Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Ressources naturelles des pays sous-développés


Augustin
 Share

Recommended Posts

Trouvé sur le net ...

Le pétrole rend pauvre. Les diamants, le gaz et le cuivre aussi. Les pays pauvres dotés de ressources naturelles abondantes sont en général restés des pays sous-développés. S'ils ont ce statut, ce n'est pas en dépit de leurs richesses naturelles, mais bien à cause de celles-ci. Comment se fait-il que les ressources naturelles d'un pays puissent perpétuer la pauvreté de la majorité de ses habitants? Il existe un phénomène qu'on a baptisé la «malédiction des ressources naturelles».

Certains pays réussissent à conjurer cette malédiction. La Norvège ou les Etats-Unis, par exemple, sont des pays développés qui possèdent du pétrole. Mais non seulement ce sont des exceptions qui confirment la règle, ils nous montrent qu'il existe des antidotes efficaces: la démocratie qui prévaut dans ces pays et leurs institutions limitent la concentration du pouvoir.

Pour éviter cette malédiction, il est également nécessaire de maintenir la stabilité économique, de contrôler la dépense publique, d'économiser pour faire face aux années de vaches maigres, d'empêcher la concentration des revenus en diversifiant l'économie et d'éviter que la monnaie du pays n'ait trop de valeur comparée aux autres devises. Les pays exportateurs de ressources naturelles qui n'adoptent pas ces mesures appauvrissent et maltraitent la majeure partie de leurs citoyens. Seuls des privilégiés minoritaires échappent à ces effets pernicieux, et c'est regrettable.

En fait, la «malédiction des ressources» s'apparente un peu à une addiction. Ses victimes ne ressentent pas l'envie de se soigner. Dans les sociétés concernées, les puissants n'ont pas grand intérêt à lutter contre les effets pervers d'une trop grande dépendance aux ressources naturelles. Ils ne sont pas touchés par ces effets, au contraire, ils en bénéficient.

Un fond de vérité ?

Link to comment
Share on other sites

Cet article fait suite à un reportage très intéressant vu ce weekend, sur le pétrole en Mauritanie (exploitations offshore principalement), notamment dans une des zones les plus poissonneuses de la côte Africaine et qui fait vivre économiquement une grosse partie du pays. Par peur des "dommages colatéraux" (marée noire, pollution) qui peuvent être engendrés par des exploitations réalisées sans moyens dignes de ce nom (bateau double coque, systême de forage en bon état, sociétés compétentes) et qui pourraient mettre en péril une partie non négligeable du gagne pain d'un pays.

L'état semble avoir compris pour partie l'intérêt de préserver ces zones. Surtout lorsque l'on sait que ce n'est pas le pays tout entier qui s'enrichit dans ce genre de situations. A l'heure de faire des choix, celui ci semble préserver l'intérêt de la population au détriment d'un enrichissement qui ne profiterait pas à tout le monde.

L'effet inverse, le Niger par exemple (pour y avoir travaillé), la répartition des richesses liées aux exploitations du sous-sol ne se fait pas de manière bi-latérale, le gouvernement s'en colle plein les poches, la corruption croit et la colère des habitants aussi.

Après, lorsque l'on sait que les sociétés françaises pour lesquelles certains d'entre nous travaillent ou ont travaillés sont les principaux acteurs de ce genre d'agissement ... ça fait réfléchir.

Excusez moi d'être légèrement brouillon dans mes propos, beaucoup de choses à dire, parfois dans le désordre.

;)

Link to comment
Share on other sites

mais qui était scientifiquement et financièrement capable de les exploiter ces ressources et avant cela de les découvrir et de savoir à quoi elles pouvaient servir ? Etre assis sur un tas d'or sans savoir à quoi il peut servir ne rend pas riche et n'améliore pas la qualité de la vie. Les "colons" d'hier n'ont pas une grande responsabilité dans les situation actuelles des pays concernés.

