Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Guest redsun

Gwindel, sucre, et autres cristaux de quartz vrillés

Recommended Posts

eu ..bonne question :grand sourire:

sinon qu'est ce que vous pensez de ce truc ?

gwindel ou juste un quartz macromosaïque ? ... 1cm de haut et au passage une modification de couleur en uploadant l'image :grand sourire:

post-138-1201385104_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites


Guest redsun
sinon qu'est ce que vous pensez de ce truc ?

gwindel ou juste un quartz macromosaïque ? ...

Hello,

t'es dur avec nous.

Je dirais un macromosaïque mais dans l'incertitude je dirais un gwindel.

ou alors un gwindel macromosaïque :clin-oeil:

Share this post


Link to post
Share on other sites

je passe mes journées sur ce programme pour l'instant, alors quand j'ai l'occasion je fais des schemas de cristaux...puis après c'est reparti pour le boulot

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’étais absent de vendredi minuit à ce matin… le forum a bien bougé ! je redécouvre !

Hello,

Voici les seules photos de quartz de la Table que je possède......... depuis peu d'ailleurs. ( Merci à qui de droit :lasse: )

Merci ! j’aime particulièrement la deuxième pièce (photos 2 et 3) :clown:

hello,

Y a t'il une raison particulière au fait que certains quartz se forment sur un axe en particulier ?

Oh oui ! certainement ! Mais laquelle ? on ne sait toujours pas ! Bien des hypothèses ont été formulées… la réponse tarde toujours… :lasse:

eu ..bonne question :grand sourire:

Sinon qu'est ce que vous pensez de ce truc ?

Gwindel ou juste un quartz macromosaïque ? ... 1cm de haut et au passage une modification de couleur en uploadant l'image :trinquer:

Tout net, c’est difficile d’en juger… la photo et le dessin ne semblent pas monter ces domaines légèrement dissociés dans un même cristal, qui sont l’apanage des quartz macromosaïques… il faudrait pouvoir entrevoir les deux faces opposées, et l’aplatissement, pour savoir si on a affaire à un gwindel très ouvert… ou à un groupe de cristaux…

j'ai noté au passage le très joli quartz proposé par SiO2; et les quartz à âme de 1Frangin ! :lasse:

À+ :clown:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guest SiO2

:grand sourire:

Et un petit gwindel qui présente une legere bande claire au centre,mais plutot difficile a photographier.

post-18-1201519955_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

"il faudrait pouvoir entrevoir les deux faces opposées, et l’aplatissement..."

je ne vois pas trop de quelles faces tu veux parler, aurais tu un exemple ?

le problème de ce quartz c'est qu'il est très petit, 1 cm de haut à prendre en photo c'est pas simple pour que les faces soient visibles

pour faire le schema j'ai reproduis ce que je voyais à la loupe 10x

en voici une autre photo, avec dans le fond et tout flou un quartz à âme

post-138-1201532974_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'imagine le travail que tu as eu : 1cm, pour donner les détails ce n'est pas facile ! j'apprécie !

« je ne vois pas trop de quelles faces tu veux parler, aurais-tu un exemple ? » me dis-tu.

Alors, voila : si c'est un gwindel, il y a aplatissement ! C’est pour cela que les anciens cristalliers chamoniards appelaient nos gwindels des « mains »… comparé à une main, tu dois donc avoir : la paume de la main, le dessus de la main, et entre les deux, le tranchant de la main ! Je ne peux pas te donner de meilleur exemple.

Dans cet exemple, les deux côtés de la main correspondent aux deux faces prépondérantes du prisme, le tranchant serait, selon l’orientation donnée au gwindel par l’observateur, soit les deux faces mineures du prisme qui pointent vers le centre du four et desquelles sort l’axe a, soit les faces de rhomboèdre (qui chez les quartz normaux [prismatiques] composent la « pyramide sommitale » habituelle).

