Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Analyse des minéraux


Recommended Posts

Bonjour,

ça fait trés longtemps que je cherche à trouvé de l'or dans les montagnes de haut Atlas marocain et chaque fois le résultat est failed!!!et ceci me coute beaucoup chere car j'envoie les echantillons au laboratoire et je paye pour l'analyse entre 50 eur et 90eur pour chaque analyse!!!et c'est vraiment trop pour moi !!!

Saviez vous comment faire des analyse chez soi sans laboratoire ?!!!

Merci

Link to comment
Share on other sites

Bonjour aadello,

Déjà question très bête... as-tu ramassé des infos sur les potentialités aurifères du Haut Atlas ? Perso, après 1 an et demi à Marrakech, j'ai cherché et j'ai trouvé des infos sur le site gouvernemental marocain des mines. Des cartes, des lieux et surtout un bon moyen de cibler les recherches. Et éviter de faire des analyses coûteuses. Pour info, un lien d'un labo marocain...

http://www.onhym.com/onhym/PRESTATIONSDESERVICES/LaboratoireMines/tabid/180/Default.aspx?Cat=38

Je crois que Zunyite dira comme moi... les chances de trouver de l'or natif au Maroc sont réduites. Je n'ai vu qu'une photo d'or natif, venant de la bien nommée mine de Bou Azzer, exploitée pour tout autre chose... Cobalt, argent, entre autres.

Tu gagnerais plus de temps à chercher de l'or en paillettes, qui existe vraiment, qu'en roches... Bon, c'est vrai, le problème de l'eau reste... Mais pas toujours, il m'a été donné un site entre Marrakech et Asni sur la route de Taroudant. :siffler:

Eric

Link to comment
Share on other sites

Bjr,

faire des identifications à l'oeil nu c'est bizzzzzzzzzard ça !!! :gratte-tete:

Mais pour les etudes faites au Maroc ne sont pas sûr à 100 % car il y des lieux inconnus dont on a pas encore fait des etudes pour etre certain!!!

Et autre chose au Maroc les meilleurs minieres sont exploités par l' O N A et notre gouvernement aussi interdit au personnnel comme moi d'exploiter les mines de l'argent et l'or et de l'Uranium car sont réservés à l' O N A...!!!

Et je ne cherche pas à trouvé de l'or natif mais de l'Or mélangé avec autres minéraux(dans des minéraux métallifères) dans les roches d'un pourcentage de 1 pourcent ou 2 ou 3 !!!pour moi c'est rentable!!! :grand sourire:

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Aadello,

Je ne veux pas réduire à néant tes rêves de richesse. Mais il faut revenir sur terre à un moment donné : Une teneur en or de 1% voire 2 ou 3, je crois que je n'ai jamais entendu parler de ça... Cela reviendrait à supposer qu'une teneur de 10 kg d'or par tonne de roches puisse exister...

Les plus belles teneurs dont j'ai entendu parler montait à 300 gr à 500 gr par tonne, dans le monde ! Dans les sites répertoriés au Maroc, on arrive à peine à 10-15 voire 30 gr tonne ! Même pas 0,003% !

Ensuite, pour ne prendre que l'exemple d'Akka, maintenant épuisé, je crois, l'or était bien dans une association de minerais de fer, pour faire rapide. Mais il a fallu réduire la roche en poudre, sur des centaines de milliers de tonnes pour des teneurs ne dépassant pas 10 gr à la tonne. Avec traitement au cyanure, entre autres procédés.

Enfin, pour tout dire, ce n'est pas l'ONA qui exploite certaines mines d'or et d'argent, c'est la Managem, qui appartient à l'ONA, je te l'accorde. L'ONHYM cherche, propose des concessions. Parmis elles, il y en avait situées dans le Haut Atlas. Dont une avec plus de 3 tonnes de réserves...

Je te donne un exemple parlant... Un ami m'avait parlé, sur la route de Taroudant, d'un indice à or alluvionnaire. Il m'avait donné le parcours et m'avait même dit qu'un français avait tenté sa chance avec du gros matériel. une crue soudaine a réduit à néant ses efforts... Voici le document de l'ONHYM :

Fiche Tichka Or.pdf

Une chose est a relever... la teneur en or des alluvions qui drainent le chapeau de fer des structures minéralisées... On voit des teneurs supérieures à 0,5 gr Tonne... Ce n'est pas beaucoup, à première vue. Mais pour qui exploite les graviers avec un dispositif adapté, qui plus est, au Maroc le gravier et le sable se vendent de manière moins organisé qu'en France :siffler: ... et bien après tri alluvionnaire(avec rampe de lavage de graviers, moquettes...), tu arrives, dans les secteurs bien ciblés, à des teneurs qui frisent le 1% (que tu cherches tant en roches) en sables de fond de batée.

