Jump to content

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse aux minéraux et cristaux de Bourg d'Oisans
Bourse aux minéraux et cristaux de Bourg d'Oisans du 1 au 3 mai

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 28 et 29 mars

Chimera

Membre
  • Content Count

    166
  • Joined

  • Last visited

About Chimera

  • Birthday 07/08/1967

Contact Methods

  • Website URL
    http://independent.academia.edu/FabriceMoreau
  • ICQ
    0
  • Yahoo
    Fabrmoreau@yahoo.fr

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Ile de France
  • Intérêts
    Paléontologie : Chondrichthyes du Cénozoïque et Mésozoïque
    Minéralogie : du Plomb - Cuivre - Uranium

Recent Profile Visitors

8,390 profile views
  1. Il y a des possibilities dans le Rupélien du sud de l'Alsace et au niveau du Térritoire de Belbort, de trouver des requins et raies. Les Schistes à Melettes ont fourni une faune assez sympa, mais ce matériel reste peu concentré et nécéssite un gros travail sur le terrain. Pharisat à décrit dans plusieurs articles, la majorité de cette faune: https://www.tandfonline.com/doi/pdf/10.1080/11250009809386811 Le Trias alsacien livre aussi des petites faunes sympa, dans le Muschelkalk notamment, mais il y a surement plus à espérer dans le Jurassique.
  2. Pour revenir sur cette dent, du fait de sa position stratigraphique, Cretoxyrhina mantelli est plus que probable (taille importante chez Lamniformes et absence de denticule). Une autre forme souvent négligée et assez proche de la première : Acrolamna acuminata pourrait être aussi une bonne canditate. Belle bête en tout cas et pour un étage pas facile pour les dents. Tu veux dire un monstre !! C'est une tuerie cette dent.
  3. Schorlite pour les puristes. Le secteur est connu pour ce type de tourmaline noire, avec parfois d'autres curiosité associées. Sa frangine avec une terminaison. Trouvée non loin à St Malo.
  4. Pour revenir sur cette dent, du fait de sa position stratigraphique, Cretoxyrhina mantelli est plus que probable (taille importante chez Lamniformes et absence de denticule). Une autre forme souvent négligée et assez proche de la première : Acrolamna acuminata pourrait être aussi une bonne canditate. Belle bête en tout cas et pour un étage pas facile pour les dents.
  5. Il y avait de belles choses dans le Santonien de La Croix d'Alon, mais cela commence à dater.
  6. Belle petite dent, bien preservée. Probablement proche de l' Abdounia minutissima (Winkler, 1874).
  7. Pour les datations suivant Köthe (2012), la Biozone D9 est en effet à cheval sur une grande période, le Lutétien et la partie sommitale de l'Yprésien. Les Auteurs ne semblent pas trop en accord avec ce travail realisé en Allemagne, et montre d'après leurs micrfofossiles, le parallelisme de Prémontré avec la biozone NP13 en Belgique. Après il y a peut-être des batailles de clochers ? Pour le diachronisme du Lutétien, pas de soucis je partage ton point de vue, et il y a encore beaucoup à faire pour sa comprehension à l'échelle du Bassin. Pour l'histoire de la polarité, j'ai pas plus d'arguments pour l'instant, pour aller dans l'autre sens ?
  8. C'est pourtant bien daté Cuisien sup, pourquoi donc chercher à aller plus haut, soucis de perfection ou obstination ? Je ne pense pas que l'équipe belge indique une origine du Sud, c'est simplement un manque d'info pour la partie située entre la France et la Belgique, sinon il y a un soucis en effet , car l'équivalence est bien à cherchée avec la Belgique.
  9. J'ai d'autres photos, mais malheureusement pas consecutives et pas toutes sont dispo pour le moment, car c'était encore à l'époque de l'argentique. L'ensemble montre un amas très dense de coquilles souvent brisés (mais pas toutes), anarchique, avec des galets de silex en pagaille, et la faune en vertébrés marins et terrestres. Il y avait des choses étonnantes, comme par exemple des morceaux de ce paléosol inclus dans le faciès coquillier, qui semblaient avoir été arrachés au substratum (l'idée d'un faciès légèrement grésifié de ce paléosol avait germé pour expliquer le phénomène, mais malheureusement peu d'argumentaire pour le démontré et donc pas incorporé dans l'article), d'autant plus que maintenant plus de trace de grésification. Une autre vue située à proximité, où l'on voit je pense les dépôts marins côtiers attaqué directement les sables chocolats, le faciès coquillier a ainsi probablement balayé. C'est à celui qui mange le plus l'autre, et laisse entrevoir la compléxité et les variations latérales de faciès dans ce type de dépôts. 1pparemment l'image n'a pas gardé sa polarité, le faciès chocolat est en bas.
  10. Dans le cas présent je ne pense pas que ce soit des tempêtes. A Bourguillemont ce faciès est très localisé juste au-dessus d'un paléosol d'une belle couleur chocolat (ci-dessous). Par contre au-dessus on a des faciès moins coquillier, qui pourraient bien coller avec la proposition de Quat, il faudrait voir ce que cela donne sur place.
  11. Petit rectif la carte est de Dupuis et al., 1986 Par contre la référence est en rapport avec la notice de ta carte géologique. Si pas de grain de quartz, et pas de reaction HCl on est en présence d'un silicification complète via un gel ? (et pas du Tahiti doucle malgré le climat aui devait être approprié)
  12. Une petite carte paléo pour des orientations ou prospections à venir : Pour ta reference Christophe, c'est dans cet article : Koeniguer, J.-C. (1988). Les gisements fossiles de végétaux des grès et des meullières du Bassin de Paris (Cénozoïque). Bulletin d'Information des Géologues du Bassin de Paris 25(4): 92-103.
  13. Oui, je partage ton avis. On reste sur notre faim, et cette fin en cul de sac est étonnante, pourtant le travail derrière semble conséquent, dommage qu'il n'est pas eu le temps ou le courage pour trancher la question.
  14. La carrière est toujours en activité il me semble, mais l'accès devient apparemment trés compliqué. Ma dernière visite en date (environ 2 ans) n'a rien donné, les niveaux étaient là mais sans intérêt. Une autre dent de sirénien.
  15. Oui et avec un assemblage en vertébrés marins et continentaux intéressant. L'emploi d'Halitherium et le type Halitherium schinzii est maintenant proscrit, mais peut-être préservé en attendant la redéfinition du type. Ci-dessous une petite machoire de Hanches
×
×
  • Create New...