Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Sign in to follow this  
Néodyme

Minéral ou scorie?

Recommended Posts

Un ami m'a demandé d'essayer d'identifier ce "caillou" qu'il a trouvé dans un chemin, il ne sait plus très bien où, mais dans un rayon de 50km autour de Toulon. Ca m'a interpellé car dans le temps j'ai trouvé aussi un truc similaire sans arriver à savoir ce que c'était. C'est une matière parfaitement noire, mais brillante, dure, d'éclat très gras comme si elle sortait de l'huile, cassure conchoïdale. Elle est rayée par une aiguille d'acier, en fait on produit une suite d'éclatements, et au lieu d'une strie on a un mini canyon tout ébréché. Ne raye pas le verre, trait noir comme avec de l'anthracite (ne laisse pas de trait sur le papier ou le bois). Aucune trace de bulles à la bino, ni inclusions, ni rien.

J'en viens au plus intéressant: la densité est de 1,6, ce qui correspond à un carbone obtenu par pyrolyse sous haute pression d'un corps très riche en carbone, genre résine phénolique ou goudron (je connais un peu, j'ai longtemps travaillé dans la fabrication de tuyères de fusées en carbone). Je n'ai pas de flamme assez chaude pour essayer d'en consumer un bout.

Le pb, c'est que ça ne ressemble pas vraiment à un produit industriel, et encore moins à une scorie. Ce n'est pas du charbon.

Quelqu'un aurait-il une idée? Par exemple, de l'ambre fossile, ou du bitume accumulé dans des schistes, pyrolysé dans une phase de métamorphisme de contact, puis remonté en surface par la tectonique et l'érosion?

L'ambre, je ne sais pas, mais ici, les schistes bitumineux et le basalte, on en a!

On a aussi des incendies de forêt, et des routes goudronnées, mais ça ne marche pas.

Voici une photo:

post-10083-0-32366600-1358269562.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites


possibilites: graphite, anthracite, asphalte, lignite, houille, ou alors produit artificiel.

Produit artificiel, peut-être. Silicium exclu. (densité 1,6)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas silicium cela brillerait plus ou casses un micro morceau et vois l'intérieur!

"Possibilités: graphite, anthracite, asphalte, lignite, houille,"

Graphite tu en aurais plein les doigts!

Lignite - houille - anthracite , ce n'est pas charbon (tu le dis)!

Asphalte dégage une forte odeur!

Ton minéral semble métallique pourtant, du moins il me semble!

As-tu svp fait sa densité car tu parles de pb bon à côté du graphite ou basalt cela ferait une différence :clin-oeil: !

a+

Philippe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je viens d'ouvrir le livre 'determination pratique des roches' (ouvrage fortement recommandé)

deja confirmer que la roche n'a pas du d'odeur speciale a froid, et qu'il sagit bien d'une roche coherente dont la surface frottée avec le doigt mouillé ne donne pas de bouillie.

A partir de la, en eliminant d'emblée la famille des schistes, on a:

si ca ne tache pas les doigts et ne laisse pas de trace sur le papier on peut eliminer graphite et houille

apres, si ca ne fond pas facilement dans la flamme on peut eliminer asphalte (aka bitume).

a partir de la, si tu a une roche non rayee par l'ongle (meme a l'etat humide) mais rayée par le canif, et qui ne raye pas le verre, reste anthracite, lignite, ou produit artificiel.

L'anthracite brule a peu pres sans odeur et arrete de bruler une fois sortie de la flamme alors que la lignite degage une odeur de bitume et continue de bruler hors de la flamme. Dans les deux cas, l'eventualite d'un produit artificiel n'est pas a exclure.

Et si ca ne brule pas du tout, alors on elimine anthracite et lignite et ca serait a priori un produit artificiel.

ps: utiliser une lampe a souder pour les tests dans la flamme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je fais appel à vous car je sèche....

J'informe que j'ai travaillé dans le carbone et dans le carbure de silicium pendant 20 ans. On fabriquait du carbone soit par dépôt CVD (on l'appelle alors pyrocarbone) soit par pyrolyse de résine phénolique ou de brai. L'anthracite, on en chargeait le poële chez ma grand-mère, et le lignite, j'en ai ramassé plein dans l'Estérel. Donc je connais.

Quant au carbure de silicium, pareil, on produisait ça par dépôt CVD ("Chemical Vapour Deposition") j'en ai gardé des échantillons, et là aussi, aucune ressemblance. Entre parenthèses, faut pas dire de bêtises, la densité du SiC est de 3,2, et pas de 9,5!

Pour compléter les infos, pas d'odeur, insensible à l'eau. Quant à le faire brûler, si c'est un carbone "vitreux", il faut une température très élevée pour l'allumer, et ça, j'ai pas sous la main. Donc, en supposant que ce n'est pas artificiel, LA QUESTION EST:

LE RAISONNEMENT SUIVANT EST-IL PLAUSIBLE:

Première phase: vers l'époque du carbonifère se forme un amas riche en carbone: résine d'arbre, hydrocarbure (goudron,....)

Deuxième phase: enfouissement profond, suite au mouvement des plaques, mettant la matière sous haute pression.