Je te parle de ça parce que j'ai eu l'idée de faire un truc comme ça vers Asni...

Un ami a demandé s'il fallait une autorisation ou permis pour chercher l'or alluvionnaire. Il a été voir toutes les autorités possibles et imaginables, jusqu'à la police, le bureau du Wali de Marrakech. Personne n'a trouvé à redire ni à s'opposer à sa recherche. On a même ricanné... C'est dire si les mines c'est une chose et les alluvions autre chose.

Eric

Link to comment
Share on other sites

comme dit Rives : 2-3% d'or.......faut pas rêver! Akka est une mine encore en activité et à des teneurs inférieures à 10gT ; bleida a demmaré et c'est 2à 3 g/t!!!! Hors analyses coûteuses, rien à faire pour le détecter.

Il y a des permis pour or à l'heure actuelle ( Haut Atlas côté du Tizin tzst zt partie granitique du Toubkal) mais ce sont de très grosses compagnies (canadienne, Australienne et Managem) Il faut de très gros moyens en matériel, logistique et personnel compétant. En artisanat au Maroc.......strictement rien!

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Merci eric pour toutes ces renseignements !!! :super:

D'aprés toi pas la peine de rêver !!! :triste: mais je garde toujour d'espoire !!!par ce que je suis sûr que: ici au Maroc y a autres regions ne sont pas encore trouvé pour leur faire des etudes et même s'elle y en a des etudes la plupart sont fausse faites par des marocains(bien sûr)!!!malheureusement :triste:

Et qui sait un jour peut etre j'ariverai in cha'LLAH à trouvé une pourcentage de plus que 500g/T qui sais!!! je continuerai à chercher et faire des analyses à des echantillon à chaque fois et je suis sûr qu'un jour j'arriverai à vérifier mes rêves soit dans les déserts de sable soit dans les alluvions!!! :grand sourire:

Aadel

Link to comment
Share on other sites

Salut à tous,

2-3 g/t, c'est quel type de gisement ? chapeau de fer pris en MCO avec lixiviation en tas ? Quoique j'oublie que l'or a beaucoup grimpé.

Dans mon Limousin natal, en roche c'était du 6g/t en mine à ciel ouvert et du 10-12 g/t en mines souterraines (teneurs de coupure en dessous desquelles on n'exploite pas. Les zones à 500 g/t existent (plutôt 200/300 g/t en exploitation) mais c'est des structures divergentes assez particulières. Par contre là avec un simple broyage et de la gravimètrie, on peut récupérer. Certains ont réussi mais en clandos, ce qui leur a valu de sérieux ennuis, en plus il ne faisait que récupérer le minerai riche !. En fait perso, je ramasserais plutôt les échantillons pour les vendre !, là, l'or se voit bien.

Je partage l'avis de mes deux collègues, je jouerais plus la récupération sur moquette en sablière. Petit investissement, pas de gros risques, pas trop d'efforts (quoique ...)

Bon juste pour le plaisir d'écrire avant le gros tas de copies à corriger.....Je suis sorti depuis trop longtemps de ce milieu pour avoir un avis autorisé.

Serge

Link to comment
Share on other sites

Salut à tous,

2-3 g/t, c'est quel type de gisement ? chapeau de fer pris en MCO avec lixiviation en tas ? Quoique j'oublie que l'or a beaucoup grimpé.