Link to comment
Share on other sites

" Du passé faisons table rase ", que retenir des leçons de l'histoire ? Quels moyens, différentes sociétés peuvent-elles mettre en œuvre ?

" Le temps béni des colonies ", fut ce qu'il fut, avec, comme toujours dans l'aventure humaine, ses grandes pages, ses abus et ses turpitudes, ses erreurs… c'est un temps révolu (pas partout hélas) et sans doute, plutôt que de former des militaires et des politiciens, eût-il mieux valu former des cadres, des ingénieurs, des administrateurs… Mais de grâce, arrêtons de culpabiliser à propos de faits auxquels nous ne sommes pour rien, puisque en ce qui concerne notre pays et quelques autres, la colonisation s'est officiellement arrêtée il y a un bon demi-siècle… et que la majorité des colons pensaient agir de leur mieux (du moins, j'ose le croire).

Link to comment
Share on other sites

Guest Famille Lazuli

Pas de politique sur le fofo, (ici a été supprimé en catimini un point de vue dérangeant papy : la modération vu par soi-même pour soi-même, il y a longtemps qu'il en rêvait ! :super: surtout sur le bouc émissaire que nous sommes! Pas grave: la terre tourne malgré les abus... :lasse: :coucou!: ) Non ! pas en catimini, mais tout simplement pour ne pas polluer inutilement le sujet ! Nuance ! Et puisque tu oublies de dire que je t'avais donné une explication par MP, alors que j'avais écrit ici (mais pas publié) le message que tu as reçu, mais dont, à ton habitude, tu n'as tenu aucun compte… Tu as mis à profit les 48 heures d'" éditer "… soit, tant qu'à faire tu aurais pu rééditer ce point de vue que tu me prêtes, qui est sans doute le tien, mais pas le mien.

Voici donc, puisque tu sembles y tenir, le message auquel tu n'as pas répondu :

" Chère amie (ma mémoire est fidèle et il me souvient d'avoir reçu un message - non, je n'ai pas conservé la date - dans lequel il m'était signalé que tu venais de me porter - insigne honneur - au nombre de tes amis), lorsque l'on croît avoir des choses intéressantes à dire, on les dit clairement, très lisiblement et avant de me traiter de négationniste, apprends déjà à me connaître, à savoir qui je suis, comment je me situe… Mais déjà, commence par apprendre à me lire !

Je crois être quelqu'un de tolérant, je crois avoir eut l'occasion de le prouver ici même… Je te prie donc de ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit, ni de me prêter des pensées qui sont à dix milles lieux des miennes ! "

Si tu tiens à polémiquer continue, mais soit consciente de deux choses :

- tu trouveras à qui parler ;

- n’insiste cependant pas trop si tu ne veux pas avoir à aller le faire sur un autre forum, ici, c’est un forum des choses de la Terre, il doit bien exister, ailleurs, des forums spécialisés polémique.

Je serai brève.

Il est évident que les anciennes colonies paient actuellement encore la colonisation. Très cher et pour longtemps.

Livre pour comprendre:

- " Terreur africaine" de Colette Braeckman.

- " De la Françafrique à la Mafiafrique de François-Xavier Verschave

etc...

Soft !

Link to comment
Share on other sites

sont-ce des manuels de géologie ? Non alors exit l'intox

Salut,

Sur un sujet comme celui-là, les considérations géologiques ne suffisent pas. Les conditions historiques et socio-culturelles sont essentielles et doivent être prises en compte ! Donc merci à la famille Lazuli pour ces références qui aident à comprendre l'histoire coloniale de ce continent et ses conséquences d'hier et d'aujourd'hui. Ensuite, chacun se forgera son propre point de vue (point de vue purement politique, s'abstenir !)

