Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2022, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 23>26 juin 2022

Comment déterminer la source d'un fleuve ?


Barbarossa
 Share

Recommended Posts

A priori, si je me souviens bien, à la confluence entre deux cours d'eau, les anciens prenaient celui qui avait le plus gros débit comme référence... Dans la réalité, c'est pas toujours vrai, vu que les débits peuvent varier selon les saisons... Ensuite il doit y avoir une question de distance à prendre en compte.

Link to comment
Share on other sites

Le point le plus loin de l'embouchure ?

ça ne peut pas être ça, car il existe de nombreux contre-exemples (ex : Missouri/Mississipi). Je crois que c'est simplement une question de débit moyen, à moins que ce ne soit une question de classification des cours d'eau (Horton) ?

Si quelqu'un connaît la réponse, ça m'intéresse car je me suis moi-même longtemps posé cette question !

Link to comment
Share on other sites

après quelques recherches (ça m'intéresse aussi !!) c'est le débit qui compte !!

donc en remontant on conserve le débit le plus important, les autres court d'eau sont des affluents...

à confirmer pour etre sur ....

La Dordogne a bien deux sources, celle de la Dore et celle de la Dogne.

Et, en général, quand on remonte ...à la source, il y a souvent DES sources alors il faut en choisir une officielle au hasard.

Le Débit? Alors la Loire devrait s'appeler Loiret ! Quoi que si le Loiret est une résurgence de la Loire ça se complique !!! :clown:

Et pour le Nil, hein, on dit bien "les sources du Nil", ne sachant pas trop laquelle est la bonne .

Laurent a donné la bonne réponse ! Évidemment, comme vous le soulignez, il y a eu des erreurs et des hésitations : peu de cours d'eau ont une source unique (sauf, peut-être, ceux qui sortent d'une langue glaciaire - et encore…). :lasse:

Link to comment
Share on other sites

Eh bien merci pour toutes ces réponses.

Je ne m'attendais pas à avoir autant de retours !

Ça dépendrait donc du débit. Ça a sa logique. (Un logique très scientifique, mais c'est bien ce que je suis venu chercher, sur ce forum :super: Il faudrait demander aussi à des indiens d'Amazonie où ils situent la source de l'Amazone.)

Et les ambiguïtés ? elles seraient liées aux variations des débits, et aux difficultés de mesurer ces débits ?

Link to comment
Share on other sites

" Et les ambiguïtés ? elles seraient liées aux variations des débits, et aux difficultés de mesurer ces débits ? "

Généralement, oui ! Puis, dans la définition de la source, comme tu as pu le remarquer à la lecture des cas figures évoqués par nos amis ; cas que l'on pourraît multiplier à l'extrème… À+

Link to comment
Share on other sites

Pas vraiment d'accord avec le débit... à chaque confluence, en allant d'aval en amont, on devrait remonter le segment le plus long ...critère moins variable que le débit d'une source.

La source de l'Amazone:

post-3743-1267810725_thumb.jpg

L'Amazone sort d'une falaise du Nevado Mismi, la source est indiquée par une croix en bois.

La source originelle de l'Amazone dans les Andes péruviennes n'a été fermement établie que récemment. C'est un ruisseau situé dans la Région d'Arequipa sur un sommet de 5 507 m d'altitude, le Nevado Mismi, approximativement à 160 km à l'ouest du lac Titicaca et à plus ou moins 650 km au sud-est de Lima. Cette montagne fut suggérée pour la première fois comme la véritable source en 1971 mais ne fut pas confirmée avant 2001.

Le ruisseau s'écoule depuis le Nevado Mismi jusqu'à la rivière Apurímac. L'Apurímac est un affluent de l'Ucayali, qui se joint au Marañón. Il prend alors le nom d'Amazonas au Pérou et en Colombie, puis celui de Rio Solimões en entrant au Brésil au niveau de Tabatinga, et à nouveau celui d'Amazona à la hauteur de Manaus, après avoir été rejoint par le Rio Negro. La longueur totale du fleuve de sa source à son embouchure est de 6 280 km, ce qui en fait le deuxième plus long des fleuves après le Nil (6 690 km), mais est le premier par son débit.