Serge

non; gisement volcano sédimentaire avec enrichissement sur fracture mais associé à des platinoïdes ! traitement en hydrométallurgie

Link to comment
Share on other sites

D'aprés toi pas la peine de rêver !!! :triste: mais je garde toujour d'espoire !!!par ce que je suis sûr que: ici au Maroc y a autres regions ne sont pas encore trouvé pour leur faire des etudes et même s'elle y en a des etudes la plupart sont fausse faites par des marocains(bien sûr)!!!malheureusement :triste:

Et qui sait un jour peut etre j'ariverai in cha'LLAH à trouvé une pourcentage de plus que 500g/T qui sais!!! je continuerai à chercher et faire des analyses à des echantillon à chaque fois et je suis sûr qu'un jour j'arriverai à vérifier mes rêves soit dans les déserts de sable soit dans les alluvions!!! :grand sourire:

Aadel

Bonsoir Aadello,

Personnellement, je ferai plutôt confiance à l'ONHYM quand elle donne un résultat de prospection, il en va de sa crédibilité pour attirer un investisseur qui prendra soin de toujours vérifier les dires et les études. De même Akka avait été bien tracé par l'ex BRMP devenu ONHYM... J'ai d'autres études sous le coude, accessibles depuis le site de l'ONHYM d'ailleurs.

Pour le plaisir j'aurai bien voulu mettre d'autres documents en PDF... mais ils dépassent tous les 800 ko :triste:

Si tu veux les documents, il faut me faire un mp. Dans le tas, il y en a un qui parle des environs de Ouarzazate. La teneur maximum est de 12 gr tonne. Et la photo montre de l'or dans quartz de 20 µm... soit deux centième de millimètre...

Les fortes teneurs, comme le dit Serge, existent mais elles sont très rares. Et il faut que ce soit un or visible... et pour le moment, au Maroc, ce n'est pas le cas... Et si tu as la chance de trouver de l'or dans ces conditions, je t'assure que tu auras pas besoin d'un labo pour confirmer.

Je continue à penser que tu devrais te lancer dans l'or alluvial... C'est au moins un indice sur l'or venant de plus haut...

Eric

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je suis géologue et j'ai travaillé plus de 14 ans dans l'exploration d'or (anti-atlas, haut atlas etc).

Avant de chercher à faire des analyses d'or il est mportant de voir déja le contexte géologique de la région en question et la gangue porteuse de la minéralisation.

Trouver des teneur de 300 et meme 5000 g/t est possible est c'est déja fait mais ça reste des snomalie ponctuelles. Avant trouver de l'or dans le haut atlas marocain est quasiment impossible; mais maintenant des recherches ont été faites et ont monré que le haut atlas peut contenir des anomalies aurifère.

L'or peut etre visible à l'oeil (or en pipettes) ou fin le seul moyen d'analyser la teneur est le laboratoire.

Je peut dès que possible vous envoyer des photo des echantillons que j'ai recoltés où il ya de l'or grossier en filaments

salut

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Hassan,

Merci de confirmer que l'or en haute teneur est vraiment ponctuel. Quand je donnais la valeur de 300gr/tonne, je n'excluais pas plus. Mais je sais que les tonnages à forte teneur sont réduits, sur des veines parfois centimètriques, plutôt irrégulières et de plus avec un travail de découverture plus que laborieux voire quasiment impossible plus le prospecteur lambda.

Je reste quand même persuadé que l'or en rivière est plus abordable, avec une installation adaptée...

Eric

Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...
Le 4/16/2011 à 22:32, rives_3 a dit :

Bonsoir Hassan,

Merci de confirmer que l'or en haute teneur est vraiment ponctuel. Quand je donnais la valeur de 300gr/tonne, je n'excluais pas plus. Mais je sais que les tonnages à forte teneur sont réduits, sur des veines parfois centimètriques, plutôt irrégulières et de plus avec un travail de découverture plus que laborieux voire quasiment impossible plus le prospecteur lambda.

Je reste quand même persuadé que l'or en rivière est plus abordable, avec une installation adaptée...

Eric

Bonjour rive_3, je suis marocain et je suis vraiment tenté par l'orpaillage, d'après votre expérience pourriez vous m'indiquer une rivière ici au Maroc qui serait comme en dit aurifère ou comment puis je en reconnaître.

 A toute

Link to comment
Share on other sites

Bonjour 3omar,

 

J'ai une petite expérience mais pas d'or marocain de rivière à mon actif. j'ai beaucoup cherché dans les documents disponibles par le biais de la Managem et l'ONYHM. Le seul vrai document qui parle d'or alluvial est l'étude du BRGM sur les mines et minerais du Maroc et datant de 1952 par le BRGM français. L'ONHYM a enrichi ces données par la découverte de nombreux indices minéralisés en or non connus à l'époque.

