Jump to content

smoky

Membre
  • Posts

    1,536
  • Joined

  • Last visited

About smoky

  • Birthday 11/19/1972

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.graphi-paysage.com
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Haute-Garonne
  • Intérêts
    1- Minéraux que je trouve moi même<br />2- Minéraux des Pyrénées<br />3- Gisements nouveaux et perso<br />4- Comprendre la génèse des minéraux pyrénéens<br />5- La botanique classique et tropicale<br />6- La rando en général<br />7- Les énergies renouvellables<br />et plein d'autres choses

Recent Profile Visitors

15,932 profile views

smoky's Achievements

  1. Bonjour à tous.. Moi aussi je débute dans les minéraux alluviaux après 30 ans de minéralogie classique et 3 ans d'orpaillage. Au cours de mes vacances en Auvergne cet été j'ai tenté de trouvé quelques saphirs et autres bricoles. Tentative modeste sur quelques heures en famille mais tout de même, à priori au moins deux saphirs que voici. le plus gros fait 4 mm. Mais pour ce qu'il y a dans cette image, en dehors des grenats j'ai des doutes. Les Zircons (Zi ?) en sont ils bien. Et les machins rosés (Sa ?)avec des couleurs un peu variables serait ils des saphirs roses violacés ? Et le machin avec le point d'interrogation jaune ? Merci pour votre aide à la détermination.
  2. J'ai fait un test de rayure sur le quartz et ça raye bien celui ci. Ensuite je l'ai éclairé par dessous. C'est marrant comme il parait du coup beaucoup plus clair avec comme une sorte de tache diffuse de couleur vert/jaune. Pléochroïsme ?
  3. Merci Serge pour ta réponse et voici deux meilleurs photos... On semble observer une face encore intact, pour le reste une forme en barillet émoussé. J’interprète ça comme un cristal de saphir émoussé par le transport ou partiellement fondu par la lave. Qu'en penses tu ? Et autrement peut il s'agir d'un simple morceau de verre ?
  4. Bonjour à tous Au cours d'une de mes cessions d'orpaillage j'ai trouvé ce petit caillou bleu: Saphir ou pas, d’après vous ? D'autres photos plus précises viendront. Frédéric
  5. Bonjour à tous Je recherche des saphirs et des zircons de Haute Loire, même roulés, à échanger contre des minéraux pyrénéens parfaitement cristallisés et de bonne qualité dans les espèces suivantes: anatase, rutile jaune, sphène, quartz, épidote, prhenite, tétraédrite, chabasite, natrolite, chromodiopside, malachine, cérusite, baryte et sans doute d'autres bricoles. Frédéric
  6. Ouaou superbe ! Je savais qu'il y en avait au Maroc, mais je n'ai jamais su dans quelle région. Mais entre temps j'en ai trouvé ailleurs en Europe.. la plus grosse fait ... 15 cm mais elle est pierreuse. les gemmes font 1 à 2 cm, en version rose et 5 mm en version vert emeraude. Helas les cristaux ne sont pas libres mais dans les masses de lépidolite.
  7. La dolomie est un minéral fréquent, ici c'est la taille conséquente des cristaux et leurs forme qui font penser indubitablement à du Eugi. La fraicheur des cristaux également. Quand aux points noirs, avec la résolution de l'image impossible de statuer factuellement. Quant à de l'or sur cet échantillon je ne vois pas où ? D'autre part l'or primaire du Pays Basque se trouve principalement dans les sulfures de fer et d'arsenic sous forme d'atomes dispersés. Plus rarement dans les interstices des fracturations su quartz accompagnant les mêmes gisements que ceux à pyrite et mispickel aurifère. De l'or libre dans des cavités n'a jusqu'à présent jamais été trouvé et nul par ailleurs en France qu'à lamine de La Gardette..; et il y a une raisons à cela. Les filons aurifères sont polyphasés, après une phase d'ouverture et une première venue de quartz, s'ensuit 1 à 2 autres phases hydrothermales après broyage de la première phase de quartz. C'est là que les sulfures se forment avec ou non de l'or. Une troisième phase peut subvenir et modifier encore tout ça. La dernière phase peut parfois se révéler géodique aprés dissolution partielle du quartz et / ou ouvertures de fentes à l'intérieur même de celui ci, avec ou non arrivée d'autres minéraux comme des carbonates. Mais l'or s'est déjà déposé avant. Imaginer en trouver sur des carbonates serait une sacré performance. Et à Eugi encore plus... sa géologie n'a pas du tout le profil d'un gite aurifère. Trouver
  8. En réalité pas grand chose de protégé, mais un équipement limité. J'ai trouvé de trés bons sphènes et apatites du côté du Kristal Wand dans le Hohe Tauern. C'est un Parc National mais la minéralogie est autorisée... mais sans marteau... juste petite canne à pure, tournevis et piolet. Marteau et burin interdit. Il y a 25 ans ça suffisait.. aujourd'hui je ne sais pas. Sinon tu as bien sur la zone du granatwand... tu marches sur les grenats partout dans les micashistes.Impossible de ne pas faire une bonne récolte. Sinon une vallée célèbres l'Untersuzlbarchtal réputé pour ces fentes alpines à sphene... mais que reste-il aujourd'hui ? Frédéric
  9. La première est bien une prehnite... je confirme à 100% qu'elle est bien Pyrénéenne... vue que c'est moi qui est découvert le gisement... cette pièce est un don que j'ai fait à Jean-Paul... mais ce n'est pas du Sain Etienne de Baigorry. Je te contacte en privée Bouchon pour te donner l'origine.
  10. Bonjour à tous Pour info, la famille Bloy, refait une ventre privée de la collection de Jean-Paul Bloy les Samedi 11 et Dimanche 12 Février. Contrairement à ce qu'on pourrait croire il reste beaucoup de bonnes choses. Ceux que ça intéresse peuvent contacter Marine Noël Bloy au 06 87 05 10 27 Frédéric
  11. Oui, en effet, ça peut faire penser à du Trimouns... tout comparaison qualitative mise à part. Pour ma part j'avais plutôt Guzet Neige en référence comparative. Mais je pense qu'en vérité ce type de formation (fissures des pegmatites et des aplites) et plus fréquent que ce que l'on croit. J'en avais déjà vu d'autres dans des endroits aussi éloignés que le Cap de Creus, le Canigou, le val d'Aran ou le Pays Basque (Helette). La haute Ariège est tellement fourrée de pegmatites et d'aplites qu'il n'est pas surprenant que certaines d'entre elles soient porteuses de fissures tardives recristallisées. Statistiquement ... ça devait arriver...
  12. Salut à tous et bonne année pleine de trouvailles ou tout au moins de belles randos en montagne ou dans les mondes souterrains. Pour répondre à Fred... les cristaux noirs sur la seconde et troisième photo sont des taches de tourmaline xénomorphe. Ces quartz enfumés sont en effet développés dans les fentes d'une aplite faiblement minéralisée en tourmaline. Mais dans les fissures, la tourmaline ne recristallise pas, ni même les pheldspaths. Il n'y a que du quartz, localement enfumé. Ci après un autre échantillon.
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.