Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

minbe

Membre
  • Content Count

    72
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

3,632 profile views
  1. Bonjour, Pour obtenir une pierre brute, il suffit de contacter Maurice Célis, l'exploitant de la dernière carrière de coticule. Voir son site internet : https://www.ardennes-coticule.be/fr Vous y trouverez une adresse de contact. Michel
  2. Mais il y en a dans le coin et je suis vraiment étonné que vous n'en ayez jamais trouvé. Voici une photo (faite rapidement) d'une berthiérite de l'ancienne mine du Fraisse, Lubilhac. (analysé DRX). J'en ai repéré aussi de belles masses à Pressac mais c'est un peu plus loin. La berthiérite est localement abondante mais passe souvent inaperçue. Ceci étant dit, je ne me prononcerai pas sur la présence de cette espèce au Daü. L'échantillon qui tache les doigts ne peut être que de la stibine. Michel
  3. A priori, berthierite possible aussi. Le minéral est moins tendre que la stibine et ne tache pas les doigts. Michel
  4. Sans savoir qu'il y avait des projets d'interdiction, j'y suis passé fin août. En venant par le chemin du haut, j'ai bien vu sur le flanc du terril des panneaux (voir photos) mais il n'y en avait pas sur la face avant du terril. (photo). Michel
  5. Bonjour LMZ, Si vous avez un peu de matière (il n'en faut vraiment pas beaucoup !) de cette "wurtzite" en cornet de glace orange, je peux faire une analyse par diffraction des rayons X. Si cela vous intéresse, envoyez-moi un message privé. De toute manière, je coince concernant l'identification de wurtzite. Tous les échantillons analysés jusqu'à présent ne montrent que de la sphalérite ! C'est le cas notamment de la "wurtzite" de Pribram bien fibreuse (échantillon historique) mais aussi d'une sphalérite également bien fibreuse du pays de Galles. Et à mon avis, ce serait aussi la même chose sur la "wurtzite" de Pont-Péan dont j'ai parlé dans un autre post sur geoforum (minéraux bretons). Toute aide est la bienvenue ! Merci Michel
  6. Il ne faut pas des températures fort élevées pour que des fluides hydrothermaux puissent déposer de la barite et de la blende. Mais de toute manière, cette question de la température est, à mes yeux, bien secondaire. Michel
  7. J'ai analysé par diffraction des rayons X un petit fragment d'un échantillon étiqueté "wurtzite" de Pribram. Pas de wurtzite ! Que de la sphalérite ! Je pense que beaucoup d'échantillons étiquetés "wurtzite" sont en réalité de la sphalérite. Michel
  8. La température n'est pas tout ! Il y a d'autres paramètres pouvant influencer l'apparition de l'espèce... Pour répondre objectivement à la question, 800°C dans les marnes, ça m'étonnerait .... Ce serait devenu beaucoup plus cohérent que ça n'est ... mais on a parfois des surprises... La marmatite n'est qu'une variété de sphalérite riche en fer et donc de teinte fort foncée, presque noire. Pourriez-vous mettre une photo ? Michel
  9. Bonjour LMZ, Dans les conditions ordinaires, la forme stable est bien la sphalérite. La wurtzite est la forme de haute température et son domaine de stabilité se trouve au-delà d'une température variant entre 800° et plus de 1000°C en fonction de la quantité de fer comprise dans le minéral. Mais la température n'est pas tout et d'autres paramètres influencent également ce domaine de stabilité. C'est moins simple qu'il n'y paraît à première vue !!! Dans quelle région avez-vous trouvé des septarias avec wurtzite soupçonnée ? Michel
  10. Bonsoir Jean-François, J'ai peut-être la possibilité d'obtenir de la wurtzite et, si c'est le cas, je ne devrai pas vous solliciter davantage. Merci pour toutes ces infos. Bien cordialement, Michel
  11. Bonjour Jean-François, Merci pour toutes ces informations. J'avais déjà lu quelque chose sur les "wurtzites" de Thomaston Dam (Fleet, 1977 in American Mineralogy, 62, 540-546.) Il signale également cette transformation de wurtzite en sphalérite. J'ai déjà lu aussi cette possibilité de transformation de wurtzite en sphalérite par broyage mais croyez-vous cela possible ? Le problème que je cherche à résoudre est celui de la wurtzite dans les schalenblendes et, sur ce genre de matériel, la diffraction sur poudre est ce qu'il y a de plus simple ... Il y a bien des semblant de structures cristallines mais alors, il faudrait aller les récupérer par microforage sur une surface polie, ce qui est un autre travail. Si vous avez un peu de temps, pourriez-vous refaire une analyse poudre sur un de vos échantillons de wurtzite certifiée sur monocristal et comparer les diffractrogrammes ? Jusqu'à présent, je n'ai fait qu'une seule analyse certaine de wurtzite par la technique des poudres. C'est sur un minuscule fragment d'un petit cristal remonté du fond du pacifique ! Je l'ai broyé et analysé et le résultat a été probant. Au vu de cette analyse, j'ai du mal de croire à la transformation de la wurtzite en sphalérite par broyage. Apparemment, toutes les schalenblendes que j'ai analysées jusqu'à présent ne montrent que de la sphalérite... Mais il ne serait pas impossible que celle-ci dérive effectivement d'une transformation comme à Thomaston Dam... Merci Jean-François pour toutes ces informations. Bien à vous, Michel
  12. Les anciennes exploitations de phosphates au communal sont libres d'accès. Michel
  13. Bonjour Jean-François, Vous avez de superbes échantillons ! Les analyses par diffraction des rayons X ont-elles été menées sur poudre ou sur monocristal ? Merci pour votre participation à ce sujet. Michel
  14. Bonsoir Laurent, Si elle a été décrite, je veux bien vérifier votre échantillon. Mais sur mindat (qui n'est pas la bible...), on ne cite pour cette carrière ni la wurtzite ni la sphalérite. Avec le diffractomètre à 4 cercles, il ne me faut que vraiment fort peu de matière. Merci pour votre aide. Je vous envoie un message privé. Michel
×
×
  • Create New...