A+

Géomorpho

Link to comment
Share on other sites

Moi qui connais assez bien le Brésil, je peux vous dire que l'héritage colonial a pesé et pèse encore lourdement aujourd'hui sur la structure foncière et les inégalités sociales de ce grand pays, même si le Brésil (l'un des plus riches au monde en ressources naturelles) est actuellement sur la bonne voie du développement. C'est pourquoi je suis en profond désaccord avec les propos trop radicaux qui consistent à dire que les "colons n'ont pas une grande responsabilité dans les situations actuelles de ces pays". Exemple brésilien à méditer...

Géomorpho

Link to comment
Share on other sites

(point de vue purement politique, s'abstenir !)!!!!

Tout n'est que politique, particulièrement les interventions de la "famille lazuli"", alors SVP Géomorpho et comme le dit si bien Yvan 6601, revenons à la géologie, ceux qui veulent se déchirer sur ce genre de sujet - politique, religion etc... - il y a des forums spécialisés pour ça, ici il y a suffisamment de sujets intéressants qui ne nécessitent pas de polémiques.

novy 29

Link to comment
Share on other sites

Je pense que la situation est plus complexe qu'elle n'en a l'air… On nous donne l'exemple du Brésil… Étendons-le, si vous le voulez bien à l'ensemble de l'Amérique latine (et, pourquoi-pas, au continent américain tout entier…). Nous y voyons une structure bâtie sur le modéle ibèrique : quelques gros propriétaires - une foule de prolétaires…

Mais ce modèle était vivant, il y a peu encore, en Italie aussi, et en Russie, et pourquoi se le cacher, partout dans le monde…

C'était le modèle du monde latin ! (dont les européens ont hérité) et je pense que ce n'était pas mieux ailleurs ; je veux dire dans les autres types de civilisations. Cela dure depuis la plus haute antiquité ! Faut-il pour autant l'accepter ? Je réponds - benoîtement - NON !

Essayons d'analyser, de réfléchir, sans politiser. Merci. L'idéal serait, sans culpabiliser, de rechercher des solutions à proposer ; par exemple, et je crois rejoindre là l'idée de départ d'Augustin, comment arriver à un partage, une répartition plus juste et équitable de ces richesses ?

Link to comment
Share on other sites

Vous avez raison les gars, mieux vaut se voiler la face, rentrer chez soi pour consommer de l'énergie nucléaire ou rouler dans sa grosse voiture diesel ...

Juste comme ça, d'où proviennent les ressources que vous utilisez ? Passez faire un tour dans les pays d'où proviennent ces ressources, vous comprendrez peut être un peu plus le problème : marée noire, pollution des nappes, enrichissement des gouvernements au détriment de la population ... et j'en passe. L'Afrique est un bon exemple à ce niveau. Immergez vous un peu avec ces populations, prenez le temps de la discussion, vous serez surpris, tant sur la question des ressources que sur celle de la colonisation.

Et ce sujet, je l'avais mis dans "géologie" car je ne trouvais pas une place plus générale sur le forum.

A bon entendeur ...

Link to comment
Share on other sites

Vaste et interessant sujet.

Il y a certainement des tords des deux cotes. La période coloniale a laisse des traces, mais rien ne prouve que sans cette période les pays en questions n’en seraient pas au même niveau.

L’exemple brésilien est intéressant, même si il est à la limite hors sujet pour ce membre du BRIC. C’est un pays sur la voie de la réussite et au niveau des ressources pétrolières/minières il est déjà dans la cour des grands avec des compagnies comme Petrobras et Vale (désormais la seconde compagnie minière mondiale). L’imaginaire collectif a tendance à avoir une vision caricaturale de multinationales en train de piller le tiers-monde pour remplir les poches des occidentaux et en particulier des anciennes puissances coloniales. Mais ce n’est pas si simple. Si on revient a l’exemple brésilien de Vale, il y a quelques années cette compagnie a absorbe le canadien Inco (2eme producteur mondial de nickel a l’époque). Le Brésil est il en train de piller les ressources minières du Canada ?