À+

Share this post


Link to post
Share on other sites

aplatissement je ne crois pas...au du moins pas assez visible à ce stade de cristallisation

puis d'après certaines théories, à la base un gwindel a toujours une forme de "sucre" et puis s'ouvre et se referme

donc un si petit gwindel, si s'en était un aurait une forme de sucre et pas de gwindel très ouvert...si les théories sont justes

voila d'autres images

post-138-1201549966_thumb.jpg

post-138-1201549984_thumb.jpg

post-138-1201549994_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

" aplatissement je ne crois pas...au du moins pas assez visible à ce stade de cristallisation

puis d'après certaines théories, à la base un gwindel a toujours une forme de "sucre" et puis s'ouvre et se referme

donc un si petit gwindel, si s'en était un aurait une forme de sucre et pas de gwindel très ouvert...si les théories sont justes. "

Ce n'est donc pas un gwindel… sucre ou gwindel, il y a toujours aplatissement…

C'est un groupe de cristaux !

Des théories certaines (des observations répétées) disent que le stade juvénile d'un gwindel est un gwindel fermé (ou " sucre ") qui par la suite, va évoluer en " peigne (ou gwindel) semi fermé ", puis en " peigne (ou gwindel) ouvert ". C'est une question de croissance, pas de taille ; même si les sucres sont de taille plus modeste que les peignes, ce qui est logique : les jeunes enfants sont moins grands que les adultes (enfin, en général…).

Share this post


Link to post
Share on other sites

après une relecture du Règne mineral Hors série 1999, on peut apporter des précisions sur le caractère macromosaïque des quartz à âme du mont Blanc

"Les cristaux sont toujours macromosaïques au début, puis deviennent lamellaires en fin de croissance (...) Lorsqu'un quartz se brise à la base, il peut se régénerer en cristaux bipyramidés secondaires avec une reprise de la croissance de type macromosaïque" (P.42)

souvent les grands quartz à âme reposent sur un cristal plus gros macromosaïque, lors du passage en lamellaire ils deviennent plus fins. Les petits quartz à ame sont toujours macromosaïques (d'après observations perso)

Bien entendu on peut avoir l'impression que tous les quartz à âme de M B sont marcomosaïques puisque ce type de croissance peut reprendre à un stade plus tardif de cristallisation. On obtien un cristal lamellaire interne et macromosaïque sur les bords.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guest SiO2

:coucou!:

Il me semble que juste au dessus du passage que vous citez,ils disent exactement le contraire,et qu en fait le seul moyen de connaitre la nature interne d un quartz,sans avoir à le decouper en lamelles,est d observer la disparition des sutures sur les faces du prisme.

post-18-1201629991_thumb.jpg

Et là,âme ou inclusion gazeuse ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

après une relecture du Règne mineral Hors série 1999, on peut apporter des précisions sur le caractère macromosaïque des quartz à âme du mont Blanc

"Les cristaux sont toujours macromosaïques au début, puis deviennent lamellaires en fin de croissance (...) Lorsqu'un quartz se brise à la base, il peut se régénerer en cristaux bipyramidés secondaires avec une reprise de la croissance de type macromosaïque" (P.42)

souvent les grands quartz à âme reposent sur un cristal plus gros macromosaïque, lors du passage en lamellaire ils deviennent plus fins. Les petits quartz à ame sont toujours macromosaïques (d'après observations perso)

Bien entendu on peut avoir l'impression que tous les quartz à âme de M B sont marcomosaïques puisque ce type de croissance peut reprendre à un stade plus tardif de cristallisation. On obtien un cristal lamellaire interne et macromosaïque sur les bords.

Je n'ai pas sous la main le Règne mineral Hors série 1999, peux-tu me donner le nom de l'auteur de cet article, STP ?

Pour le reste, navré d'insister lourdement : Les quartz à âme sont des quartz lamellaires… les gwindels sont des quartz macromosaïques. Les premiers se forment dans un milieu agité, les seconds dans un milieu calme… (relativement : tout est relatif…).

