Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

Or, serpentine ou serpentinite


Recommended Posts

Salut

Voici un échantillon de la sortie orpaillage sur le Rhin. L'or était au rendez-vous, mais cette affaire demande un certain savoir faire pour, comme notre guide, faire jaillir à chaque coup de batée une petite 10aine de paillettes. Néanmoins chacun à pu faire une petite provision de ce métal précieux. Mais ce qui était également intéressant ce sont les prises annexes telles que grenats, plombs de chasse et de pêche, sidérite, hématite et serpentine. J'ai fait quelques recherches sur la serpentine qui est associé à l'asbeste, tandis que la serpentitnite est la forme rocheuse de la serpentine.

Quelque a-t-il des précisions voir un lien pour tirer au clair si les cailloux récoltés sont de la serpentine ou de la serpentinite ?

post-94-1156780516_thumb.jpg

post-94-1156780533_thumb.jpg

post-94-1156780577_thumb.jpg

Yves

Link to comment
Share on other sites

Salut :sourire:

D'accord avec Theo, de l'or dans de la serpentine? a priori jamais entendu parler. :siffler:

Par contre il faudrait nous éclairer sur ta méthode de prospection:

-1: Les échantillons sur la photos ont-ils été trouvé dans une bâtée?

-2: Si oui, étaient-ils avec les paillettes d'or?

-3: Si oui, se sont des minéraux lourds, par contre ça ne veut pas dire pour autant qu'il y a de l'or à l'intérieurs :triste:

Ceci dit les fonds de bâtée sont toujours a conserver et a observer à la binoculaire, tu peux y trouver des merveilles :super: Saphir, rubis ....

Salut :super:

Link to comment
Share on other sites

Quelques précisions donc sur la méthode de prospection : Je prend des pelles de gravier que je dépose sur un tamis de 3 mm. Les gros cailloux sont rincés ( pour décoller les éventuelles paillettes ) et éliminés de suite, puis je tamise au dessus d'une bassine. Ce qui reste dans le tamis est inspecté minutieusement. C'est là que je trouve la serpentine ( en tout cas ces beaux cailloux vert-bleu légèrement translucides) . Je passe ensuite à la batée pour le sable grossier et là je trouve les paillettes d'or ainsi que pas mal de grenats. Bien sur tout cela est de l'ordre du mm.

Je passe également un aimant dans le gravier et je récolte bon nombre de petits cailloux. Est ce de la magnétite ou simplement un minéral ferreux ?

Comment reconnaitre un saphir ou un rubis car celui qui m'a montré la technique m'a dit qu'il y en a également et j'ai déjà récolté ce que je pense être des grenats (mauve), mais d'une couleur tirant plus sur le rouge et d'autres carrément transparents.

Bref je me pose plein de questions sur ces fonds de batée. J'ai pas (encore) de bino, mais à la loupe *10 on découvre déjà pas mal de merveilles.

Yves

Link to comment
Share on other sites

Salut :clin-oeil:

Si je comprends bien, les échantillons de Serpentine ne sont pas trouvés à la bâtée, donc tu ne peux pas savoir s'il y a de l'or dedans. :clin-oeil:

Pour être certain de trouverde l'or, il faut que se soit à la bâtée. :clin-oeil:

Pour récolter des saphirs ou des rubis, il te faut absolument une bino et triller visuellement, ça prend du temps.Les experts en micro te renseignerons. :clin-oeil:

Salut

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai jamais dit qu'il y avait de l'or "dans" la serpentine ou serpentinite, les paillettes d'or se trouvenent "avec" le sable tamisé. Les serpentix sont de toutes les tailles. Pour l'instant mon plus grand fait 3 cm et vers le petits, il n'y a pas de limitte. Je suis entrain de remplir un tube transparant avec ces petits échantillons pour avoir un effet de masse. Voir photo : à droite serpentix, à gauche les cailloux magnétiques dont je n'ai toujours pas idée de la composition, au milieu les paillettes. A l'extrème gauche mon stylo :clin-oeil:

Voilà ou qu'j'en suis, je cherche, je cherche, j'attend que vous trouviez :clin-oeil: ce que c'est mes beaux cailloux vert, bleu.

Yvespost-94-1157369330_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
Salut

Voici un échantillon de la sortie orpaillage sur le Rhin. L'or était au rendez-vous, mais cette affaire demande un certain savoir faire pour, comme notre guide, faire jaillir à chaque coup de batée une petite 10aine de paillettes. Néanmoins chacun à pu faire une petite provision de ce métal précieux. Mais ce qui était également intéressant ce sont les prises annexes telles que grenats, plombs de chasse et de pêche, sidérite, hématite et serpentine. J'ai fait quelques recherches sur la serpentine qui est associé à l'asbeste, tandis que la serpentitnite est la forme rocheuse de la serpentine.

