Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

Identification peut-il y avoir de la pyrite avec la serpentine ?


Recommended Posts

Bonsoir,

Les photos suivront demain ou aprés demain, il fait nuit donc pas possible.

J'avais pensé à serpentine sur cette petite pierre :gratte-tete: , mais je me suis aperçu qu'il y avait aussi de la pyrite ou de la chalcopyrite.

Pour les tests, les parties vert et jaune caca d'oie ne rayent pas le verre, ni la lame d'un couteau. Par contre cela raye le cuivre.

Elle n'est pas rayé par le cuivre, ni par la lame d'un couteau. Pour le verre, je vais attendre un accident ménagé :siffler: .

La partie que je vais appeler "pyrite", cela va être dur de faire des tests de dureté, il faudrait que je trouve une zone propice.

Link to comment
Share on other sites

Une collégue de travail l'avait offert à mon collégue, la zone Réunion. pour les couleur trancher avec les dernieres photos.

Pour moi dès le dèpart, j'avais pensé Serpentine. Et maintenant, j'ai un doute :

oui la pyrite c'est possible, chalcopyrite aussi mais la roche verte n'est pas forcément de la serpentinite, la pyrite est plus fréquente dans les prasinites et les amphibolites

Il y a-t-il une explication de prasinites et amphibolites avec des images si possible.

Cordialement Zarma

Link to comment
Share on other sites

Oui! on peut voir associé Pyrite et serpentine dans de nombreux cas.

La serpentine est un minérale de métamorphisme et d'altération, et la pyrite un sulfure.

On peut serpentiniser une roche contenant des sulfures; déposer des sulfures dans une roche serpentinisée, ou encore faire les deux en même temps.

Les exemples sont nombreux, comme les gites de sulfures massifs volcanogènes dans des basaltes serpentinisé ou encore des gites de sulfures sédimentaires exhalatifs dans des dolomies métamorphisé à serpentine-diopside.

Voili voilou ;)

Link to comment
Share on other sites

cette pierre venant de la Réunion on peut dire issue de massifs volcanogènes ?

<div>Attention, dans le terme "sulfures massifs volcanogènes (VMS ou VHMS en anglais)", ce sont les sulfures qui sont massifs. Ceux ci qualifient en réalité des dépots exhalatifs massifs de sulfures dont la roche encaissante est volcanique. Ceux ci ce dépose généralement dans le fond des océans aux niveaux des zones volcaniques sous marine.

Stoof, j'admire tes connaissances en matiere de geologie/gitologie. Des ouvrages de gitologie a me conseiller?

C'est flatteur, on va dire que j'ai suivis la formation pour en avoir un minimum.

Coté ouvrage, sans vouloir faire du favoritisme pour mon directeur de recherche, je te conseil le bouquin "Géologie des ressources minérales" de Jébrak et Marcoux. C'est un bon bouquin en Francais qui permet de rendre accessible la géologie des ressources et résume assez bien l'ensemble des gites minéraux sans toute fois trop rentrer dans les détails.

Beaucoup de schémas, d'exemples et de références, excellent pour avoir une base en gitologie. ;)

Link to comment
Share on other sites

<div>Attention, dans le terme "sulfures massifs volcanogènes (VMS ou VHMS en anglais)", ce sont les sulfures qui sont massifs. Ceux ci qualifient en réalité des dépots exhalatifs massifs de sulfures dont la roche encaissante est volcanique. Ceux ci ce dépose généralement dans le fond des océans aux niveaux des zones volcaniques sous marine.

C'est flatteur, on va dire que j'ai suivis la formation pour en avoir un minimum.

Coté ouvrage, sans vouloir faire du favoritisme pour mon directeur de recherche, je te conseil le bouquin "Géologie des ressources minérales" de Jébrak et Marcoux. C'est un bon bouquin en Francais qui permet de rendre accessible la géologie des ressources et résume assez bien l'ensemble des gites minéraux sans toute fois trop rentrer dans les détails.

Beaucoup de schémas, d'exemples et de références, excellent pour avoir une base en gitologie. ;)

Bonsoir,

Ce qui voudrait dire que cet échantillon n'a pas été trouvé au niveau d'un volcan, mais plutôt (je vais dire) au niveau de la mer ?

Link to comment
Share on other sites

Ce qui voudrait dire que cet échantillon n'a pas été trouvé au niveau d'un volcan, mais plutôt (je vais dire) au niveau de la mer ?

Non, J'avais cité les VMS en exemple pour un cas de pyrite associé a de la serpentine, mais il y en a beaucoup d'autre.

Ici, à l'échelle de l'échantillon, les sulfures sont petits et disséminés (et non massifs) dans une roche qui semble être un gabbro altéré.

Resterais à savoir si les sulfures étaient présent dans le possible gabbro lors de l'altération ou si ils sont contemporains ou posterieur à celle ci, comme liés à une activité hydrothermale, mais pour ça, ils nous faudrai plus d'indices de terrain et/ou des lames minces et/ou des analyses géochimiques. ;)

Link to comment
Share on other sites

Non, J'avais cité les VMS en exemple pour un cas de pyrite associé a de la serpentine, mais il y en a beaucoup d'autre.

Ici, à l'échelle de l'échantillon, les sulfures sont petits et disséminés (et non massifs) dans une roche qui semble être un gabbro altéré.

Resterais à savoir si les sulfures étaient présent dans le possible gabbro lors de l'altération ou si ils sont contemporains ou posterieur à celle ci, comme liés à une activité hydrothermale, mais pour ça, ils nous faudrai plus d'indices de terrain et/ou des lames minces et/ou des analyses géochimiques. ;)

Merci pour ta réponse, je crois que je vais bien relire et étudier ce que tu as dit. Par contre pour l'échantillon, il est petit et ne m'appartient pas. Enfin je vais pouvoir lui dire cette fois Serpentine avec un peu de Pyrite de la Réunion, au lieu de serpentine de la Réunion.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...