Les pays en voie de développement pourraient se diriger sur la même voie si les pouvoirs en place géraient en bon père de famille la manne des royalties/parts de societes exploitantes. Mais au lieu de réinvestir cet argent dans le développement, ils préfèrent encore la solution de la facilite et c’est le clan au pouvoir qui se partage les profits pour se payer des hôtels particuliers dans le 16eme, etc…

Pour le cas de Madagascar, malgré une géologie tres favorable les ressources minières ont a peine été exploitées jusqu'à présent (mis a part les gemmes à l’échelle artisanale). On ne peut pas trop accuser la France d’avoir opéré un pillage de ces ressources du temps des colonies. Quelques mines de graphite, de la chromite, du béryllium… Tout ca exploite en quantité assez négligeables.

La hausse des cours des matières premières et l’impulsion de Ravalomanana a permis d’attirer a nouveau les investisseurs sur un pays pratiquement vierge de toute exploration moderne. Les deux seuls gros projets en cours sont l’exploitation des sables lourds à Tolanaro, et de nickel latéritique exploite par la voie tres complexe techniquement de l’ hydrométallurgique a Ambatovy.

Ces projets n’auraient jamais vu le jour sans l’intervention de compagnies occidentales expertes dans le domaine. Mais c’est la tache des gouvernants de négocier des conditions favorables au développement du pays.

De toute façon c’est un problème très difficile à cerner, on ne peut jamais généraliser, ou se faire honnêtement une opinion catégorique sur le sujet. Les idées très arrêtées de certains, sans avoir eu au moins un aperçu sur le terrain des tenants et aboutissants, prêtent un peu à sourire. Même en faisant parti des acteurs de cette problématique, je ne m’aventurerais pas à designer le bon et le méchant car les responsabilités sont partagées. Et à moins de vivre en hermite, coupé de la société de consommation, nous sommes tous, occidentaux et classes moyennes des pays en voie de développement, en partie responsables.

Link to comment
Share on other sites

Les pays en voie de développement pourraient se diriger sur la même voie si les pouvoirs en place géraient en bon père de famille la manne des royalties/parts de societes exploitantes. Mais au lieu de réinvestir cet argent dans le développement, ils préfèrent encore la solution de la facilite et c’est le clan au pouvoir qui se partage les profits pour se payer des hôtels particuliers dans le 16eme, etc…

Je pense que c'est la le coeur du problème actuel

Et à moins de vivre en hermite, coupé de la société de consommation, nous sommes tous, occidentaux et classes moyennes des pays en voie de développement, en partie responsables.

Je suis d'accord, de plus un autre problème se pose c'est que ce modèle de société de consommation est celui qui fait envie aux pays en voie de développement et que les pays développés viennent maintenant dire a ceux ci, non non, la planete n'auras pas assez de ressources pour permettre d'atteindre a tous le niveau de vie que nous avons. :siffler:

Link to comment
Share on other sites

Les pays en voie de développement pourraient se diriger dans la même voie si les pouvoirs en place géraient en bon père de famille la manne des royalties/parts de societes exploitantes. Mais au lieu de réinvestir cet argent dans le développement, ils préfèrent encore la solution de la facilite et c'est le clan au pouvoir qui se partage les profits pour se payer des hôtels particuliers dans le 16eme, etc…

Problème typique en Afrique ... d'où les situations tendues dans ces pays, en plus des problèmes ethniques.

Pour le cas de Madagascar, malgré une géologie tres favorable les ressources minières ont a peine été exploitées jusqu'à présent (mis a part les gemmes à l'échelle artisanale). On ne peut pas trop accuser la France d'avoir opéré un pillage de ces ressources du temps des colonies. Quelques mines de graphite, de la chromite, du béryllium… Tout ca exploite en quantité assez négligeables.

