Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

volterev

Membre
  • Content Count

    123
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by volterev

  1. Dans le mille Flemaire !! C'est bien Eldfel .
  2. Salut tt le monde. Le Soufre est même à coup sûr d'origine organique, lié à la décomposition de la matière organique qui donne le bitume (le bitume se forme directement dans les dépôts sédimentaires sous-jacents). Quand aux phénomènes thermaux auvergnats, il s'agit dans plus de 99% des cas de phénomènes non liés à du volcanisme. Dans le 1% des cas il a un soupçon de doute mais aucune preuve formelle d'une origine magmatique. Toutes les sources auvergnates contenant du CO2 sont liées à de la fracturation intense, le CO2 est uniquement mantellique. J'avais entendu parler de doutes sur quelqu
  3. Est-ce une île? Oui. Est-ce sec? Non, malgré les apparences (trompeuse c'est vrai). Merci Robin pour l'image sat. Les pxls bleus au centre représentent quoi?
  4. Bonjour LISA. Alors: 1- oui il y a un lac de cratère (mais peut-être qu'il n'existe plus d'ailleurs.... ceci peut être un indice). 2- non ce n'est psa le poas 3- oui il y a de la végétation autour Salut Robin: BIEN VU (t'a répondu en même temps que je répondais à LISA)! C'est bien Karthala! Tu sais si le lac s'est reformé depuis 2007? Bon ben j'en ais un autre sous le coude: Un indice: il est très célèbre!
  5. Bonjour. Je ne crois pas que le Cantal, ni le Sancy (Strico Sensu) soient encore considérés comme actifs (le Cantal est éteint c'est sur et certain). En Ardèche il y a effectivement des émanations mais je ne sais pas si il s'agit d'un phénomène lié à un système hydrothermal ou si il s'agit juste d'une zone thermale ou thermominérale (ce qui est sensiblement différent). Et je suis tt à fait d'accord avec Robin: les vieux volcans c'est pas les plus passionnants même si c'est sympa d'aller regarder quelques vieux pillows. Sinon les Pillows Breton seraient les plus vieilles roches de France?
  6. Bien vu LISA! C'est bien le Nemrut Dagi (prononcer "Dague", avec un "e" bloqué dans la gorge). Dernière éruption au 15ème siècle, (c'est la petite coulée sombre en haut à gauche de l'image) sur une des deux rift zone qui découpe la caldera. Activité fumerolienne faible depuis cette époque au pieds du rempart nord de la caldera. Aller un autre, pas difficile..mais pas super facile non plus!
  7. tu chauffes Robin! A partir du moment où le pays est trouvé, le reste est simple.
  8. Tout à fait d'accord SVE Genève, ma remarque portait sur la forme, mais j'avais bien compris le fond Cependant la forme est essentielle dans une communication, surtout par texte, et l'experience m'a montré que chaque mot doit être pesé. Et en cela l'exercice de traduction est un vrai champs de mines
  9. Moi je suis d'accord avec Pulcano Massive: le sens du mot "volcanologue" a été détourné. Aujourd'hui bcp de personnes passionnées et autodidactes se présentent ou sont présentées comme volcanologues. Or ces personnes-là généralement ne produisent pas de connaissance, mais l'acquiert par la lecture, le terrain... Ceci n'est pas incompatible avec le fait de savoir transmettre ce que l'on a soi-même appris: être pédagogue sur ses propres connaissances (découvertes ou acquises par la lecture et/ou le terrain) c'est autre chose. Ainsi des personnes passionnées et autodidactes peuvent-elles faire d
  10. très très très très sympa en effet!! Et pas mis en valeur du tout, ce qui est tt à fait dommage! Merci Minico
  11. Bonjour tt le monde; J'ai été faire un tour sur le blog que SVE Genève a fait passer (volcanologie risque etc) et je voudrais juste relever ce qui, à mon sens, est une faute dans le texte. A savoir que l'attenuation d'un risque se fait via 3 points dont le premier est la "prédiction". Comme il me semblait que "prédire" était affaire de voyants, je pensais que le terme "prévoir" était plus adapté aux considérations des volcanologues. En tout cas je ne connais pas une personne de la profession qui se fait de la prédiction. Ce sont deux mots tout à fait différents dans leur définition, et c'es
  12. Il peut s'agir d'opérations d'ordre biologique. Il y a eu des phases de préèvement des microorganismes au fond du lac (des microorganismes particulièrment interessants pour des scientifiques du monde entier).
  13. ah ça fait plaisir ! Oui c'est Tinakula, le jumeau de Stromboli! Bien vu Robin. La ressemblance est frappante: même la caldera d'avalanche à la même orientation que celle de Stromboli. Pas si facile d'accès par contre !-) Il semble en activité actuellement (style Strombolien du même type que sur Stromboli.......vraiment c'est des jumeaux ) Bon un autre, pas très difficile non plus.
