Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Recherche d'un master domaine des mines et carrières


Recommended Posts

bonjour tout le monde,

je suis actuellement en L3 géosciences à la faculté d'Orsay et je voudrai m'orienter dans le domaine des mines et carrières et donc faire un master pro dans ce domaine.

quelqu'un connait les différentes facultés proposant ce genre de master ?

je connais juste celle d'Orléans mais je préfère m'inscrire dans d'autres facultés au cas où je ne suis pas pris.

merci d'avance

Geoffroy

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bonjour,

J'avais entendu des rumeurs sur une ouverture à Montpellier d'un master équivalent à celui d'Orléans, mais depuis, visiblement ça ne s'est pas fait, peut-être à cause de la transdormation de ce dernier (?). Sinon, j'ai fait des recherches aussi (je suis dans le même cas que toi), et n'ai rien trouvé d'autre qu'Orléans. Va falloir s'habituer au climat...

:sourire:

Link to comment
Share on other sites

Un peu dans le meme genre que celui d'Orleans, il y a celui relativement nouveau de Toulouse, elargi au domaine du petrole: Geologie des Ressources Naturelles.

http://www.lmtg.obs-mip.fr/grn/

L'equipe enseignante est sympa et motivee et les etudiants des dernieres promos me semblent egalement motives (des francais mais aussi de nombreux etudiants africains).

Si les debouches miniers d'Orleans sont plutot vers le Canada, les etudiants de Toulouse trouvent plutot leurs stages en Afrique / Australie.

Il ne faut pas non plus oublier le CESEV de Nancy, le pionnier parmi ces specialisations bac+5 dans le domaine minier .

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

J'ai quelques questions concernant le Master de Besançon, les cours reste "généraux" mais il s'effectue en alternance et c'est une formule qui me plait bien.

Je voulais savoir pour ceux qui bosse dans le milieu et ceux qui sorte de ce master, si il ouvre des perspectives pour travailler dans le domaine minier ou si il est préférable d'avoir un master plus spécialisé.

En gros mon interrogation porte sur le choix entre un Master qui va se spécialiser dans le domaine minier ou bien un Master plus général qui va jouer sur l'expérience professionnelle. Sachant que finalement les périodes de "stages" ne sont pas tellement différentes ( 1 mois de plus par an pour l'alternance par rapport au stage "conventionnel" mais une paye un peu plus réaliste).

Je ne cherche pas de réponses mais plutôt des avis.

Link to comment
Share on other sites

Bon, pour le master de Montpell', je peux vous repondre, j'y suis encore, bien que en stage en ce moment...La fusion du master reservoirs géologiques de montpell avec le master equivalent de marseil est normalementr effective a partir de la rentré prochaine...voir avec les responsable de ces differentes formations pour plus pressision...Apres, il faut savoir que ce master sera plus difficile d'accet...plus de selection a l'entré...donc je conseil de voir les autress master...

Pressision, le master de montpellier est dedié au ressources pétroliere principalement, mais avec une UE de métalogenie, je suis maintenant en stage dans une entreprise d'exploration minière....ceci par contact...pour rentré dans une petite entreprise, c'est limite obligé d'avoir de bon contact...Bref...

Je connais de reputation le master de toulouse "ressources minerales"...A EVITER...

Un ami super motivé est desormais totalement demotivé apres y avoir fait un passage...cours pas a la hauteur de ces attentes, trop de théories, profs se tirant dans les pattes...et pas assez de serieux pour une formation comme celle-là...

Mais bon...Ce n'est que des avis...a vous de vous faire votre opinion sur la question...

Et sinon pourquoi pas faire son master a l'étrangers...genre Canada...experience tres interessante et gratifiante pour l'avenir...

M'enfin...

bonne chance... :siffler:

Link to comment
Share on other sites

Je connais de reputation le master de toulouse "ressources minerales"...A EVITER...

Un ami super motivé est desormais totalement demotivé apres y avoir fait un passage...cours pas a la hauteur de ces attentes, trop de théories, profs se tirant dans les pattes...et pas assez de serieux pour une formation comme celle-là...

Mais bon...Ce n'est que des avis...a vous de vous faire votre opinion sur la question...

Il serait bon d'argumenter avant de flinguer une formation de la sorte. Je ne suis la bas qu'en tant qu'intervenant mais je n'ai pas vraiment ce sentiment lors de mes passages. Et surtout au niveau debouches, le taux d'embauche me semble pas mal.

Quelles etaient les attentes de cet etudiant?

Etre totalement demotive au terme d'a peine 6 mois, hum... il faut peut etre se poser des questions sur la motivation au depart.

