Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

Cela à l'air d'une chaux naturelle - en est-ce ? Merci


Recommended Posts

Bonjour !

j'ai fait analyser une terre qui semble être une sorte d'enduit naturel ou même de la chaux ou je ne sais quoi d'autre. Elle est orange très pâle et lorsqu'on creuse elle est blanche.

Qu'est-ce que çà pourrait bien être et quelles propriétés cela pourrait-il avoir ?

SO3 50.1% CaO 29.63% SiO2 3.27% Al2O3 1.047% Na2O 0.6514% Cl 0.4422% MgO 0.4364% Fe2O3 0.2448% K2O 0.1036% SrO 0.07362% P.a.F 14.6%

Je vous remercie.

Link to comment
Share on other sites

Guest Rémi BORNET

:coucou!:

Il faut regarder si tu n'es pas dans des formations évaporitiques cela ressemble à du CaSO4 (gypse ou anhydrite). Le plâtre a une compo qui ressemble à ça aussi...

@+ :clown:

Link to comment
Share on other sites

Dans l'argile nous aurons d'avantage de Silicium... Le Souffre prédomine avec le Calcaire le reste ce sont des impurtées... Pour moi c'est du platre.

(Je n'oublirais pas de me présenter lorsque j'aurais plus de temps car je suis nouveau parmis vous.)

Link to comment
Share on other sites

Guest Blackbird
Bonjour,

La P.a.F, c'est la perte au feu, c'est ça ?

Ce pourrait être l'eau qui manque dans la composition, histoire d'hydrater le tout et aller dans le sens de Rémi avec le gypse.

Big

Déshydraté

Bonjour à t :sourire: us,

Tout à fait exact je rappelle à toutes fins utiles que le plâtre s'obtient par la cuisson et le broyage du gypse, sulfate de calcium à deux molécules d'eau (CaSO4(H2O).

Le sulfate de calcium, ou, Gypse ne devient du plâtre qu'après cuisson = deshydratation - lequel plâtre redevient du gypse lorsqu'on le réhydrate = réhydratation suivie d'une recristallisation.

J'ajoute pour conclure que les Egyptiens s'en servaient comme blanc (solidité, fixité et stabilité)

J'en profite pour remercier Frédéric.

A+ :sourire:

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Ma question en cachait en fait une autre : la PaF est-elle issue de l'analyse ?

Si oui, le plâtre peut-il être le fruit de l'analyse (i.e. provenir d'un chauffage nécessaire à l'analyse) ? Le gypse en étant l'objet initial.

Pardonnez ma méconnaissance. C'est juste que je ne suis pas coutumier des méthodes d'analyse et du jargon y afférent.

Big

Deux bras dans le plâtre

Link to comment
Share on other sites

La PaF découle de l'analyse : disons que si l'analyse portait sur une certaine masse de matière et qu'à la publication des résultats de l'analyse on constate un manque x à la masse initiale, si ce manque peut être imputable aux chauffages, évaporations, calcinations et autres flammes de chalumeau, ce sera la PaF…

À+

Link to comment
Share on other sites

Super, merci Papyfred :clown: .

Ça jette un éclairage nouveau sur certaines de mes lectures passées ou j'assimilais par erreur la PaF à une partie de la composition non identifiée/non identifiable.

Comme quoi quand j'ai un doute (mais avais-je un doute ?) je n'ai toujours pas le réflexe d'aller vérifier la définition. Je ferai gaffe à l'avenir.

Merci, celui-qui-ne-sait-pas, pour m'avoir donné l'occasion d'aller vérifier.

Alors, est-il permis/possible de postuler que si cette PaF est de l'eau H2O, on avait du gypse au départ ?

Il faudrait compter les moles.

Je trouve cela très excitant, finalement, de retrouver le minéral de départ sur la base de la composition, et avec la PaF (décidément, j'aime bien cet acronyme), ça fait comme une équation à une inconnue (à condition qu'il ne s'agisse que d'eau).

Big

Celui-qui-sait... maintenant

Link to comment
Share on other sites

La PaF découle de l'analyse : disons que si l'analyse portait sur une certaine masse de matière et qu'à la publication des résultats de l'analyse on constate un manque x à la masse initiale, si ce manque peut être imputable aux chauffages, évaporations, calcinations et autres flammes de chalumeau, ce sera la PaF…

À+

Oui,

mais il faut etre bien sur que si ca ne boucle pas à 100, ce n'est pas la faute à la méthode d'attaque employée par le labo.

En cas d'attaque :clin-oeil: "insuffisante" (si on n'a pas employé le bon acide, ou bien broyé l'échantillon assez fin pour "libérer" un maxi de constituants cachés dans d'autres minéraux, etc.) on peut "ne pas boucler" et etre bien loin de 100 (etre à 70, 80),

et que ce qui manque, eh ben que ce ne SOIT PAS de l'eau.

Auquel cas, c'est le labo qu'il faut "attaquer" , pour exiger qu'il refasse l'analyse à ses frais!!

(On peut aussi boucler -en incluant la PAF- à 103, 104).

Conclusion: Faut pas croire que ce qui manque pour faire 100, ca veut toujours dire la perte au feu. :clown:

Link to comment
Share on other sites

Tu me rassures, j'avais peur que mon explication manque de clarté…

Très clair au contraire.

Je suppose que pour déterminer le taux d'hydratation d'un minéral quelconque, il faudrait recourir à une méthode d'analyse alternative afin de ne pas avoir de PaF (ou alors capturer et analyser cette PaF). Je suis d'ailleurs curieux de connaître la méthode employée par le laboratoire (celui-qui-ne-sait-pas, une idée ?).

Puis-je abuser, Papyfred, et demander des références littéraires sur les méthodes d'analyse, leurs avantages et leurs points faibles ? Ensuite, je me replongerai dans les masses molaires, si je retrouve mes bouquins du lycée :clown: (je me souviens maintenant pourquoi ça me plaisait bien, à l'époque).

Big

Discours sur la méthode

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.