Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente aux enchères de minéraux.
Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15
Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15

Chimera

Membre
  • Posts

    191
  • Joined

  • Last visited

About Chimera

  • Birthday 07/08/1967

Contact Methods

  • Website URL
    http://independent.academia.edu/FabriceMoreau
  • ICQ
    0
  • Yahoo
    Fabrmoreau@yahoo.fr

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Ile de France
  • Intérêts
    Paléontologie : Chondrichthyes du Cénozoïque et Mésozoïque
    Minéralogie : du Plomb - Cuivre - Uranium

Recent Profile Visitors

9,381 profile views

Chimera's Achievements

  1. Merci pour la confirmation d'Aetobatus, c'est sa première occurrence dans le Bassin de Paris au Paléogène. Pour Burnhamia, faute de retrouver un exemplaire sera difficile d'avoir une confirmation. Pour la préservation, il y a une petite fraction en vertébrés qui a une coloration brune et de bonne tenue, mais elle ne représente peut-être que 1 ou 2 % de la totalité. Pour la fraction fine, pas de nécessité sur ce site d'aller sous 1 mm, sauf peut-être pour des denticules dermiques ou des dents de téléostéens.
  2. Mon spécimen semble proche de Pristis lathami, mais trop usé pour l'affirmer, ton spécimen pourrait correspondre à une autre espèce peut-être quelques chose proche d'Anoxypristis, mais je n'ai pas suffisamment de matériel de comparaison de l'Yprésien pour aller plus loin. Aux niveau des dents orales je n'ai qu'une morphologie qui pourrait correspondre à une de ces deux espèces, du coup j'ai du mal à imaginer deux espèces en concurrence dans cet environnement. Rien de mon côte, je doute de l'attribution de cette espèce pourtant caractéristique dans ce niveau basal du Cuisien. De même le genre Aetobatus est cité, mais pas trouvé non plus. Mes comptages donnent une proportion de Batoïdes encore plus élevée, mais après cela dépend aussi des fractions de sédiments triés.
  3. Pour la première photo difficile à dire, cela pourrait être aussi pas pas d'autres choses osseuses, surtout après usure. Pour la dent rostrale de Pourcy par contre, pas de problème, c'est une jolie petite pièce, pas facile dans ces niveaux où les vertébrés sont souvent usés. De cette localité, voici un autre rostre qui confirme le genre Pristis. de
  4. On distingue en haut au centre ce qui semble être des chevrons d'Aetobatus, avec en effet les détermination déjà évoquées et une nette dominance des Lamniformes, ce qui milite fortement pour un âge Eocène, mais probablement biaisée par un ramassage exclusivement en surface. Difficile avec cela d'affiner entre un Lutétien ou Yprésien.
  5. Cela semble un peu rapide comme argumentation, le genre Pristiophorus est plutôt courant dans les niveaux marins profonds (actuel comme fossile), comme en témoigne cet article récent de Reinecke et al., 2020 sur ce genre : Reinecke, T., J. Pollerspöck, et al. (2020). "Sawsharks (Pristiophoriformes, Pristiophoridae) in the Oligocene and Neogene of Europe and their relationships with extant species based on teeth and rostral denticles." Palaeontos 33: 57-163, 144 fig., 165 tabl. Du coup j'ai du mal à voir ce genre dans les faciès fluviatile du Cuisien, même si parfois on peut observer des choses étonnantes. Cela reste par contre une pièce intéressante que je n'arrive pas à déterminer pour le moment. L'idée d'un Pristidae n'est pas pour me déplaire, ce genre pouvant supporter les salinités variables et remonter certains fleuves. Sa morphologie est spéciale.
  6. Oui, mais la vue n'est pas idéale pour bien appréhender cette espèce.
  7. Ils n'ont pas la même culture concernant les fossiles et le commerce qui y est associé. C'est pas plus mal, cela laisse encore de belles possibilités de prospections. Par contre il vaut mieux être accompagné car lors de mon dernier séjour dans ce pays que j'affectionne tout particulièrement, cette région était particulièrement sensible. Un petit Squalus de l'Yprésien Un classique de la région à déterminer (photo réalisée par un ami)
  8. Sur le secteur de Gafsa, les horizons phosphatés Lutétien à Maastrichtien sont présents. Les autres éléments accompagnateurs pourraient permettre de mieux discerner l'âge de cette dent de Nebrius (qui semble pathologique notamment au niveau de l'apron). La microfaune est abondante dans ce secteur.
  9. Sur Loupian, elles sont nombreuses et de formes diverses. Elles reflètent la diversité de cette faune. Voici un autre exemple de boucle céphalique, taille 2 cm .
  10. Vue les conditions de sédimentation cela semble en effet compromis, dommage cela complique un peu aussi l'étude détaillée des dents où souvent, seule une face sera accessible, mais potentiellement compensée par la "richesse" de ces niveaux. En tout cas très belle faune, sur une période complexe qui voit l'émergence et la convergence de nombreux de groupes, ce qui rend plus complexe la diagnose.
  11. Si ces lumachelles sont un peu marneuses, cela devrait fondre assez bien aux acides et là c'est BINGO, les dents seront isolées et pus facilement étudiables.
  12. Sur Montchenot, elle est présente avec plusieurs espèces, mais très fragile. Tamisage à l'eau + peroxyde d'hydrogène en douceur. Dans l'Oise, cela semble moins facile.
  13. Une autre forme de multituberculés du Thanétien sup de l'Oise Désolé pour la piètre qualité, mon APN est en panne.
  14. Bonjour Juno, Pour la 3a je ce serai pas mal, mais j'ai un sérieux doute sur son origine stratigraphique, les Lamniformes sont pas nombreux au Jurassique, et une des rares formes qui pourrait être présente (Palaeocarcharias), ne ressemble pas du tout à cette dent. Il y a eu peut-être une pollution des niveaux supérieurs ?
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.