La formation, le metier n'est pas toujours facile ou marrant; Par exemple passer 6 mois sur une sondeuse peut ne pas etre tres valorisant, mais c'est aussi cela le metier.

Link to comment
Share on other sites

Bah simplement qu'il a fait tout son master a Toulouse, et que pour lui l'enseignement est trop generaliste, plus pour des étudiants de master recherches que de master pros...Pour ça motivation, il en avait une exellente avant d'aller a Toulouse...Juste que lq formqtion n'était pas a la hauteur de ces attentes, et certains profs pas assez rigoureux...Exemples...Après une sortie de terrains, faire un rapport à 2-3 ok, pas de problème, mais à plus de 4, voir 5-6,...petit probleme, pas formateur, pis certains qui ne bosse pas sur le rapport..., Profs qui n'ayant pas les clefs de la salle d'examen mets 12/20 a tous pour ne pas se faire chier...Profs qui ne prepart pas les sujets d'examens, et se pointes 30min en retard avec quelques photocopies d'un article et pas asseze pour le nombre d'étudiant....Pas de photocopie de documents de cours pour tous...pas assez de budjet...????Bref, et il m'en a dit encore quelques exemples comme ça...mais bon....

Après, heureusement que tous les profs ne sont pas comme ça là-bas...

Son stage lui plais par contre, bon un peu dur en ce moment, mais c'est l'éloignement...C'est bien avant de partir en stage que ça motivation avait flanché....Maintenant, ça va pas trrop mal pour lui au dernière nouvelles...

Voilou

Link to comment
Share on other sites

Voila, je parcours régulierement les conversations sur le forum, et depuis un petit moment je remarque des pseudos avis négatifs sur le master ressource naturelles de Toulouse... Ce qui me fait bondir de mon siège, surtt l'argumentation de la critique!

Je suis moi même diplomé de ce master, premiere promotion, mon parcours depuis est 2ans d'exp en explo en australie. Pour moi ces critiques sont tt simplement ridicule, ce master est encadré par d'excellents professeurs, tous reconnus dans leurs domaines (même ici en australie), mais aussi par des professionnels: TOTAL, BRGM... Je trouve navrant de voir des personnes lyncher un master sur des détails, je ne vois aucune critique de fond sur ce master!

Je tiens à rappeller que nous sommes en université, ces professeurs ne sont pas des baby sitters, aprés 5 ans d'etudes il faut grandir les gars! Il faut vous rentrer dans la tête que ce boulot est difficile, on vous responsabilise trés vite, vous etes en charge de forage qui coutent des fortunes pratiquement d'entrée! Les professeurs de toulouse l'ont compris, si vous etes en besoin d'être encadré, ne venez pas à toulouse, mais n'allez pas dans les mines/pétrole non plus... si vous êtes curieux, passionné, respectueux et un brin aventurier, le master de toulouse vous satisfera et vous préparera parfaitement pour la belle aventure qu'est l'industrie minière ET pétrolière.

Bien entendu ce master connait qqs lacunes d'organisation et de financement, mais les professionnels encadrant sont parmis les plus performants de france! le pôle géologique de toulouse est un pôle majeur! J'ai eu pas mal d'echo de l'equivalent orléanais, et le master toulousain n'a rien à lui envier!

Voila ce léger "coup de gueule" est dirigé sur ces commentaires contre certaine formations, et j'espère ne pas avoir à intervenir, que l'on soit d'orléans, toulouse montpellier ou le trou du cul du monde faites attention à ce que vous dites, beaucoup de personnes lisent ces conversations et se font une idée sur ce qui est ecrit ici... Alors s'il vous plait un peu de respect ne ferait pas de mal, merci!

A bon entendeur, salut!

Link to comment
Share on other sites

Pourquoi sortir de vos gonds de la sorte? Comme le souligne nontronite, ce n'est qu'un avis !

Il semble qu'à travers ce master, la personne en question a trouvé un gros manque d'organisation, mais bon cela peut toujours changer.

Évitons les "coups de gueules" comme tu dis, nous sommes sur un forum. Chacun peut donner son avis il me semble non?

beaucoup de personnes lisent ces conversations et se font une idée sur ce qui est ecrit ici...

Excuse moi mais si ces personnes se font leur opinion sur un seul avis, ils ont tords.

Enfin tout ceci pour dire que c'est pas la peine de (réutilisons vos termes) lyncher une personne sous prétexte qu'elle donne une opinion négative de ce master .

