Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

penspart

Membre
  • Content Count

    74
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    pil poil entre Nantes et La Roche sur yon

Recent Profile Visitors

3,958 profile views
  1. bon ben ça pas l'air d'emballer les foules les ambres ici!
  2. Bonjour, Merci à vous 2 pour votre retour......Concenrnat les ambres oui je l'ai achète polies ! allez 2 autres ambres en photos! ci-dessous 100 pucerons environs (pas facile à compter ces p'tites bêtes) + un mille- pattes de la famille des polyxenidae . ci-dessous une feuille avec scarabée et fourmi, notez les nervures nettement visibles de la feuille! superbe!
  3. Bonjour, Voici un petit aperçu de ma collection d'ambres provenant de la Baltique! note : tous mes ambres datent de 35 à 50 Ma. Termite Mouche de la famille des Sirphydae Araignée ....la suite dans quelques jours
  4. et c'est sûrement pas moi qui va te contredire
  5. il y a fossilisation quand il y substitution de matière à une autre..hors dans le cas de l'ambre elle garde sa matière originelle, donc c'est pas un fossile au sens propre..cependant il est souvent utilisé dans le langage courant à tort ...mais utilisé.
  6. petit malin và..suis su r que tu connais la réponse non ce n'est pas un fossile
  7. pas du tout t'as pas suivi voyons c'est ceux qui prennent de l'ambre de la baltique pour du copal voyons ;)
  8. bien sûr! tu nous diras ce qu'il en est? ps: au fait tu peux aussi les mettre là
  9. merci! oui bien sûr tous ce qui concerne les résines fossile
  10. voili voilà, comme je l'avais annoncé Eric Genaeirt à mis en ligne sur le forum les photos de mes ambres et son expertise! ça fait drôle de voir ses propres ambres aux devant de la scène comme ça
  11. ben oui....j'espère quand même éviter les dégâts avec mon bino à halogène tout neuf :( quand j'observe quelques minutes et que je touche l'ambre ensuite, c'est à peine perceptible...m'enfin bon...
  12. J'ai demandé l'avis à Eric Genaeirt, je vous fais un copier/coller pourc eux que ça intéresse de la réponse qu'il m'a faite sur son forum: Bonjour Monsieur. J'ai lu sur ce forum que vous conseillez à une dame d'éviter d'observer ses ambres à papillons sous une lampe halogène car cela d'après vous dégrade l'ambre, si j'ai bien compris. Personnellement, et depuis peu, j'ai débuté une collection d'ambres et je viens de commander une loupe binoculaire qui justement est équipée d'éclairage de type halogène (12v/10w) est ce que je cours un risque important à observer mes ambres sous ce type d'éclairage ? Est-ce que la puissance (10w) la durée d'exposition joue un rôle dans la dégradation ? Merci d'avance de bien vouloir me rassurer sur ce point. Cordialement. Laurent E.G. - Bonjour Laurent. Oui, d'après moi, et sans doute parce que c'est un peu vrai, la lampe halogène peut endommager un ambre. Attaquer, modifier un ambre, oui ! Surtout par dilatation des matières ! Les lampes halogènes utilisées sous les loupes binoculaires sont généralement calorifiques, et, un ambre à inclusion peut alors se dilater et briser l'échantillon fossile. L'inclusion fossile constitue une cavité de gaz, lequel, par dilatation développe une force qui risque de briser la matrice d'ambre. Pour des observations entomologiques longues, il faut surtout éclairer le fossile d'ambre en lumière froide (lumières à fibres optiques). Et, même dans ce cas l'altération existe dans le temps. La lumière froide altère l'ambre (certes lentement). Mais, une exposition longue d'un ambre (même en lumière froide = plusieurs semaines) dégrade l'échantillon. Exposé une semaine sous un rayonnement UV, un ambre deviendra pulvérulent, à la différence d'un plastique. L'air (l'oxygène) dégrade également les ambres fossiles. Les pièces muséales anciennes (qui ne sont pas montées sous lames minces) se conservent parfois a l'abris de la lumière et de l'oxygène (dans le noir sous atmosphère neutre privée d'oxygène, dans des caissons hermétiques). Oui, la puissance d'une lampe est alors corrélée à la vitesse de dégradation. Lumière calorique = "ennemi" de l'ambre. Oui, un ambre s'altère physiquement et chimiquement lorsqu'il est laissé à l'air et à la lumière. Cordialement, Eric G..
  13. bonsoir, tu dis...enfin tu rapportes ce que dit lacroix: "Selon Lacroix (Minéralogie de la France) il n’y a pas de véritable ambre chez nous," qu'entends-il par "pas de véritable ambre" ? peut -être aurait-il fallu commencer par définir ce qu'est l'ambre, par quoi il se définit par rapport au copal par exemple! je salue ta démarche, car perso je m'intéressais à l'ambre il y a de ça quelques années mais depuis je me passionne...(achat de bino, et une quizaine d'ambres pour l'instant .... si je peux apporter ma petite contribution, je vais rapporter aussi ce que dis Eric geirnaert dans son ouvrage "L'ambre: miel de fortune et mémoire de vie": en résumé il est souvent affirmé ce qui distingue l'ambre du copal c'est l'âge, le copal serait plus jeune! hors cela est faux, ce qui les distingue c'est l'affinité botanique, l'ambre provient de pins alors que le copal de légumineuse.De plus les plus anciennes sécrétions de copal dates de 230M.A ce sont des copalites trouvées en Autriche & en Allemagne.
  14. ah oui! t'as fait ton enquête? tu as fais tous les trokay du village pour soutirer des infos aux anciens!
×
×
  • Create New...