  14. Bon un autre volcan mystère, mais hors Massif Central cette fois.
  15. Tout d'abord il faut préciser que le gradient n'est pas linéaire: la température n'augmente de 1°C/30 m (et non pas tous les 13 m, là ça ferais bcp !-) ) que sur une portion limitée de la croûte. Plus bas ce gradient diminue. Ainsi, pour des raisons purement rhéologiques (en rapport avec la déformation des solides) la limite asthénosphère/manteau lithosphèrique (à 50 ou 80 km sous l'auvergne je crois) est forcément vers 1300°C. 26 km c'est plutôt la base de la croûte: à 2000°C même la croûte inférieure fondrait, en plus du manteau supérieur, et on aurait même des taux de fusion très forts et
  16. Disons que la liberté individuelle est difficile à identifier quand c'est un groupe qui décide.... Par ailleurs, dans mon analyse de leur action, je vois plutôt un problème axé sur le sens de la responsabilité (en tout cas c'est ce qui me semble ressortir de ce que j'ai écrit plus haut), via la sécurité que l'on s'autorise à soi et, par ce que l'ont montre et l'on écrit sur un site web, aux autres. Je rebondis rapidement sur "ils ne prétendent pas être des exemples": pas volontairement, ça j'en suis convaincu. Mais du moment qu'ils partagent ce qu'ils ont fait, vu, et expliquent comment ils
  17. j'ai pas le nom mais c'est la carrière ouverte à Thueyts. Le Suc de Thueyts?
  18. Sur les pointillés de 1GM je rajouterais bien "célibataire et sans enfants". Je crois en effet que la responsabilité d'une famille joue un rôle determinant dans l'analyse d'une situation et dans le "calcul" du risque que l'on peut ou non prendre.
  19. Non bien sur la passion des volcans n'est pas sans risques. Mais il ya deux manières d'aborder le risque : responsable ou irresponsable. Il y a ceux qui se disent " même si je dépasse les limites autorisées, je vais tout faire pour diminuer le risque pour ma vie en analysant assez finement la situation" et ceux qui se disent "on sais qu'on est dans une zone hyper exposée mais tant pis on tente le coup et on compte sur notre chance". Tant que la chance est de leur côté, les second passent pour des surhommes. Les premiers sont juste, en tout cas à mes yeux, des héros (au sens homèrique du term
  20. salut tt le monde. Si vous avez pas encore lu la mise à jour du rapport du MVO sur le 11 février dernier, je vous en conseil la lecture. Par rapport à notre discussion sur la mesure de la prise de risques, les photographes allemands n'ont rien calculé du tout: le villa ge de Harris, où le groupe ils étaient postés, a été fortement touché par les écoulements pyroclastiques, qui n'ont laissé que les fondations des maisons dans lesquelles ils étaient en poste une semaine avant. Flippant non?
  21. Robin, Flemaire: nous sommes en effet tout à fait d'accord. Ce qui me dérange bcp avec leur comportement c'est, comme je l'explicitais dans ma premiere réaction, la démarche déresponsabilisante. Je suis d'accord aussi sur le fait que les personnes qui savent mais qui choisissent assument les conséquences pour eux, et en l'occurence ici pour les autres (ceux qui ont ouvert la voie sans donner les règles permettant de bien la suivre n'auraient aucune responsabilitéen cas d'accident?). Clin d'oeil à Xpatval: je n'en pense pas moins de Geoff Mackley. Surtout que ce qu'il fait ne mène vraiment à
  22. Je crois être sur le même longueur d'onde que Flemaire, bien que je ne crois pas en la bonne étoile. Il y a une grosse différence entre D. Johnston et eux: pour le Mt St Helens personne ne connaissait les avalanches de débris, donc personne ne pouvait se douter de ce qui allait se passer. Ils s'attendaient tous à une grosse activité explosive, mais une destabilisation... c'était inimaginable. De fait cette inconnue a faussé le jugement des volcanologues à l'époque qui les a mené à une décision inadaptée à la situation. Les photographes allemands, eux, connaissent les écoulement pyroclastique
  23. Salut tt le monde. Je me permet de rebondir sur les propos de Pulcano Massive, ou du moins sur la partie "une sacré expérience". L'événement d'hier, le plus important depuis plus de 4 ans et totalement imprévisible, a envoyé des écoulements pyroclastique sur l'aéroport de Trants. Les allemands étaient quasiment sur la trajectoire une semaine avant: ils savaient que le dôme était très actif (ignoraient à ts les coups qu'il pouvait se déstabiliser) et qu'ils étaient dans une zone analysée par les spécialistes comme extrêmement exposée dans une période d'activité comme celle-ci. Je suis presque p
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.