Les quartz macromosaïques se rencontrent principalement dans les massifs centraux (MT-Blanc, en France); les quartz lamellaires se trouvent dans les massifs externes (Aiguilles Rouges, Beaufortain, Oisans, en France). (d'après observations : …, Haidinger, Bernauer, Rosicky, Weil, Lammlein, Friedlander, Bambauer, Frondel, Poty, Fehlmann, Carstens, Vollenweider, … )

Je pense que lorsque tu maîtriseras le sujet, tu t'apercevras qu'il y a, dans le Mont-Blanc, beaucoup plus de chance de trouver un cristal macromosaïque dont l'ultime (la dernière, la plus récente) génération est lamellaire, que l'inverse.

Ainsi, les améthystes du Mont-Blanc : sur un cristal macromosaïque fumé (premières générations de SiO2), vient se poser un sceptre lamellaire améthyste (ultime génération de SiO2)! (d'après observations : …, Haidinger, Bernauer, Rosicky, Weil, Lammlein, Friedlander, Bambauer, Frondel, Poty, Fehlmann, Carstens, Vollenweider, … )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Détails de la séquence de cristallisation dans les fentes alpines du massif du Mont-Blanc :

Il y a 20 millions d’années, ouverture des fours et début de cristallisation ;

De -20 à -18 Ma, cristallisation de l’épidote et de la première génération de quartz, T° 400 à 380°C ;

De -18 à -15 Ma, cristallisation de la deuxième génération de quartz, de feldspath albite, de feldspath adulaire, d’hématite et de chlorite, T° 380 à 320°C ;

De – 15 à – 14 Ma, deux cas se présentent : dans certaines cavités, il y a un apport de CO2, dans d’autres, non :

Cavités sans apport de CO2 : cristallisation de la troisième génération de quartz, de la calcite et de la fluorite, T° 320 à 250°C ;

Cavités avec apport de CO2 : cristallisation de la troisième génération de quartz (généralement sous forme de sceptre améthysé), de phengite (mica blanc) et d’ankérite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'auteur est Laurent Gautron, bibliographie p 52.

ma théorie tente d'expliquer mes observations, si la première génération n'est pas lemellaire alors elle n'existe tout simplement pas sur certains quartz à âme

pour répondre à SiO2, observes tu/vous la disparition des sutures sur tes quartz ? je suis sur que ce n'et pas le cas pour tous...je vais prendre des photos

pout ton quartz, l'âme est aussi appelée ligne des gaz, je suppose que c'est un mélange entre fluides et gazeux

Share this post


Link to post
Share on other sites

voici un quartz à âme du glacier d'Argentière, oublions le fait qu'il a été torturé par la tringle d'un inconscient, c'est toujours ces quartz qui ramassent en 1e...

...alors macromosaïque ou j'ai rien compris ?

post-138-1201691143_thumb.jpg

post-138-1201691166_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guest redsun

hello,

J'ai pas trop compris ce que vous appelez un macromosaïque :coucou!:

Pour le reste donc le sucre serait un l'embryon du quartz ouvert ???

merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

le sucre est bien l'origine du gwindel semi ouvert (juste d'un côté) - puis ouvert - puis semi fermé - puis fermé

p 39 de RM hors série Mont Blanc

Structure des quartz macromosaïques

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guest redsun
hello,

J'ai pas trop compris ce que vous appelez un macromosaïque :super:

Hello,

Ca y est,je comprend ce qu'est un macromosaïque.

En fait c'est un quartz commun,hexagonale.

:sourire:

Share this post


Link to post
Share on other sites

" Et là, âme ou inclusion gazeuse ?? "

Cela me fait penser à ces zones microfaillées et surchargées de mico-inclusions gazeuses, qui trahissent une croissance très rapide, et que l'on voit souvent près de l'attache des cristaux, ou qui, si elles sont trop envahissantes, donnent des quartz plus ou moins laiteux… :coucou!:Très beau peigne, SiO2 !

" voici un quartz à âme du glacier d'Argentière, oublions le fait qu'il a été torturé par la tringle d'un inconscient, c'est toujours ces quartz qui ramassent en 1e... ...alors macromosaïque ou j'ai rien compris ? "

Alors, macromosaïque ! comme le montrent clairement tes photos !

" l'auteur est Laurent Gautron, bibliographie p 52. "

OK ! merci…

" J'ai pas trop compris ce que vous appelez un macromosaïque " "Ca y est, je comprend ce qu'est un macromosaïque. En fait c'est un quartz commun,hexagonal."