Quelque a-t-il des précisions voir un lien pour tirer au clair si les cailloux récoltés sont de la serpentine ou de la serpentinite ?

post-94-1156780516_thumb.jpg

post-94-1156780533_thumb.jpg

post-94-1156780577_thumb.jpg

Yves

Voilà à quoi l'enfermement forcé, et la recherche d'un quartz peut-être béta (mais de Combronde 63 en tout cas) me conduit… je découvre, tardivement ce sujet… mais il comporte une question à laquelle je peux répondre. Je vais faire bref :

Serpentine : pour les auteurs (sous-entendu des siècles passés) roche ou minéral, tout confondu…

Serpentine : pour l'IMA famille de minéraux (serpentines, antigorite, lizardite)

De fait, les auteurs utilisaient uniquement le terme " serpentine ", ce qui est restrictif, puisque ce terme désignait aussi bien la roche (mono, ou pluriminérale) composée majoritairement de minéraux du groupe des serpentines, qu’un membre indistinct de ce même groupe… De nos jours, on préfère utiliser le terme " serpentine " pour parler des minéraux et réserver le mot " serpentinite " pour évoquer la roche ; ce qui a le mérite d’éviter toute confusion entre la roche et les minéraux qui la composent !

Les serpentines, Mg3 Si2 O5 (OH)4 , sont des silicates hydratés qui appartiennent au groupe de la kaolinite et de la serpentine. Les serpentines sont des phyllosilicates en feuillets à deux couches, en lamelles (antigorite), ou en fibres (chrysotile), souvent associés dans les serpentinites.

Une serpentinite est une roche compacte, relativement tendre, ses tons verts, variés, clairs et sombres, en plages irrégulières, évoquent une peau de serpent, caractéristique à laquelle elle doit son nom. En effet, les masses vert-noirâtre à vert-pétrole d’antigorite sont zébrées par les filonnets de fibres soyeuses vert-jaune de chrysolite. Elle est composée majoritairement de minéraux de la famille des serpentines…

Link to comment
Share on other sites

le truc c'est que ce qu'on appelerais serpentine, mineral composant la serpentinite n'est pas un minéral mais plusieurs différents comme de l'actinolite par exemple, pour moi cette appelation doit être oubliée car elle met dans le même paquet des minéraux qui ne sont pas identiques et c'est une source de confusion

Link to comment
Share on other sites

merci pour ces précisions Papyfred, mieux vaut tard que jamais :gratte-tete:

C'est que je ne découvre qu'aujourd'hui…

le truc c'est que ce qu'on appelerais serpentine, mineral composant la serpentinite n'est pas un minéral mais plusieurs différents comme de l'actinolite par exemple, pour moi cette appelation doit être oubliée car elle met dans le même paquet des minéraux qui ne sont pas identiques et c'est une source de confusion

Pourtant, dans le Minerals Species…

Link to comment
Share on other sites

La lecture du GMS et diverses autres sources porte à cette conclusion :

Les serpentines, Mg3 Si2 O5 (OH)4 , dont on connaît cinq polymorphes (minéraux de même composition chimique, mais cristallisant dans un système cristallin ou une classe de symétrie différent), sont surtout l’antigorite, monoclinique, et le clinochrysotile, monoclinique ; et aussi, l’orthochrysotile, orthorhombique ; le parachrysotile, orthorhombique ; la lizardite, trigonale et hexagonale..

Link to comment
Share on other sites

donc dans d'autres pays on parle de serpentine (->mineral) ? ce n'est pas une appelation française ?

je vois dans ton dernier message que l'actinolite ne s'y retrouve pas, apparement elle ne se trouve pas dans la famille des seprentines car sa formule chimique est différente (Ca2(Mg,Fe++)5Si8O22(OH)2), il faut donc faire attention car on la confond souvent... il s'agit de 2 groupes différents

rien que sur ce forum, lors de déterminations, la confusion est permanente

je rectifie donc mon précédent message...

l'appelation serpentine ne doit pas être oubliée mais il faut savoir la distinguer d'autres minéraux

Link to comment
Share on other sites

deux tests tres simples pour l'or:

*d'une part l'or est il me semble l'un des seuls (si ce n'est le seul) mineral jaune brillant a eclat metallique dont la trace est jaune. Test de trace sur porcelaine blanche donc.

*d'autre part l'or est un excellent conducteur d'electricité, ce qui permet de le differencier tres facilement des autres mineraux jaunes a eclat metallique:

tu fait un circuit fermé avec 2 fils de cuivre fins, une mini ampoule et une pile 9 volt: l'ampoule est donc alumée.

Maitenant tu coupe un des fils de cuivre en deux: ca s'eteint. Tu te retrouve donc avec deux extremités de fil pointues qui allument l'ampoulent si elles se touchent.

->Tu touche ton grain d'or avec les deux extremités du fil coupé simultanement, mais sans que celles-ci se touchent entre elles: si l'ampoule s'allume NORMALEMENT (c'est a dire pas faiblarde ni vascillante, lumiere pas orangée), c'est signe que ton grain est effectivement un tres bon conducteur d'electricité.