En aval du point de confluence entre l'Amazone et le Huallaga, le fleuve quitte la zone des Andes et pénètre dans les plaines inondées. À partir de ce point jusqu'à l'Ucayali, sur environ 2 400 km, les rives forestières sont à peine hors d'eau et restent longtemps inondées avant que le fleuve n'atteigne son niveau maximal. Les rives peu élevées sont interrompues par seulement quelques collines, puis le fleuve pénètre l'énorme forêt amazonienne.

Selon une étude récente, la longueur de l'Amazone serait de 4 225 milles (6 800 kilomètres), Le Nil s'étirant lui sur 4 160 milles (6 695 kilomètres) faisant de l'Amazone le plus grand fleuve du monde[3].

Link to comment
Share on other sites

Prendre le débit moyen comme critère de détermination de la source peut être une méthode qui remettrait en question l'identification des sources de beaucoup de cours d'eau car les choix des lieux retenus et reconnus comme étant des sources ont été faits à des époques où l'on n'avait pas les moyens de faire des mesures ou des estimations de débits.

Personnellement je ne vois pas l'intérêt d'approfondir un tel sujet qui est du domaine de la tradition mais enfin on a bien discuté sur le sexe des anges alors pourquoi pas sur la légitimité des sources. La guerre des sources a-t-elle commencé ?

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

Parmi la multitude de cours d'eau qui se jettent dans un fleuve, comment peut-on établir lequel est en fait sa source ?

on doit prendre en compte :

- le debit (+)

- la distance depuis l'embouchure (+)

- l'altitude (+)

- la pente (-)

conclusion : la source de Loire c'est sans discussion l'Aiga Negra qui matche les 4 critères ;--)

--> tout le reste n'est que tourisme, soussous et la légende doréee d'une france qui n'existe pas

rabachée par l'école des hussards

gav

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 9 years later...

S’il est encore temps de répondre, 10 ans plus tard…

Les critères sont actuellement nombreux pour déterminer la bonne branche à suivre pour trouver la source d’un fleuve. Il y a quelques millénaires il n’y avait pas de critères ni même d’intérêt pour une géographie générale. Pour ne pas se perdre, il fallait une mémoire des lieux, des points de repères et plus tard des éléments graphiques de repérage. Le travail des géographes a été « expérimental », progressif, concurrentiel (la vente des cartes était le revenu indispensable), espionné (il y a eu des procès en plagiat) et souvent revu et corrigé à cause des erreurs (compréhensibles puisque les géographes n’ont arpenté le terrain qu’à partir de Cassini)… Puisque la Loire et l’Aigue Neyre sont citée et associées à « tourisme, gros sous, légende dorée et école des hussards » voici deux informations :

- une carte de 1626 précise que la Loire a sa source au Gerbier,

- un texte de 1633 aussi.

Au 17° siècle il n’y avait pas beaucoup de touristes dans la région du Gerbier qui, sans routes et ressources intéressantes, était considérée comme un « mauvais pays ». Quant aux hussards, ils ont appliqué les directives politique dictées par les élus représentant démocratiquement le peuple ! La géographie est aussi politique…

Avant 1600 les cartes étaient plus vagues et les montagnes peu souvent représentées ou globalement évoquées. La source de la Loire était vers 1450 située dans la chaîne des Cévennes.

 

Pour l’Aigue Neyre, gavaudan a raison, elle devrait être la Loire (ou inversement ?). Faut-il réviser plusieurs siècles de géographie ou simplement expliquer cette vérité connue depuis 1890 (au moins)… ?

Un film a été réalisé sur ce sujet l’an dernier : https://dhtmcine.jimdofree.com/il-est-fini/.

JCR

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...