Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Herakles

Membre
  • Content Count

    344
  • Joined

  • Last visited

About Herakles

  • Birthday 07/23/1950

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Catalogne (Espagne)
  • Intérêts
    Écologie et Environnement, Education à l'environnment, Ethnologie de la nature, Ethnobotanique, Ethnozoologie, Ethnopaleontologie, Ethnomineralogie, photographie de la nature... et tout d'autres inclinations et loisirs peu utiles pour devenir quelqu'une personne d'importance ou riche d'argent, ;-)

Recent Profile Visitors

7,718 profile views
  1. Paléo-ethnologie vs. Ethno-paléontologie Mais en traitant de paléo-ethnologie, on s'éloigne beaucoup, trop pour mes intérêts particuliers, du sujet des fossiles dans la culture populaire ... il faut revenir à l'ethno-paléontologie
  2. Michel Pastoureau: L'Ours: histoire d'un roi déchu, París, Seuil, 2007 Comme il le confesse lui-même dans le prologue de ce livre, à la fin des années 60, l'auteur a trouvé, suffisamment de difficultés pour que l'École des Chartes admette son projet de thèse sur le bestiaire héraldique médiéval. Non seulement parce qu'elle s'articulait autour d'une discipline "archaïque" (héraldique) mais, surtout, parce que son thème concernait les animaux; c'est-à-dire sur "des acteurs méprisables qui n'avaient rien à voir avec ce qui était jusqu'alors une recherche historique". Comme d'autres groupes invisibles dans la grande histoire, l'animal avait été fréquemment abandonné à la "petite histoire" et à la curieuse anecdote. Aujourd'hui, nous nous référons non seulement à sa signification en tant qu'images ou symboles, mais aussi à son histoire culturelle; c'est-à-dire ce qu'ils ont signifié dans la vie des êtres humains et comment leur nature et les relations qui nous lient à eux ont été interprétées. L'ours comme roi des animaux de la forêt et de la montagne L'ours comme un ancien dieu de la forêt et de la montagne, à craindre ... et à imiter Le héros humain comme incarnation des vertus de l'ours L'ours comme incarnation du diable et ennemi des chrétiens vivant dans des zones montagneuses L'attraction légendaire entre l'ours et la jeune fille, tendre amant ou violeur? L'ours comme animal pour le plaisir humain, mis en cage, marché, humilié et maltraité Conclusions héraldiques L'Ours dans la culture: https://fr.wikipedia.org/wiki/Ours_dans_la_culture
  3. "Bâtons percés" et paléo-ethnologie Dans le cas de la hypothétique fonction de pêche des "Bâtons percés", il est clair qu'il s'agit d'un cas d'interpretation paléo-ethnologique, puisque les archéologues s'appuyant sur une série d'indices, imaginent une éventuelle utilité comme instrument de pêche. D'autres archéologues imaginent une éventuelle utilité comme redresseur de sagaies, bâton de commandement, bloqueur de câbles ou production de feu par friction, Toutes ces fonctions sont possibles, tant que le contraire n'est pas démontré par l'archéologie expérimentale. Ou par une découverte archéologique "providentielle", dans laquelle le Bâton Percé apparaît en association avec d'autres objets, si caractéristiques, que l'ensemble indique clairement sa fonction primitive.
  4. Dans la population de Seichamps, localité très proche de la ville de Nancy, j'ai trouvé les suivants noms de lieu urbain, liés au patrimoine paléontologique de la ville et du departament: - Rue des Ammonites - Rue des Bélemnites - Impasse des Bélemnites - Rue des Coraux - Rue des Crinoïdes - Rue des Marnes Grises - Rue des Calcaires Bleus https://www.maps-streetview.com/France/Seichamps/streets.php?
  5. Manquer de respect au Diable, autrefois était considéré dangereux Voici un témoignage de la culture populaire superstitiuse, en forme légendaire, sur les fossiles, dans ce cas particulier, ce sont les nummulites. Près de l'ancien village de Faudon, commune d'Ancelle (Hautes-Alpes, France), sur une replat du versant nord de Saint-Philippe vers 1650 m d'altitude, se trouve un affleurement de calcaire à Nummulites (Éocène, Priabonien) connu sous le nom populaire de le “sentier des lentilles” ou le "champ de lentilles". On raconte qu'un faudonnais, habitant du village de Faudon, semait des lentilles, lorqu’un voyageur inconnu lui demanda: - « Que semez-vous donc là ? » - « Des peyrillons (petites pierres) », [Samenan de peirillouns] répondit-il par moquerie. - « Eh bien, vous récolterez des peyrillons » [eh ben, moun brave, de peirillouns recoultares], dit l’autre. Ce voyageur n’était autre que le diable. Et, lorsque le faudonnais voulut récolter ses lentilles, il ne trouva que des "peyrillons", petits disques fossiles de nummulites. Extrait de la légende dorée des Hautes-Alpes par Gabrielle Sentis (1982). Non loin, se dresse aussi un bloc de grès appelé populairement la «Chaire du Diable». Information fournie par Didier Brugot, technicien de l'environnement du service scientifique du Parc National des Écrins