Link to comment
Share on other sites

Mais Kamoulox, je peux aussi donner mon "avis" sur l'argumentation de certaines conversations... Et si j'ai réagi c'est tt simplement que sur plusieurs sujets similaires je vois exactement les mêmes commentaires de la même personne, de par ma réponse je tiens à rappeller le caractère extremement subjectif de nos paroles.

Et que je sache, en aucune manière je n'ai lynché de personne, j'ai juste "lyncher" les arguments, qui, sans fonds ne font certainement pas avancer le schmilblik.

J'aime et je suis persuadé que tte critique argumenté et bien fondée est bonne à entendre, que l'on soit sur un forum ou pas, et je suis ravi de voir que ce forum est trés bien pour cela, c'est d'ailleurs pk je n'ai jamais eu à me manifester.

Link to comment
Share on other sites

Sinon pour revenir a la question principale:

En France, je sais que le Master d'orléans est réputé pour être une bonne formation dans le domaine des ressources minérales, pour les autres, je ne sais pas.

Concernant Montpellier, il semblerai que le projet de spécialisation en RM prenne du retard, donc a voir...

Personnellement, j'ai fait le choix de l'expatriation, direction l'Université du Québec à Montréal (UQAM) ou j'y suis depuis 1 an.

Le Québec étant une région pionnière dans ce domaine, les formations y sont trés bonne, notamment grâce aux professeurs dont la réputation n'est plus a faire dans le milieu (Michel Gauthier, Michel Jébrak pour ne citer qu'eux).

Encore faut il avoir envi de quitter la France, mais en voulant travailler dans les RM, on y échappe rarement..

L'étranger est donc une bonne destination pour poursuivre ses études, et dans les RM, des pays comme le Canada ou l'Australie qui sont passés maitres dans ce domaines proposent souvent d'excellentes formations. Seule barrière possible: le couts des études!

En effet, en France l'inscription n'est pas cher. Au Quebec, des accord avec la France font que les etudiants Francais ne paye que les droits d'inscription réduit, comme les quebecois, qui s'élevent à "seulement" 1500$ l'année environ... Aileurs, ca peut grimper plus haut! (a moins d'etre en échange)

Par contre, le master d'orléans propose un semestre en échange avec l'UQAM au M2, cependant réservé aux meilleurs de la promo du M1!

Voila pour quelques infos supplémentaires

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

LE collegue en question qui a fait sa formation sur toulouse c'est moi.

Effectivement je suis decu de cette formation, principalement parceque j'attendais trop d'un master.

Quelques soucis d'organisation, certains enseignants un peu laxistes (pas tous !!!), bref un master jeune qui demande qu'a progresser. Dans cette formation j'ai tout de meme appris a avoir l'esprit critique, peut etre un peu trop, du coup mon collegue nontronite a garde que les points negatifs en memoire.

Pour ma motivation, apres une grosse deception ca va bien maintenant, car j'ai un bon stage de prospection miniere au Kenya, je remercie particulierement mon responsable de M2 pour m'avoir ouvert cette oportunite.

Pour vous donner un avis OBJECTIF de la formation, voici le compte rendu que notre delegue a redige a destination des enseignants.

Si vous avez des questions je pourrai aussi repondre,

Vincent

-----------------------------------------------

Compte-rendu du Master 2 « Géologie des Ressources Naturelles » (2009-2010)

Ce compte-rendu présente les différents points de vue des étudiants vis-à-vis du M2P GRN. La première partie sera consacrée aux points positifs, la seconde aux points négatifs et la troisième aux propositions liées aux divers points abordés. Tous les étudiants (18) ont donné leurs points de vue.

POINTS POSITIFS :

Cette formation donne la possibilité d’être polyvalent de part ses enseignements et ses intervenants.

- Le cours sur la métallogénie avancée est bien présentée et très intéressant tout comme le cours sur les géomatériaux.

- Les intervenants sont performants et leurs apprentissages, très professionnels, nous ont donné les bagages nécessaires pour entrée dans la vie professionnelle. Ceux-ci viennent compléter notre apprentissage qui est plus fondamental/théorique. Ces deux apprentissages se complètent bien. L’intervention la plus appréciée a été celle de Mr. Bernard Michaud.

Durant cette année les professeurs ont été accessibles et à l’écoute des étudiants. De plus le groupe et l’ambiance de la promotion était plus sympathique car nous étions moins nombreux qu’en M1. Il y a également eu plus d’entraide entre les étudiants.

POINTS NEGATIFS :

Le tronc commun avec le M2R :

En deuxième année de master professionnel, les étudiants ne s’attendent pas à avoir des enseignements destinés aux Master recherche. Ils ne leur semblent pas d’une grande utilité et sont perçus comme une perte de temps. De plus, sans ces enseignements, les étudiants auraient pu finir leur semestre plus tôt, ce qui aurait pu être bénéfique pour commencer les stages plus tôt ou avoir plus de temps pour les intervenants.