A noter que l'or ne s'oxydant pas, le test ne peut echouer a cause d'une couche d'oxyde non conducteur en surface.

avec ces deux test tu ne peux pas te tromper.

perso c'est toujours comme ca que j'ai fait...en fait, generalement je me bornait au test electrique, facile a effectuer meme sur de tout petits grains...pourvu d'utiliser du fil de cuivre tres tres fin (si tu as du mal parceque tes grains sont vraiment tres tres petits, tu peut aussi relier les deux fils de cuivre a des petites aiguilles de couture: comme elle sont tres fines, rigide et tres pointues, ca simplifie beaucoup la manip pour les mettre en contact avec le grain d'or sans les faire se toucher entre elles)

ps: a noter que le test de conductivité electrique est aussi tres pratique pour identifier le graphite, lui aussi excellent conducteur d'electricité

Link to comment
Share on other sites

c'est con, toujours rapport a la conductivité electrique, je n'arrive pas a me rappeler exactement mais parmis ces 4 mineraux:

pyrite

marcassite

bornite

chalcopyrite

un seul des 4 (la chalcopyrite il me semble) est un 'pas tres bon' conducteur d'electricité (l'ampoule s'alume faiblement, avec une lumiere orangée faiblarde), alors que les autres ne conduisent pas du tout l'electricité (ampoule reste eteinte), le test permettant donc de le differencier aisement (ce qui est bien pratique vu que les 4 ne sont pas forcement des plus simples a differencier dans certains cas alors qu'avec ce test le resultat et net et indiscutable)

Je crois que c'est comme ca que j'avais pu verifier si mes octaedres metalliques jaunes-cuivrés de luzenac etaient de la chalcopyrite ou de la pyrite

...m'enfin comme je le disais, je suis plus trop sur de moi vu que j'ai perdu ma super bible des mineraux dans laquelle la conductivité electrique des especes etait systematiquement mentionnée (tres pratique!), de memoire il me semble que c'est la chalcopyrite qui conduit un peu l'electricité...a verifier)

ps: d'ailleur, je vous recommande vivement de vous fabriquer ce petit testeur, ca coute trois fois rien, et pour certain mineraux c'est une preuve infaillible pour l'identification

Link to comment
Share on other sites

Le Cap Lizard en Cornouailles anglaise est un endroit particulièrement riche en serpentine ou serpentinite comme on voudra, elle y a des colorations tirant sur le rouge, plusieurs commerces travaillent et vendent des objets assez

remarquable.

Les talus qui bordent les champs sont construits avec des blocs de serpentine - appellation locale - je n'ai pas vu le lieu d'extraction de la roche, mais le Cap Lizard lui-même est essentiellement formé de serpentine.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

au fait, j'ai recuperé l'ouvrage en question, voici quelques données en rapport avec la conductibilité electrique:

argent: excellent conducteur

cuivre: tres bon conducteur

or: bon conducteur

chalcopyrite: bon conducteur

graphite: bon conducteur

pyrite: mediocre conducteur

a l'origine, le livre propose le test suivant:

"sur une plaque de zinc, plongée dans une dissolution de vitriol bleu (autrement dit une solution de sulfate de cuivre), on depose l'echantillon etudié. Pour les mineraux bons conducteurs d'electricite il se forme, au point de contact de la plaque avec le mineral, une mince couche de cuivre."

Personellement, je prefere ma methode avec l'ampoule et la pile 9v parcequ'elle permet de juger facilement du degré de conductibilité electrique du mineral selon la luminosite de l'ampoule (en tout cas on voit nettement la difference entre un mediocre conducteur et un bon conducteur d'electricite).

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Hello

Désolé de remonter ce post, mais en faisant des recherches sur le lien entre Serpentine et Or,

j'ai trouvé cette discussion....

...Un avis ?

Merci Mask pour ton message, tu me permets de relire un post un peu oublié. Après tout, la serpentine et l'or ne sont pas spécialement incompatibles. Dans le contexte d'origine du post, la serpentine reste une des roches les plus lourdes en milieu sédimentaire... d'où sa présence en plaine du Rhin, d'autant qu'en amont, quelques massifs existent.

Pour ce qui est de la proximité or et serpentine en roche, selon les discussions jointes, le contact n'est pas forcément direct et cela passe par des profils d'altération ou des zones de failles où des fluides ont pu effectuer des remplissages.

On notera que les serpentines ne sont pas seules... on parle aussi des ophiolites, amphibolites... autres roches très voisines des serpentines... enfin de manière relative.

Eric

Link to comment
Share on other sites

d'un côté les paillettes peuvent provenir de roches tout autre que les serpentinites même si dans la battée il y a des serpentinites ou des roches métamorphique de ce type...

cependant les serpentinites sont accompagnées assez souvent de fer, de nickel et de cuivre...pourquoi pas de l'or dans certains cas

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.