La recherche de l'or alluvial est donc un terrain assez vierge car négligé par les autorités (petits bassins alluvionnaires ne donnant pas lieu à des concentrations ni exploitables ni remarquables) et handicapé par le climat (manque d'eau).

Dites moi toujours de quelle région vous êtes, pour que je regarde ce que je peux vous conseiller.

Reconnaître une rivière qui contient de l'or ? Et bien, rien ne permet de les reconnaître de manière absolue. Il faut étudier la géologie du secteur amont, regarder les études faites pour repérer les indices minéralisés certains. L'or peut se déplacer de deux manières : En or primaire dans les alluvions où il sera roulé en grain. En or colloïdal microscopique et il voyagera jusqu'à se redéposer pour former des paillettes.

Les rivières côtières du Maroc semblent peu propices à l'or... Celles qui descendent du Haut Atlas semblent plus porteuses, suivant le secteur. C'est vraiment pour schématiser au plus rapide, c'est pas une règle absolue.

 

Eric

Link to comment
Share on other sites

Le 5/16/2016 à 15:05, rives_3 a dit :

Bonjour 3omar,

 

J'ai une petite expérience mais pas d'or marocain de rivière à mon actif. j'ai beaucoup cherché dans les documents disponibles par le biais de la Managem et l'ONYHM. Le seul vrai document qui parle d'or alluvial est l'étude du BRGM sur les mines et minerais du Maroc et datant de 1952 par le BRGM français. L'ONHYM a enrichi ces données par la découverte de nombreux indices minéralisés en or non connus à l'époque.

La recherche de l'or alluvial est donc un terrain assez vierge car négligé par les autorités (petits bassins alluvionnaires ne donnant pas lieu à des concentrations ni exploitables ni remarquables) et handicapé par le climat (manque d'eau).

Dites moi toujours de quelle région vous êtes, pour que je regarde ce que je peux vous conseiller.

Reconnaître une rivière qui contient de l'or ? Et bien, rien ne permet de les reconnaître de manière absolue. Il faut étudier la géologie du secteur amont, regarder les études faites pour repérer les indices minéralisés certains. L'or peut se déplacer de deux manières : En or primaire dans les alluvions où il sera roulé en grain. En or colloïdal microscopique et il voyagera jusqu'à se redéposer pour former des paillettes.

Les rivières côtières du Maroc semblent peu propices à l'or... Celles qui descendent du Haut Atlas semblent plus porteuses, suivant le secteur. C'est vraiment pour schématiser au plus rapide, c'est pas une règle absolue.

 

Eric

Bonjour Éric 

  

Je suis dans la région de casablanca, mais bientôt d'ici un moi ou 2 je vais visiter quelques régions du haut atlas, je compte consacré toute cette été au randonnée et a l'orpaillage, ce qui veut dire que j'ai vraiment besoin de votre aide et de vos conseils 

      et MERCIE D'AVANCE pour toutes vos réponses et votre intérêt

A BIENTÔT 

 

Omar

Link to comment
Share on other sites

Bon, pour répondre rapidement, il faut qu'on ait une base commune : mon soucis était de trouver un site avec les cartes topographiques faciles d'accès. C'est chose faite :

Accès gratuit sur les cartes ici : http://jemecasseausoleil.blogspot.fr/2012/08/cartes-du-maroc.html

Je vais en télécharger quelques unes pour voir comment faire pour vous orienter. Mais déjà une piste :

Les rivières qui bordent la route de Marrakech à Taroudant par le Col de Tizi N'Test sont toutes à voir, dont celle qui passe à Asni.

Les rivières qui coulent de part et d'autre du col de Tichkat sont aussi à regarder de près. Jusqu'à Ouarzazate au sud.

On y rajoute la vallée de l'Ourika, pour faire bonne mesure.

Après, cibler vraiment... ce sera plus dur pour moi... J'aurai préféré avoir fait certains coins pour les partager.

 

Link to comment
Share on other sites

désolé, un peu rapide comme réponse!!   effectivement je pensais aux oueds : le massif  de tiouit est relativement isolé et drainé de chaque côté par une rivière relativement importante  ;  chercher les cuvettes, trous etc.. pour faire les battées ; je ne vois que ce secteur favorable car le massif du toubkal granitique (favorable) est tres entouré , au pied de volcanisme et métamorphisme qui bloquent les alluvions (éventuellement voir  l'oued légérement en amont d'amizmiz)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...