  6. Les "deniers de saint Ladislav" Dans certaines régions d'Hongrie et de Roumanie, les grands nummuits sont liés à St. Ladislav, roi de Hongrie, avec un miracle de pétrification de nombreuses pièces d'or. C'est pourquoi ils sont appelés èn Roumanie "banii Sfântului Ladislau" et en Hongrie: "Szent László pénze", c'est-à-dire, "deniers de saint Ladislav", avec ses légendes de support correspondantes. Mais je voudrais retrouver des légendes françaises ou belges de la pétrification des pièces de monnaie
  7. Cher collègue Gaeldeploeg, je suis excité et ému par vos nombreuses contributions à ce subject, très bien fondées sur une documentation variée et fiable. Je pense que je vais instituer la "médaille du collaborateur le plus méritoire" et vous avez de nombreux "billets" pour être l'heureux détenteur de ce fabuleux prix.
  8. Le terme "paléo-ethnologie" s'applique à l'étude des coutumes de la plus ancienne antiquité, qu'elles soient liées aux fossiles ou non. Pour éviter toute confusion, par la présence du préfixe "paléo", j'ai créé le terme "ethno-paléontologie", quand il s'agit du folklore paléontologique, soit celui-ci, récent ou ancienme. Normalement, ce type de coutumes de la plus ancienne antiquité devraient être induites par l'interprétation d'objets naturels ou artificiels, manipulés ou non, qui n'ont aucune utilité pratique reconnaissable, et donc ils devraient avoir eu une certaine utilité magique ou fonction sociale que nous devrons imaginer. En d'autres termes, la "paléo-ethnologique" c'est l'identification du folklore du passé le plus lointain, dont aucun document écrit n'a été conservé.
  9. Je demande des excuses, cher collègue Gaeldeploeg, mais pour quelqune étrange influence, j'ai oublié de passer par ce lieu avant aujourd'hui. Grâce à la lecture du texte, j'ai compris la relation ou l'équivalence symbolique entre un certain objet et un objet très différent. Merci d'avoir allumé mon ignorance encore une fois plus.
  10. Alléluia !!! Enfin ce coin est en train d'être animé et une personne différente de moi participe. J'en étais venu à penser que cet endroit n'était visité que par moi... Mon ignorance héraldique m'avait fait mépriser l'escarboucle et les mâcles, croyant qu'il s'agissait de figures symboliques, sans rapport avec la minéralogie. Merci beaucoup pour votre maîtrise savante, collègues!!!
  11. Merci beaucoup Gaeldeplpog! Pour l'info et pour les références bibliographiques. Il y a huit grottes groupées sur environ 70 m, d'amont en aval (O-E) : la grotte du Lion, la grotte du Loup, la grotte du Bison, la grotte du Renne, la grotte de l'Ours, la grotte du Trilobite, la grotte de l'Hyène et la grotte du Cheval. Cet endroit est un paradis d'archéologues et de paléontologues, pour son extraordinaire richesse en restes archéologuiques et restes fossiles.
  12. Grotte de l'Hyène à Arcy-sur-Cure, (Yonne ) Cette dénomination (spéléotonyme) provient de la présence des abondants restes d'hyènes préhistoriques des cavernes (Crocuta crocuta spelaea), découvertes dans différentes couches et niveaux des sédiments intérieurs de cette grotte.
  13. À la recherche de légendes palento-étiologiques Svp. Quelqu'un collègue de Géoforum, connaît-il quelque légende populaire francophone dans laquelle est décrite la transformation, magique ou miraculeuse, de nombreuses pièces métalliques de monnaies en des pièces de monnaies de pierre ? Si à proximité du lieu d'origine de cette légende populaire, il existe des grès dépôts ou strates de calcaires nummulitiques, avec de grandes nummulites aplaties (pierreà liards), mieux que mieux! Merci beaucoup par votre très précieuxe aide!
  14. Quelle rapidité de réponse, gaeldeploeg!!! Avec des illustrations très bien choisies. Très bien!!! En effet, il existe un nom populaire pour la calcaire nummulitique de grans nummulits aplatis, qui fait référence à des petites pièces de monnaie pétrifiées: la "pierre à liards"
  15. "Monnaies du diable" "Monnaie de pierre", "monnaie du diable" ou "pierre Numismale" (1). s.f. On désigne sous ces noms différentes productions marines fossiles qui ont la forme orbiculaire d’une pièce de monnaie (p. 548) F. Raymond. 1836. Nouveau Dictionnaire François: composé sur le Dictionnaire de la langue française. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE DE L’ACADÉMIE FRANCAISE. Paris. A la librairie de Gustave Barba (1): Nummulits très grands et très aplatis
×
×
  • Create New...