Pas vraiment, puisque le lamellaire est aussi banalement hexagonal ! Pour le quartz macromosaïque, Orlean t'a mis un dessin qui montre très bien sur les faces du prisme et des rhomboèdres, les lignes de suture, qui sont les limites entre des grains cristallins qui ont des rotations de l'ordre du degré entre eux. On voit leur prolongement à l'intérieur du cristal (sur la première coupe sous la pyramide).

C'est une des figures que j'aurais voulu ajouter au texte de Géowiki; je ne désespère pas d'y arriver un jour…

" Pour le reste donc le sucre serait un l'embryon du quartz ouvert ?? "

Oui David ! :super: et pour te le confirmer, je rajoute les phases de croissance des quartz vrillés

" le sucre est bien l'origine du gwindel semi ouvert (juste d'un côté) - puis ouvert " OUI ! OUI ! OUI ! :sourire:

"- puis semi fermé - puis fermé " NON ! NON ! NON ! :P

c'est : fermé (sucre), puis semi fermé, puis ouvert (peigne). puis (rare) dans certains cas: très ouvert.

Phases de croissance d’un quartz vrillé (gwindel)

Nowacky (1935), le premier, a étudié un gwindel aux rayons X ; Laemmlin (1937) lui emboîta le pas et étudia selon cette méthode de nombreux quartz vrillés, il découvrit que les sucres sont, sans doute, l'image du germe vrillé originel.

De leurs observations, et de celles qui suivirent, on déduit que la croissance d’un gwindel s’opère d’abord en deux phases. La première est la croissance d’un germe vrillé. La seconde est l’utilisation de ce germe pour le dépôt de quartz enveloppant le germe, un peu selon le même principe que pour la formation des quartz à âme, à cette différence fondamentale près que, dans le cas des gwindels, le quartz est macromosaïque :

• premièrement, le germe vrillé : croissance, pour des raisons qui sont encore inconnues, d’un germe vrillé ; ce germe est de type micro-mosaïque ; il a l’habitus d’un « sucre jeune »… Ce germe est conservé à l’intérieur des cristallisations postérieures, il est visible en cathodoluminescence.

• deuxièmement, le sucre : le germe est enveloppé par un dépôt de quartz macromosaïque qui respecte (globalement) l’habitus du germe. Le détail de cette croissance a été décrit en détail par B. Poty.

• troisièmement, le peigne : les nouveaux dépôts de quartz macromosaïque tendent à s’individualiser, on obtient un empilement hélicoïde avec décalages en marches d’escalier. Le peigne est de plus en plus ouvert…

• quatrièmement, l’améthyste : très exceptionnellement, une ultime croissance (cavités avec introduction de CO2) encapuchonne le gwindel d’une incrustation de quartz lamellaire, ce qui donne de rares gwindels améthysés…

Couleurs des quartz vrillés et zone claire médiane

La couleur des gwindels est celle des quartz « normaux » qu’ils accompagnent : incolore, laiteux, enfumé, cognac, fumé foncé, morion… seul, un dépôt, tardif et lamellaire, peut être de couleur améthyste…

Comme dit ci-dessus, le germe est conservé à l’intérieur des cristallisations postérieures, il est visible en cathodoluminescence. Il est fort probable que la fameuse zone claire (trop souvent appelée âme) soit le reflet du germe ; elle correspondrait à une zone chimiquement pure, naturellement pauvre en Al, et donc, réagissant moins bien à l’irradiation

C'est tout pour aujourd'hui !!! mais vous pouvez toujours aller lire " Quartz alpins " dans Géowiki !!! À+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guest SiO2

Très beau peigne, SiO2 !

Merci papyfred,mais cet echantillon n est pas vrillé,ce n est donc pas un peigne. :sourire:

A ce stade de la discussion ne serait il pas utile d ouvrir un dossier spécial quartz,pour tenter d expliquer "simplement"les bases de la genese de ces cristaux qui nous intriguent tant.

L article sur le geowiki etant trés instructif mais pas "facile" d accés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...