Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

ammonite ....discus Hauterivien


Recommended Posts

Bonjour.

Encore pépèreplexe sur deux ammonites de l'auterivien trouvées à Gréoux à proximité du morceau de la Stéphanocéras et de deux morceaux de nautiles sauvés des engins l'année précédente.

Pourquoi perplexe car je suis passé au supermusé de Digne, je pensais être certain de mon identification et..... après difficile dégagement à la maison .... :

Au premier examen (avant dégagement) je tablais pour des Acanthodiscus .... au vu de la photo prise au musée (jointe), maintenant j'opte pour une Plesiospitidiscus (ligatus?)

..... enfin pititi piti pas tant que ça

Comme j'aime pas refaire mes étiquettes ...... charité éclairée mes braves???

Quant à Acantho... entre celle du musée et celles que je trouve sur le net ..... le moins qu'on puisse en dire c'est que c'est pas net !

PS j'ai bien d'autres photos de détails mais je crains que ça dépasse la taille autorisée

post-23237-0-80492800-1451834673_thumb.j

post-23237-0-80970300-1451834706_thumb.j

post-23237-0-94460400-1451834790_thumb.j

Link to comment
Share on other sites

Malgré l'usure, votre spécimen appartient à Leopoldia leopoldina (d'Orbigny, 1841). A savoir cependant, que certains auteurs (Reboulet, 1995) pense que ce taxon puisse représenter un morphotype péramorphique extrême d'Acanthodiscus radiatus. Il semblerait que tous les intermédiaires existent...

Amicalement,

Berriasien

Link to comment
Share on other sites

Impossible pour le Callovien, le bassin de Gréoux les bains (dans sa grande partie inférieure) est exclusivement constitué de Hauterivien.

Je joins d'autres photos

Renseignement pris auprès d'un paléontologue professionnel il parait qu'il n'y a plus de spécialiste de l'hauterivien même en Suisse

En tout cas merci

post-23237-0-04099900-1451895315_thumb.j

post-23237-0-28589200-1451895330_thumb.j

post-23237-0-79257500-1451895337_thumb.j

Link to comment
Share on other sites

"Encore pépèreplexe sur deux ammonites de l'auterivien trouvées à Gréoux à proximité du morceau de la Stéphanocéras et de deux morceaux de nautiles sauvés des engins l'année précédente."

J'évoquais une ammonite du Callovien, car les Stephanoceras sont un genre du Bajocien.

Il aurait été possible que les couches successives livrent des ammonites de différents étages (Bajo, Bathon, Callov ...).

N.B. Les fossiles étant constitués de nom issus du Grec et du Latin, il ne faut pas mettre de lettres avec un accent.

Link to comment
Share on other sites

Malgré l'usure, votre spécimen appartient à Leopoldia leopoldina (d'Orbigny, 1841). A savoir cependant, que certains auteurs (Reboulet, 1995) pense que ce taxon puisse représenter un morphotype péramorphique extrême d'Acanthodiscus radiatus. Il semblerait que tous les intermédiaires existent...

Amicalement,

Berriasien

Je suis un peu d'accord avec Berriasien

http://www.paleotheque.fr/cephalopodes/fiche.php?id=386

Link to comment
Share on other sites

Milles excuses, je vous ai embrouillé avec mon histoire de Stéphanoceras (en plus accentuée), en fait, le morceau trouvé l'année précédente était une Acanthodiscus (confirmé par Jean François 06 sur le forum) donc pas de problème d'étage.

Par contre la carène de la Leopoldia ainsi que celle de l'Acanthodiscus sont très marquées voir hypertrophiées ce qui n'est pas le cas de mes bestioles, ni de celles exposées à Digne, et on ne peux accuser l'usure vu la trace de tentacule encore bien visible. Je pensais que la forme de la carène était important pour déterminer l'espèce, voir le genre ?

Bon à priori Plesiospitidiscus ça vous branche pas!

Péramorpyque ? quesaco ?

Bon j'abuse ..

Merci

Link to comment
Share on other sites

Je maintiens que ce spécimen appartient à Leopoldia leopoldina, espèce d'ailleurs courante à Gréoux..

Je vous conseille d' aller prendre avis auprès des deux meilleurs spécialistes de l'Hauterivien qui, sont par chance, français... à savoir Luc G. Bulot (Aix-Marseille Université) et Stéphane Reboulet (Université Claude Bernard, Lyon-I).

Ce n'est bien évidemment pas une "trace de tentacule" mais un probable serpulidae.Il y a d’ailleurs d'autres organismes épibiontes collés à la coquille...c'est qui est souvent le cas sur les coquilles d'ammonites suivant les conditions taphonomiques (enfouissement plus ou moins rapide).

Acanthodiscus radiatus étant une espèce extrêmement variable notamment entre ses représentants de bassin et de plateforme il est courant que la morphologie ventrale ne puisse pas correspondre aux représentants typiques de l'espèce... se renseigner sur la notion de polymorphisme intraspécifique...

Amicalement,

Berriasien

Link to comment
Share on other sites

Je maintiens que ce spécimen appartient à Leopoldia leopoldina, espèce d'ailleurs courante à Gréoux..

Je vous conseille d' aller prendre avis auprès des deux meilleurs spécialistes de l'Hauterivien qui, sont par chance, français... à savoir Luc G. Bulot (Aix-Marseille Université) et Stéphane Reboulet (Université Claude Bernard, Lyon-I).

Ce n'est bien évidemment pas une "trace de tentacule" mais un probable serpulidae.Il y a d’ailleurs d'autres organismes épibiontes collés à la coquille...c'est qui est souvent le cas sur les coquilles d'ammonites suivant les conditions taphonomiques (enfouissement plus ou moins rapide).

Acanthodiscus étant une espèce extrêmement variable notamment entre ses représentants de bassin et de plateforme il est courant que la morphologie ventrale ne puisse pas correspondre aux représentants typiques de l'espèce... se renseigner sur la notion de polymorphisme intraspécifique...

Amicalement,

Berriasien

Un lien : http://www.paleotheque.fr/cephalopodes/fiche_famille.php?famille=Endemoceratidae

"le morceau trouvé l'année précédente était une Acanthodiscus (confirmé par Jean François 06 sur le forum) donc pas de problème d'étage." Jean françois 06 n'est pas un spécialiste. Berriasien pourra te confirmer ou non, je mets le lien : http://www.geoforum.fr/topic/31694-hautterivien-ammonite/

Link to comment
Share on other sites

Renseignement pris auprès d'un paléontologue professionnel il parait qu'il n'y a plus de spécialiste de l'hauterivien même en Suisse

Bonjour, je me demande bien qui a pu vous dire ça... Il existe encore quelques spécialistes des ammonites en France, et certains d'entre eux connaissent l'Hauterivien (en plus des deux personnes citées plus haut).

Je confirme l'identification de Leopoldia.

Cordialement.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.