Enseignement pétrolier :

Hormis les deux semaines d’enseignements avec Mr. Michaud et les deux jours avec Mr. Baby, l’enseignement pétrolier reste très faible.

Enseignement minier :

Les cours en métallogénie sont très théoriques sans approche professionnelle. Ils sont redondants par rapport à ceux du M1, certains sont même identiques (inclusions fluides) et cette formation est moins performante que celle dispensée pour les pétroliers.

Monde professionnel :

A aucun moment ce master ne rend compte du monde de l’entreprise. L’approche professionnelle, bien qu’elle soit abordée, n’est pas suffisante. De plus aucun partenariat avec des entreprises n’est pris ou entretenu. Ce master veut former des géologues de terrain, hors nous n’avons fait qu’un jour de terrain (Etang de Lherz).

Communication, suivi des étudiants :

Un manque de communication entre les étudiants et les encadrants est ressenti. Concernant les stages de fin d’année, une partie des étudiants ont été peu suivi. De plus, un suivi des anciens élèves de M2P aurait pu être très utile pour les actuels M2P.

Autres :

La formation est dispersée (un peu de minier, début du cours de géomatériaux qui es repris un mois plus tard…) et les étudiants ont l’impression d’un manque d’intérêt de la part des professeurs concernant ce master. Les cours concernant les méthodes d’exploration sont vraiment succincts.

Au niveau de l’informatique, les logiciels couramment utilisés en mine ou pétrole devraient être accessible aux étudiants, de plus les formations TP sur les logiciels existants sont insuffisantes.

La géostatistique doit être plus intéressante et concrète. Un professeur compétent pour l’anglais ne serait pas de refus et les sorties géologiques doivent être ciblées sur le côté professionnel et ne se faire qu’entre M2P (pas d’iut !)

PROPOSITIONS POUR AMELIORE LE M2 :

Partie commune avec les M2R :

Le tronc commun avec les recherches doit être supprimé ou modifier pour le rendre plus intéressant aux M2P. Le temps ainsi gagné peut être mis à partie pour des compléments de cours plus professionnel avec des exercices de description de carotte, une journée avec un géologue de terrain, des intervenants…

Communication entre étudiants et encadrants :

Mettre en place un website ou un forum qui permettrait l'échange de tous types d'informations (reports, apparition ou annulation de cours, devoirs, annales, conférences, échange de données et de points de vue). Un tel système pourrait se greffer sur Moodle-UPS ou sur un des sites désaffectés du M2P (http://m2progrn.tlse.free.fr).

Professionnel :

Les étudiants proposent la mise en place de stages supplémentaires qui aborderaient les sondages, les échantillonnages et qui se feraient en présence de professionnels.

Avoir des intervenants, tels Mr. Michaud, sur de longues durées et développer un vrai partenariat avec diverses sociétés/entreprises, ce qui implique de faire connaitre le M2 GRN.

Que les enseignements soient moins axés sur la recherche (plus professionnels).

Autres :

Développer le travail d’équipe et stimuler notre intérêt par les cours plus interactifs, des TP, des rapports…

Conclusion :

Ce Master est jeune et ne demande qu'à se bonifier avec le temps pour pouvoir s'aligner sur Orléans et Nancy. Pour cela, il faut que la formation doit être plus orientée vers le côté professionnel (contact avec les entreprises, études de cas, terrain…) et qu’il y ai une cohérence dans les enseignements.

Link to comment
Share on other sites

Belle réponse et rapport bien détaillé!! Merci de ton point de vu lol_bozz!! Ceci dit, ne crois pas que l'herbe est plus verte ailleurs, aprés avoir beaucoup échangé avec les australiens ici, ils ne sont pas plus préparés que nous... enseignement trés géneral, aucune relation avec la géol minière... leur seule avantage est de faire field assistant pendant les stages d'été!

On retiendra tt de même que tu t'éclates au Kenya! Voila de bonne nouvelles!!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Je suis nouveau sur le Forum.

Sans vouloir relancer la discussion, je souhaite présenter quelques formations en lien avec celles dont la discussion précédente parlait.

il s'agit de génie des mines et de la minéralurgie au Québec à Québec, et aussi génie géologique dans la même institution;

Polytechnique montréal en collaboration avec Mcgill offre aussi des formations en génie des mines et génie géologiques

Quelques liens :

ggl.ulaval.ca

gmn.ulaval.ca

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...