

Cdlt

Michel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je souhaite fabriquer une facetteuse polissage, dont je me base sur les machines que l'on trouve sur le net, mais vu le prix ! J'en ai néanmoins trouver une sur Aliexpress pour environ 360 € dont le plateau fait 150 mm (ce qui me paraît petit), mais d'après ce que j'ai pu voir, la plupart des plateaux font 200 mm. Je me lance donc à trouver les pièces au détail, ce qui me coûterai bien moins cher. N'ayant aucune connaissance liée à la mécanique des moteurs, j'essai de trouver des solutions pour un moteur lié via sa courroie à une autre poulie que je ne sais encore comment elle doit être fixer sachant qu'elle doit tournée.

 

Si je prend en compte tes conseils des premières lignes, il faudrait que je trouve une pièce que je fixerai sur le bout de l'arbre et qui aurait un plateau afin de recevoir le plateau de facettage dessus à fixer également. Ce n'est pas simple, car je ne peux percer le plateau de facettage, du moins je crois, vu qu'il ne fait que 7 mm d'épaisseur. 

 

Pour ce qui est de ce plateau de facettage, si j'ai bien compris le processus; je peux ajouter de fin plateaux dessus à la granulométrie diverse, ou faut-il que je travail le plateau afin de le diamanter, car si c'est le cas, il va falloir que j'achète plusieurs plateaux.

 

Merci pour ta proposition pour Paname, cependant, j'habite dans le sud-ouest, non loin de l'Espagne.

 

Bien à tpi

 

John

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur l'axe du moteur ou de la roue qui est reliée au moteur par une courroie, on doit fixer un axe taraudé sur lequel on fixe les plateaux avec un écrou et une rondelle. En général, on utilise plusieurs plateaux diamantés de granulométries différentes (ex 100, 300, 600, 1200) puis un plateau pour le polissage final  par exemple étain-plomb sur lequel on étale une poudre à polir mouillée avec de l'eau et du liquide vaisselle. Les poudres sont variées suivant ce qu'on polit: oxyde d'étain, oxyde de cérium, alumine. Pour les corindons, on utilise de la poudre de diamant que l'on mélange à une huile spéciale.

Les disques souples de meulage et de polissage que l'on met sur un plateau unique sont aussi possibles, mais je pense que ça doit revenir cher à la longue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Impossible de trouver une axe de 15 mm taraudé qui ferait la jonction du bout de l'arbre avec clavette jusqu'au dessus du plateau !

 

J'en trouve mais max 12 mm - va peut-être falloir que je trouve un autre moteur ayant un diamètre d'arbre de 10 / 12 mm

 

Bien à toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×