Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

2 ou 3 choses qui ont meublé la journée...sans compter le repas !


Recommended Posts

Guest SPATHFLUO

Justement le titre devrait exclure toute considération gastronomique...

mais bon, ce midi là ce fut une Garbure d'excellente composition, accompagnée de son verre de Fitou. (photo du Net)

A vous !

C'était Mercredi dernier ? Jour de pot-au-feu !

Le pot-au-feu proprement dit, passé au sel, était coupé en tranches, et la chair en était si fine que la bouche à l'avance la devinait délicieusement brisante et friable. Les tranches, assez épaisses, s'appuyaient mollement sur un oreiller fait d'un large rond de saucisson, hâché gros, où le porc était escorté de la chair plus fine du veau. Cette délicate charcuterie, cuite dans le même bouillon que le boeuf, était elle-même soutenue par une ample découpade de blanc de poularde, bouillie en son jus avec un jarret de veau. Et pour étayer cette triple et magique superposition, on avait glissé audacieusement derrière la chair blanche de la volaille le gras et robuste appui d'une confortable couche de foie d'oie frais simplement cuit au chambertin.

Link to post
Share on other sites

C'était Mercredi dernier ? Jour de pot-au-feu !

Le pot-au-feu proprement dit, passé au sel, était coupé en tranches, et la chair en était si fine que la bouche à l'avance la devinait délicieusement brisante et friable. Les tranches, assez épaisses, s'appuyaient mollement sur un oreiller fait d'un large rond de saucisson, hâché gros, où le porc était escorté de la chair plus fine du veau. Cette délicate charcuterie, cuite dans le même bouillon que le boeuf, était elle-même soutenue par une ample découpade de blanc de poularde, bouillie en son jus avec un jarret de veau. Et pour étayer cette triple et magique superposition, on avait glissé audacieusement derrière la chair blanche de la volaille le gras et robuste appui d'une confortable couche de foie d'oie frais simplement cuit au chambertin.

Hum !!!! j'en ai l'eau à la bouche.Pure poésie pour les papilles et les oreilles (pas trop vigoureuse celle là ;) )........Rajoute un couvert j'arrive :trinquer:

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.