Jump to content

Dent de requin d'Ariège


Recommended Posts

Bonsoir à tous, comme d'habitude je continue à prospecter sur mon coin du près de montégut plantaurel, et j'ai fait aujourd'hui une découverte qui, certes, ne changera sans doute pas le monde, mais m'a fait grand plaisir ^^ j'ai passé la journée à chercher des fossiles dans des zones datant du thanétien sup, sans grand succès, puis en repartant, après avoir redescendu la montagne et regagné mon véhicule, j'ai donné machinalement quelques coups dans une couche de l'yprésien à proximité, que je pensais vide . non seulement elle ne l'étais pas, mais en plus elle contenais une dent de requin :yahoo: ! Bon d'accord elle est petite ( environ 1 cm ), et assez abimée, mais c'est la première dent que le néophyte que je suis trouve, et je n'ai trouvé aucune informations sur des sites contenant des dents de requins en ariège, ni d'informations sur les requins et raies ariégeois . J'ai donc pensé utile de vous la montrer pour voir si vous pouvez l'identifier et peut être m'en apprendre plus dans ce domaine :content:

IMG_20170307_191555.jpg

IMG_20170307_191725.jpg

Link to comment
Share on other sites

C'est toujours intéressant de trouver une dent de requin, c'est une bonne piste pour en trouver d'autres, peut-être de plus petite taille !

Là, son état ne permet pas d'en dire beaucoup. 

Une dent incomplète, cassure ancienne semble t'il, famille des Odontaspididae (quelque soit l'étage du paléogène).

En persévérant, il y aura peut être d'autres découvertes ?

Link to comment
Share on other sites

Pas de souci, c'est déjà bien comme ça vu que je n'avais aucunes infos au départ ^^ je peux juste préciser qu'elle n'était pas plus grande ( j'avais la racine mais elle s'est désintégrée dans mes doigts ... ) je ne pensais pas qu'une dent aussi petite puisse appartenir à un requin aussi gros, c'est surprenant :)

en trouver de plus petites, je ne sais pas, mais en trouver d'autres j'y compte bien, je n'ai rien prospecté du tout de cette couche ( la pluie et le vent m'en ont empêché ), et j'aurai peut être encore d'autres surprises :)

Link to comment
Share on other sites

infoterre indique des marnes et marno-calcaires à mollusques de l'ilerdien inférieur à moyen, dont les fossiles sont bien visibles d'ailleurs ... mais quelques mètres plus haut sur le chemin. à ce niveau je ne voyait que de la roche vide, aussi bien en surface qu'en cassant un peu la roche, c'est pour ça que je ne m'intéressait pas à cette zone, et la dent était seule, aucun fossiles collés à elle . après je n'ai pas fouillé plus comme je l'ai dit, mais je suis bien motivé maintenant ;) il peut pas y avoir juste une dent à des mètres à la ronde ce serait trop bête, ou alors j'ai une chance de fou :P

Link to comment
Share on other sites

non, celle la était dans la roche . Mais j'ai une question . elle sera sans doute stupide, mais bon ^^ vu ce que je trouve aux alentours, et les indications d'infoterre ( huîtres, turritelles, oursins, débris divers, ... ), cette zone était peu profonde, alors qu'est ce qu'une dent d'un requin relativement gros fais là ? juste apportée par les courants, ou j'ai fais une erreur dans mon analyse ?

Link to comment
Share on other sites

Bonne interrogation Nightstorm !

Une dent de requin peut être trouvée seule car c'est un animal qui perd ses dents en permanence, tout au long de sa vie.

C'est valable pour tous les chondrichtyens (raies et requins) petits et grands. Si c'est bien ce scénario, tu as eu de la chance mais pour vérifier ça il faut persévérer dans la couche apparemment stérile et voir s'il n'y a pas d'autres traces de vertébrés.

 

L'autre version est à mettre en relation avec la présence d' huîtres, turritelles, oursins, débris divers mentionnés qu'il te faut trouver. Si ce niveau fossilifère est assez bien conservé, il y a de fortes chances pour que tu trouves des dents ou restes de requins ou de poissons au milieu des restes d'invertébrés.

Oublie le piochon et si la nature de la roche le permet, utilise des tamis et ensuite s'il reste trop de refus sur les mailles, utilise de l'acide acétique pour réduire le volume.

Si c'est une roche assez argileuse, même marno calcaire qui est pateuse lorsqu'elle est mouillée, utilise de l'eau oxygénée à 12/15% (gantes et masque SVP !)

 

Il est préférable de tester tout ça sur quelques litres de sédiments avant d'entreprendre ça sur des volumes plus importants.

 

la balle est dans ton camps, bonne prospection !

 

Pour finir, une dent de cette dimension ne fait pas nécessairement un très gros requin. En comparaison avec les dents d'un animal actuel qui ferait environ 2 à 2,5 m de long maxi.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.