Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

Recommended Posts

Bonjour à toutes et à tous

 

Je suis actuellement en Master de recherche à l'université de Nice.

 

Après beaucoup de recherches et expériences en entretient, il m'est apparu que la géotechnique est le secteur recrutant le plus dans les géosciences (je dispose également des données statistiques de la société géologique de France). 

 

Cependant cette statistique concerne le marché de l'emploi Français.  M'expatrier est vu comme un objectif primordiale dans ma carrière: à cette fin, je voudrais savoir:

Si je me réoriente en géotechnique appliquée , aurais-je des opportunités d'emploi à l'étranger comme c'est le cas en géologie minière ou pétrolière (bien que  très sélectifs)? Existe-t-il un risque de concurrence avec les locaux, dans la mesure où c'est une qualification bien dispensée et répandue dans de nombreux pays? 

 

Merci de m'avoir lu, n'hésitez pas à me partager votre avis sur la question. 

 

Je vous présente mes excuses si le sujet existait déjà et que je l'ai zappé

 

Merci encore, très bonne journée à vous tous!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites


Le fait est que la géotechnique est tres utilisée à l'étranger mais il y a forte concurrence  des locaux ; sans compter les differences d'analyses , calculs etc suivant les pays !!  Il faut voir plus vers les sociétés internationales qui ont des chantiers dans le monde et plus homogène en traitements resultats/analyses

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour!

 

je répond à ma propre question posé l'an passé à partir de ma propre expérience.

 

Après 4 mois d’autodidaxie en bases géotechnique et 4 mois de cours, j'ai très facilement intégré une boite de géotechnique (même avec un passé d'étudiant en recherche géologique pur et dur) qui fait des chantiers à l'international. Je suis maintenant en stage, chargé d'affaire en suisse, Luxembourg, Belgique, Allemagne, Italie et Espagne (on utilise nos normes françaises).

 

Selon comment j'arrive à gérer ça, je vais essayer d'implanter la boite dans un marché d'un autre continent.

Pour l'instant, la priorité reste d’acquérir le diplôme et de l'expérience (la boite ayant clairement exprimée son vœu de me garder en poste après le stage).

 

Je reviendrais faire part de mon témoignage si mon projet (plutôt long terme) aboutit. 

 

Citation

Le fait est que la géotechnique est tres utilisée à l'étranger mais il y a forte concurrence  des locaux ; sans compter les differences d'analyses , calculs etc suivant les pays !!  Il faut voir plus vers les sociétés internationales qui ont des chantiers dans le monde et plus homogène en traitements resultats/analyses

 

La norme NF P 94-500 (2013) et les normes suisses jouissent d'une reconnaissance de qualité à l'international. Un ingénieur du CEREMA m'a rapporté avoir travaillé avec une entreprise chinoise (clairement pas au point car alternant norme américaine/chinoise selon les "besoins" du maître d'oeuvre..); il a donc "imposé" la norme française pour homogénéiser les traitements. En outre, cette norme est également communément admise en Afrique du Nord (Egypte-Libye exclue) et de lOuest.

 

En outre, la mécanique du sol dépend en premier lieu du sol: la manière dont on en quantifie l'impact sur les structures est lui variable certes, mais ça s'apprend avec de l'expérience et la pratique. Le socle fondamentale de la géotechnique reste la connaissance du sol, et il s'agit d'une science homogène dans tous les pays (même si le contexte devra s'apprendre avec de l'expérience sur le terrain, comme en géologie). 

 

Je fait également part d'une observation récurrente: Dans la plupart des pays, "geotechnical engineering" renvoie à la géotechnique du maître d’œuvre en génie civil. Elle est très portée sur les calculs de dimensionnement et les calculs des forces/structure. La "géotechnique" tel que pratiquée sur le marché français avec un spécialiste chargé d’appréhender l'incidence sol/structure semble s'apparenter d'avantage à ce qui s'appelle "geological engineering" à l'international. Selon les pays, le terme peut avoir une forte connotation 'minière' cependant.

 

 

Je vous tient au courant, de sorte que si un autre étudiant souhaite suivre un parcours similaire, il en ressorte une expérience réaliste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...