Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

Vallées incisées dans les unités paléozoïques du domaine d'Alboran


Next50MY
 Share

Recommended Posts

Géologie "facile" sur la plage d'Elviria, à l'Est de Marbella.

Pour préserver la tranquillité des riches riverains face à la plage, des blocs de plusieurs tonnes font face à la mer d'Alboran. Secteur occidental de la Méditerranée. Un premier coup d'oeil réveille l'appétit géologique par la diversité pétrographique : conglomérats, roches métamorphiques, péridotites, quartzites, tuffs calcaires, marbres, cataclasites, latérites, microconglomérats marins.

 

La nature des galets et blocs contenus dans les conglomérats en place, étant de même nature que certains blocs déplacés, cela laisse envisager l'aubaine de bénéficier ici d'un concentré de la géologie de la Costa del Sol ...

 

Editado_MAGNA50_1065.jpg

 

http://info.igme.es/cartografiadigital/datos/magna50/pdfs/d10_G50/Magna50_1066C.pdf

 

alors quelques images de ces blocs, de ces conglomérats, de la bibliographie, histoire de se mettre en appétit avant d'y revenir les prochaines années !

 

 

image.jpg

 

En front de mer à quelques mètres de la plage et moins de 25m de la mer Méditerranée !

Ce mur de cloture est stabilisé par ces blocs pour résister à l'érosion.

image.jpg

 

Merci à la jolie baigneuse pour avoir contribué à donner l'échelle.

Link to comment
Share on other sites

Elle va bien merci.

elle est partie chercher le pin :lunettes soleil: ...

alors en effet il y a d'autre sujets d'enrochements mais l'objectif ici est de comprendre le processus d'incision et de vérifier si les conglomérats sont Messiniens en totalité (Miocene ou posterieurs)ou bien avec une partie permo-trias (les rouges)

 

Pour situer le bassin d'Alboran :

 

image.jpg

extrait de cet article de Carlo Savelli :

http://www.nature.com/articles/srep14271

 

Sélection bibliographique :

 

Description des sédiments Miocènes de la région:

http://www.sociedadgeologica.es/archivos/REV/3(1-2)/Art07.pdf

 

https://books.google.fr/books?id=JEh1CQAAQBAJ&lpg=PA809&ots=v6YTwnFcQX&dq=Marbella Mioceno Conglomerado&hl=fr&pg=PA809#v=onepage&q=Marbella Mioceno Conglomerado&f=true

 

divers :

http://eprints.sim.ucm.es/26832/1/72.full.pdf

 
 
 
 
 
 
Hydrogéologie du bassin versant :
Link to comment
Share on other sites

Le plus inatendu a été d'observer ces travertins bruns, assez volumineux :

 

17:

image.jpg

 

18:

image.jpg

 

Ce qui laisse supposer des réseaux karstiques proche de ces travertins (code 39 dans la légende ci-dessous) quaternaires.

 

Je viens de trouver et mettre les liens des feuilles géologiques dans le post initial du sujet.

voici les principales unités :

image.jpg

Link to comment
Share on other sites

Les roches massives, cristallisées, sucrosiques, blanches font effervescence à l'acide acétique.

effervescence faible et lente. C'est bien un marbre, décrit comme dolomitique (no 18 dans la légende de la carte) et daté du Paléozoïque dans "l'unité Alpujarride".

les marbres sont très fracturés et bréchique par endroit, laissant bien imaginer leur implication dans des écailles chevauchantes et sous pression, comme la carto le suppose avec le figuré approprié.

 

les travertins font également une effervescence lente et longue. Travertins dolomitiques résultant sans doute de résurgences karstiques de ces marbres.

 

A moins de 2km au NW du site d'observation des enrochements les conglomerats rouges permiens sont cartographiés (no 28 sur la légende).

ils se distinguent des conglo miocènes par leur couleur, un meilleur tri granulométrique et l'absence de mollusques marins.

Reste à retrouver les conglomérat éocènes à oligocènes ! Et surtout comprendre le mécanisme et la géométrie des incisions à la base de ces dépôts...

 

La zone observée :

image.jpg

 

un peu + élargi avec l'échelle et la source du site web :

image.jpg

Link to comment
Share on other sites

Bonne question en effet !

pour situer le sujet, une coupe verticale de la feuille voisine de Marbella :

 

 

 

image.jpg

 

Certains plissements datés entre Oligocène à Miocène basal.