La hausse des cours des matières premières et l'impulsion de Ravalomanana a permis d'attirer a nouveau les investisseurs sur un pays pratiquement vierge de toute exploration moderne. Les deux seuls gros projets en cours sont l'exploitation des sables lourds à Tolanaro, et de nickel latéritique exploite par la voie tres complexe techniquement de l' hydrométallurgique a Ambatovy.

Ces projets n'auraient jamais vu le jour sans l'intervention de compagnies occidentales expertes dans le domaine. Mais c'est la tache des gouvernants de négocier des conditions favorables au développement du pays.

La morphologie de l'ile y est aussi pour beaucoup, de nombreux gisements sont connus mais le coût de l'exploitation reste un facteur bloquant au vue des aménagements nécesaires pour pouvoir acheminer les ressources vers les point de sortie de l'ile. Remarques, QMM (Rio Tinto), ne s'est pas posé trop de question pour l'ilménite de Fort Dauphin : construction d'un port en eau profonde (qui a d'ailleurs coulé une partie de la population qui vivait de l'exploitation de petits ports de ci de là, construction d'une usine de traitement mobile qui suit l'exploitation au fur et à mesure de l'avancement. Pour l'ilménite de l'Est (Sheritt), construction d'un gros pipe pour acheminer les matières vers le port. Et le gros projet pétrolier (ajouté aux exploitations off shore) concerne une exploitation de sables bitumineux, du type des exploitations en Alberta au Canada.

De toute façon c'est un problème très difficile à cerner, on ne peut jamais généraliser, ou se faire honnêtement une opinion catégorique sur le sujet. Les idées très arrêtées de certains, sans avoir eu au moins un aperçu sur le terrain des tenants et aboutissants, prêtent un peu à sourire. Même en faisant parti des acteurs de cette problématique, je ne m'aventurerais pas à designer le bon et le méchant car les responsabilités sont partagées. Et à moins de vivre en hermite, coupé de la société de consommation, nous sommes tous, occidentaux et classes moyennes des pays en voie de développement, en partie responsables.

Comme toi Cédrick, le fait d'être en contact avec la population "locale" et de discuter avec eux, permet de se rendre compte des bienfaits (il y en a) et des méfaits de ces exploitations. Bien d'accord aussi que nous en jouissons tous (à moins de vivre en reclu de la société ... de consommation dont nous sommes les principaux acteurs), mais juste y penser de temps en temps, histoire de replacer les choses dans leur contexte.

Et puis ces histoires de colonisation, il n'y a qu'à voir juste chez nous, la pollution engendrée par l'exploitation du gisement de Pb/Zn de St Laurent le minier ... On pourrait aussi parler de l'exploitation de Nickel en Nouvelle Calédonie, des sables bitumineux de l'Alberta, de l'uranium en Afrique ... et j'en passe !

Merci Cedrick d'être intervenu sur ce sujet ...

Link to comment
Share on other sites

" … je ne m’aventurerais pas à designer le bon et le méchant car les responsabilités sont partagées. Et à moins de vivre en hermite, coupé de la société de consommation, nous sommes tous, occidentaux et classes moyennes des pays en voie de développement, en partie responsables."

C'est bien ainsi que je vois les choses ! Merci aux trois derniers intervenants qui - grâce à leur expérience - ont bien recentré le problème :siffler:

Link to comment
Share on other sites

Puisque les échanges sur le sujet semblent se poursuivre, on ne peut qu'accueillir avec intérêt des interventions de membres qui ont une connaissance réelle et une approche personnelle des problèmes. Merci à Cedrick pour ses précisions. Je note que les arguments sont afférents aux situations actuelles :comportements des Etats concernés, de leurs dirigeants, des politiques occidentales, des multinationales. On est loin de l'époque coloniale que certains veulent diaboliser mais je les laisse à leur manichéisme plus sectaire que simpliste.

Mais encore une fois, où sont passés les cailloux ???? peut-être est-ce du colonialisme que d'aller en chercher en Afrique ou ailleurs.....

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...