Troisième phase: montée de magma à proximité, produisant une forte élévation de température. Les conditions de pression et de température sont alors réunies pour transformer la matière organique en un carbone "vitreux", dur, homogène et sans bulles.

Quatrième phase: surrection lors de l'orogenèse alpine ramenant la matière en surface.

Voilà. Si ce scénario n'est pas possible, alors c'est artificiel. Mais si c'est artificiel, d'où ça vient?

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne suis pas tres instruit en petro, mais je serai quand meme surpris que tu ai decouvert un type de roche qui ne soit pas deja bien referencé dans les ouvrages de petro. Apres il existe des sous-varietes de bitume, de houille, de lignite, ou d'anthracite qui different un peu de la roche type.

Exemples:

pyrobitume (cassant, infusible et relativement insoluble dans les solvants)

clarain et vitrain (deux varietes de houilles brillantes et ne tachant pas les doigts)

Pour les tests que j'ai suggeré (fusibilité, combustion dans la flamme et hors de la flamme, degagement d'une odeur a chaud, degagement d'une odeur lors de la combustion), tu n'as ni lampe a souder, ni briquet-torche (briquet produisant une flamme conique type chalumeau)? Une plaque de cuisson au gaz pourrait sans doute aussi faire l'affaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement en parcourant le web images "carbone vitreux" on y trouve des photos similaires à la tienne ... contenant 92à 95% de carbone ... mais Anthracite!!!

Fais un feu dans ton jardin ou BBQ et mets un bout de ton minéral mystère sur les braises ... et tu verras ... si anthracite il brûlera!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors là :bravo: phénacite2, oui très possible Jais (mais bien sûr comme disait Bourel).... en parlant de très (trait-trace) Néodyme n'a pas testé il me semble!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entre parenthèses, faut pas dire de bêtises, la densité du SiC est de 3,2, et pas de 9,5!

Je n'ai fait que regarder sur wikipédia...

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'avais envisagé le jais (une variete de lignite compact) mais la trace du jais est marron chocolat a marron foncé presque noir, hors neodyme a indiqué trait noir pour son echantillon

Share this post


Link to post
Share on other sites

De la confrontation des idées jallit la lumière!

Le jais, je n'y avais pas pensé.

En anglais: "black amber", et les conditions de formation du jais (cf google) sont proches de mon scénario.

Ma mesure de densité est imprécise, l'échantillon ne pèse que 30 grammes et avec ma balance je ne peux pas avoir mieux que +/-0,2 sur la densité. Donc si on cumule erreur de mesure + jais particulièrement dense, ça peut le faire.

Ensuite, entre un trait "marron foncé presque noir" et un trait "noir lambda", je ne peux pas faire la différence (surtout que mon carreau de céramique n'est pas vraiment blanc-blanc.)

L'essai sur la gazinière ou au soudogaz n'est pas significatif: flamme trop froide, faudrait un oxy-acétylénique.

(et l'échantillon n'est pas à moi, je ne peux pas faire n'importe quoi, surtout pas le mettre au milieu du bbq!)

Mais surtout, les photos que je viens de voir sur google sont vraiment complètement ressemblantes.

Donc, sauf argument contraire nouveau, je retiens le jais comme solution la plus probable.

Et je lance un concours: amis varois, trouvez du jais près de chez vous!

Share this post


Link to post
Share on other sites

LE RAISONNEMENT SUIVANT EST-IL PLAUSIBLE:

Première phase: vers l'époque du carbonifère se forme un amas riche en carbone: résine d'arbre, hydrocarbure (goudron,....)

Deuxième phase: enfouissement profond, suite au mouvement des plaques, mettant la matière sous haute pression.

Troisième phase: montée de magma à proximité, produisant une forte élévation de température. Les conditions de pression et de température sont alors réunies pour transformer la matière organique en un carbone "vitreux", dur, homogène et sans bulles.

Quatrième phase: surrection lors de l'orogenèse alpine ramenant la matière en surface.

En anglais: "black amber", et les conditions de formation du jais (cf google) sont proches de mon scénario.

Tu va un peu vite en besogne.

Le jais n'est que de la lignite, et puis inventer une histoire géologique aussi compliquée depuis le carbonifère (alors que rien n'indique que ce charbon s'est formé à cette période), sans vouloir te vexer, je trouve personellement que tu y va un peu fort.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as tout à fait raison, mais a un moment donné, il faut bien se lancer. Je reste au conditionnel, je sais que je n'aurai pas la preuve, mais le faisceau de présomptions se resserre. D'autant que je viens d'avoir en main un autre échantillon de jais, et que c'est vraiment la même chose. Après ça, je laisse volontiers le scénario aux géologistes, finalement c'est de moindre importance. J'ai quand-même trouvé dans la doc des scénarios très proches pour expliquer la formation du jais.

J'attendrai d'avoir un autre échantillon de provenance précise pour me repencher sur la question.

Il n'empêche que ce sujet montre une fois de plus que "réfléchir à voix haute" est productif, même si on n'a pas tourné sept fois sa souris dans sa paume avant de cliquer. Je ne suis pas vexé, au contraire toute critique est bonne à prendre, d'autant que j'ai peu de "métier" en minéralogie et que je me dois de rester modeste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  


×
×
  • Create New...