 

de quoi t'amuser ici :

http://digital.csic.es/bitstream/10261/22913/1/285.pdf

 

 

image.jpg

 

La lherzolite c'est pas banal :

https://books.google.fr/books?id=ShPgBAAAQBAJ&lpg=PA391&ots=faTJGiURnh&dq=Lherzolite Marbella&hl=fr&pg=PA333#v=onepage&q=Lherzolite Marbella&f=false

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Lucailloux a dit :

Elle est jolie cette carte !

Les trucs ultrabasiques c'est Mésozoïque?

[...]

 

L'âge des péridotites de Ronda est discuté (photo no15 de mes "échantillons")

Elles seraient anté-Permiennes car remaniées dans des (méta-)sédiments Permiens (un équivalent de mon échantillon no1), eux mêmes antérieurs aux marbres trias. Ces roches ultrabasiques, par endroit serpentinisées (métamorphisme "schiste vert") ont ensuite été déplacées dans les nappes du cycle Alpin dans "l'unité Alpujarride".

 

Lire l'article de C. Sanz de Galdeano, M.D. Ruiz Cruz - 2016.

Late Palaeozoic to Triassic formations unconformably deposited over the Ronda peridotites (Betic Cordilleras): Evidence for their Variscan time of crustal emplacement.

http://estudiosgeol.revistas.csic.es/index.php/estudiosgeol/article/viewArticle/937/1060

 

Extrait d'une figure de leur article :image.jpg

 

secteur Estepona, contexte structural similaire des chaînes Bétiques.

 

Il faudrait aussi trouver aussi l'article mentionnant ces péridotites de la nappe d'Apujarride charriées sur un complexe d'éclogites :

http://m.jgs.lyellcollection.org/content/148/5/801.abstract

 

d'autres références attribuent un âge beaucoup plus récent, jusque Néogène !

https://books.google.es/books?id=uddrCQAAQBAJ&lpg=PA293&ots=P48pJSZp0C&dq=Domaine d'Alboran Marbella&hl=fr&pg=PA1#v=onepage&q=Domaine d'Alboran Marbella&f=false

Link to comment
Share on other sites

Sur les mécanismes d'incision néogène j'ai trouvé cet article :

http://cuevadenerja.es/archivos/publi_165_Guerra et al (Geomorph).pdf

 

mais donne un âge plio-pleistocène à des conglomérats localisés à l'Ouest de secteur de Elviria.

image.jpg

 

Finalement le meilleur article de Insua-Arévalo 2011 qui répond en partie à la question, dans le secteur localisé au Nord, à l'Ouest de Malaga :

http://eprints.ucm.es/36071/1/37809.pdf

 

 

image.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
Le 14/07/2016 à 10:57, Next50MY a dit :

 

alors en effet il y a d'autre sujets d'enrochements mais l'objectif ici est de comprendre le processus d'incision et de vérifier si les conglomérats sont Messiniens en totalité (Miocene ou posterieurs)ou bien avec une partie permo-trias (les rouges)

 

 

Ici sans doute la preuve de ta mégalomanie, à partir d'enrochements répondre à cette question .

Et on se moque des galets.

En plus tu remarques que personne n'est venu contester ta photo 15 sur les peridotites de Ronda, personne ne t'a demandé une photo plus rapprochée, une cassure fraiche. Une échelle graphique, remarque des tongs c'est pas mal, elle était pas trop grande la baigneuse? 

Peridotites, ça? Admettons, on s'en fout.

Il y a des géologues sur place qui ont étudiés la zone et essaient de répondre à la question, à partir d'affleurement, de l'étude des galets dans les conglomérats, et non pas en se basant sur les enrochements. pourtant c'était bien au départ: un aperçu géologique.

Ma contribution à ce fil : http://www.pages-perso-frederic-gueydan.univ-montp2.fr/Frederic_GUEYDAN_Recherche/Publications_files/PrecigoutGueydan_Ronda_Tectonics2013.pdf

Link to comment
Share on other sites

:mort de rire:

je m'attendais à cette question d'échelle et c'est vraiment drôle que ça tombe sur toi. Comme c'est une taille pratique et facile à retenir je vais te faire mariner un peu dans ton venin et je te la passe plus tard.

 

mais bien entendu on s'en tape completement de la petrographie precise de ces rochers (surtout dans un esprit de vacancier). L'important est juste de se rendre compte de l'évidence du prélèvement local (a la difference de ton cas de figure où tes galets viennent d'un endroit inconnu au milieu de série sedimentaire, reflechis un peu jef06). En l'occurence un faciès non sedimentaire de la nappe d'Alpujarride)

un petit indice pour les tongues : 1/14 de ta taille maximale adulte. :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...
  • 3 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.